/
 

 :: Great Central Road :: ☠ Les alentours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[5/12/18] La loi du plus fort [Mission Alysha & Jade]
avatar
Messages : 99
Points : 318
Date d'inscription : 20/09/2018
Lun 3 Déc - 21:45
Voir le profil de l'utilisateur
La loi du plus fortMini mission de survie 5 décembre 2018• Alysha & JadeDécembre est enfin arrivé, et même si la plupart de nos survivants ont complètement perdu la notion du temps, certains ont gardé avec eux des repères mnémotechniques ou écrit sur un petit agenda les jours qui sont passés ce qui leur facilite la tache. Quoi qu'il en soit, décembre veut dire fête de Noël et autres traditions selon les religions. Qui dit fêtes, dit repas de fête. Sauf que les réserves s'amenuisent et qu'il faut faire du stock.

Pour se faire, Alysha Horst de Yulara c'est proposé ou a filée en douce, à elle de voir, afin de trouver de quoi préparer un bon festin.
Du coté des Nomades, C'est Jade qui se retrouve de nouveau seule et livrée à elle-même. Peut-être qu'au final c'est elle qui en sortira vainqueur et montrera aux mauvaises langues qui la prennent pour une fille superficielle et incapable de survivre qu'elle a tout d'une grande cette petite.

Les voilà donc toutes les deux se trouvant sur les routes. Elles finiront par tombées sur une sorte de grange, peut-être est-ce dû à des rumeurs qu'elles ont prit cette direction. Peut-être que des ont dit on fait entendre qu'il y aurait des vivres. Mais n'est-ce pas un peu trop facile ? Et si au final c'était un piège ?
Vieille grange abandonné:
 

Première étape : l'entrée en matière, vous avez le choix du pourquoi du comment vous êtes arrivées là et la rencontre.

Etape deux : j'interviens pour vous donner plus de précisions.

Vous avez 72 heures pour répondre, passé ce délai, la récompense finale s'amenuisera héhé    
©️ Crimson Day
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 177
Points : 1212
Date d'inscription : 02/11/2018
Localisation : Sur les routes
Mar 4 Déc - 6:45
Voir le profil de l'utilisateur

La solitude pesait toujours à Jade : elle avait beau porter dans son attitude qu'elle ne tolérait pas les autres, elle en avait besoin plus qu'elle ne pourrait jamais se l'avouer... Et pas seulement pour l'aider à survivre, elle était en réalité plus extravertie et sociable qu'elle ne le montrait. Elle adorait parler, interagir, même si c'était pour susciter des débats vains, ou même des disputes. Addict aux réseaux sociaux, la Butler aurait tué pour un téléphone portable, juste pour avoir des nouvelles de son père, et les dernières actualités fashion.

    - Je n'aurais pas du aller de ce côté, il y a rien par là... Parlait-elle toute seule, en luttant pour avancer dans les champs boueux avec ses talons, qui avaient déjà bien souffert de ses expéditions. Et c'est pas dans un coin comme ça que je vais trouver des boutiques intéressantes... Ploucs&co, peut-être. J'refuse de me faire conduire dans un tracteur.


Toujours fut-il qu'elle finit par arriver aux abords d'une grange, qui semblait abandonnée : à vrai dire, elle n'avait pas croisé de morts depuis plusieurs heures, ce qui signifiaient surement qu'eux mêmes avaient désertés les lieux.

    - Tu m'étonnes, qui voudrait rester dans cet endroit pourri ? Répondit-elle à ses propres pensées, se dirigeant néanmoins vers la porte d'entrée. Avec un peu de chance, personne n'a été fouillé là-dedans, et il y aura quelques trucs intéressants...


Elle n'espérait bien sur pas un sac Chanel, mais probablement des vivres : ses espérances avaient été revues à la baisse, ainsi que ses priorités. Guettant les bruits alentours, et ne percevant rien d'inquiétant, elle décida de pousser la porte grinçante, sans prendre le soin de sortir une arme, au cas où un danger l'attendrait de l'autre côté.


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
The ROVER
Age : 35
Emploi : expédition et scientifique
Messages : 79
Points : 436
Date d'inscription : 01/11/2018
Localisation : Yulara
Mar 4 Déc - 21:43
Voir le profil de l'utilisateur


Comme à mon habitude j'ai eu besoin de sortir. Kezia était de retour,  à la plus grande joie de ses frères. Seule rescapée de l'expédition. Je n'ai pas encore le fin mot de l'histoire, je l'ai laissée profiter de ses retrouvailles. Ils fêtent Hanouka et moi je pars à la recherche de vivres, et même de déco pour noël. Personne n'a du piller ce genre de choses.
Partie dans une direction où je n'étais pas allée depuis longtemps, j'ai fait plus de six heures de marche quand je tombe sur une grange. C'est une zone sans vie, je n'ai pas croisé ni aperçu de zombies depuis 2heures. Soit elle est totalement pillée, soit j'ai une chance pour qu'il reste quelque chose à trouver. Je n'ai pas vu de panneaux indiquant le nom d'un village, il ne devait pas y avoir grand monde qui vivait ici il y a trois ans. D'abord j'observe, cherchant quelconque signe de vie. Pas de bruit, pas de mouvements. Je me faufile jusqu'à l'entrée. Ce n'est pas fermé. J'entre doucement, arme au poing. Je referme la porte qui grince légèrement. Je m'arrête, je tends l'oreille. RAS.  Il ya beaucoup de poussières. J'avance en faisant attention où je mets les pieds. Les fenêtres sont tellement sales qu'on ne voit pas grand chose. A peine quelques minutes que je suis là que la porte grince dans mon dos. Je me plaque contre le mur, à côté d'une étagère. Une tête blonde apparait. Personne ne la suit, je ne vois pas d'arme dans sa main... Des talons ? Après une sauvageonne, je tombe sur une fashionaddict. Il n'y a qu'à moi que ça arrive.

- Perdue ?


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 99
Points : 318
Date d'inscription : 20/09/2018
Mer 5 Déc - 18:09
Voir le profil de l'utilisateur
La loi du plus fortMini mission de survie 5 décembre 2018• Alysha & JadeVous voilà donc arrivées à bon port. Aucun danger aux alentours c'est même calme.

Une fois à l'intérieur, cependant, une très forte odeur de pourri et d'autre chose que vous n'arrivez pas à distinguer vous pique les yeux et le nez.

Lorsque vous entrez la première chose qui vous frappe ce sont des caisses, il y en a 5 en tout entreposées dans la grange et espacé les unes des autres.

Caisse01:
 
Caisse02:
 
Caisse03:
 
Caisse04:
 
Caisse05:
 

Le planché est lui aussi pourri et il craque sous vos pieds. Le lieu parait même être humide alors qu'il fait chaud dehors.

Que faites-vous ?
Avancez-vous en direction des caisses ? Et si oui vers laquelle allez-vous ?
©️ Crimson Day
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 177
Points : 1212
Date d'inscription : 02/11/2018
Localisation : Sur les routes
Jeu 6 Déc - 3:48
Voir le profil de l'utilisateur


Perdue ? La voix féminine qui accueillait Jade dans l'obscurité la fait sursauter. Elle chercha des yeux l'auteur de cette interrogation, et découvrit enfin la silhouette d'une survivante, qui ne semblait guère menaçante. L'odeur de la pièce commençait à lui piquer le nez, et la Butler fit une grimace, en portant la main à son visage comme pour se protéger.

    - Qui ne l'est pas, maintenant ? Répliqua-t-elle, d'un ton neutre. Après tout, à présent, personne n'avait réussi à conserver son foyer... Ceux qui n'étaient pas morts étaient devenus aussi nomades que les cadavres ambulants. C'est quoi cette odeur ?


A ça aussi, ils auraient sans doute du s'habituer... Mais il faudrait surement plusieurs générations pour que l'odeur de la mort devienne une trace naturelle dans les gênes humains - s'ils parvenaient à procréer suffisamment pour que leur race ne s'éteigne pas, tout simplement, dans quelques années.

    - Tu es seule ? Se risqua-t-elle à interroger l'autre demoiselle, avant de se rapprocher un peu, avisant cinq caisses entreposées dans la grange, qui semblaient intactes. Qu'aurait-on pu entreposé là, si ce n'était pas de la nourriture ? Tu as regardé dans ces boites ?


Visiblement non, et c'était une question réthorique, puisqu'elle pouvait clairement constater qu'elles n'étaient pas ouverte. Défiant l'autre d'un coup d'oeil légèrement méfiant, Jade s'avança vers la quatrième boite, au hasard.
De toute façon, il y en avait surement assez pour deux personnes.


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
The ROVER
Age : 35
Emploi : expédition et scientifique
Messages : 79
Points : 436
Date d'inscription : 01/11/2018
Localisation : Yulara
Ven 7 Déc - 13:53
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'adresse à la petite blonde, elle sursaute. Elle me regarde comme si je n'étais pas une menace, pourtant je tiens plus de la militaire que de la fille perdue. Inconsciente ou elle en avait vu tellement qu'elle se fiche de tout ? L'odeur pestilentielle est bien présente mais ne m'a pas choquée. J'ai pris l'habitude. J'aurais été surprise du contraire. Il doit y avoir des denrées et des corps qui pourrissent dans un coin. Reste à espérer que les zombies ne soient pas cachés dans un coin.
Elle veut savoir si je suis seule et je me contente d'un sourire en coin. Elle voit les boîtes que j'avais remarqué juste avant son interruption. Je ne sais pas ce qu'il y a dedans, mais si c'est réellement intéressant je ne compte pas partager.

- Je viens d'arriver. Peut-être que l'odeur vient d'elles.

Des poules mortes entassées là-dedans par exemple. Ce ne sont pas les sigles sur le bois qui nous indiquent ce qu'il y a dedans. J'avise autour de moi pour voir s'il y a un pied de biche ou quelque outil du genre pour ouvrir les caisses. J'ai bien mon kit de crochetage mais il n'y a pas de cadenas là-dessus. Je me rapproche de la troisième, j'aime bien ce chiffre.

- Tu viens d'où comme ça ?


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 99
Points : 318
Date d'inscription : 20/09/2018
Dim 9 Déc - 15:52
Voir le profil de l'utilisateur
La loi du plus fortMini mission de survie 5 décembre 2018• Alysha & JadeMaintenant que vous avez fait votre choix pour les caisses, il faudrait pour pouvoir voir ce qu'elles contiennent, les ouvrir.

Mais bien sûr, le crochetage de Alysha n'y fera pas grand chose. Le bois est solide et les clous et vis qui la maintiennent fermés ont rouillés avec le temps.
Donc, il faut un pied de biche, de l'huile de coude et plus de deux bras pour arriver à quelque chose.

Pour cela, en levant la tête, vous vous apercevrez qu'il y a une passerelle en bois qui fait le tour de la grange. Vous pouvez voir qu'il y a des outils et autres pièces en métal assez étranges, des grosses chaines, des muselières pour une mâchoire bien plus grande que celle de chiens. Il y a un pied de biche. Mais pour y monter, une échelle faite de bois qui a pourri avec le temps et dont quelques marches sont manquantes.

Qui va se dévouer pour y monter ?
Celle qui le fera, devra lancé un dé de 6 avec un choix de pair et impair. Elle devra choisir tombera/tombera pas (ex: pair:tombe/impair:tombe pas). J'interviendrai selon ce qui sera fait pour vous donner la suite des instructions.
©️ Crimson Day
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 177
Points : 1212
Date d'inscription : 02/11/2018
Localisation : Sur les routes
Dim 9 Déc - 16:21
Voir le profil de l'utilisateur


Depuis trois ans, Jade avait acquis quelques connaissances sur la mort et ses effets... L'odeur lui était sans doute devenue à elle aussi plus supportable, mais elle était surtout porteuse d'information : un corps réellement mort ne sentait plus après quelques semaines. Seuls les cadavres en cours de pourrissement dégageait un parfum nauséabond, qui trahissaient leur état de contamination, ou un trépas très récent. Ainsi, le fait que la grange soit presque impossible à respirer n'indiquait rien de bon - et pourtant, une première inspection visuelle ne donna pas à la blonde une raison de se méfier.
De plus, la présence d'une autre personne, qui avait surement plus exploré les lieux auparavant, confirmait cette observation.

    - Il faut les ouvrir, pour voir, déclara la Butler, qui aimait parler pour ne rien dire, en soulignant les évidences. La demoiselle qui devenait sa partenaire improvisée semblait tout aussi curieuse du contenu de ces caisses, dont l'apparence intriguait particulièrement. J'viens de... Elle hésita. Elle ne venait pas d'Australie, voilà ce qu'elle avait envie de dire, le ventre noué par la nostalgie de son pays d'origine. Je sais plus trop, par là-bas.


Elle fit un geste assez vague en montrant l'horizon, qui aurait pu vouloir dire environ toutes les directions. Et c'était la vérité : l'orientation n'était pas l'une de ses compétences principales. Elle ne savait pas non plus où elle allait d'ailleurs, et ça, c'était un problème peut-etre plus pressant.
Ses prunelles cherchèrent un moyen de parvenir à leur but, et elle perçut des objets de ferrailles qui auraient pu leur être utile dans cette tâche, sur une passerelle en bois faisant le tour de la pièce. En voyant l'échelle pourrie qui y accédait, Jade fut heureuse de n'être pas seule, et obligée de faire de l'escalade.

    - Tu grimpes et tu m'envoies ces trucs ? Demanda-t-elle, avec un ton qui n'était pas vraiment interrogateur, ni vraiment un ordre. Elle lui indiqua rapidement ses talons, comme si ceux-ci mettaient définitivement fin au débat avant même qu'il ne débute. C'est bizarre comme équipement, je me demande ce qu'ils faisaient pousser ici, soupira-t-elle, tandis que l'autre prenait sa décision.


S'il y avait un domaine dans lequel Jade ne connaissait absolument rien, c'était bien l'agriculture. L'élevage, les animaux sales, tout ça, ce n'était pas pour elle non plus. Elle espérait juste que les propriétaires de cet endroit avait pensé à ranger leur dernière récolte dans ces boites de bois, histoire de dépanner.


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
The ROVER
Age : 35
Emploi : expédition et scientifique
Messages : 79
Points : 436
Date d'inscription : 01/11/2018
Localisation : Yulara
Lun 10 Déc - 15:08
Voir le profil de l'utilisateur


La blondinette reste vague sur d'où elle vient. Je note un accent qui n'est pas australien. J'en ai un aussi mais moins prononcé. Une fille en vacances et qui s'est retrouvée coincée dans un pays étranger ? On dirait ma propre histoire. Après, je peux me tromper.
Nous observons les boîtes. Impossible à ouvrir sans force et instruments. Les clous sont énormes. On observe les lieux et c'est au dessus de nos têtes qu'on repère tout ce qui peut nous servir. Je fronce les sourcils devant certains équipements. Ce n'était pas une ferme à bétail standard à mon avis. La végétarienne en moi en a l'estomac noué. L'inconnue me propose de monter et de lui envoyer de quoi ouvrir les caisses. Excuse : ses hauts talons. Je lui adresse un sourire en coin. Elle peut les enlever ses chaussures. Ceci dit ça ne me dérange pas d'y aller à la condition que je vois comment redescendre. Je repère des points d'accroche pour escalader puisque l'échelle menace de craquer à tout moment. Là haut si je trouve quelque chose de vraiment intéressant ce sera pour ma pomme. J'ai trouvé. Je peux monter vers la gauche, et descendre un peu plus à droite. Au pire je me servirais des chaines et cordages qu'on voit là haut.

- Ils ne faisaient rien pousser. C'est du matériel d'élevage ou de dressage. Des animaux imposants. Ou un repaire de braconniers.

On n'est pas en Suède, il n'y a pas d'ours ici mais l'Australie a son lot d'espèces à vous glacer le sang et qui font rêver les collectionneurs. Le genre que j'exècre.  

- Je vais escalader.

Je m'assure que mon arme est bien rangée et je prends mes marques pour me hisser jusque là haut. Je fais attention à ne pas me blesser sur clou rouillé. Je prends mon temps.

Pair tombe, impair tombe pas



Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 99
Points : 318
Date d'inscription : 20/09/2018
Lun 10 Déc - 15:08
Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Alysha Horst' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 6' : 5
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 99
Points : 318
Date d'inscription : 20/09/2018
Lun 10 Déc - 19:16
Voir le profil de l'utilisateur
La loi du plus fortMini mission de survie 5 décembre 2018• Alysha & JadeSi tous ce passe bien jusqu'à présent, pas sûr que ça dure.

En effet, même si Alysha n'est pas lourde, le bois de l'échelle étant pourri, elle s'effrite, tombe et se brise par endroit. Elle n'est plus opérationnelle.

Au même moment, le bruit du bois contre le plancher résonne bizarrement sous celui-ci. Après quelques secondes, une secousse vint à ébranlé le sol.

Jade et ses talons haut, on se demande encore comment elle fait pour courir avec ça aux pieds, est déstabilisée, le talon de sa chaussure s'enfonce dans un trou et reste coincé.

Le sol craque à nouveau et le plancher s'ébranle plus fort, si bien qu'il finit par tomber, laissant un trou béant entre la porte et les caisses.

Jade est coincée par son talon, Alysha se trouve en hauteur et donc est plus apte à partir en rejoignant la porte vu ses compétences elle n'aura pas de mal à l'atteindre. Mais dans ce cas elle laisse les caisses derrière elle, et si celle de son choix était la bonne ?

L'autre question est : qui y'a-t-il en dessous ?

Spoiler:
 
Vous pouvez en entendre et en apercevoir quelques uns mais vous ne savez pas combien il y en a.
©️ Crimson Day
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 177
Points : 1212
Date d'inscription : 02/11/2018
Localisation : Sur les routes
Mar 11 Déc - 13:05
Voir le profil de l'utilisateur


Persuadée qu'elle va se casser la figure, Jade regardait l'inconnue monter à l'échelle, grimaçant à chaque couinement du bois pourri, se félicitant de n'avoir pas tenté l'aventure. Finalement, plusieurs barreaux finirent par lâcher, entrainant d'autres, et comme par un énorme déclenchement en chaine de catastrophes, le sol émit une plainte déchirante.

    - Faudrait peut-etre songer à se mettre au régime, maugréa la demoiselle blonde à l'encontre de sa partenaire improvisée, d'une horrible mauvaise foi. Alors qu'elle se reculait pour mieux observer son interlocutrice, qui avait finalement atteint la bordure où elle se tenait désormais victorieuse, Jade sentit son talons s'enfoncer dans le sol. Mince, c'est tout moisi par ici...


Alors qu'elle essayait sans grande hâte, mais avec exaspération, de se dégager, le bruit s'intensifia, en même temps que l'odeur nauséabonde, et la Butler fut prise de panique, en voyant le sol s'écrouler progressivement entre elle et la porte, la forçant à abandonner son talon et à se réfugier près des caisses.
Avec un cri d'horreur, elle regarda son escarpin Louboutin tomber gracieusement dans une mare étrangement mouvante, qui constituait le sous-sol de la grange, ainsi découvert.

    - Qu'est-ce que... Commença-t-elle, en plissant les yeux avec dégout pour essayer de distinguer la nature des silhouettes qui se déplaçaient ainsi à quelques mètres sous son pied désormais nu. Des crocodiles ?! S'exclama-t-elle finalement, en réalisant l'horrible réalité. Mais qu'est-ce que c'est que ce pays de fous, avec des gens qui font un élevage de gros reptiles préhistoriques ?!


Bien sur, dans toute situation critique, Jade aimait débuter par un bilan plaintif, un blâme insultant, ou tout autre forme de baratinage qui lui permettait de faire tomber un peu la pression. Peu rassurer, pour le moins qu'on puisse dire, elle s'agrippa à la caisse qu'elle avait voulu d'abord ouvrir, en espérant qu'il en sortirait une solution miracle.

    - J'imagine qu'ils n'ont pas été nourris depuis longtemps, si les propriétaires sont portés disparus... Constata-t-elle, pour rajouter un peu de drame au contexte déjà bien désespéré. Il était hors de question qu'elle devienne un aliment de choix pour bestioles à écailles, dans tous les cas. Y'a pas quelque chose d'utile là-haut, pour les calmer, ou nous sortir de là ? Questionna-t-elle, parce qu'elle ne devinait guère quel genre d'instruments étaient utilisés pour dompter ce genre d'animaux. Je rêve où ils sont en train de se battre pour ma chaussure ? Dégustez-bien, saletés, c'était un repas à 700$ ! Leur lança-t-elle, rageuse, et complètement inconsciente.


Inutile de préciser qu'elle allait devoir faire du shopping dès qu'elle serait sortie de cet enfer.


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: