/
 

 :: Carnet de Route :: ☠ Survivre en Enfer :: ➳ Prépare toi à mourir... Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mackenzie ♠ L'oubli est fait du silence des morts et du mutisme des vivants. feat : Phoebe Tonkin
avatar
The ROVER
Age : 27
Emploi : Journaliste
Messages : 37
Points : 163
Date d'inscription : 27/11/2018
Mar 27 Nov - 19:34
Voir le profil de l'utilisateur
Hollister Mackenzie
ft. Phoebe Tonkin

Âge : 27 ans / 25-12-1990
Nationalité : Australienne
Profession / études : Journaliste
Taille, poids : 178cm/50kg
Situation familiale & orientation sexuelle : Célibataire & hétéro
Compétences : Survie, grimper aux arbres, fabrications d'armes en bois, camouflage
Groupe : The ROVER
Caractère

Avant qu'elle ne se renferme dans le mutisme, Mac était une pipelette, une curieuse et une jeune femme qui n'avait pas sa langue dans sa poche. Difficile à croire maintenant qu'elle ne dit plus rien. Elle était aussi têtue et caractérielle. Elle avait aussi une joie de vivre communicative et un rire cristallin. Il lui arrivait d'être boudeuse et capricieuse, mais depuis la survie, elle est renfermée, observatrice, muette, craintive, sauvage, effrayée  

PHYSIQUE & SANTE

Mackenzie est brune, avec des yeux verts en amande, grande, mince presque trop maigre pour sa taille depuis la pandémie. Elle a quelques tatouages et les oreilles percées. Elle prenait soin d'elle en se maquillant, se coiffant et adorait porter des tenues qui mettaient en valeur sa taille fine. Aujourd'hui elle est affublés de feuillage, de branchages et de cordes pour tenir le tout.

Histoire

« Il était une fois … dans un immense royaume fourmillant de valeureux sujets et chevaliers, un Roi et sa Reine vivaient heureux et amoureux. Ils eurent une petite princesse, jolie comme un cœur avec de grands yeux vert en amande et une chevelure noir comme un corbeau qui faisait leur bonheur. Cette petite fille était aimée et choyée tellement elle avait été désirée et attendue. Et puis un jour, cette petite fille devint une femme et elle rencontra le prince charmant ... »

« Mais ça eziste pas les p'inces cha'mant maman »

« Mais bien sûr que si ma chérie sauf que le dernier je l'ai épousé, mais je suis certaine qu'il y en a un pour toi qui va grandir devenir un bel homme et t'épouser quand tu auras l'âge. Pour l'instant il faut dormir et demain je te raconte la suite »

Madame Hollister déposa un baiser sur le nez de sa fille, puis un sur son front et un sur chaque joue, un rituel qu'elle appliquait chaque soir avant que la petite Mackenzie ne ferme les yeux.
C'est une petite fille ordinaire, qui fait la fierté de ses parents, eux qui ont eut tant de mal à l'avoir. Un rêve devenu réalité, si bien qu'elle est couvée et bercée de tendres illusions, l'enveloppant dans un monde féerique, peuplé de princes, de princesses, de chevaliers, de dragons, de royaume, de Rois et de Reines. Un conte de fée pour une petite princesse aux yeux de chat.

Mais la vie est complètement différente lorsque l'on grandit, et Mac en paye les frais.
Une journée pluvieuse, la petite fille est devenue une femme. Nous sommes en septembre 2015 et comme presque tous les matins, elle est en retard. Jerry,  son boss, lui a déjà laissé 5 messages sur son répondeur.

« Taxi ! » Héla-t-elle en voyant le véhicule s'approcher, mais il ne ralenti pas et elle fut aspergée lorsque l'engin passa à sa hauteur. Son tailleur gris clair et son chemisier rose poudré se retrouvèrent tachés d'eau et de boue « Connard ! » Son cri fut étouffé par le bruit de la voiture et celle de l'eau qui tombait à flot. Son talon frappa le sol par rage et elle pesta. Son téléphone sonna mais elle n'eut pas le temps de décrocher que Josh tomba directement sur son répondeur -Béb.. Mac Heu .. voilà .. en fait je suis muté au Japon et je pense pas qu'on puisse continué notre relation avec la distance, comme en plus tu as ton boulot et moi le mien .. enfin bref, bonne chance pour la suite ….bip bip bip - Quoi ? Elle venait de se faire largué par message ? Les yeux écarquillés de surprise mais aussi d'incompréhension, elle était en proie à  la crise de nerf, à la crise de larme, à la crise de panique « Respire Mac .. aller qu'est-ce qu'il peut y avoir de pire hein ? »

Finalement, elle arriva sur son lieu de travail, un journal populaire, une sorte de Daily planet situé dans le centre de Sydney. Elle même parfois se situait entre Clark Kent et Loïs Lane envoyé en dernière minute sur des affaires qui n'avaient rien de bien croustillant, elle cherchait toujours à être mise en avant, son boss avait la même grande gueule que Perry White et c'est lui qu'elle entendit à peine eut-elle poussé la porte de son bureau. Comme à chaque fois il trouva un moyen de lui retirer l'affaire sur lequel elle bossait et avait trouvé les meilleurs scoops grâce à des contacts bien, placés, qui eux viennent de contacts des parents qui eux ont aussi de bons contacts et ainsi de suite. Au final, il y a toujours le bon scoop mais on ne sait jamais d'où il vient tellement il prend de chemin différent

-Tu pars plus en Amérique, tu vas à l'hôpital de Perth il y a une épidémie de je sais pas trop quoi, j'ai besoin que tu vois c'qui s'passe

« Quoi ? Mais non ! Vous pouvez pas faire ça ! Ce qui se passe la bas c'est quand même grâce à moi qu'on en sait autant, c'est normal que ce soit moi qui y aille !  »

-Pas possible, y'a plus aucun vol qui part jusqu'à nouvel ordre, donc tu files à l'hosto et vite avant qu'je change d'avis !

« Et puis Perth c'est à l'autre bout du pays, si y'a pas de vol je vais pas y aller à pieds ? »

-Loue une voiture et tu mets ça sur ma note de frais, un ptit voyage te fera pas d'mal !

Avait-elle le choix au final ? C'est vrai que ce qu'il se passait en Amérique et qui touchait une bonne partie du pays était étrange. Pourquoi n'avait-elle pas eu vent de ces vols annulés ?

En sortant, elle appela sa mère et tomba sur son répondeur. Elle tenta celui de son père qui ne décrocha pas non plus. Elle loua une voiture pour se rendre là où Jerry l'envoyait, à l'autre bout du monde. Elle ne savait pas combien de temps ça allait prendre mais avant de partir, elle devait faire une valise

A peine fut-elle partie que sa mère l'appela pour lui dire que son père n'allait pas bien. Décidément la journée était catastrophique. Jerry ne lui avait pas donné de timing pour cette affaire, elle avait donc le temps de s'occuper de ses parents avant de reprendre la route. Monsieur et Madame Hollister vivaient dans une jolie maison acheté bien plus tard pour leur vieux jours, entre Sydney et Perth, donc Mackenzie se trouvait sur le chemin de son futur scoop. Elle perdrait quelques heures tout au plus et puis son père était quand même plus important que son boulot.
Sur le chemin, elle se rappela ce que Jerry lui avait dit au sujet des vols annulés et cette idée la fit jubilé. Donc, Josh resterait bloqué au sol ...  « Bien fait crétin ! Ça t'apprendra à me laisser tombé comme ça ! On me quitte pas moi ! c'est moi qui quitte les mecs comme toi » Aaah ! Ça lui faisait un bien fou de s'imaginer Joshua à l'aéroport attendant son vol qui n'arriverait peut-être jamais. Et Mackenzie ne savait pas si bien pensé.

Effectivement, Mr Hollister était au plus mal, et comme Mac se rendait à Perth, elle se proposa d'emmener ses parents, elle déposerait son père chez un médecin ou un hôpital se trouvant sur sa route afin de trouver de quoi le soigner. Et quand je vous disais de la jeune femme allait en payé les frais, les plus grosses galère de sa vie commencèrent.
Son père ne résista pas longtemps au voyage, malheureusement il mourut dans la voiture. Les deux femmes furent anéanties par cette perte douloureuse. Mac fini par trouver un médecin de campagne juste après Trangie et avec l'aide de sa mère elles y déposèrent le corps ne sachant trop quoi faire.

Ce qui se passait en Amérique et dont elle espérait y aller pour écrire un article des plus croustillants sur cette pandémie qui touchait le pays, elle allait le vivre sous ses yeux. Le corps sans vie de son père se releva et, stupéfaite, Mackenzie compris ce qu'il se passait. Elle attrapa sa mère pour fuir le petit cabinet. Mme Hollister avait du mal à accepté cette fatalité et encore moins ce phénomène des plus étranges, malgré l'explication de sa fille qui essaya en vain de lui faire entendre raison. Non, Madame Hollister ne monta pas dans la voiture de sa fille, elle couru vers son mari et se retrouva emporter dans ses bras mais pas de la façon dont se terminerait un conte de fée. Mac venait d'assister à la perte de ses deux parents. Effondrée et impuissante elle fuit seule en laissant le cadavre de sa mère nourrir son père. Ses images resteront à jamais gravées dans sa mémoire.

Commença alors pour la jeune femme une descente aux enfers. Sa voiture tomba en panne, elle ne trouva pas de station service et dû faire un bout de chemin à pied. Lorsqu'elle en trouva une celle-ci était déserte et les réservoir à essence vidés. Elle coupa à travers champs et après plusieurs heures de marches se retrouva devant une maison habité par un couple qui lui on ouvert la porte. Elle pu rester chez eux quelques jours.
Mac pu prendre le véhicule du couple gentiment prêté, elle tenta d'appeler Jerry qui ne répondit pas au téléphone, même Joshua ne donnait plus de signe de vie.

La jeune femme n'était pas une adepte des roads trip, la plus part du temps elle voyageait en avion. Elle se perdit donc à travers l'Australie, peut avant d'atteindre Alice Spring. Les jours s'étaient écoulés sans qu'elle ne se rende compte de combien exactement, mais l'épidémie qui sévissait sur le pays avait prit de l'ampleur et elle se retrouva encerclé par une horde de mort vivant qui se dirigeait vers elle. La jeune femme prise de panique se mit à courir aussi vite qu'elle pu et aussi longtemps que son corps et son souffle le pouvait. Le sport qu'elle pratiquait avant était une bénéfice à l'état actuel des choses. Elle réussit à se cacher dans une sorte de grotte. Un rocher ocre en plein désert avec une ouverture assez grande pour qu'elle puisse s'y faufiler. De là elle resta un long moment. Plusieurs heures, plusieurs jours. Le temps fila, la faim, la peur et les besoins quotidiens la faisaient sortir et chercher de quoi se nourrir, mais elle revenait se cacher dans ce gros trou.

Les mois s'écoulèrent. Étant seule elle s'enferma dans un mutisme, se rendant compte également que le silence était bien plus précieux que les mots. Le fait de ne rien dire évitait de se faire repérer. Elle apprit également à chasser en fabriquant des armes en bois, une lance, un couteau, tout ce qui pouvait être pointu et transpercer. Avec la pluie, elle fabriqua une sorte d'argile, grâce à la terre collecter et façonné avec des branches et des feuilles, elle fit une porte qui couvrit l'ouverture, étant un peu plus en sécurité. Lorsque des marcheurs passaient dans le coin, elle retenait sa respiration, attendait dans un silence absolu et une fois le danger passé, elle soufflait.

Un an s'était écoulé sans qu'elle ne quitte son abri de fortune. Au fil du temps elle avait acquis des compétences qu'elle n'aurait jamais imaginé. Telle une Robinson Crusoé, Mackenzie se débrouillait pas trop mal. Le seul soucis était l'alimentation qui se faisait de plus en plus rare. Les animaux disparaissaient à vu d'oeil et elle n'était plus seule à les chercher. Parfois, elle voyait des vivants qui chassaient eux aussi, comme elle le faisait, mais elle ne se montrait pas, elle ne les connaissait pas et elle ne voulait pas partager sa cachette. Alors elle continuait à vivre en reclus, en ermite.

2018
Voilà 3 ans que Mackenzie ne dit plus un mot. Si elle avait un miroir elle se ferait peur. Elle a perdu du poids, ses cheveux emmêlés ont poussés et ne ressemblent plus à rien. Lorsqu'elle sort elle se camoufle à l'aide de boue et de vêtements fait de feuillage. Elle est devenue agile et sait grimpée aux arbres avec rapidité. Ce jour là une silhouette attire son attention, une femme étrange se trouve non loin d'elle et si elle cherchait de la nourriture comme elle ? Alors Mackenzie se cache sur sa branche, se fondant parmi le décor et observe cette femme blonde.

A votre propos

Pseudonyme : Bella
Âge :  Laughing
Fréquence de connexion :aussi souvent que je peux
Comment as tu connu le forum : J'y suis déjà  
Le code du règlement à signer : ici



L'oubli est fait du silence des morts et du mutisme des vivants.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The ROVER
Age : 22
Messages : 173
Points : 868
Date d'inscription : 20/09/2018
Mar 27 Nov - 20:12
Voir le profil de l'utilisateur
Eclate toi bien avec elle !


No one can be saved. We're already dead. All of us.

(c) rainmaker
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The ROVER
Age : 27
Emploi : Journaliste
Messages : 37
Points : 163
Date d'inscription : 27/11/2018
Mar 27 Nov - 20:29
Voir le profil de l'utilisateur
Merci Laughing


L'oubli est fait du silence des morts et du mutisme des vivants.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The ROVER
Age : 32
Emploi : Professeur
Messages : 77
Points : 422
Date d'inscription : 23/11/2018
Localisation : Yulara
Mer 28 Nov - 0:29
Voir le profil de l'utilisateur
Rererebienvenue  
Hate de voir ce que tu vas faire de ce nouveau perso, le titre est intriguant


Always stay kind
○ Don't expect a free ride from no one
Don't hold a grudge or a chip and here's why
Bitterness keeps you from flying
rainmaker
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The ROVER
Age : 27
Emploi : Journaliste
Messages : 37
Points : 163
Date d'inscription : 27/11/2018
Mer 28 Nov - 8:37
Voir le profil de l'utilisateur
Héhé merci

Tu en sauras plus lorsque j'aurais écris l'histoire Laughing


L'oubli est fait du silence des morts et du mutisme des vivants.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 33
Emploi : Bucheron
Messages : 68
Points : 189
Date d'inscription : 05/11/2018
Localisation : Désert Australien
Mer 28 Nov - 18:57
Voir le profil de l'utilisateur
Oooh Rebienvenue et jolie jeune femme en plus


On The Road
Again
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The ROVER
Age : 35
Emploi : expédition et scientifique
Messages : 79
Points : 436
Date d'inscription : 01/11/2018
Localisation : Yulara
Mer 28 Nov - 20:51
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue ! Fais vite ta fiche que je te trouve


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
The ROVER
Age : 27
Emploi : Journaliste
Messages : 37
Points : 163
Date d'inscription : 27/11/2018
Mer 28 Nov - 22:10
Voir le profil de l'utilisateur
Ouiiii

Je pense la finir demain et après on met en place le sauvetage

Calum : wink


L'oubli est fait du silence des morts et du mutisme des vivants.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 177
Points : 1212
Date d'inscription : 02/11/2018
Localisation : Sur les routes
Ven 30 Nov - 6:49
Voir le profil de l'utilisateur
Très sympa l'histoire


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
The ROVER
Age : 27
Emploi : Journaliste
Messages : 37
Points : 163
Date d'inscription : 27/11/2018
Ven 30 Nov - 19:36
Voir le profil de l'utilisateur
Merci


L'oubli est fait du silence des morts et du mutisme des vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: