/
 

 :: Great Central Road :: ☠ Les alentours :: ➳ Les routes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[27/11/18] Everybody's fool feat : Beau
avatar
TRACKS
Age : 33
Emploi : Pilote d'Avion pour l'US Air Force
Messages : 36
Points : 211
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : Dans le désert Australien
Mar 4 Déc - 22:00
Voir le profil de l'utilisateur
Everybody's foolHazel & BeauAu départ Hazel était partie pour rechercher de quoi vivre, quelques outils utiles et autre choses d'indispensable. Ce qu'elle trouva était complètement inattendu : un homme et son cheval. Depuis, sans qu'elle ne comprenne vraiment pourquoi, elle faisait un bout de chemin avec lui.

Ou peut-être que si. En y repensant, la discussion qu'elle avait eut avec lui ce fameux soir, sur les communautés dont certains entendaient parlé, l'intriguait. Même si elle n'y croyait pas vraiment parce qu'elle n'avait jamais rencontré quelqu'un qui en fasse parti, elle voulait peut-être démontrer à Beau qu'il avait tort, ou inversement voir qu'il avait raison et le voir enfin se poser avec Light.

Mais qui voulait dire se poser à l'abri annonçait aussi séparation. Et cette perspective, même infime soit-elle, lui pinçait le cœur. Elle aimait sa présence, sa flegme, ses rêves et son sens de l'humour. Depuis quelques jours, elle s'imaginait se poser enfin, tirer un trait sur son besoin de retrouver ses parents, car au final, après bientôt trois années d'errance, elle n'avait trouvé aucune trace de leur part alors elle ne risquait pas d'en avoir aujourd'hui.

Et si ses parents se trouvaient dans une de ces communautés ? Cette pensée s'insinuait dans son esprit un peu plus depuis qu'elle quelques heures

« Dis .. tu crois que nos familles auraient pu se trouver dans une des cités ? Si ils s'en étaient sorties, peut-être qu'ils sont à l'abri. »

Tenant le harnais de Light, elle marchait à son coté sous le soleil qui déclinait vers l'horizon. Ils marchaient depuis des heures et elle commençait à sentir la fatigue lorsque au loin elle aperçu une bâtisse
Spoiler:
 
« Regarde la bas .. tu crois qu'on pourrait y passer la nuit ? »

Dormir à la belle étoile c'était sympa un moment mais une nuit voir plus dans un vrai lit, Hazel en rêvait.
© Crimson Day



Le plus sûr moyen de ne pas perdre le bien que l'on fait, c'est de l'oublier
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 40
Emploi : ancien fermier et éleveur de chevaux
Messages : 92
Points : 494
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : nulle part
Jeu 6 Déc - 22:19
Voir le profil de l'utilisateur
EVERYBODY'S FOOL

 BEAU & HAZEL


You burn everything you see, Gold are your fingers, Leaving traces everywhere you go. Diamonds in your skin, my bood flows. Down of the water, Beads drippin' down your face, calling out my name.


 Plusieurs semaines maintenant que je fais route avec Hazel. On a bien essayé de retrouver ceux avec qui elle était avant de tomber sur moi mais ils n'avaient pas daigné attendre son retour. Sympa. Nous faisons route à travers le désert dans l'espoir de trouver l'une des fameuses communautés. On fait une bonne équipe. On a fait face aux morts-vivants plusieurs fois, elle ne m'a pas lâché, moi non plus. Je ne sais pas encore si elle voudra rester avec nous si on se pose. Parfois je sens que oui et à d'autres je la sens hésiter. Alors qu'on marche dans un ancien village, elle tient le harnais de Light et j'ouvre la voie. Ses parents pourraient avoir eu cette chance. Ils auraient forcément lutté pour leur survie vue leur métier.

«   Ils pourraient oui. Les morts ne le sont plus, alors pourquoi pas. On le saura peut-être bientôt ! »

Je serais heureux pour elle. J'aime beaucoup Hazel. Depuis trois ans, c'est la personne avec laquelle je suis le mieux. Et puis, je peux pas cacher qu'elle me plait, au delà de la sympathie. Elle est belle, à la fois forte et douce. Elle ne ressemble pas du tout à mon ex.

« De ? »

Je n'ai pas entendu. Je suis son regard et je vois la grosse baraque abandonnée. Elle fait pas envie au premier coup d’œil mais s'il y a un lit, je ne dis pas non. Surtout si... ouh la Beau, commence pas à dévier !

« Les fenêtres sont en partie condamnées, elle ne sera peut-être pas trop délabrée. On peut aller voir si c'est sécurisé. »



code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.




DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 33
Emploi : Pilote d'Avion pour l'US Air Force
Messages : 36
Points : 211
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : Dans le désert Australien
Sam 8 Déc - 16:51
Voir le profil de l'utilisateur
Everybody's foolHazel & BeauSes anciens camarades de parcours et de survies ne lui manquaient pas du tout. De plus elle ne les connaissait pas spécialement, juste quelques paroles ici et là, sans aller dans la profonde connaissance de l'autre. Alors lorsqu'elle avait prit la décision de partir faire un bout de chemin avec Beau, elle l'avait fait sans aucun regret.

Certes, la façade de la maison ne faisait pas spécialement envie, mais la couverture d'un livre était parfois complètement différente de son contenu, et pouvait laissé entrevoir de belles surprises.

« C'est vrai » Dit-elle en observant la maison aux fenêtres murées « Mais d'après toi, si une telle protection a été mise en place c'est que dedans, ça doit être complètement différent. Peut-être même que les anciens habitants ont fait ça pour que personne ne rentrent. Dans ce cas ils y sont peut-être encore, sous toute les formes possibles et inimaginable » Elle regarda Beau et esquissa une moue incertaine « Bon, d'accord c'est pas rassurant, mais à nous deux je suis certaine qu'on pourra s'en sortir » Un sourire ultra brite accompagna la fin de sa phrase.

Hazel s'avança jusqu'au perron de la maison, elle attacha Light à la barrière et sortie son arme. Un coup d'oeil à Beau, elle tourna la poignée de la porte et ouvrit la porte. Celle-ci grinça fortement et une odeur très forte vint lui chatouiller le nez. Attendant quelques secondes, elle fini par ouvrir la porte en grand pointant son arme devant elle. RAS. Des corps étaient jonchés sur le sol, tous avec une balle dans la tête. Un autre gisait plus loin, une arme à la main et un trou dans la mâchoire

« Suicide collectif » Constata Hazel en rangeant son arme à sa ceinture. Prenant ensuite conscience de l'intérieur de la maison elle ouvrit la bouche de stupéfaction
Spoiler:
 
« Wouaouh ! C'est magnifique ! » Se tournant vers Beau elle lui sourit « Tu vois, je te l'avais dit ! On sort les corps et on fait rentrer Light il va pas rester dehors, il y a de la place pour lui aussi à l'intérieur »
© Crimson Day



Le plus sûr moyen de ne pas perdre le bien que l'on fait, c'est de l'oublier
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 40
Emploi : ancien fermier et éleveur de chevaux
Messages : 92
Points : 494
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : nulle part
Dim 9 Déc - 21:44
Voir le profil de l'utilisateur
EVERYBODY'S FOOL

 BEAU & HAZEL


You burn everything you see, Gold are your fingers, Leaving traces everywhere you go. Diamonds in your skin, my bood flows. Down of the water, Beads drippin' down your face, calling out my name.


 Effectivement, on peut se dire qu'une telle protection a maintenu la maison en bon état à l'intérieur. Espérons ! Je ne suis pas contre passer une bonne nuit de sommeil dans un lieu tranquille. Mais reste à savoir s'il y a encore quelqu'un à l'intérieur. Je fais une petite grimace à Hazel. On va devoir y aller. Sa réflexion me fait rire. Je pose mes mains, poings fermés, sur les hanches.

« Oui, nous les super héros du monde apocalyptique. »


Jusque là on s'en est bien sortis mais si on tombe sur toute une famille d'infectés, ça risque d'être difficile. Je redresse les épaules et je la suis. Allez, on a du courage ! Je m'assure que Light puisse s'enfuir au cas où. Hazel ouvre la porte. Un grincement lugubre. Si on ne nous avait pas remarqué, c'est chose faite. Sauf s'ils sont sourds. Mais les marcheurs ne le sont pas... Pouah l'odeur ! Je me cache le nez avec mon tshirt. Pause. Pas de râles. La belle brune ouvre la porte et nous avons un spectacle macabre sous les yeux. La famille s'est suicidée. Les corps en décomposition jonchent le sol. Paix à leur âme. Je me signe avant d'entrer, un réflexe. Hazel range son arme, je garde mon couteau en main. Toujours méfiant. On entre. La vache !  

« J'ai pas vu d'aussi bel intérieur depuis des lustres. La vache ! »

Light peut même venir dans le salon en effet. Cette idée me plait.

« On fait un tour du propriétaire pour vérifier d'abord ? Après on s'occupe d'eux ? »

Ils ne sont plus entiers depuis le temps. Ce ne sera pas simple de les décrocher du sol et d'un des canapés mais à deux on pourra. Heureusement que je suis un habitué des corps. Mais Hazel ?

« Je le ferais si tu veux. »

Il y a le corps d'un enfant dans le lot. C'était préférable pour lui. C'est pas un monde pour des gamins. Pas encore. Un jour peut-être.



code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.




DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: