/
 

 :: Great Central Road :: ☠ Yulara :: ➳ Les magasins Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
25/12 - Always shopping - Beau & Jade
Jade Butler
The ROVER
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 435
Points : 3362
Date d'inscription : 02/11/2018
Localisation : Sur les routes
Sam 23 Fév - 9:04
Voir le profil de l'utilisateur
25/12 - Always shopping - Beau & Jade Tumblr_inline_nsmzlmgnST1qlt39u_25025/12 - Always shopping - Beau & Jade Tumblr_nt82u5COw31r981zpo1_r1_250

Le régime, le régime... Cela faisait bientôt trois ans que Jade n'avait pas touché à une gourmandise sucrée, faute de moyens. En effet, sans doute, les friandises avaient été les premières victimes des pillages, et la jeune fille qui avait d'abord fait la fine bouche quand cette denrée était encore à portée de main, regrettait maintenant profondément ses manières - même si elle était très satisfaite, malgré tout, d'avoir la taille plus fine qu'elle ne l'aurait jamais espéré à présent.
Son arrivée à Yulara, néanmoins, et les échos de couloirs de sa résidence, lui avait fait entrevoir un espoir de pouvoir goûter à nouveau à la saveur inédite du chocolat, même s'il ne s'agissait pas de barre protéines, sa forme préférentielle, par soucis de silhouette, encore une fois. Depuis que la Butler avait entendu les rumeurs d'une arrivée inattendue de ce met rare et précieux, son esprit calculateur n'avait pu s'en détacher : le buffet du réveillon ne lui avait suffit qu'à éveiller ses papilles. Il lui fallait maintenant mettre ses doigts manucurés sur la réserve de cacao, le trésor inestimable, dont son esprit ne pouvait plus se détacher... Et bien sur, ses soupirants étaient trop naïfs pour s'occuper de la tâche avec la sournoiserie suffisante. Au mieux, ils lui avaient promis de demander au responsable des stocks... Demander...
Jade ne connaissait qu'un verbe, exiger, et qu'une alternative, se servir.

Ainsi, la Butler s'était levée extrêmement tôt ce matin-là - c'est à dire bien plus tard que la plupart des survivants, avec une seule idée en tête. Prenant le soin de se laver, de se coiffer, et de se maquiller pour cacher les quelques cernes de la nuit, elle fut prête en un temps record, à peine deux heures.
Fière de sa motivation inouïe, la blonde ne calcula même pas l'absence de ses voisins de chambre, qui devaient déjà avoir depuis longtemps rejoints leur activité communautaire, une tâche à laquelle Jade avait pour l'instant échappée à force de mauvaise volonté.
Pour une fois, elle tenta d'être discrète en se dirigeant vers le magasin du camp, mue par un objectif qu'elle ne pouvait pas plus partager avec ses compagnons transis qu'avec ses jalouses. Au fond, elle n'avait guère de véritables amis, ou personnes sur qui compter, et puisqu'elle n'en avait jamais vraiment eu, la perspective ne lui paraissait pas parfaitement anormale, d'aller obtenir son due seule.

Arpentant les rayons, ayant subtilement passé l'entrée avec un sourire pour l'agent d'accueil, ou le quelconque bénévole dont elle ignorait finalement autant le nom que le rôle, Jade chercha du regard l'objet de ses convoitises. Gardaient-ils les tablettes à la disposition de tout un chacun, ou les scellaient-ils loin des regards ?
Alors que toute son attention se focalisait dans cette direction, la blonde poussa un cri de surprise quand, au détour des pots de conserve, elle se retrouva nez à nez avec un fantôme.

    - Beau ! Souffla-t-elle, prise de court par cette apparition inopinée. Le manque de sucre lui jouait-il des tours ? Il lui était déjà arrivé de délirer, dans ses errances, à cause de la faim qui lui tordait l'estomac, avant de finir par s'y habituer. Avant d'ajouter un mot de plus, elle s'assura donc que la vision était réelle, en pinçant brusquement le bras de l'homme, enfonçant presque ses ongles dans sa chair : ce n'était donc pas une illusion ! Mais... Je croyais que tu étais... Qu'est-ce que tu...


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
TRACKS
TRACKS
Age : 40
Emploi : ancien fermier et éleveur de chevaux
Messages : 153
Points : 728
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : nulle part
Mer 27 Fév - 12:50
Voir le profil de l'utilisateur



Always shopping feat. Jade


Yulara. Nous avions enfin trouvé le jardin d’Eden. La communauté n’était donc pas un mirage. Elle existait bel et bien. Je me demande si j’aurais fini par la découvrir si je n’étais pas tomber sur Sienna. On avait mis du temps pour rejoindre cette ville perdue en plein désert mais, petit miracle, c’était arrivé dans la nuit de Noël. On avait trouvé ça très amusant avec Hazel. Même si on avait passé la nuit et la matinée en quarantaine, on avait eu droit à de la super bouffe. La meilleure depuis trois ans !!! Et un bon lit ! Chose qu’on n’avait plus depuis qu’on avait quitté la belle maison. Quant à Light, il avait gagné un enclos et des copains. Le pied !

Un médecin était venu nous ausculter plusieurs fois. Sienna avait fini par rejoindre celui qu’elle espérait retrouver ici. Ça nous avait soulagés je dois dire. Et comme c’est, si j’ai bien tout suivi, le petit-fils du big boss des lieux, ça avait fait de nous des VIP et nous avions le droit de ne pas rester enfermés en quarantaine. A la condition de revenir toutes les trois heures pour un checkup.

Hazel dormait encore quand je me suis réveillé. Je lui ai laissé un petit mot et suis allé voir si tout allait bien pour Light. Il était aussi en quarantaine dans un enclos seul mais vu comme il s’est ébroué quand je suis arrivé, ça avait l’air de lui convenir. Il avait de la bonne paille et des fruits.

Rassuré, je me balade dans la communauté, hallucinant sur ce qu’ils ont réussi à maintenir et à organiser. Vu tout le désastre que j’ai vu hors d’ici, j’avais fini par ne plus croire que ça puisse être possible. Tiens, un magasin. Je me demande s'il y a un coiffeur, j'ai besoin d'être rafraîchit ! Je souris et entre. Je ne sais pas encore comment ça fonctionne ici, il parait qu’un certain Will va venir nous l’expliquer. Je salue le mec au comptoir et me présente. Il me souhaite la bienvenue et me laisse faire le tour. Je déambule entre les rayons quand une tête blonde crie mon nom. Ça me fait sursauter ! Qui ? Jade ? Elle a survécut et voilà qu’elle me pince, toujours aussi charmante.

« Putain ! Sugar ! »

Je récupère mon bras et tout sourire je l’attire à moi pour un câlin. Franchement je suis heureux de la revoir. Je me recule ensuite pour la regarder avant de rire en réalisant qu'on se rencontre encore dans un magasin.

« Encore du shopping ! T’es ici depuis longtemps ? Qu’est-ce qui s’est passé ? »


On va en avoir des choses à se raconter.

panic!attack



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Jade Butler
The ROVER
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 435
Points : 3362
Date d'inscription : 02/11/2018
Localisation : Sur les routes
Mer 6 Mar - 7:50
Voir le profil de l'utilisateur

25/12 - Always shopping - Beau & Jade Tumblr_inline_nsmzlmgnST1qlt39u_25025/12 - Always shopping - Beau & Jade Tumblr_nt82u5COw31r981zpo1_r1_250

La surprise avait pris Jade de court. Et pour la première fois depuis longtemps, c'était une bonne, et elle devait bien se l'avouer : elle était sincèrement contente que Beau ne soit pas mort comme elle l'avait cru, pour pouvoir avancer sans trop de regrets. Penser au passé n'avait jamais aidé, et ce n'était pas le genre de la Butler, qui se déculpabilisait de tout ce qui arrivait autour d'elle, en oubliant au maximum les bons moments qui ne seraient plus.
Avec Beau et son cheval, même si elle ne le lui avait jamais dit, ni même peut-être donné l'impression, elle avait vécu des jours agréables, surement les meilleurs dans les territoires touchés par l'épidémie, probablement parce que leurs capacités mutuelles d'adaptation s'accordaient étrangement.

    - Doucement, tu vas me décoiffer ! Lui reprocha-t-elle, sur un ton plus doux que celui qu'elle employait habituellement. En vérité, dans ses bras, elle se fichait bien de ses cheveux, profitant de cette étreinte, comme elle ne se souvenait plus en avoir eu un jour. Son père lui manquait, et son coeur se serra, alors qu'elle le repoussait, troublée par cette émotion. Et parle moins fort, on va se faire repérer...


Elle sourit avec malice, comme s'ils retrouvaient un jeu qu'ils avaient expérimenté ensemble, tant et tant. Ce n'était pas non plus son genre de faire dans la discrétion, et il le savait bien : Jade adorait se montrer, et se cacher était un effort en soi, pour elle qui cherchait l'attention plus que tout.
Ce qui signifiait qu'elle avait une idée derrière la tête, très certainement.
Le cerveau de la blonde n'était pas dénué de vivacité, malgré les apparences.

    - Depuis quelques semaines... Souffla-t-elle comme réponse à ses questionnements. J'ai perdu mes Louboutins au profit de crocodiles, voilà ce qui s'est passé ! Du coup j'ai été obligée de venir dans ce camp, où il n'y a pas le moindre espoir de trouver des chaussures de qualité ! Je suis furieuse, tu n'imagines pas... Quel est l'intérêt de survivre, si on doit s'habiller pour toujours comme des sauvages ? Et où est Light ?


Sa voix avait un peu tremblé à la pensée du cheval. Bien entendu, elle le considérait officiellement comme un boulet, mais dès que Beau avait le dos tourné, elle n'avait jamais hésité à communiquer son affection à l'animal.


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
TRACKS
TRACKS
Age : 40
Emploi : ancien fermier et éleveur de chevaux
Messages : 153
Points : 728
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : nulle part
Dim 10 Mar - 21:37
Voir le profil de l'utilisateur



Always shopping feat. Jade


Je ris de bon coeur. Elle n'a pas changé et parce que je l'apprécie, je me retiens de l'ébouriffer. Se faire répérer ? Un de mes sourcils s'arque, moqueur et je lui demande des nouvelles. Elle est donc là depuis quelques semaines, me parle de crocodiles, l'absence de magasins de luxe. Elle me fait sourire.

« Je suis certain qu'ils en gardent, mais que ça doit coûter plus cher, en toute logique. »


En fait je n'en sais rien mais j'imagine et ça lui donnera peut-être une espèce de but de trouver où se cache la caverne d'Ali Baba. Je passe une main dans mes cheveux, rayonnant. J'avais remarqué ses petites attentions envers Light dès que j'étais occupée. Ma petite sugar a plus de cœur qu'elle ne le laisse croire. On a passé assez de temps ensemble pour que je le comprenne.

« Oh ! là il doit brouter de la bonne paille et voir s'il y a une jument à son goût ici.»

Je jette un œil aux marchandises sur les étagères, il  y a quand même pas mal de choses. Je repose les yeux sur la blondinette.

« On n'a pas encore eu le temps de visiter. Tu me fais faire un tour du propriétaire ? Il y a un coiffeur dans le coin ? Je crois que j'ai bien d'une petite coupe, non ? »

Je gratte ma barbe tout sauf taillée. Mes cheveux sont trop longs et abîmés par le soleil et le reste. Ouais, il est loin le beau mec qui prenait soin de lui. Mon père a toujours dit que rien n'arrivait sans raison et je le crois. Si l'apocalypse était arrivée quand j'étais encore chirurgien, jamais je n'aurai supporté de pas prendre mes deux douches quotidiennes. Au minima. Aujourd'hui, je m'en fou un peu, mais bon, il y a un minimum. Et là, je me sens un peu crade. J'ai envie de qu'Hazel me voit plus charmant aussi.

panic!attack



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Jade Butler
The ROVER
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 435
Points : 3362
Date d'inscription : 02/11/2018
Localisation : Sur les routes
Mar 12 Mar - 4:43
Voir le profil de l'utilisateur

25/12 - Always shopping - Beau & Jade Tumblr_inline_nsmzlmgnST1qlt39u_25025/12 - Always shopping - Beau & Jade Tumblr_nt82u5COw31r981zpo1_r1_250

Coûter plus cher ? Jade haussa les sourcils d'un air interrogateur... Evidemment, la logique avait toujours été ainsi, mais que voulait-il dire exactement ? Jusqu'à présent, et depuis son enfance, la Butler dépensait sans compter, sans jamais se soucier un seul instant du prix de ses caprices. Quand elle avait la carte gold de son père, la question ne s'était jamais posée. Avec son fiancé, elle se reposait sur sa générosité sans limites, au risque de devoir en changer pour quelqu'un dont le porte feuille aurait été plus à même de la servir. Et après l'épidémie... Elle s'était juste servie, sans crainte de se voir présenter de notes, par habitude plus que par vol, parce qu'elle ne voyait pas ses emprunts de cette manière. Elle était, au fond, sans doute, une des seules rares personnes encore vivante qui faisait honneur aux beaux habits de ce luxe.

    - Noël n'est pas passé depuis très longtemps, j'accepte encore les cadeaux retardataires, répliqua-t-elle, avec un clin d'oeil, sachant parfaitement que si cette phrase, avec un ton mutin, avait été prononcé dans un autre contexte, son interlocuteur aurait pu la prendre au mot et vouloir saisir la perche... Mais Beau ne tombait pas dans ce genre de schémas, et elle n'avait pas vraiment l'espoir qu'il soit plus qu'amusé de cette tentative très directe d'obtenir des faveurs, même s'il lui en avait accordé quelques fois, en toute conscience. Fait attention qu'il ne se retrouve pas dans leur élevage pour le prochain repas de fête, surtout, ajouta-t-elle en parlant de Light, comme si la perspective de le voir finir en ragoût ne lui importait que par compassion pour son maitre.


En vérité, c'était une crainte qu'elle avait bien, depuis son arrivée à Yulara. Lors de ses voyages, elle avait croisé nombre de survivants avec des histoires improbables d'hypocrisie, de folie meurtrières, et autres contes sanglants qu'elle avait à peine écouté, de peur de devenir complètement paranoïaque. Et malgré tout, la perspective que cette heureuse sécurité ne soit qu'illusoire, ou provisoire, lui donnait le doute sur les intentions de ses nouveaux protecteurs... Au point qu'elle estimait bien avoir le droit d'en profiter, tant qu'on lui en donnait l'occasion.

    - Tu as une jument à séduire, toi aussi ? Répliqua la blonde, un peu moqueuse, au questionnement de l'homme. En effet, ses cheveux n'étaient pas des plus organisés, mais elle le connaissait trop maintenant avec cette apparence, pour en imaginer une autre. J'ai d'autres choses à faire que guide touristique... Il y a un benêt dans l'équipe de gestion qui ne sert qu'à ça, tu n'as qu'à l'appeler, il sera ravi d'être occupé.


Bien entendu, Jade n'allait pas aider quelqu'un juste parce qu'on le lui demandait gentiment, même pas Beau. Tout ce qui ressemblait de près ou de loin à un travail la faisait immédiatement fuir avec dégoût. Elle repoussa son compagnon contre un rayon pour le cacher alors qu'un employé du magasin de fortune passait près d'eux, les dissimulant à son regard.

    - Ils possèdent une réserve privée de... commença-t-elle, tout bas, sur le ton de la confidence, un peu à contre coeur, parce qu'elle aurait préféré garder ce secret pour elle seul, et ne pas avoir à partager son butin. Je crois qu'ils cachent quelque chose, dans la pièce du fond, finit-elle par avouer, en laissant le mystère planer, pour l'encourager, peut-être, à servir dans sa quête.



Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
TRACKS
TRACKS
Age : 40
Emploi : ancien fermier et éleveur de chevaux
Messages : 153
Points : 728
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : nulle part
Ven 22 Mar - 22:28
Voir le profil de l'utilisateur



Always shopping feat. Jade


Noël ? Je souris.

« Je ne savais pas que tu croyais encore au Père Noël. Quant à Light, si j'ai un jour le moindre doute, on ne restera pas. »

Là, je suis sérieux. Pour l'instant, je vois bien que personne n'a l'air de vouloir manger de cheval ici. Ils ont plus l'air d'avoir du respect pour eux, comme moi. Aussi de s'en servir pour partir explorer la région. Ce qui me convient. Jade repart dans un sujet plus léger, déclenchant une étincelle coquine dans mes yeux. Je ne lui réponds que par un clin d’œil. Cette vilaine refuse de me faire faire un tour de Yulara. Elle m'oriente vers un mec d'ici. Je crois savoir de qui elle parle, on m'a évoqué une sorte de parrain si j'ai bien compris. Nous sommes arrivés tardivement hier soir donc je suppose qu'on va bientôt le rencontrer.
Elle me repousse soudain comme pour nous cacher et me confie qu'ils gardent quelque chose dans la pièce du fond. Je regarde dans cette direction comme si ça allait me donner le don de voir à travers les murs.

« Il y a certainement les denrées les plus rares. T'as des envies de Nutella ? Honnêtement, je doute qu'ils y planquent des Louboutins, mais bon... Tu veux que je demande ? »

Le type apparaît et je l'interpelle. Je vois Jade rougir, croyant certainement que je vais vraiment poser ce genre de questions. En réalité, je veux juste savoir :

« Comment ça se passe pour acheter quelque chose ?»

Il m’observe à nouveau, percutant qu'il ne me connait pas encore.

« Bah... Comme tu arrives, si tu as besoin de quelque chose, faut voir avec Will. Sinon, avec ta paye. On gagne tous pareil pour pas faire de jaloux. »

Je crois comprendre. Tout le monde doit faire quelque chose et après on a droit à une récompense, pour se motiver à bosser certainement. Un niveau au dessus du troc pour lequel on ne serait pas tous égaux. Je hoche la tête. Il repart en marmonnant qu'on peut venir le voir si on a d'autres questions.



panic!attack



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: