/
 

 :: Chroniques d'Until Dawn :: ☠ Synopsis :: ➳ Intrigues Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Saison 1 : La guerre est déclarée
avatar
Messages : 70
Points : 157
Date d'inscription : 20/09/2018
Sam 6 Oct - 14:20
Voir le profil de l'utilisateur
La guerre est déclarée
L'homme est un loup pour l'homme.

Apocalypse.
Yulara, Territoire du Nord. Terminus de la Great Central Road, cette partie du bush n'était pas la plus isolée. Autrefois. Il y a un peu plus de trois ans. Aujourd'hui, la ville se résume à sa moitié, fortifiée et bien organisée. Ari Levy s'est sali les mains pour y parvenir mais il est toujours respecté. D'ailleurs, on l'appelle encore Mr le Maire. Un jour, il passera le flambeau à son petit fils, Tobias. Mais pour l'heure...

« Monsieur, que va-t-on faire ? »


Sous le regard du conseil, à peine six personnes, Ari Levy resta de marbre, ne trahissant aucune peur contrairement à la majorité. 


« On ne négocie pas avec les terroristes. »
« Mais ce ne sont...»
« Oh si ! C'est exactement ce qu'ils sont. Des sauvages semant la terreur. Mais on ne pliera pas et on se battra. Si on accepte, ils penseront que nous avons peur et qu'ils peuvent demander encore plus.»

Il n'avait sans doute pas tort. Mais Tobias se demandait s'il n'était pas possible de négocier, une trêve ou une alliance. Peut-être qu'il serait encore possible de s'arranger avec Kane ?...


Le lendemain, à plus de 200km de là, au cœur des Rocheuses, dans ce désert rouge qui était devenu leur quotidien, Byron O'Kane revint avec quatre des siens. Les grilles du Dôme leur furent ouvertes et déjà Emrys les attendait. Byron secoua négativement la tête et fit avancer un homme aux mains liées dans le dos, et bâillonné. Il le força à se mettre à genoux. 

« Alors, comme ça ils ont préféré sacrifier un des leurs plutôt que marchander ? D'ailleurs, pourquoi tu ne l'as pas tué ? »
« On a perdu Jeff. Les marcheurs. Faut le remplacer à la fabrique.»

La bouche d'Emrys se fendit d'un rictus. C'était mauvais signe. 

« On va devoir leur montrer la manière forte à ces bouseux. »

Il sortit son arme avec la rapidité d'un félin et tira une balle en plein cœur de leur prisonnier. Celui-ci s'écroula avant même d'avoir pu crier. Byron baissa les yeux vers son jean taché de sang.  

« Envoie quelqu'un leur livrer. Ils comprendront peut-être qu'on ne plaisante pas. »


Deux jours plus tard, des nomades qui traînaient non loin de l'ancienne Yulara virent un étrange manège. Un âne en piteux état avançait vers la cité en tirant un non-mort qui portait une pancarte. L'homme prit ses jumelles et y lu : Avec toute notre amitié, Le Dôme. Il fallait être sacrément barré pour envoyer ce genre de cadeau ! Et ce n'était sans doute pas une bonne idée d'aller demander refuge dans un patelin qui avait des amis psychopathes. Le couple décida de continuer à sa route à la recherche d'un autre Eden. Préférant lutter contre les marcheurs que les humains.


La guerre des clans était belle et bien déclarée.
Dans un monde dévasté par la mort et ses revenants, le pire ennemi de l'Homme restait encore ses semblables.
 




@Tinker

b l a c k f i s h
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: