/
 

 :: Great Central Road :: ☠ Les alentours :: ➳ Les déserts Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hot like Hell FT. Calum (30 décembre 2018)
Alysha Horst
The ROVER
Age : 35
Emploi : expédition et scientifique
Messages : 153
Points : 955
Localisation : Yulara
Lun 11 Mar - 11:26
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hot like Hell


Je fais équipe avec Calum. Je suis toujours réticente à partir en binôme, ou plus, même si je sais que c'est une question de sécurité. Dans le fond, je crois que je ne supporterais ni d'avoir la mort d'un coéquipier sur la conscience, et encore moins de devoir choisir de l'abandonner comme j'ai dû le faire avec mon époux. J'ai beau savoir que l'aider aurait été du suicide, il n'empêche qu'il m'arrive encore d'en faire des cauchemars. Heureusement Calum n'est pas du genre à devoir surveiller pour m'assurer qu'il ne va pas nous foutre dans la merde bêtement. Je dois avouer aussi qu'il me plait bien. On a failli faire quelque chose à Noël mais il a fallu qu'une bonne femme éméchée se mette à le coller et à lui faire une crise. Apparemment ils avaient couché ensemble et elle s'attendait à plus. Je suis partie sans demander mon reste, ce genre d'histoires, très peu pour moi. Vu qu'on sera seul au nouvel an, à priori, peut être qu'on fêtera ça dignement ?

Nous sommes allés vers le Sud. La chaleur est écrasante, il me tarde chaque jour que la nuit tombe. Tiens...

- C'est pas une cabane, là bas ?

On en croise parfois dans le désert. Celle-ci a l'air d'être en tôle. Quelle idée ! Quand je plisse les yeux, je repère des barbelés, et autre chose derrière la cabane. Un gros véhicule ? Un camping car ? Je sors la carte sur laquelle on note nos trouvailles, on doit être ici et je ne vois rien d'inscrit.

- On n'a rien sur notre carte. Personne n'a du aller jusque là. Peut-être un repaire des Fury, même si aux dernières nouvelles, ils ne viennent pas trop par ici.

Je sens une certaine excitation me gagner, oubliant comme j'ai chaud. Un peu d'action, je ne serais pas contre. On va devoir y aller discrètement ou attendre la nuit, d'ici 1heure, parce que le lieu est en partie caché par une dune de sable et va savoir ce qu'il y a derrière. Rien ou pire.

Codage par Libella sur Graphiorum


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Calum E. O'Connell
TRACKS
Age : 33
Emploi : Bucheron
Messages : 177
Points : 624
Localisation : Yulara pour un certain temps
Dim 31 Mar - 14:47
Voir le profil de l'utilisateur
Hot Like Hell Calum & Alysha
Hot like Hell FT. Calum (30 décembre 2018) Ovgp
Calum avait accepté cette sortie sans prendre la peine de savoir avec qui et pour quoi. Sa seule envie était de sortir de nouveau. Si on lui avait mit la pimbêche de Jade il l'aurait fait aussi. Par chance, c'était l'autre blonde mignonne qui lui servait de guide. Par malchance, il n'avait pas put prendre sa moto, restée au garage de Yulara. Elle avait eut un problème et il essayait de la réparer. Peut-être que cette sortie l'aiderait à trouver quelques pièces détachées pour la remettre sur pied. Le colosse l'espérait bien.

Il suivait la blonde qui marchait devant lui, ouvrant ainsi la voie. Elle avait eut les instructions, il n'avait pas chercher à savoir ce que c'était exactement. Il s'en fichait. Cette sortie lui plaisait.
Il faisait chaud pour ce dernier jour de l'année. Trop chaud même, étouffant, insupportable. Mais il tenait le coup, l'habitude fallait bien l'avouer.
La blonde s'arrête et regarde devant elle en montrant un point à l'horizon. Le colosse fait de même et observe à travers ses lunettes

-Ouais ça y ressemble ...

Dit-il affirmant ainsi qu'elle avait une bonne vue.
Alysha sort la carte et la déploie sur un rocher, elle suit des lignes, il retire ses lunettes pour regarder et comprendre ce qu'elle lui dit en observant le tracé

-Un truc construit y'a pas longtemps, une sorte de protection, c'est possible. D'la taule et de quoi la fixer ça va vite. Le mieux c'est d'aller voir.

Ne prenant pas en compte l'aspect risqué de la chose, il se redresse et remet ses lunettes tout en s'avançant. Par chance, on lui avait rendu sa hache, ce qui était bien plus facile pour se défendre au cas où des macchabées essaieraient de s'en prendre à lui. À eux. Il avait aussi ses couteaux. Mieux valait être bien armé que pas du tout.

-T'as l'air d'en savoir pas mal sur eux. Tu les connais bien ?

Se renseigna-t-il par intérêt lui qui envisageait d'y aller, mais le fait d'en apprendre sur eux lui permettrait ainsi de savoir si il faisait le bon choix.
Il avance tout en restant à l'affût du moindre bruit et un craquement de branchage séché sur le sol lui fit se stopper net. Son bras s'étire en barrière pour que la jeune femme s'arrête aussi.  Son index se pose sur ses lèvres poilues, intimant ainsi à la blonde de ne rien dire ni de faire du bruit. Ils attendirent quelques secondes et une tête sortie de derrière la cabane, puis une autre de derrière un rocher et une troisième se montra.

-Des macchabées … tu sauras t'défendre ou t'as besoin d'aide pour protégé tes jolies fesses ?

S'amusa-t-il à dire tout en sortant sa hache, prêt à en découdre.
Hot like Hell FT. Calum (30 décembre 2018) Z8x7
 
©️ DABEILLE


I Can Listen To This All Day

©️️️️️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas
Alysha Horst
The ROVER
Age : 35
Emploi : expédition et scientifique
Messages : 153
Points : 955
Localisation : Yulara
Jeu 4 Avr - 13:36
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hot like Hell


Si je connais bien les Fury ? Connaître est sans doute un bien grand mot mais on peut dire que oui. J’en ai observés, j’en ai rencontrés, j’en ai tués aussi. Je pense que je pourrais m’en sortir si j’étais faite prisonnière, grâce à mes compétences, mais je n’ai nullement l’envie de tenter le diable.

- A Yulara la grande majorité les considère comme des monstres, surtout après le message qu’ils nous ont envoyé. Je connais leur fonctionnement. J’en ai croisés plusieurs avant ceux des crocodiles. Ils ont opté pour la loi du plus fort ; pour eux la fin justifient les moyens. Ils ont un chef, Emrys. Je le comparerais à un chef d’armée, pas du tout comme Ari en somme.

Notre discussion n’ira pas plus loin pour l’instant car nous avons de la compagnie. Il se stoppe en me faisant signe de me taire. Nous restons tendus comme des arcs et soudain, un, puis deux, puis trois marcheurs apparaissent. Ça ne veut toujours pas dire que ce n’est pas aux Fury. C’est bien leur genre de laisser des marcheurs pour garder les lieux et dissuader les curieux. J’espère que Calum plaisante. Je lève juste un sourcil avec un regard sombre, sans lui répondre.

- Occupe-toi de tes fesses à toi. Je prends le deuxième.

L’organisation c’est primordial face à eux. Surtout que ça leur fait défaut. Mon revolver est vide alors je vais me servir de ma batte. J’aime autant de toute façon. Plus discrète et je m’en sers bien mieux. Avec sa hache et ses gros muscles, Calum dégomme le premier. Je prends l’élan nécessaire pour frapper de plein fouet la tête du second qui n’est pas très grand. Le premier coup l’envoie valser au sol, je lève ensuite mon arme de fortune pour l’abattre sur son crâne. Deux coups et il ne bougera plus jamais. Le troisième tombe sous les mains expertes de mon compagnon.

- On devrait attendre un peu, voir le bruit en fait sortir d’autre. Ce serait con de tomber sur une horde.

Mais rien, plus un bruit. Impatient, Calum veut reprendre et je lui emboîte le pas. Nous découvrons rapidement ce qui se cache derrière les dunes et la cabane en tôle. En fait on arrive visiblement par l’arrière des lieux. Là, au milieu de nulle part, trois bâtiments en tôle, tous de taille différente. Une caravane rouillée. Il y a aussi une voiture qui n’est pas de prime jeunesse. Des grilles de l’autre côté des dunes donnent l’impression que ce lieu était barricadé. J’imagine que les marcheurs qu’on a vu ont pu passer simplement parce que les dunes de sable ont bougé en trois ans. En tout cas, on dirait qu’il n’y a pas âme qui vive mais méfiance. Je ne sais pas pourquoi, je trouve que cet endroit dégage quelque chose de malsain.

- Je n’aime pas cet endroit… On fait tout le tour avant de fouiller ?

Les Fury pourraient très bien y avoir poser des pièges. Eux ou n'importe qui d'autre.

Codage par Libella sur Graphiorum


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Calum E. O'Connell
TRACKS
Age : 33
Emploi : Bucheron
Messages : 177
Points : 624
Localisation : Yulara pour un certain temps
Mer 8 Mai - 20:54
Voir le profil de l'utilisateur
Hot Like Hell Calum & Alysha
Hot like Hell FT. Calum (30 décembre 2018) Ovgp
Le colosse ne s'attendait pas à avoir de l'action aussi rapidement. Il ne s'attendait pas non plus à trouver cette cabane dans le coin. Mais le destin voulait que les deux se retrouvent sur son chemin et un peu d'action ne lui ferait pas de mal.

Haussement d'épaules indifférent aux paroles de la fille qui l'accompagne et il frappe d'un coup sec dans le crâne putride du premier macchabée qui s'avance dangereusement vers lui. Un crac se fait entendre et le corps tombe au sol. Le grand brun essuie la lame sur la jambe de son pantalon

-Grumph .. Emrys c'est le big boss c'est ça ? J'en ai entendu parlé ouais, toujours le genre de taré qui s'croit l'plus grand et l'plus fort et toujours suivi de larbins qui croient qu'ce genre d'homme pourra les sauver d'la merde … ouais bah j'pense pas qu'ce soit pour moi …

D'un autre coup de hache, il fait tombé un autre corps, et lorsqu'il n'y en a plus, il laisse la blonde faire du bruit pour tâter le terrain.
Lui, s’appuie contre un rocher et affûte sa lame, lentement, inlassablement, dans un geste précis et continuel.
Il regarde ensuite sa lame en la levant vers le soleil pour la voir briller de mille feux. Il aime cet éclat que le métal reproduit.

Il n'y a plus rien, et la blonde le lui fait savoir

-Bien !

Dit-il en remettant sa hache dans son fourreau. Elle lui avait manqué cette présence sur lui, comme si on lui avait prit une partie de lui. Mais il s'était plié aux directives de Yulara et il n'avait pas vraiment eut le besoin d'avoir sa hache sur lui, sauf pour créer le sapin, mais à ce moment là on lui avait prêté un outil de la cité.

-Ok, j'te suis Aly …

Le tour du propriétaire ? Il savait qu'il n'y avait plus de macchabée puisqu'ils venaient de les tuer, mais si elle proposait ça il sentait que c'était peut-être en raison des Furys.
Hot like Hell FT. Calum (30 décembre 2018) Z8x7
 
:copyright:️ DABEILLE

PS: Sorry pour le retard et le contenu du post Hot like Hell FT. Calum (30 décembre 2018) 3580449292


I Can Listen To This All Day

©️️️️️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas
Alysha Horst
The ROVER
Age : 35
Emploi : expédition et scientifique
Messages : 153
Points : 955
Localisation : Yulara
Lun 13 Mai - 15:25
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hot like Hell


Premiers contaminés éliminés, nous avançons. Il n’y a pas un bruit. Ce n’est pas rare dans le désert mais là, j’en ai la chair de poule. On commence par la première baraque en tôle. La porte grince et de la poussière s’envole quand on ouvre. On dirait que ça fait un bail que personne n’y a mis les pieds. Calum pousse la porte qui coince un peu, elle a trop rouillé et l’on découvre un hangar où traine un bordel sans nom. On n’en voit même pas le fond.

- On devrait s’assurer que tout est sécurisé avant d’aller voir s’il y a de choses intéressantes.

A la fois une question et une affirmation. Il hoche la tête et referme. On ne sait jamais, il y a peut -être des rôdeurs cachés dedans. En route pour la deuxième baraque. Cette fois, ça s’ouvre facilement. On est sur nos gardes. Je n’ai pas ressenti cette adrénaline depuis l’histoire des crocodiles. Personne à première vue. Une odeur âcre. Je dirais pisse, sang et autres choses que je n’identifie pas. Il a un canapé, du bordel, une vieille télé avec un magnétoscope et plein de k7 de films sans jaquette, et un vieux frigo qui ronronne donc alimenté. Je pose mon regard dessus en même temps que je m’arrête.

- Quelqu’un vit ici. Ou un porc.

Il y a un évier plus loin avec un amas de vaisselle dégueulasse. Et des rideaux mis, je suppose, pour faire office de portes. Je ne sais pas sur quoi on va tomber. Peut-être un pauvre mec seul dans le désert. Ou une femme. Ou un autre rôdeur.

- Je prends à droite.

Je lui laisse la gauche où il découvrira une pseudo chambre au matelas à même le sol, avec des tâches plus ou moins douteuses. Je tire doucement le rideau pour tomber sur une pièce avec des outils. Plein d’outils en tout genre. Et des clés, des batteries de voitures… Je fais signe à Calum qui avance vers moi. Quand il pose son pied sur quelque chose qui provoque un petit résonnement. Le sol est en ciment et là ça a le son du métal. On se regarde. Je murmure.

- Il est peut-être caché là-dessous ?


Codage par Libella sur Graphiorum


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Calum E. O'Connell
TRACKS
Age : 33
Emploi : Bucheron
Messages : 177
Points : 624
Localisation : Yulara pour un certain temps
Sam 8 Juin - 16:24
Voir le profil de l'utilisateur
Hot Like Hell Calum & Alysha
Un jeux d'enfants. C'était facile pour lui d'abattre sa hache dans le crâne pourri de ces macchabées. Il en prenait du plaisir à force.
Le barbu suit la blonde, tout en évitant de trébucher sur les corps inertes qui jonchaient le sol.
Pas un bruit alentour, normal pour l'endroit et le temps. Mais avant, il y a longtemps, on aurait entendu des bruits d'animaux, le souffle du vent, ou même un avion passant dans le ciel. De nos jours, tout ceci étaient plus rare, voir même inexistant.
Et c'était le cas à ce moment précis.

La blonde ouvre la porte, mais celle-ci coince. D'un simple regard qu'elle adresse à Calum, il comprend qu'elle attend de l'aide

-Hurmph …
Il bougonne en s'avançant, rangeant par la même occasion sa hache dans son fourreau.
Par sa force, la porte cède facilement
Hot like Hell FT. Calum (30 décembre 2018) Neai
C'est encombré, ce qui explique la difficulté d'ouverture. Une vraie porcherie. Le colosse trouve une lampe à huile qui traîne par terre, il la ramasse, la secoue et constate qu'elle est encore fonctionnelle. Il la prend, elle pourra servir. Pas le temps de faire le tour du proprio que Aly repart déjà. Elle veut voir ailleurs

-Go
Conclut-il en haussant les épaules et refermant la porte derrière eux.

L'autre cabane s'ouvre plus facilement et pourtant c'est bien plus bordélique que dans la première. C'est sombre aussi. Calum allume la lampe et la lève en hauteur de façon à éclairer plus amplement la pièce. L'endroit est sombre et calfeutré de manière à ne laisser passer aucune once de lumière. Peut-être pour garder la fraîcheur vu la chaleur extérieur. Ce qui parait étrange, c'est qu'il y a cette sensation d'âme qui vie ici. Autant Alysha que Calum pensent la même chose en constatant le frigo alimenté et les objets du quotidien qui jonchent le sol et le lieu.

C'est Alysha qui parle, qui donne les directives, doucement pour que seul lui l'entende. Pour éviter d'alerter une potentielle personne vivant ici, Calum acquiesce et exécute. Il sort sa hache et la prend en main. Pour ne pas attiré l'attention, il éteint la lampe et la pose au sol. Ça redevient un peu plus sombre, il faudra faire attention de ne pas faire de bruit. Se dirigeant vers une pièce au hasard, il y trouve un matelas, sale et odorant. Il plisse le nez et détourne la tête au moment où la blonde lui fait signe.
Hot like Hell FT. Calum (30 décembre 2018) 8f6j
Il part la rejoindre et un bruit étrange se fait entendre sous leurs pieds. Une partie qui sonne creux accompagné d'un son métallique.

Le tapis qui recouvre la plaque est poussé. Calum soulève la trappe et un escalier s'impose devant eux, sombrant dans le néant.
Un regard interrogateur sur Aly, mais très vite il comprend qu'elle pense comme lui : il faut descendre. Il attrape une torche. Tout est très bien conçu, ce qui est flippant en soit, car sur l'instant présent, nul ne sait ce qui les attends plus bas.
O'Connell allume la torche et entame la descente. Prenant les devants pour protégé la blonde en cas de danger.
L'odeur acre lui pique les yeux. Infecte et répugnant il en aurait des hauts le cœur si il avait été une chochotte. N'étant pas le cas, il se couvre de son avant bras le nez tout en maintenant devant lui la torche. Il observe au loin. Des couinements lui font comprendre qu'il y a des rats dans le coin.

Torche à gauche, torche à droite, la lumière dévoile peu à peu ses sombres secrets : des galeries. Combien ? Il ne saurait le dire, mais pour ça il faut qu'ils s'avancent. En s'exécutant, ils entendent des râles étrange venant de l'une d'elle. Calum tourne son visage vers Aly, interrogeant celle-ci du regard. Aller plus loin ou retourner en arrière ?

:copyright:️ DABEILLE


I Can Listen To This All Day

©️️️️️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas
Alysha Horst
The ROVER
Age : 35
Emploi : expédition et scientifique
Messages : 153
Points : 955
Localisation : Yulara
Mar 11 Juin - 21:40
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hot like Hell


Tout ici me donne la chair de poule. Si encore j'étais certaine que plus personne ne vivait ici, mais nos découvertes prouvent le contraire et j'ai un très mauvais pressentiment. Je fais signe à Calum de me rejoindre et il marche sur quelque chose. Cachée par un tapis : une trappe. Je sais ce qu'on dit à propos de la curiosité mais c'est plus fort que nous. On regarde ce qu'elle cache : des escaliers. On descend. Il va falloir aller jusqu'au bout maintenant.Des galeries s'offrent à nous. J'ai l'impression d'être dans un film d'horreur. Tout mon corps me crie de partir, ma raison aussi et pourtant :

- Allons voir. Je ne pourrais pas partir d'ici sans savoir. Même si on risque de le regretter.

Calum est aussi fou que moi, il avance en direction du râle. Vivant ou rôdeur, je me pose la question. J'ai l'impression que mon coeur va faire exploser ma poitrine tant il bat fort. Je reste proche de Calum, lui laissant quand même sa liberté de mouvement. L'odeur est insupportable et j'ai des hauts le coeur. Je tire sur mon Tshirt pour cacher mon nez mais ça ne sert à rien alors je prends sur moi et j'essaie de respirer par la bouche le plus possible. Le râle reprend. Je fronce les sourcils. J'ai plus l'impression que c'est quelqu'un en souffrance plutôt qu'un zombie. La torche de Cal nous montre un cadavre au sol. Je me penche un peu dessus.

- Non contaminé. D'où les rats.

C'est certainement ça qui pue. La décomposition de corps. Il ne reste pas grand chose dessus mais au vu des cheveux et des ongles qui poussent encore après la mort, ça ne fait pas trois ans qu'il est là mais je dirais quelques mois.

- Peut-être qu'ils se sont planqués ici et qu'il reste quelqu'un de vivant...

On avance encore, ça tourne un peu et là il y a un peu de lumières. C'est très faible. Mais grâce à la torche on voit... l'horreur. Je plaque la main contre ma bouche. Mon choc ne dure pas longtemps mais je l'ai ressenti comme un coup de poing dans le ventre. Des corps, des cages, et surtout, au milieu, une femme est pendue par les bras. Son état est lamentable. C'est d'elle que viennent les râles.

Hot like Hell FT. Calum (30 décembre 2018) Image

- Quelle horreur... Il faut qu'on la détache.

J'approche doucement, je fais attention où je mets les pieds même si je doute qu'il y ai un piège ici. J'effleure la femme, elle réagit, ouvre les yeux et hurle.

- On ne te fera pas de mal. On va te libérer.

Elle halète, à bout de forces. Quel monstre a fait ça ?

Codage par Libella sur Graphiorum


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Calum E. O'Connell
TRACKS
Age : 33
Emploi : Bucheron
Messages : 177
Points : 624
Localisation : Yulara pour un certain temps
Sam 15 Juin - 22:33
Voir le profil de l'utilisateur
Hot Like Hell Calum & Alysha
Trop tard pour faire machine arrière, le colosse s'était engagé avec la blonde à sa suite. Elle le collait de façon à ne pas le gêner dans son avancer tout en restant à une distance raisonnable. De temps à autres il zieutait pour voir si aucun danger ne pourrait surgir d'un coin ou d'un autre. Fallait bien avouer que c'était glauque, sombre, humide et ça puait la mort.

Justement en parlant de mort, ils tombèrent sur un corps en décomposition. Si le barbu n'était pas caler dans ce domaine, la blonde l'était. Elle savait qu'il était pas contaminé juste en voyant les rats ? Bah rien que ça lui même savait pas, mais il ne le dirait pas, il se contenta d'acquiescer du chef approuvant qu'il consentait. Fallait pas non plus passer pour un inculte devant une femme quand même.

Sinon, l'odeur qui se dégageait de l'endroit était infecte, pire qu'un corps d'un macchabée, y'avait un mélange de merde, de pisse, de vomi, de mort mélanger. Un cocktail explosif pour les nasaux et les yeux qui, inconsciemment, suintait et piquaient

-Ouais, allons voir par là

Le gaillard avança la torche de façon à éclairer le couloir et les alentours et ils avancèrent encore jusqu'à tombés sur une pièce qui offrait un spectacle digne d'un film d'horreur

-C'est quoooaa s'booordel ? …

Figé sur place, il comprit d'où venait les râles et les odeurs. La jeune femme suspendue au plafond n'avait l'air ni zombifié ni morte, ni en vie, ni … en fait on aurait dit un sac de frappe laissé comme ça pour le plaisir de taper dedans comme bon nous semble et les cages autours .. juste flippant !

-Attends !

Il stoppa d'un geste du bras la blonde qui se précipitait déjà pour aller voir la captive, mais Calum voulait pas lui faire prendre ce risque. Hache en avant, il s'avança avec elle derrière lui prêt à frappé si besoin un quelconque bourreau voulant s'en prendre à eux. Il fit le tour du corps pendant que Aly cherchait à vérifier si elle était en vie, et se plaçant derrière l'enchaînée, hache en l'air, il lui aurait fallu qu'un coup bien placé derrière la tête pour l'achever.

Au final, pas besoin car la fille est en vie, et l'affolement et l'incompréhension dans son regard en dit long sur ce qu'elle a pu subir et sur la peur qui la ronge. Alysha essaie de la calmer, et comme elle veut la décrocher, c'est Calum qui s'y colle

-Tu peux la t'nir pendant que j'coupe les cordes

Dès que Alysha avait passé ses bras autours des jambes de la fille, Calum mit un coup bien placé dans les cordes. Il n'en fallut pas plus pour qu'elles cèdent sous la violence du choc. Le bruit du métal contre le métal avait résonné dans la grotte, et ça pouvait avoir de grave conséquence dont il ne se soucia pas vraiment.

Pour pas que la jeune femme ne tombe tout en entraînant Alysha dans sa chute, il la retint par la taille avant de la poser au sol

-Y'a qui d'autre ici ?

Interrogeant à la nouvelle.

:copyright:️ DABEILLE


I Can Listen To This All Day

©️️️️️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas
Alysha Horst
The ROVER
Age : 35
Emploi : expédition et scientifique
Messages : 153
Points : 955
Localisation : Yulara
Dim 16 Juin - 13:48
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hot like Hell


Avec l'aide de Calum, la fille est détachée. Elle pèse son poids, heureusement qu'il l'a retient. Elle ne tient même pas sur ses jambes. Je sors ma gourde pour lui donner à boire, il faut que je la maintienne. Elle avale difficilement mais avec envie. Au vu de ses lèvres gercées, elle est clairement déshydratée. Depuis combien de temps est-elle là ? Calum veut savoir qui d'autre est là ? Elle n'ose même pas le regarder, ni répondre. Je regarde le colosse et lui fait signe que je m'en occupe. J'appuie la fille contre moi, comme une enfant et caresse doucement ses cheveux.

- Si tu ne peux pas parler, dis oui en levant un doigt, non pour deux. Celui qui t'a fait ça est tout seul ?

Lentement et en luttant, elle lève un doigt. Je soupire.

- Un, on devrait le gérer. Sais tu où il est en ce moment ?

Deux doigts. Il peut donc être dans son antre, quelque part, ou en chasse en dehors.

- Est-ce qu'il y a d'autres prisonniers vivants ?

Aucun doigt, j'en conclus qu'elle ne sait pas.

- On devrait remonter. S'il nous a entendus il risque de nous enfermer, ici. Ce serait con.

Je vais pour dire à Calum que j'ai besoin d'un coup de main quand il me tend la torche et attrape notre inconnue comme si elle était légère comme une plume. On fait demi tour à la hâte. Je suis même impressionnée qu'on ne se soit pas perdus. Je passe la première pour remonter. J'ai le coeur qui tambourine dans ma poitrine. Et s'il était juste là haut à nous attendre ? Je laisse la torche à Calum, je ne peux l'avoir plus mon arme. Je monte doucement, je repousse lentement la planche et jette un oeil. A priori, rien. J'ouvre complètement et sors rapidement cette fois. C'est moins où il fait plus sombre ? Combien de temps on est restés en bas ? Je me penche pour faire signe à Calum quand je vois une autre ombre que la mienne sur le mur. Pas le temps de tirer, je me retourne juste à temps pour esquiver à moitié un coup de je ne sais quoi mais bien dur. Je suis sonnée, je tombe sur le sol crasseux. La planche retombe sur la trappe avant que Calum ne puisse sortir. Bruit de cadenas. Je rampe sur le sol pour récupérer l'arme que j'ai lâchée mais il m'attrape par les cheveux et me tire violemment en arrière. De surprise et douleur, je crie. Il me traîne sur le sol pour m'emmener hors d'ici...

Codage par Libella sur Graphiorum


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Calum E. O'Connell
TRACKS
Age : 33
Emploi : Bucheron
Messages : 177
Points : 624
Localisation : Yulara pour un certain temps
Mer 26 Juin - 22:14
Voir le profil de l'utilisateur
Hot Like Hell Calum & Alysha
La fille pesait pas plus qu'une plume et Calum n'eut pas vraiment de mal à la détacher. La tenant pour pas qu'elle tombe sur Alysha, il l'aida ainsi à se mettre sur pied pendant que sa comparse lui donnait à boire. Elle était pas à l'aise en présence du gaillard, compréhensible sans doute. Il savait pas trop ce qu'elle avait subit et qui lui avait fait ça mais lui sentait qu'il fallait pas traîné dans l'coin.

Une fois que Aly lui eut posée les questions et qu'elle réussi habilement à avoir des réponses muettes. Il était resté en stresse durant tout le long de l'interrogatoire, regardant autour de lui, attendant que quelqu'un leur tombe dessus. Mais au final, il n'y eut rien, étrange et inquiétant mais avec un certain soulagement.

Rassuré quand la blonde estima qu'il fallait partir. Pour aller plus vite et ne pas être retardé par la nouvelle, il préféra la porter. Donnant la torche à Alysha, il souleva le corps dans ses bras et se mit à suivre la blonde. Dans ses bras il sentait la jeune femme tremblée, lui ou son état lui donnait cette crainte il savait pas trop. Pour l'heure il ne se posa pas la question trop pressé qu'il était de sortir.

Alysha était remontée la première. Le colosse tenant la femme contre lui, se mit à escalader l'escalier à l'aide d'une main valide mais la trappe se referma sur eux. Un cliquetis de verrou se fit entendre qui n'augurait rien de bon

-Alysha ?  … Aly ouvre la trappe !

Il tambourina contre le bois mais rien ne se passa et ce qu'il entendit assez rapidement lui fit froid dans le dos

-ALY !

Hurla-t-il tout en continuant à cogner son poing contre le bois. Sa hache ? Où était-elle ? Il l'avait laissé la bas ? Quelle erreur !

-Bouge pas toi !

Un ordre qu'il ne fallait pas contre dire, et il retourna en courant chercher sa précieuse arme. Il revint très vite sans se perdre

-Décale toi !

La femme, apeuré, se prostra dans un coin les bras autour de ses jambes replier

-Aly j'arrive !

Hurlant et frappant de toute ses forces sa lame affûté contre le bois qui finit par cédé après plus coups donné à un même endroit.

-Suis moi

Sommant la jeune femme, elle fini par se relever et le suivre alors qu'il remontait dans la pièce qui se trouvait vide.
Hache pointé en avant, il avança avec son fardeau qui lui collait le train  vers la chambre où se trouvait le matelas.

:copyright:️ DABEILLE


I Can Listen To This All Day

©️️️️️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: