/
 

 :: Great Central Road :: ☠ Les alentours :: ➳ Les déserts :: ♦ Pine Gap Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
De la rouille, de l'huile et de l'essence (22 décembre)Pears/Kane/Monroe
Taylor Pears
FURY ROAD
Age : 28
Emploi : Combattant MMA
Messages : 141
Points : 336
Localisation : DARK DOME
Jeu 7 Fév - 12:40
Voir le profil de l'utilisateur
De la rouille, de l'huile et de l'essence (22 décembre)Pears/Kane/Monroe Tumblr_nqevmadxCy1r3ftwpo1_540

Il y avait toutes ces odeurs...
Celle de la sueur pour commencer, la plus proche. Pourtant il y a avait tant d'autres qui prenaient le dessus. C'était ambiant, incrusté. Les odeurs d'un fichu garage. L'essence, l'huile pour les plus fortes... puis ensuite venait celles du caoutchouc, du métal, de la rouille. Lorsque les mécanos se mettaient au travail ça partait silure de métaux, du fer à souder... passant par l’aluminium, enchaînant par le plastique et se terminant par la peinture. Ca c'était pour les véhicules qui traînaient dans les garages des Road Fury.
En dehors de cela il y avait les bonnes vieilles odeurs classiques de tabac, d'alcool et de pisse.


Les garages du Dark Dôme...
Ca schling !
Non fumeur, Taylor Pears finit par s'y faire mais avec une sacré hâte de prendre un bol d'air. Le sportif adepte de gros bolides est en train de terminer les derniers réglages de sa voiture customisée qu'il travaille depuis... quelques semaines ? Non... des mois. Une putain de Dodge Challenger Interceptor ! DCI pour les intimes.
Fallait dire quelle avait de la gueule cette voiture.
Lorsque son petit doigt souffle des mots doux à son cul, il est dit que c'est surement la plus rapide.


De la rouille, de l'huile et de l'essence (22 décembre)Pears/Kane/Monroe 00inte10

Elle en jetait !
Le poste cd d'à coté crachait un son rock. Un peu trop fort pour se concentrer et c'est en allant baisser le volume qu'il voit Kane en train de bricoler une tire. Ah ouais, c'était pas les motos son truc ? Le Lieutenant d'Emrys rejoint l'autre en se mettant épaule contre épaule... sans le regarder mais regardant sa voiture.


- Bah alors Kane... me dis pas que tu vas participer au Road Rage Raaaace. Si ?
Tu sais qui c'est le gars là ? Jamais vu... On dirait qu'il va participer lui aussi.


Il se faisait aussi soif qu'une envie de baiser salement.


De la rouille, de l'huile et de l'essence (22 décembre)Pears/Kane/Monroe 000ban10
Revenir en haut Aller en bas
Byron O'Kane
FURY ROAD
Age : 45
Emploi : Lieutenant d'Emrys
Messages : 292
Points : 1743
Dim 10 Fév - 21:06
Voir le profil de l'utilisateur






ft.
Taylor & Ethan
22 Décembre, circuit course
Fast
Furious

Byron adorait venir ici ; ça lui rappelait sa vie passée, le garage où il bossait. Il avait trimé avec son patron, se vengeant en lui volant des trucs ou en se tapant sa greluche sur le capot d'une voiture, mais putain c'était cool. Foutre les mains dans un moteur, l'odeur du cambouis, le bruit des outils, ça lui manquait. Bref, c'était pas l'endroit pour ramener une gonzesse que tu veux charmer, mais O'Kane si sentait comme à la maison. Parfois il ramenait ses gosses. Il apprenait des choses à Tim, un des rares trucs qu'ils partageaient. Quand à Maggie, elle râlait pour les odeurs mais adorait être impressionnée par les grosses bagnoles. C'était un peu la petite mascotte. Aujourd'hui elle n'était pas venue. Elle avait préféré rester jouer avec des copines qu'elle s'était faites au Dôme, Olivia était avec elle. Tim était venu, il traînait pas loin avec d'autres ado, des gamins trop jeunes pour faire la guerre mais déjà soldats...

Penché sur sa nouvelle acquisition, appréciant la musique trop forte des années 90, Byron vit du coin de l'oeil une ombre et se redressa. C'était un autre lieutenant d'Emrys. Il lui jeta un regard en coin et pouffa.

« T'as peur que j'te mette une raclée ? »

Il lui fit un clin d'oeil avant d'ajouter :

« Et c'est O'Kane. Irlandais, mec !»

Quelle bande de flemmards à vouloir écourter son nom, il y tenait. Il leva les yeux vers le mec dont il parlait. Un gars qui passerait pour un mannequin en pleine apocalypse.

« Inconnu au bataillon. »

Byron fronça les sourcils. Il n'aimait pas les nouveaux, il s'en méfiait toujours. Celui là n'était pas seul et se la jouait pas mal. Tout pour lui déplaire. Il l'observa un temps et quand le gars passa près d'eux :


« T'es perdu, mec ? »




Oh, what a day, what a fucking day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It is hard to know who is craziest...(c)flotsam.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Monroe
FURY ROAD
Age : 25
Emploi : Fils de ...
Messages : 16
Points : 796
Localisation : Dôme
Mer 20 Fév - 17:24
Voir le profil de l'utilisateur

De la rouille, de l'huile et de l'essenceTaylor & ByronDu désert à n'en plus finir. Du sable, de la poussière, et une chaleur à faire fondre le bitume. Dans l'habitacle des caisses, fenêtres ouvertes, aucun souffle d'air n'arrivait à rafraîchir l'atmosphère

-Combien d'bornes encore ?-

-Ché pas

-Bah regarde la carte crétin !-

Ce que fait le gars, passager de la caisse, non sans avoir soupirer un bon coût, démontrant ainsi que ça le faisait bien chier

-Ché même pas où on s'trouve, comment tu veux qu'je sache ?


Tournant la carte dans tous les sens, il finit par la déplier complètement cachant la vue au conducteur, qui mit des coups de volant n'ayant plus de visibilité

-P'tain de merde !-


Il freina d'un coup sec, stoppant sa caisse, celle de derrière et la moto qui suivaient

-J'ai failli d't'rentrer d'dans mec !

Le chauffeur de la caisse sorti de derrière par le coté conducteur, et vint vers Ethan qui agrippait son volant à deux mains, la mâchoire crispé

-J'vais l'buter c'crétin !-

-Si tu fais ça t'auras plus d'mécano, garde le encore un peu … passe moi ça !

Il arracha la carte des mains de Sam et la posa sur le capot de la Mustang. Ethan sorti à son tour et vint rejoindre son comparse, Ed. Les deux gars se mirent à parler entre eux, les autres, au nombre de 3, firent une pause. En tout ils sont 5 : Ethan, Ed, Sam, Jenny & Fisher. Quatre mecs, une fille, petite amie et intouchable de Ed. Y'en avait un qui a essayé de se la taper, il en est mort, torturé et traîné derrière la caisse sur des kilomètres, jusqu'à ce que sa peau soit arraché de son corps et que son visage soit méconnaissable.

Après plusieurs minutes à chercher sur la carte et à trouver la direction, les gars se remirent en route.

Ils mirent plusieurs heures à trouver l'endroit que Ethan cherchait depuis que toute cette merde s'était installé : le Dark Dôme. Lieu étrange car introuvable sur la carte, mais au fil des mois et des ans, il avait réussi à glaner quelques infos sur le lieu de cet endroit. Mais avant d'y accéder, il fallait qu'il trouve l'entrée. Il sentait qu'il n'était pas loin lorsqu'il se trouva devant une sorte de circuit, avec des hangars servant de garage.

Y'en avait qui bricolaient leurs caisses quand le groupe arriva. Ethan sorti de sa Mustang Shelby GT500 trouvé durant son périple et dont il avait fait l'acquisition sans passer par la case autorisation. Elle lui appartenait maintenant et il en était fier. Année 1967. les autres suivirent, Jenny collée à Ed, Sam le mécano, ouvrit le capot de la Shelby pour regarder le moteur et voir si elle ne manquait pas d'huile. Fisher était parti pisser, faire le tour des lieux aussi pour voir ce qu'il en était de cet endroit.
Spoiler:
 
Ethan, lui, avisa deux mecs sur un bagnole, lunette de soleil sur le nez il s'approcha. Il fut vite remarqué car on s'adressa à lui

-Perdu ? -Répéta-t-il en fronçant les sourcils cachés par les verres de ses lunettes -C'est quoi ici ? -demanda-t-il sans répondre pour autant à la question, tout en observant autour de lui- Un garage Playmobil grandeur nature ?-
©️  DABEILLE


Il n'y a qu'un seul enfer, celui où nous vivons !
Revenir en haut Aller en bas
Taylor Pears
FURY ROAD
Age : 28
Emploi : Combattant MMA
Messages : 141
Points : 336
Localisation : DARK DOME
Jeu 21 Fév - 21:03
Voir le profil de l'utilisateur
Zik en continu sur le poste du garage:
 

Byron: « T'as peur que j'te mette une raclée ? »

Pince sans-rire à cette question, le chevelu répond du plus sérieux du monde:

- Vu toutes les heures que j'ai passé dessus ouais... j'suis mort de trouille de finir dernier.

C'est qu'il est susceptible le motard avec son nom. Là ça le fait rire le combattant MMA.

Byron: « Et c'est O'Kane. Irlandais, mec !»

- OH ! Ooooh'Kane ! Ooookay. Je pensais que la particule était réservée à celles qui recevaient tes visites intimes. J'déconne Byron ah ah ! A ce sujet là... elle est passée ou la petite mignonne qui garde ton gosse ?

A peine a t-il répondu ou pas à la question, le sujet est dévié par l'arrivé d'un type et sa troupe.

Byron: « Inconnu au bataillon. »

Question du moment... si deux des six Lieutenants d'Emrys ne connaissaient pas les cinq survivants qui étaient devant eux aux garages du Dark Dôme, qui les connaissaient ? Il y avait ce gars là à leur tête. Les deux meneurs s'approchent et Byron ouvre le bal:

Byron: " « T'es perdu, mec ? »

L'inconnu: " -Perdu ? " et " -C'est quoi ici ? "

Nan mais il est sérieux ?
Tyler manque d'éclater de rire. Mais que fait la garde putain !? Ceux là ont du rouler bien droit sur la route pour ne pas se prendre les pièges étalés sur cinquante kilomètres et personne ne leur a rien demandé sur le chemin et leur arrivée. Va falloir faire une réunion de crise... de rires ? Nan pas possible, ils avaient été rencardés... ou du pur culot ? C'est possible ça ? Ce n'est pas impossible.
Tyler se rapproche du brun mal rasé, assez proche pour voir son reflet dans ses lunettes de soleil.


L'inconnu: " - Un garage Playmobil grandeur nature ?- "

Pears lui retire doucement les lunettes et les garde... tout en le fixant dans les yeux. Un regard qui n'exprime pas la déconnade du jour. Sérieux quoi. Lorsqu'il prend la parole c'est grave mais l’intonation basse.

- Mustang Shelby hein ! Ancienne, légère et puissante.
Avant de te poser les vraies questions j'en ai une assez importante à te soumettre l'inconnu...
Connais-tu la différence entre un PLaymobil et une femme ?
Moi c'est Taylor Pears... et avec mon ami à coté on s'occupe du tourisme de la région.


Non sans lâcher son regard.

De la rouille, de l'huile et de l'essence (22 décembre)Pears/Kane/Monroe Tenor


De la rouille, de l'huile et de l'essence (22 décembre)Pears/Kane/Monroe 000ban10
Revenir en haut Aller en bas
Byron O'Kane
FURY ROAD
Age : 45
Emploi : Lieutenant d'Emrys
Messages : 292
Points : 1743
Ven 1 Mar - 21:35
Voir le profil de l'utilisateur






ft.
Taylor & Ethan
22 Décembre, circuit course
Fast
Furious

Caisse de Byron:
 

Ouais Byron tenait à sa particule. C'était ses racines après tout. Qu'est-ce qui restait aux hommes aujourd'hui si ce n'était leur nom ? Ceux qui erraient n'en avaient plus, ceux qui avaient crevé aux bords des routes non plus. Ils n'étaient plus rien, ils n'existaient plus. Alors ouais, il n'aimait pas qu'on écorche son nom. Mais ça ne l'empêcha pas de retrouver un sourire en coin quand Taylor parla de nana. Il évoqua Olivia, laissant Byron un peu songeur.

« Elle s'occupe de Maggie. »


Pas moyen de s'éterniser sur le sujet parce que des mecs débarquaient et ils n'avaient jamais vu leurs gueules. Le meneur avait une bonne tête de con et ses réflexions ne firent pas rire Byron.

« Putain, il sort d'où il sort l'playboy ? »


Sorti de sa bouche ça n'avait rien d'un compliment. Il laissa Taylor l'approcher, après tout c'était son lieu ici. Même s'ils avaient le même grade, Pine Gap n'était pas sous les ordres directs de Byron. Et  là, ça sentait le roussi si le nouveau avait l'intention de se payer leur gueule longtemps. Playmobil. Byron grinça des dents. Taylor joua la carte de l'humour noir. L'irlandais sortit une clope de son paquet abîmé, il avait gagné une cartouche lors d'un pari au Dôme, et l'alluma avec son zippo rechargé depuis son anniversaire (cadeau de son fils). Il cracha la fumée vers playboy.

« J'espère qu't'as les couilles aussi grandes que ta gueule. T'joues ta caisse ? »






Oh, what a day, what a fucking day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It is hard to know who is craziest...(c)flotsam.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Monroe
FURY ROAD
Age : 25
Emploi : Fils de ...
Messages : 16
Points : 796
Localisation : Dôme
Mer 27 Mar - 20:52
Voir le profil de l'utilisateur

De la rouille, de l'huile et de l'essenceTaylor & ByronLa pseudo musique gueularde qui sortait des enceintes était assourdissante. Pas étonnant que la majorité des gars du coin n'avait plus de cerveau tellement il devait être ramollie par ce flux incessant de bruit vomitif. Mis à part ça, ça allait bien avec le style du lieu et de leur proprio.
Sauf qu'il manquait une personne, la plus importante et il était juste là pour ça, pour lui.

Soit Emrys sort à des moments précis, soit c'est pas son jour, il est peut-être en train de forniquer avec une de ses putes. De toute façon, avec son père il s'attend à tout. Mais pour l'instant il devait tâter le terrain, et les deux gus devant lui ne lui faciliteraient pas la tache. Dans le genre Bud Spencer et Terence Hill ils devaient être deux comiques tout droit sorti d'un bon vieux western.

Ethan ne bouge pas lorsque l'autre pouilleux lui retire ses lunettes mais au fond de lui il se retient pour ne pas lui en coller une. D'ailleurs Ed, Sam, Jenny et Fisher se rapprochent, pour intervenir au cas où il y ait de l'embrouille. D'un signe de main, le leader leur somme de ne plus bouger tout en fixant l'homme dans les yeux

-T'es connaisseur à c'que j'vois …- Réponse au sujet de sa caisse, il enchaîne - Pourquoi tu veux savoir ça ? T'sais pas comment emboîté une femme ? T'as b'soin d'apprendre ? Tu veux qu'j'te montre … ramène moi ta plus jolie poule et j'te montrerais comment on joue avec des playmobils- Un rictus étire ses lèvres et à son tour il sort une cloppe de son paquet, se recule un peu et observe l'autre gars. Il lui veut quoi avec sa caisse le bouseux ?

-On touche pas à ma caisse, c'est pas un trophée .. Tu crois qu'chui là pour faire mumuse ? -  Son regard est devenu sombre alors qu'il le fixe intensément. Pour terminer, il reprend vers l'autre gus du nom de Taylor -Moi c'est Ethan et j'cherche quelqu'un, on m'a dit qu'pouvais l'trouver ici- Il tire sur sa cigarette et recrache sa fumée vers Byron. Il détaille ensuite les deux gars de la tête au pied et ajoute -A mon avis, vous êtes bien du genre à lui lécher l'cul à défaut lui lécher la bite, ça m'étonnerais pas qu'vous bossiez pour lui-
©️  DABEILLE


Il n'y a qu'un seul enfer, celui où nous vivons !
Revenir en haut Aller en bas
Taylor Pears
FURY ROAD
Age : 28
Emploi : Combattant MMA
Messages : 141
Points : 336
Localisation : DARK DOME
Sam 6 Avr - 23:58
Voir le profil de l'utilisateur
De la rouille, de l'huile et de l'essence (22 décembre)Pears/Kane/Monroe AgedTheseElephant-size_restricted

Oh putain !
Y'avait un cas là, là devant eux ! Après le le gros taux de chômage du pays, les fichus flics, la taule, l'infection, la dure survie, les infectés... voila qu'une anomalie de survie déboule dans son antre. Encore s'il avait été gauche... nan là il le cherche direct. Ca devait être la chaleur, la drogue ou la débilité.


Le voila qu'il se met à fumer maintenant. Taylor préfère en rire sur le coup. Ouais ça devait être une certaine nervosité qu'il tente de dissimuler ou un numéro de bar-tabac d'une époque révolue. Il tente de sauver la face avec du blabla de mord-moi-l'cul mais le combattant MMA ne porte pas son intérêt là dessus... mais plus par les autres zigotos qui commencent à s'approcher. Ce qui ne manque pas d'intriguer les camarades présents.

Taylor dit à Byron:

- J'sais pas c'qu'ils foutent au grillage pour laisser rentrer n'importe qui mais si ces gars nous sont inconnus à toi et à moi, ce sont pas des nôtres. On va devoir faire payer l'entrée du parc d'attraction.

Puis bien plus fort pour le fumeur qui n'avait plus de lunette de soleil:

- Ecoute mec... je sais pas ce que tu essayes de prouver en parlant de gonzesses comme ça, de cul, de bite mais ça me met la puce à l'oreille. Si t'es gay c'est pas une tare on t'en veut pas. Par contre ton petit numéro devant tes copains pour ne pas perdre ta virilité mentale tu t'le gardes.

Le chevelu va se planter devant Mister et les playmobils en lui remettant ses lunettes de soleil.

- Tu cherches quelqu'un !?
Merde alors... j'sais qu'il y a le boxon depuis quelques années mais c'est pas une raison pour oublier certaines bases. On arrive chez quelqu'un on sonne à la porte, on dit bonjour, on reste poli. On passe à la demande après ça. Donc ton p'tit nom c'est Ethan. T'arrive ici et j'ai du me présenter avant... c'est dingue. Grosso modo on doit être onze fois supérieur à vous dans le secteur... va falloir rectifier ton approche si tu veux pas jouer la gay-pride pour le restant de tes jours.


Un petit coup de menace... et c'était bien mérité.
Y'a plus de politesse de nos jours, c'est d'un ennui !


De la rouille, de l'huile et de l'essence (22 décembre)Pears/Kane/Monroe 000ban10
Revenir en haut Aller en bas
Byron O'Kane
FURY ROAD
Age : 45
Emploi : Lieutenant d'Emrys
Messages : 292
Points : 1743
Ven 12 Avr - 12:03
Voir le profil de l'utilisateur







ft.
Taylor & Ethan
22 Décembre, circuit course
Fast
Furious


Byron fixait le nouveau venu et ses acolytes. S'il ne serrait pas les dents, sa mâchoire se décrocherait devant tant d'inconscience ou de connerie, il ne parvenait pas encore à se décider. Qui, même avant, se serait ramené dans un repaire douteux, la bite au vent et en insultant les propriétaires des lieux ? Un malade mental ou un suicidaire à coups sûrs !
Taylor prenait le temps de lui répondre et le remettre à sa place, chose dont il aurait été incapable à ce niveau. Il n'avait qu'une seule envie : lui péter les dents. Il n'y avait que ce genre de choses pour calmer les mecs comme lui. Des Fury commencèrent à s'approcher pour voir ce qu'il se tramait, curieux pour diverses raisons. Cloud se plaça près de son boss pour voir s'il y avait besoin d'un coup de main. Byron lui glissa quelques mots à l'oreille et le colosse s'éloigna. Le lieutenant avait bien entendu les mots de l'inconnu. On ne pouvait pas se la jouer autant gros dur si ce n'était pas pour impressionner le chef. C'était forcément ça, surtout qu'il avait parlé de bosser pour lui. Il allait devoir passer par la case départ le playboy. Et s'il avait dans l'idée de s'en prendre à eux pour montrer sa témérité stupide, fallait pas compter sur lui pour l'y aider. Sentant bien que le fameux Ethan allait encore ouvrir sa gueule au lieu de se servir de ses neurones, son regard croisa celui de Cloud qui attrapa la fille du groupe par les cheveux, la plaquant contre lui, flingue contre sa tempe. Avant que ça ne dégénère, Byron siffla très fort pour attirer l'attention d'Ethan surtout. Il réduisit la distance au fur et à mesure qu'il parlait.

« On s'calme les gonzesses ! Toi, en pointant Ethan, t'as pas à ouvrir ta gueule ici. J'te donne une seule chance d'filer droit. Sinon, j't'explique au cas où toi et tes p'tits copains auraient pas encore compris : la mort s'ra lente. Avant, on vous laiss'ra voir c'que Cloud adore faire aux filles, et croyez moi, c'est pas joli. Et si elle respire encore d'autres passeront d'sus aussi parce que leur bite les démange. Après on en flinguera au moins un, vu qu'on a toujours b'soin d'esclaves on gardera l'autre. Et toi, playboy, t'finiras au pilori en attendant qu'un marcheur vienne bouffer ta belle gueule. Compris ? Bien. Maint'nant, tu vas nous dire ce que tu lui veux à Emrys ? »

Taylor lui en voudrait peut-être d'avoir agit mais il allait péter un câble si ce petit jeu continuait.





Oh, what a day, what a fucking day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It is hard to know who is craziest...(c)flotsam.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: