/
 

 :: Great Central Road :: ☠ Les alentours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
SomeOne ... SomeWhere ... (Byron&HayLey / 16/12/18)
avatar
TRACKS
Age : 20
Emploi : ancienne fermière survivaliste
Messages : 169
Points : 944
Date d'inscription : 13/12/2018
Localisation : sur les routes
Jeu 27 Déc - 15:20
Voir le profil de l'utilisateur

Vaporeuse ...
Le flou persiste bien que la nuit ait laissé sa place au soleil levant qui commence à réchauffer son corps glacé.
Qu'a t-elle fait ces dernières heures ?
Ou est son frère ?
Ou est-elle ?!

Elle a beau tenter de raviver sa mémoire, rien.
Aucun souvenir.
Juste un sacré mal de tête et cette sensation de flotter dans un décor qui bouge en même temps qu'elle.
Ses pupilles encore dilatées fixent la lame ensanglantée, qui, même si elle l'ignore, vient de décapiter un marcheur.
Beurk.
Se laissant tomber sur le sol, elle nettoie frénétiquement son katana.
Bref regard sur la dépouille.
Presque indifférent.

Une légère brise lui fait ressentir l'humidité qui cerne ses yeux.
HayLey pleure.
Un vague souvenir de course folle sur une licorne parmi une multitude d'oiseaux bleus.
Les larmes redoublent.
De peur ?
D'incompréhension surtout.
Est-elle en train de devenir folle ?!

Quelques mètres plus loin, la balançoire apparaît, telle une invitation.


Perdue au milieu de rien.
Perdue comme elle ...
Son sac à dos en guise d'oreiller, la jeune femme s'allonge, une jambe tendue sur le bois impose le rythme de balancement.
Léger.
Grinçant dans le silence absolu.
Son bras devant elle s'incline de droite à gauche, afin que la lame brillante capte les rais de soleil et l'éblouisse plus encore.
Ses cheveux balaient le sol lorsqu'elle penche sa tête en arrière pour fixer le ciel azuré.
Son pied continue de donner la douce cadence.
Les larmes s'assèchent sous la chaleur grandissante qui donne vie aux couleurs de ce décor surréaliste.
Un instant, elle cesse de vouloir se souvenir et se laisse bercer, alors qu'elle entonne d'une douce et mélodieuse voix

- Somewhere over the rainbow
Blue birds fly
And the dreams that you dreamed of
Dreams really do come true
Someday I'll wish upon a star
Wake up where the clouds are far behind me ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FURY ROAD
Age : 45
Emploi : Lieutenant d'Emrys
Messages : 162
Points : 784
Date d'inscription : 20/09/2018
Lun 7 Jan - 14:43
Voir le profil de l'utilisateur





ft.
Hayley
16 décembre, quelque part
Someone
Somewhere

Filant sur sa Harley, Byron avait besoin d'air. Il cherchait aussi de quoi offrir un noël à ses gosses malgré les circonstances. Un brin de normalité ne faisait pas de mal après tout. Prenant le risque de sortir sans escorte, il sillonnait les routes. C'est comme ça qu'il tomba sur une vieille baraque dans le désert. Il la fouilla mais ça donna rien. Par une des fenêtres il lui sembla voir du mouvement au loin, en contrebas la pseudo colline où se situait la maison. Il plissa les yeux derrière des lunettes de soleil empruntées. C'était quoi cette forme blanche voletant ? Curieux, il sortir, arbalète accrochée au guidon, il s'approcha en poussant sa bécane. La vision étrange devenant plus réelle, plus le son d'une voix chantonnant, il réalisa qu'une jeune femme se trouvait sur une balançoire accrochée à un arbre défiant la chaleur des lieux. Il regarda tout autour d'eux, pas de piège visible. Il garda quand même ses distances avant de siffler pour attirer son attention. C'est là qu'il remarqua le katana. Etrange rencontre.

« Parait qu'y'a qu'les Leprechaun sous les arc en ciel. On n'est pas prêts d'en voir ici.»

L'hiver dans le désert australien était encore plus chaud qu'un été en Europe ! Ils attendaient la pluie depuis des jours...






Oh, what a day, what a fucking day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It is hard to know who is craziest...(c)flotsam.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 20
Emploi : ancienne fermière survivaliste
Messages : 169
Points : 944
Date d'inscription : 13/12/2018
Localisation : sur les routes
Mar 8 Jan - 19:20
Voir le profil de l'utilisateur

Un sifflement.
Qui vient de bien plus loin que la mélodie qui se joue dans sa tête renversée.
Surprise, mais pas affolée, surement à cause de son esprit encore vaporeux, la jeune femme cesse de chanter.
Sa jambe se tend sur le tronc et stoppe le balancement, alors que la main se sert un peu plus sur le katana, plus par réflexe que par agressivité.
L'inconnu n'en lira d'ailleurs aucune dans le regard qu'elle pose sur lui en reprenant une position assise plus décente.
Sa remarque lui arrache même un sourire pourtant avare chez elle.

- Ah bon ?
Je suis pourtant sure d'en avoir croisé un lors de ma balade en licorne tout à l'heure ... il ne m'a pas vu, je crois qu'il avait égaré l'une de ses pièces d'or et devenait aussi fou que moi !


L’œil amusé parcourt l'homme au look ma foi plutôt stylé et tente de percer le regard dissimulé derrière des lunettes de soleil ... en vain ... et cela provoque une sorte de moue boudeuse qui efface le sourire.
Elle n'aime pas cela, ne pas voir les yeux de ses interlocuteurs !
Mais elle ne se permet pas de le lui faire remarquer, après tout elle ignore tout de ses intentions.

- Dîtes ?
Vous n'allez pas essayer de m'attaquer ou je ne sais quoi hein ?
Parce que cela m'obligerait à me lever pour vous battre et franchement, je n'en ai pas la moindre envie là maintenant tout de suite ...
J'ai bu une tisane pas catholique je crois ...
Bref !
On s'en fiche pas vrai ?!
J'me présente, parait que cela se fait encore dans ce merd..., 'fin ce nouveau monde on va dire ...
HayLey, enchantée ...


La pipelette tente de se lever, sa main libre tendue devant elle en guise de salue, mais se rassoit ... ou plutôt se laisse retomber sur la balançoire, prise d'un étourdissement probablement du à sa position prolongée tête à l'envers !...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FURY ROAD
Age : 45
Emploi : Lieutenant d'Emrys
Messages : 162
Points : 784
Date d'inscription : 20/09/2018
Dim 13 Jan - 10:32
Voir le profil de l'utilisateur






ft.
Hayley
16 décembre, quelque part
Someone
Somewhere

Ils s'observaient un peu comme deux bêtes cherchant à savoir si l'autre était un danger. Elle était high. Ses pupilles étaient encore bien dilatées. Un état qu'il ne connaissait que trop bien : combien de fois avait il trouvé Jimmy comme ça ? Par réflexe il chercha des traces de piqûres sur ses bras mais il n'y en avait pas. Elle plaisanta, ou pas, à propos des Leprechaun et il eut un demi sourire. Elle chercha à se lever pour lui serrer la main mais elle ne tenait même pas sur ses jambes.

« T'as d'la chance que j'sois pas en chasse. »

Il ne remettait pas en cause sa capacité à le battre en temps normal, il y avait assez de femmes fortes au Dôme, mais là, dans cet état... Il vint s'asseoir à côté d'elle sur l'espèce de balançoire. Il fit glisser ses lunettes de soleil sur son crâne, révélant un regard bleu en amande. Pas d'agressivité, juste une lassitude latente.

« Byron. »

Il sortit une clope de son paquet presque vide et l'alluma. Il allait aussi devoir trouver du gaz pour son zippo, merde.

« Tu t'défonces souvent ? T'as quel âge ? »

Elle avait l'air très grande et pourtant elle avait un côté gamine encore. Il serait incapable de lui donner un âge.





Oh, what a day, what a fucking day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It is hard to know who is craziest...(c)flotsam.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRACKS
Age : 20
Emploi : ancienne fermière survivaliste
Messages : 169
Points : 944
Date d'inscription : 13/12/2018
Localisation : sur les routes
Dim 13 Jan - 19:05
Voir le profil de l'utilisateur

Chance qu'il ne soit pas en chasse ? ...
Cette remarque, en temps normal, lui aurait valu quelques répliques autant cinglantes que boudeuses !
Mais en l'état ... et vu le sien ... elle devait bien admettre qu'il avait probablement raison et préféra un hochement de tête en guise d'approbation ... même si elle ne put retenir un haussement d'épaules et une mimique un brin mutine de sa bouche.

L'esquisse de sourire qu'il offrit la surprit tout comme le fait qu'il s'installe à ses côtés sur cette balançoire.
Et comme s'il avait lu dans ses pensées, il révéla aussi son regard azuré qui adoucissait ses traits somme toute très viril, comme son prénom.

- Cela vous ... te ... va bien ...
Pas le prénom hein, enfin si, aussi !
Mais de ... sourire ...


Troublée la Mistinguette ?
Pas autant que lorsqu'il la prit pour une camée !
Elle renversa une partie du contenu de son sac dans lequel elle fouillait à la recherche d'eau.
Quelques feuillets de son carnet de dessin s'éparpillèrent à leurs pieds et elle se pressa de se relever, sans tituber cette fois, pour ramasser ses affaires.


- Hein ???
Mais ça va pas bien dans vot' tête ?
Vous me prenez pour qui ???
Pffff ...


Faute de gourde, elle trouva dans son bardas ses sucettes qu'elle se mit à lui agiter devant le visage en continuant de vociférer.

- Franchement ?
J'ai l'air d'une droguée de bas quartier ???
Je vous ai dit qu'avec mon frère on a bu une tisane ... bizarre ... à cause de Napaljarri ... l'aborigène qui a mis des plantes dans l'eau !


Debout devant lui, le menaçant à demi du bout de ses friandises, l'autre main sur la hanche, elle désigna du menton la cigarette, un ton et un air un brin moqueur.

- J'ai vingt ans et j'me drogue pas ... moi !
Vous devriez plutôt manger cela, c'est forcément moins dangereux !...



A nouveau elle hausse les épaules et plonge son regard clair dans les yeux de l'homme, souriant malgré elle de la situation.
Le ton se fait plus doux, après tout il ne lui veut pas de mal et c'est déjà bien !

- Tenez, je vous l'offre pour quand vous serez en panne de clopes ... ce qui visiblement ne va pas tarder ...
Et pour te ... vous ... remercier de ne pas abuser de mon état ... même si ça va mieux du coup.
Au pire vous ... tu ... la donneras à ... j'sais pas, de la famille ? des amis ?
Z'êtes pas tout seul quand même Monsieur ... Byron ?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: