/
 

 :: Great Central Road :: ☠ Les alentours :: ➳ Les déserts Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
05/12 ~ Run For Your Life feat. Beau & Hazel
avatar
TRACKS
Age : 28
Emploi : Médecin
Messages : 32
Points : 197
Date d'inscription : 01/11/2018
Mar 11 Déc - 14:23
Voir le profil de l'utilisateur
~ 05/12 ~ RUN FOR YOUR LIFE
Beau & Hazel
J'avance lourdement dans le désert.... Je n'ai aucune idée de l'endroit où je me trouve et encore moins quel jour nous sommes... La seule chose dont je suis capable de me souvenir, c'est qu'il y a 3 jours, lorsque je me suis réveillée, Kirill avait disparu. Il était censé s'occuper de surveiller les alentours mais personne... Je l'ai attendu, 1 heure puis 2... Je suis restée dans notre petit abri une bonne partie de la journée, à réagir à chaque bruit que j'entendais en espérant qu'il allait rentrer... Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, s'il il a été tué, mordu ou si il a tout simplement décidé de partir mais il n'est jamais revenu... C'est la faim qui a eu raison de moi et qui m'a fait prendre la décision de quitter l'abri, le lendemain.

Ça fait 2 jours que je marche, que j'essaye d'avancer et que je cherche désespérément quelque chose à manger... J'ai une toute petite bouteille d'eau sur moi, l'eau est chaude mais ce n'est pas grave... j'économise pour ne pas mourir de soif... je ne veux pas mourir de soif... Chaque pas que je fais est un véritable supplice... je me sens lourde, je suis fatiguée et j'ai constamment cette boule au ventre qui ne me quitte pas. J'essaye de voir le bon côté des choses en me disant que si j'éprouve ça, c'est parce que je suis encore en vie... Mais pour combien de temps encore ? Je n'en sais rien.

Mon ventre se tort une nouvelle fois sous la faim et il me faut m'arrêter quelques secondes pour pouvoir me ressaisir. Un peu plus loin, sur ma droite, j'entend des râles. Rien de bien inquiétant, le mort vivant est seul. Il semble m'avoir repérée puisqu'il s'avance lentement mais sûrement dans ma direction. Je dois bouger, je ne dois pas rester là. Si j'attend qu'il arrive, je sais que je vais y passer. Mon corps n'a plus la force de se battre et lutter contre une de ces choses pourrait m'épuiser dangereusement.

Je lâche un nouveau soupir et je me remet en route. Le soleil est haut dans le ciel et tape de tout ses rayons. Du revers de la main, j'essuie la sueur qui coule sur mon front. Mettre de la distance entre la créature et moi est la seule chose, la seule raison qui me donne envie de continuer d'avancer. Si je m'arrête, je signe mon arrêt de mort. Ma gorge est sèche, j'ai soif. Pourtant je préfère ne pas boire le peu d'eau qu'il me reste, je dois encore tenir.... il le faut....

Alors que j'avance depuis un certain moment, quelque chose un peu plus loin attire mon attention... Depuis ma position, je suis incapable de dire si il s'agit d'un être vivant ou bien d'un mort vivant... C'est aussi à ce moment là que mon corps décide de me lâcher, de me dire stop. Je tombe à genoux dans le sable, mes doigts s'agrippent à ce dernier de peur de tomber. Je ferme les yeux, je prend une inspiration et j'essaye de prendre appui sur mes bras pour me relever. Ces derniers tremblent et n'arrivent plus à me soutenir. Je tente une seconde fois mais rien n'y fait... Je suis fatiguée, à bout... Je me laisse tomber dans le sable sans plus aucunes forces pour lutter.

La silhouette que je viens d'apercevoir s'approche de moi mais je ne verrai pas si c'est la mort ou la vie qui vient me chercher... Mes yeux se ferment et je tombe de fatigue, évanouie, dans le sable chaud du désert australien.

code by FRIMELDA




Everything You Are Is Everything I need...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 40
Emploi : ancien fermier et éleveur de chevaux
Messages : 131
Points : 565
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : nulle part
Ven 14 Déc - 22:22
Voir le profil de l'utilisateur
RUN FOR YOUR LIFE

SIENNA, BEAU & HAZEL


You burn everything you see, Gold are your fingers, Leaving traces everywhere you go. Diamonds in your skin, my bood flows. Down of the water, Beads drippin' down your face, calling out my name.


 Putain quelle chaleur ! Tshirt sur la tête, lunettes de soleil sur le pif, je suis en nage et si ça continue je fais finir noir. Heureusement que ma peau est habituée au soleil car si j'avais du me taper des brûlures, laisse tomber. Light s'ébroue. Je lui flatte le flanc. Il avait besoin de se défouler alors on a laissé Hazel à la maison et on est allés faire un tour. Par chance, il n'y a pas trop d'infectés par ici. On profite même s'il fait chaud. Si je n'avais pas si peur qu'il finisse bouffé, je le laisserais retourner à sa vie sauvage.
Je suis dans mes pensées quand il s'arrête net.

« Et mon beau, qu'est-ce que t'as vu ? »

Il secoue la tête, je regarde aux alentours. Un marcheur... On peut l'esquiver. C'est quoi ça ? Je plisse les yeux. C'est pas un marcheur, la femme - j'imagine vu les cheveux longs - se traîne et tombe à genoux avant de s'écrouler. Je n'ai jamais vu les marcheurs faire de pause. D'où leur nom d'ailleurs. Je descends de Light.

« Reste derrière moi. »

Je m'approche doucement. Elle ne se relève pas. J'accélère. Elle n'est pas une rôdeuse. Ou pas encore. Je prends son pouls. Il bat mais sa peau est brûlante. Je la retourne doucement. Je fais un check rapide, à priori pas de blessures. Light me rejoint et essaie de me manger les cheveux. Je le repousse en lui disant que ce n'est pas le moment. Je sors ma gourde, me mets à genoux à côté de l'inconnue et passe ma main sur sa nuque pour la redresser un peu. J'humidifie ses lèvres et laisse couler un peu d'eau dans sa bouche pour l'hydrater un minimum, sans qu'elle ne s'étouffe. Elle se tape une insolation de folie, plus déshydratation et Dieu sait depuis quand elle n'a pas du manger. Je tapote sa joue, pas de réaction. Je soulève ses paupières. Rien d'anormal, mais elle est dans les vaps.

« Light, tu vas devoir la porter. »

Enfin, c'est moi qui la porte pour la mettre sur lui mode sac à patates mais pas le choix. Un râle. Il y a un vrai rôdeur qui se ramène.

« Un bon rôdeur est un rôdeur mort. C'est la base. »

Je sors mon couteau de chasse. Je ne suis pas friand des combats rapprochés mais il est amoché, ça va aller. J'avance vers lui, il lui manque un bras et des doigts à sa main restante. Je la repousse et plante violemment mon couteau dans son œil. Dans les films ils défoncent des crânes sans souci mais allez péter une boîte crânienne tiens ! Parole de chirurgien ! Par l'oeil c'est mieux, faut juste être précis. Je le suis, ça tombe bien ! Il s'écroule. Je ressors mon couteau de sa cavité et l'essuie sur lui. Je le fouille. C'est mal, heureusement que mon père ne me voit pas. Tiens, c'est quoi ça ? Il a un truc lourd attaché à la ceinture, on dirait un truc de boucher. Hey mais ça m'a l'air pas mal du tout ! ça, a peut exploser des crânes ! Un attendrisseur à viande taille maousse. Je prends ! Il n'a rien d'autre d'intéressant. Je retourne vers Light et le monte. Ma survivante est toujours dans les choux. Je la cale bien devant moi.

« On rentre à la maison. »

Des fois j'y croyais. Je me verrais bien vivre là bas. On est bien tous les trois. Et maintenant peut-être à quatre.
Le chemin du retour dura vingt minutes. Je descends en premier et appelle Hazel en espérant qu'elle m'ai entendu. Je prends la jeune femme dans mes bras musclés. Plutôt jolie la belle endormie. Moi polygame ? Mais non ! On trouvera un autre mâle. Autre que Light ! Pouah !
Ma belle brune ouvre la porte.

« Je ramène à manger. »

Je lui fais un clin d’œil et passe la porte. Light me suit, habitué maintenant.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.




DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 33
Emploi : Pilote d'Avion pour l'US Air Force
Messages : 60
Points : 398
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : Dans le désert Australien
Lun 17 Déc - 22:24
Voir le profil de l'utilisateur
Run for your lifeHazel, Beau & Sienna
La cohabitation entre Hazel et Beau se passait plutôt pas trop mal. Leur relation avait prit une tournure différente, disons qu'ils s'étaient bien rapprochés depuis qu'ils étaient arrivés dans cette belle maison. Ne pas se fier aux apparences, car si l'extérieur de la bâtisse paraît en piteuse état, l'intérieur est de toute beauté.

Ce jour là, après avoir passé une huitième nuit dans un bon lit douillet, et après avoir prit un léger petit déjeuner, Beau avait décidé d'aller se dégourdir les jambes accompagné de Light. L'animal avait prit place dans le salon, il y vivait à plein temps et sortait dans la journée toujours accompagné de l'un ou de l'autre, voir des deux.

Beau était parti depuis une bonne partie du début de l'après midi, enfin il lui semblait en tous cas. Hazel avait trouvé des livres dans la maison, pour s'occuper elle en lisait un assise sur le canapé du salon. Il faisait tellement chaud, les vitres murés n'aidaient pas à apporter un peu de fraîcheur mais c'était sécurisant, qu'elle était en nage.

Une voix à l'extérieur lui fit lever le nez de son ouvrage. Elle se précipita vers la porte, l'entrouvrit pour voir Beau arrivé avec .. une femme dans les bras.
La militaire ouvrit la porte en grand et s'avança vers le brun pour l'accueillir et même l'aider si il avait besoin

« Qu'est-ce qu'elle a ? » Lui demanda-t-elle « Elle est blessé ? Infecté ? »

Bon elle se doutait que si c'était le cas il ne la ramènerait pas.
Lorsqu'il entra, elle fit entrer Light et elle ferma la porte. Elle partie débarrasser le canapé pour qu'il allonge la jeune femme et lorsque se fut fait, elle dégagea les cheveux collant du visage de celle-ci, plissa les yeux et les écarquilla aussitôt

« Je la connais, c'est Sienna, elle faisait partie du groupe avec qui j'étais avant de te rencontrer, elle traînait avec un autre gars Kirill, elle était seule ? »

Demanda-t-elle à Beau qui était parti chercher de l'eau pour rafraîchir la demoiselle.
© Crimson Day



Le plus sûr moyen de ne pas perdre le bien que l'on fait, c'est de l'oublier
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 40
Emploi : ancien fermier et éleveur de chevaux
Messages : 131
Points : 565
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : nulle part
Mar 18 Déc - 16:04
Voir le profil de l'utilisateur
RUN FOR YOUR LIFE

SIENNA, BEAU & HAZEL


You burn everything you see, Gold are your fingers, Leaving traces everywhere you go. Diamonds in your skin, my bood flows. Down of the water, Beads drippin' down your face, calling out my name.


 Hazel ouvre et m'aide aussitôt avec la fille et Light. On l'allonge et pendant que je vais chercher ma trousse de secours, elle reconnait la fille. Je suis surpris. Combien de chances avons-nous de retrouver quelqu'un ? En trois ans, ça ne m'est arrivé que deux trois fois, au tout début. Mais je réalise que ce n'est pas une de ses amies, juste une fille avec qui elle a fait route. Kirill ?

« Non, il n'y avait qu'un marcheur. Dis, le Kirill, c'est un brun aux yeux clairs ? »

Celui qu'il avait lui même rencontré ? En même temps ils trainaient dans la même région alors pourquoi pas. Il retira délicatement le haut de la demoiselle pour s'assurer qu'elle n'avait pas de blessures. Puis le bas. Il lui laissa ses sous vêtements.

« Prends un plaid pour elle. Elle va avoir froid à un moment donné. »

La fièvre. On meurt de chaud et l'instant d'après on se croit au pôle nord. S'il le faut je sortirais la couverture de survie qui était dans sa mallette maisj'aime autant la garder pour un blessé.

« Il faut qu'on l'hydrate. »

Il n'a pas plu depuis des jours et on va être en galère mais elle pourrait mourir de déshydratation. Chaque vie compte.

« Sienna ? Sienna, faut revenir parmi nous. »

Je lui tapote doucement la joue.

« Prépare une bassine s'il te plait, elle peut vomir le peu que je lui ai fait avaler. »

Elle peut aussi avoir la courante, je croise les doigts que non. Autant j'aime la chirurgie, que la médecine générale ce n'est pas mon truc. J'ai toujours préféré les viscères, les blessures graves, les plaies ouvertes, les amputations etc aux vomissements et diarrhées de base.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.




DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 33
Emploi : Pilote d'Avion pour l'US Air Force
Messages : 60
Points : 398
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : Dans le désert Australien
Dim 23 Déc - 15:23
Voir le profil de l'utilisateur
Run for your lifeHazel, Beau & Sienna
Comment la jeune femme en était arrivée là ? Et pourquoi était-elle seule ? Hazel se posa toutes les questions possible tout en observant Beau lui prodiguer des soins. Elle le savait expert en la matière et l'aidait chaque fois qu'il lui demanda.

Elle partie chercher de l'eau pour l'hydrater, et pendant qu'il la déshabillait, il lui posa des questions sur le fameux Kirill

« Oui oui c'est le même, tu le connais ? »
Elle leva la tête, surprise, mais en même temps la preuve ne était là, ils finissaient par tous se retrouver à un moment ou un autre.
Sauf que là, le Kirill était aux abonnés absents, et seule Sienna avait peut-être la réponse.

Elle partie chercher un plaid dans la chambre de l'ado et revint avec. Puis elle partie chercher une bassine dans la cuisine et revint avec, elle la posa sur le sol au pied du fauteuil au niveau de la tête de Sienna.

Le tout était d'attendre qu'elle reprenne connaissance

« Tu penses qu'elle va s'en sortir ? Enfin je suppose que oui, mais on ne sait pas depuis combien de temps elle ère seule sous le soleil. »

Cela était effectivement inquiétant.
© Crimson Day



Le plus sûr moyen de ne pas perdre le bien que l'on fait, c'est de l'oublier
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 28
Emploi : Médecin
Messages : 32
Points : 197
Date d'inscription : 01/11/2018
Dim 6 Jan - 15:41
Voir le profil de l'utilisateur
~ 05/12 ~ RUN FOR YOUR LIFE
Beau & Hazel
Je cligne des yeux... j'essaye de me souvenir de ce qu'il s'est passé avant que je tombe dans les pommes mais c'est le néant total. J'ai la gorge sèche et un mal de tête digne des plus grandes gueules de bois... pourtant, je ne me souviens pas avoir pris une cuite la veille... J'essaye d'ouvrir les yeux mais les paupières sont lourdes. Je ne reconnais pas du tout l'endroit dans lequel je me trouve et lorsque j'aperçois un cheval dans ce qui semble être un salon, je me dis que je suis certainement beaucoup plus atteinte que je ne le crois.

Je ferme les yeux de nouveau, en espérant que la pièce va arrêter de tourner et que la fanfare dans ma tête va s'arrêter. J'ai soif et j'ai tellement faim que j'en ai des crampes d'estomac. Alors que j'ouvre doucement les yeux une nouvelle fois, je me rend compte que je suis couverte et qu'on m'a installée sur un canapé. Je n'ai aucune idée de qui a pu faire ça... peut-être est-ce Kirill qui est revenu et qui, par chance, m'a trouvée dans le désert... J'espère juste que je ne suis pas tombée sur un gang, du genre pilleur et violeur...

Et là, alors que je reprend peu à peu mes esprits, une nausée vient me prendre les tripes et sans prévenir, me voilà en train de vomir de la bile dans une bassine qui avait été placé avec soin, à l'endroit parfait. Je ne sais pas combien de temps je reste là à vomir tripes et boyaux mais le temps me semble interminable et lorsque tout se calme enfin, je me sens encore plus épuisée qu'avant. Complètement amorphe, je me laisse retomber dans le canapé et je lâche un soupir, épuisée par tout ces efforts. Je déglutis et j'essaye de me redresser. J'aperçois rapidement deux personnes mais je ne reconnais pas Hazel de suite. Je passe une main sur mon visage pour tenter de me réveiller un peu plus.

- Merci...

Petit mot simple et pourtant plein de gratitude. Si ils ne m'avaient pas trouvée dans le désert, je serai déjà certainement morte. Mon regard fixe quelques secondes le cheval... Décidément, on voit de drôles de choses ces derniers temps... Je tourne ensuite mon visage vers mes deux "sauveurs" et c'est seulement à ce moment là que je reconnais Hazel. Mes yeux s'écarquilles et un petit sourire se dessine sur mon visage. Bon sang, elle est toujours en vie... je suis contente de la voir ici. En revanche, l'homme qui se tient près d'elle, je ne le connais pas. Je me redresse un peu en évitant les gestes brusques et ainsi éviter de me retrouver de nouveau la tête dans la bassine. Je souris de nouveau à Hazel.

- Tu comptes me présenter ton cavalier...

code by FRIMELDA




Everything You Are Is Everything I need...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 40
Emploi : ancien fermier et éleveur de chevaux
Messages : 131
Points : 565
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : nulle part
Mer 9 Jan - 14:58
Voir le profil de l'utilisateur
RUN FOR YOUR LIFE

SIENNA, BEAU & HAZEL


You burn everything you see, Gold are your fingers, Leaving traces everywhere you go. Diamonds in your skin, my bood flows. Down of the water, Beads drippin' down your face, calling out my name.


 C'est marrant qu'on ai croisé le même type. Il était sans doute de ceux qu'elle n'a pas retrouvé quand elle a commencé à me suivre.

« Je l'ai croisé sur un marché nomade. Il m'a assisté malgré lui sur une opération. Je ne l'ai pas revu depuis. »

La jeune femme blonde pourra peut être nous dire ce qu'il est devenu. Mais va falloir qu'elle se réveille. On s'occupe de tout pour qu'elle s'en sorte rapidement.

« Je pense qu'elle n'a qu'une insolation, le plus risqué c'est la déshydratation mais ça va le faire. Vu ses brûlure, je dirais plusieurs jours. »

Là on a passé le stade des coups de soleil. Rien de grave non plus, mais si je ne l'avais pas trouvée ça aurait pu vite s'infecter. Les joies du retour à l'ancien temps ! Je rappelle qu'au Moyen Âge on était vieux à 25 ans.
Je patiente avec Hazel et Sienna ne tarde pas à revenir à elle. Déboussolée et... sblurp. Fallait s'y attendre. Pas de diarrhée, par pitié ! Elle remarque Light puis Hazel. Ses réactions sont bonnes. Je m'approche en souriant.

« Bonjour, je suis Beau Mitchells. J'étais chirurgien. Vous permettez que je fasse un petit checkup maintenant que vous êtes éveillée ? »

Je dis en m'asseyant sur la table basse, j'observe ses yeux déjà. Je les laisse discuter pendant que je fais le métier que j'avais abandonné.




code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.




DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 33
Emploi : Pilote d'Avion pour l'US Air Force
Messages : 60
Points : 398
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : Dans le désert Australien
Mer 9 Jan - 18:36
Voir le profil de l'utilisateur
Run for your lifeHazel, Beau & Sienna
Pendant que Sienna n'avait pas reprit connaissance, Hazel et Beau discutaient. Le fait qu'il ait rencontré Kirill lui aussi, la surprit. Il faut dire que Kirill était un mystère. Soit il parlait trop soit peu, elle n'avait pas vraiment su le cerner. D'autant qu'il n'était pas resté longtemps dans le groupe mais le peu qu'il était là elle l'avait trouvé serviable et attentionné. Peut-être que c'était l'image qu'il voulait donné. En tous cas elle ne le saura peut être pas.

« Une opération ? Il s'est passé quoi ce jour là ? » demanda-t-elle avec curiosité et intérêt. Une façon aussi de patienter pendant que la blonde se remettait de son insolation.

Et après une longue période, se fut le cas. Sienna commença à se réveiller, déboussolée. Hazel qui était assise dans un petit fauteuil, se leva pour venir la rejoindre. Elle resta cependant à une bonne distance d'elle pendant que la demoiselle rejetait ce qu'elle n'avait pas dans l'estomac. Le second effet kiss-cool, comme l'avait Beau.

Elle attendit ainsi debout jusqu'à ce que la blonde finisse par la reconnaître. Hazel afficha un sourire sincère et chaleureux, elle vint ensuite lui prendre la main et caresser son front

« Comment tu te sens ? »

Lorsqu'elle demanda à être présenter, Beau le fit de lui-même et Hazel reprit

« C'est lui qui t'a trouvé et t'a ramené ici, tu peux lui faire confiance »

Pour appuyé ses dires elle opina du chef

« Qu'est-ce qui t'es arrivée ? Tu es toute seule ? »

Finit-elle par demander pour en apprendre plus sur la situation de la blonde et ceux qui les accompagnaient auparavant.
© Crimson Day



Le plus sûr moyen de ne pas perdre le bien que l'on fait, c'est de l'oublier
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 28
Emploi : Médecin
Messages : 32
Points : 197
Date d'inscription : 01/11/2018
Ven 11 Jan - 16:02
Voir le profil de l'utilisateur
~ 05/12 ~ RUN FOR YOUR LIFE
Beau & Hazel
L'atterrissage est rude et il me faut de longues minutes pour que toutes mes idées se remettent en place. J'ai encore quelques petits trous de mémoire, certainement dûs à cause de la déshydratation et du soleil mais je peux m'estimer heureuse qu'on m'ait trouvé et qu'on m'ait mise à l'abri. Parce que, écroulée en plein désert, sous le soleil et avec des morts vivants qui rôdent, je ne pense pas que j'aurai passé la nuit.

Doucement, je me redresse dans le canapé alors que Hazel s'approche de moi. Je lui adresse un sourire, vraiment contente de croiser un visage familier. L'homme qui l'accompagne se présente comme un grand et je tourne le visage vers lui avant de lui adresser un sourire, pour le remercier une nouvelle fois d'avoir eu la bonne idée de me ramasser. Alors comme ça, il était chirurgien... Peut-être qu'on s'est déjà croisé quand tout allait encore bien, qui sait... Il me demande la permission de s'assurer que tout va bien, permission que je lui donne d'un signe de la tête.

Pendant qu'il m’ausculte, Hazel s'installe à côté de moi et pose sa main sur mon front. La jeune femme me demande comment je veux et c'est avec le sourire que je lui répond.

- Morte de faim et vaseuse mais je vais bien...

Je pose ma main libre sur la sienne. Elle a l'air d'aller plutôt bien et j'en suis contente. Elle me fait savoir que je peux avoir confiance en Beau mais rien que le fait de la voir ici, avec moi, me détend amplement. Hazel finit par me demander ce qu'il s'est passé, pourquoi je suis toute seule. Je baisse les yeux vers le sol et ma main lâche la sienne avant d'aller jouer avec l'alliance que je porte à ma chaîne. Je laisse Beau finir son travail et c'est seulement quand il a terminé que je lève les yeux vers Hazel pour lui répondre.

- Je n'étais pas toute seule, du moins jusqu'à il y a encore 6 jours...

Je marque une pause et je grimace avant de reprendre.

- Quand je me suis réveillée un matin, Kirill avait disparu sans laisser de traces... Je n'avais aucune idée de l'endroit où il pouvait être ni même si il allait revenir... Je suis restée 3 jours à l'attendre à l'abri mais rien...

Je tourne mon visage vers Beau avant de poursuivre.

- Quand vous m'avez trouvée, cela faisait 2 jours que je marchais dans le désert...

Que dire de plus ? A part que si je croise Kirill, je lui colle mon poing dans la figure...

code by FRIMELDA




Everything You Are Is Everything I need...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: