/
 

 :: Great Central Road :: ☠ Yulara :: ➳ Le ranch Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[27/11] Combat de coqs - Tobias & Will
avatar
The ROVER
Age : 32
Emploi : Professeur
Messages : 77
Points : 422
Date d'inscription : 23/11/2018
Localisation : Yulara
Jeu 29 Nov - 7:00
Voir le profil de l'utilisateur
COMBAT DE COQS —
— TOBIAS L. & WILLIAM N.
William adorait son boulot au sein de la communauté de Yulara : toujours enthousiaste et dynamique, il n'aurait pas pu trouver meilleure reconversion que de servir la communauté en mettant à l'aise les nouveaux arrivés, leur présentant leur environnement d'accueil, et en les testant mine de rien sur leurs compétences et santé mentale comme physique.
Les brebis galeuses devaient être immédiatement identifiés, et soignées, parfois contre leur gré, pour maintenir l'équilibre fragile de la ville - et malheureusement, les traumatismes étaient de plus en plus fréquents, proportionnel au temps que les pauvres gens avaient passé dans la nature, à lutter contre les menaces trop nombreuses de ce monde en ruines.

    - Voilà la ferme, où tous peuvent aider : on a des poules, quelques cochons, un âne... Annonçait William à la famille qui l'accompagnait, en désignant les animaux, saluant au passage ses connaissances qui travaillaient là, nourrissant les bêtes et nettoyant les enclos. Avisant la silhouette massive de Tobias, il se rapprocha pour que celui-ci puisse entendre sa prochaine présentation : Et aussi ce genre de croisement, dont nous n'arrivons pas trop à définir l'espèce, mais qui en tout cas, à hérité d'un fort mauvais mauvais caractère... Ne t'approche pas, surtout, il risquerait de se mettre à crier des ordres, ajouta-t-il en se penchant pour murmurer à l'oreille d'une petite fille, miment la peur.


Assez fier de sa plaisanterie, qui ne faisait surement rire que lui mais détendait l'atmosphère, il laissa les quatre arrivants observer la structure, et permettre à la gamine de toucher un chevreux peu craintif. Discrètement, il se rapprocha de la victime de sa blague, et lui donna une tape sur l'épaule, histoire de le saluer, à sa façon, maintenant qu'il lui avait taillé une réputation.
Tournant le dos à ceux qu'il avait acceuillit, son visage prit une expression plus sérieuse quand il s'adressa à Tobias de nouveau.

    - La mère n'arrête pas de se toucher le bras et de tirer sur son pull... Annonça-t-il, visiblement inquiet. L'attitude générale de la femme ne lui avait pas plu, et le fait qu'elle porte des manches longues par cette température ne le rassurait pas. L'homme qui se prétendait le père, également, ne présentait aucune ressemblance avec les deux bambins. C'est l'équipe de Fergus qui les a ramené... Tu sais s'ils ont bien vérifié les basiques ? On m'a pas transmis la validation officielle. J'comprends que son esprit soit avec sa femme et le p'tit qui vient d'arriver, mais il devrait être encore plus prudent...


Le Nightingale était d'un esprit généralement optimiste, et il ne s'en faisait pas sans raison. Des règles strictes avaient été mises en place pour maintenir la sécurité de la zone, et elles étaient prioritaires sur tous le reste. S'il y avait un risque, il aurait du être isolé, mis en quarantaine.
code by lizzou — gifs by TUMBLR (JORNSNOW) — 000 MOTS.




Always stay kind
○ Don't expect a free ride from no one
Don't hold a grudge or a chip and here's why
Bitterness keeps you from flying
rainmaker
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The ROVER
Age : 28
Emploi : Mécano & bras droit de Ari
Messages : 160
Points : 659
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Yulara
Sam 1 Déc - 12:00
Voir le profil de l'utilisateur
Combat de coqs x Tobias & WillA cette période de l'année, la saison où les températures commencent à chuté et surtout où les animaux restant sur le territoire migrent vers des endroits plus chaud, les survivants affluent aussi. Ils sont sauvés durant les expéditions faites depuis Yulara. Il y en a peu par rapport aux deux années précédentes, mais ça ne veut pas dire que d'autres n'arriveront pas. Et ça Tobias s'y prépare.

Comme à peu près tous les jours, il fait sa ronde afin de voir si tout est en ordre, si les animaux vont bien, si le potager offrira une belle récolte et si les habitants ne manquent de rien.
Il fait encore bon pour la saison, quelques nuages couvrent le ciel par moment mais les températures restent douce et chaude.

La veille des nouveaux survivants venaient d'intégrer la communauté. C'est Fergus et son équipe qui les avaient trouvés sur la route, un couple deux enfants, le cas classique de la famille qui c'est battu pour survivre malgré toute cette merde. Tobias ne les avait pas encore vu, le rituel veut que les arrivants soient inspecté avant de pouvoir se mêler aux autres.

D'ailleurs, il était en pleine conversation à ce sujet avec Anna, cette vieille dame qui l'amusait particulièrement avec ses anecdotes de vie de couple lorsque sa vie à elle allait bien, avec son mari, disparu il y a deux ans alors qu'il essayait de la sauver.
Le petit discours de William l'amusa plus qu'il ne le blessa, il connaissait maintenant le spécimen et savait que grâce à lui, son humour et sa joie de vivre, beaucoup de femmes très âgées pour la plus part, aimait lorsqu'il passait dans le coin. Anna la première, elle remonta sa forte poitrine et afficha son plus beau sourire édenté au jeune homme.

Tobias fut amusé par le comportement de la vielle dame mais très vite il perdit son sourire lorsque Will lui parla de la jeune femme. Son regard se porta sur sa tenue. Les bras croisés contre son torse, il resta observateur du petit manège du pseudo couple

-C'est le doc qui se charge de ça, j'étais pas là à leur arrivé, je sais pas ce qui a été fait, par contre j'ai pas l'impression qu'elle ait des vêtements de notre stock, les enfants non plus tu crois que Fergus a fait une exception à cause des gosses ?

Ce qui était possible mais si c'était une erreur de la part du fameux Fergus, il risquait gros et Tobias ne laisserait pas passer ça

-Tu sais où il est en ce moment, je dois lui parler et il faut que cette femme voit le médecin, si c'est une allergie, ça passe, si c'est autre chose, tu sais ce qui peut arriver.


Ce qui ne l'enchantait pas, surtout vis-à-vis des enfants qui risquaient de devenir orphelin, mais la communauté était plus en danger dans un cas comme celui-ci.
©️ CRIMSOM DAY


That's the price you pay Leave behind your heartache, cast away Just another product of today Rather be the hunter than the prey And you're standing on the edge, face up 'cause you're a
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The ROVER
Age : 32
Emploi : Professeur
Messages : 77
Points : 422
Date d'inscription : 23/11/2018
Localisation : Yulara
Dim 2 Déc - 8:51
Voir le profil de l'utilisateur
COMBAT DE COQS —
— TOBIAS L. & WILLIAM N.
Le jeune homme haussa les épaules - il n'était pas attentif au point de reconnaitre encore les vêtements du stock, et ceux de cette famille avaient l'air propres, ce qui avait pu laisser planer le doute. Fergus était un brave type, mais peut-etre trop... Après plusieurs mois passés à leurs côtés, cepedant, il continuait à ne pas voir le mal chez les autres, et il suffisait d'une brebis galeuse pour exterminer tous le troupeau.
Alors qu'elle passait devant eux, les seins en avant, avec un sourire particulier pour William, celui-ci salua la vieille Anna, comme si tout allait parfaitement bien, et qu'il ne faisait qu'entretenir une conversation banale avec Tobias.
Le Nightingale savait le succès qu'il avait auprès des femmes, pas seulement à cause de son physique, mais surtout parce qu'il était le mec sympa, qui s'intéressait à tous et à toutes, prenait le temps de discuter, de se soucier des problèmes de chacun. Il faisait en sorte que les habitants de Yulara se sentent spéciaux, et était donc parfait pour le rôle qu'on lui avait confié.

    - J'en sais rien, c'est peut-être une erreur du docteur... Répondit immédiatement William, dès que les oreilles de la curieuse se furent suffisamment éloignées. Il observa la petite famille en coin, et la tristesse l'envahit. Fergus a surement déjà rejoint son petit foyer... Lui demander des comptes est pas l'plus urgent, là.


Tout cela était compliqué. Lui aussi avait un enfant à protéger, un bébé qui lui avait probablement distrait l'esprit, causant un danger notable pour toute la communauté. William comprenait son bonheur, l'envie d'être père un jour commençant à le travailler, indépendamment de son statut de célibataire endurci.

    - Et on fait quoi pour eux ? Demanda-t-il à Tobias, en désignant d'un signe de tête les nouveaux venus. Faut écarter les gamins... Si on exige un contrôle complémentaire, ça va être très mal perçu, et si nos soupçons sont juste, elle risque de se défendre... Et pire que ça, de blesser quelqu'un.


Le cas s'était présenté une seule fois depuis le début de leur retraite, et il s'agissait d'une personne seule, dont la maladie n'avait été détectée que plus tard, car elle n'en présentait pas de traces visibles... Les règles avaient donc été renforcées après cela, en imposant la visite médicale plus poussée, mais il était toujours possible de commettre des erreurs. Le virus pouvait aussi avoir évolué, prendre de nouvelles formes, se déclarer d'autres façons... Ils n'étaient surement pas au bout de leurs surprises.
code by lizzou — gifs by TUMBLR (JORNSNOW) — 000 MOTS.




Always stay kind
○ Don't expect a free ride from no one
Don't hold a grudge or a chip and here's why
Bitterness keeps you from flying
rainmaker
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The ROVER
Age : 28
Emploi : Mécano & bras droit de Ari
Messages : 160
Points : 659
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Yulara
Jeu 6 Déc - 22:00
Voir le profil de l'utilisateur
Combat de coqs x Tobias & WillTobias se passa la main dans les cheveux avec lassitude. Que faire ? Il le savait mais si cette femme avait été blessée par un rôdeur, sa fin était proche et il n'était pas question que la vie de la communauté soit mise en danger.

Poussant un profond soupir, il leva la tête et regarda le ciel quelques secondes avant de reporter son attention sur William. Il sourit à Anna et lorsque celle-ci fut éloigné, il s'approcha de lui

-Ok ... Pour Fergus je verrai plus tard, je vais le laisser s'occuper de sa p'tite famille

En ce qui concerne le médecin, il le connaît depuis longtemps et il sait qu'il ne passerait pas à coté de ce genre de blessure, c'est qu'il y avait quelque chose derrière qui clochait et cette perspective n'augurait rien de bon

-Faut que je vois Robinson qu'il me dise ce qu'il se passe , tu les surveilles je reviens.

Il le laissa sur place et se dirigea vers le cabinet médical. Chaque nouveaux arrivants devaient passer par là avant d'être accepté, et Tobias savait que le meilleur médecin était ici puisque Robinson était celui qui avait faire naître les petits Levy il était aussi un ami d'enfance de Ari. Bref, Les Levy avaient toute confiance en lui.

Tobias fut absent très peu de temps, il vint rejoindre Will assez rapidement avec un air perplexe sur son visage

-J'ai pas trouvé Robinson, faut que je vérifie par moi même

D'un pas assuré et déterminé il se dirigea vers la femme et lui prit le bras, il remonta sa manche pour voir ce qu'elle cachait.

-------------------

1 : Allergie
2 : Morsure
3 : Irritation
4 : Griffure de non-mort
©️ CRIMSOM DAY


That's the price you pay Leave behind your heartache, cast away Just another product of today Rather be the hunter than the prey And you're standing on the edge, face up 'cause you're a
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 99
Points : 318
Date d'inscription : 20/09/2018
Jeu 6 Déc - 22:00
Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Tobias Levy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé de 4' : 1
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The ROVER
Age : 32
Emploi : Professeur
Messages : 77
Points : 422
Date d'inscription : 23/11/2018
Localisation : Yulara
Ven 7 Déc - 4:41
Voir le profil de l'utilisateur
COMBAT DE COQS —
— TOBIAS L. & WILLIAM N.
Pendant que Tobias partait chercher le docteur attitré de Yulara, William s'appliqua à faire la conversation : c'était l'un de ses grands talents. Derrière son sourire, il cachait néanmoins son inquiétude, car le fait qu'il n'ait eu aucun suivi, aucune information médicale sur les nouveaux venus indiquait clairement un problème. Il y avait eu une erreur, et il fallait juste espérer qu'elle ne fusse pas fatale, car ce genre de loupé pouvait rapidement se résoudre, comme contaminer toute la population.

    - Il devrait être dans son bureau à cette heure pourtant... Répliqua Will en voyant Tobias revenir, avec la mauvaise nouvelle. Et cette histoire commençait à devenir vraiment étrange, jusqu'à ce que le brun décide de prendre lui-même les choses en mains. Attends...


Le Nightingale était sans doute moins brutal, et il aurait voulu envisager une autre solution que de forcer la jeune femme à découvrir son bras, et ce qu'elle cachait depuis son arrivée. Mais après plusieurs années de cohabitation, William avait compris que Tobias était plus expéditif, et n'aimait pas y aller par quatre chemins - sur certains points, leurs caractères étaient trop dissemblables pour qu'ils puissent réellement devenir de proches amis.

    - Je vous avais dit qu'il était un peu agressif, mais tout va bien, je m'en occupe... Intervint-il auprès de la mère de famille, et s'interposant entre elle et le Levy, tapotant l'épaule de son collègue comme s'il avait besoin de le calmer. Un coup d'oeil à son bras lui avait permis de voir que leur méfiance n'était qu'en partie justifiée. Allons, Tobias, on déshabille pas les femmes comme ça, sur une impulsion, ça se fait pas, même quand elles sont particulièrement jolies.


Il adressa un clin d'oeil à Tobias, et éclata de rire, pour essayer de détendre l'atmosphère. Se retournant de nouveau vers les récents arrivés, il montra le bras de la rousse, avec douceur.

    - Vous avez été examinée par le docteur Robinson ? L'interrogea-t-il gentiment, apaisé. Il ne s'agissait que d'une sorte d'allergie, probablement... Les traces de l'infection n'avaient rien à voir. Voyant son interlocutrice baisser la tête honteusement, avant de la secouer négativement, il soupira. Il pourra vous donner une crème adaptée, il ne faut pas rester comme ça.

code by lizzou — gifs by TUMBLR (JORNSNOW) — 000 MOTS.




Always stay kind
○ Don't expect a free ride from no one
Don't hold a grudge or a chip and here's why
Bitterness keeps you from flying
rainmaker
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The ROVER
Age : 28
Emploi : Mécano & bras droit de Ari
Messages : 160
Points : 659
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Yulara
Dim 9 Déc - 17:31
Voir le profil de l'utilisateur
Combat de coqs x Tobias & WillNon, Tobias ne voulait pas attendre une minute de plus. Il fallait qu'il en ait le cœur net, et William n'arriverait pas à lui enlever cette idée de la tête. Trop de vies étaient en jeux. C'est pour cela qu'il se décida à aller lui-même vérifier le bras de la jeune femme.

Elle parut surprise au départ et eut un mouvement de recule lorsqu'il lui prit le bras, un peu brusquement, certes, et ce n'était pas dans ses habitudes. Lui qui était plutôt de quelqu'un d'attentionné et à l'écoute, était plutôt à fleur de peau ces derniers temps.

Il s'est avéré que la dame ne présentait que des rougeurs au bras

-Une allergie ?- Demanda-t-il en levant ses yeux plissés vers la jeune maman

D'un signe affirmatif de la tête elle acquiesça, partagée entre l'envie de pleurer et la coopération. À la question de William le hochement de tête était sa seule façon de communiquer, c'est l'homme qui l'accompagnait qui répondit pour elle

« On n'est pas blessé, le médecin a dit qu'il a pas d'crème, qu'il fallait qu'il en trouve, mais on va bien »

-Très bien .. -Dit Tobias en opinant de la tête – On va voir si on peut vous trouver quelque chose pour calmer les démangeaisons- Il sourit à la famille et se tourna vers William

-Ca explique sans doute le fait qu'il soit absent, mais je vois pas où il peut être parti.

A ce moment là, le Docteur Robinson passa au loin, d'un pas rapide, allant vers son cabinet

-Tiens, regarde- Dit-il à Will – On va avoir notre réponse, tu viens ?- Sans vraiment attendre de réponses, il s'y dirigea à son tour, sans doute suivi.

Arrivé au cabinet, ils entrèrent et fermèrent la porte

-Doc, ça va ?- Demanda-t-il en avisant la mine inquiète du médecin -On vient de voir la famille, celle qui es arrivé il y a deux jours, vous n'avez pas de crème pour les démangeaisons ? Vous avez besoin que je sorte en trouver ?

L'homme leva le nez de ses notes et hocha la tête. D'une voix enraillée et fatiguée il répondit aux deux hommes

« Non, mon fils est parti en chercher mais il n'est pas encore rentré je m'inquiète... »

Ceci explique cela alors. Tobias regarda Will

-T'étais au courant ?
©️ CRIMSOM DAY


That's the price you pay Leave behind your heartache, cast away Just another product of today Rather be the hunter than the prey And you're standing on the edge, face up 'cause you're a
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The ROVER
Age : 32
Emploi : Professeur
Messages : 77
Points : 422
Date d'inscription : 23/11/2018
Localisation : Yulara
Mar 11 Déc - 2:53
Voir le profil de l'utilisateur
COMBAT DE COQS —
— TOBIAS L. & WILLIAM N.

S'excusant auprès de la famille, à qui il avait de toute façon tout présenté, William suivit rapidement Tobias, qui s'élançait à la poursuite du docteur, qui venait de passer non loin d'eux. Le Nightingale soupira - ce mec avait toujours l'air tellement coincé ! Son frère était peut-etre plus étrange, et sa présence donnait à William une sensation de malaise étrange, mais il se déridait de temps en temps, au moins. L'inquiétude du docteur Robinson arracha néanmoins William à ces pensées.
Il ne s'occupait pas des expéditions, surtout de leurs départs, et n'agissait qu'à leur retour, si des hommes avaient été trouvés sur la route, nécessitant un refuge.

    - Non, ça me dit rien de précis, avoua le Nightingale, en fronçant les sourcils, cherchant dans sa mémoire une information qui aurait pu lui être transmise à ce sujet. Quand est-il parti ? Avec quelle équipe ?


Il y avait des périodes où plusieurs missions étaient lancées en même temps, et d'autres où personne ne sortait de Yulara pendant des semaines... Dernièrement, les sorties avaient plus nombreuses, faute à la pénurie. Il manquait plusieurs ressources importantes au camp, et il fallait toujours aller plus loin pour explorer les vestiges de leur territoire passé.

    - Enfin, il y avait un truc de prévu à Kaltukatjara, mais ça a du être annulé parce que j'ai croisé Mike y'a quelques heures, et il devait en être... Réfléchit à voix haute le jeune homme, pas certain d'avoir entendu le nom du fils du médecin dans les volontaire, quand la destination avait été évoquée au conseil.

code by lizzou — gifs by TUMBLR (JORNSNOW) — 000 MOTS.




Always stay kind
○ Don't expect a free ride from no one
Don't hold a grudge or a chip and here's why
Bitterness keeps you from flying
rainmaker
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: