/
 

 :: Great Central Road :: ☠ Yulara Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
The killing - December 8th - Harper + Elya
Harper Levy
The ROVER
Age : 18
Emploi : étudiant
Messages : 129
Points : 727
Localisation : Yulara
Mer 20 Mar - 12:27
Voir le profil de l'utilisateur





Régulièrement, Harper aime sortir de la communauté. Une partie du temps, cela se fait en douce. L'autre sans se cacher. Il se porte volontaire pour aller ravitailler ceux qui sont aux avant postes ou à ceux de surveillance. Contrairement à sa sœur, il n'a pas toujours Tobias ou Ari sur le dos à s'inquiéter. il en profite pleinement de ce statut d'oublié. Même si oublié est bien grand mot, évidemment. Depuis la disparition de sa sœur, le clan Levy s'est ressoudé. D'une certaine manière.
Profitant que ses aînés soient bien occupés - à veiller sur Kezia, hospitalisée depuis son retour, pour Tobias, et gérer le deal avec le passeur, pour Ari -, il sort donc pour s'adonner à ses petites recherches. Il ne s'éloigne pas des masses, de toute façon personne n'irait fouiner par là. Les habitants de la communauté ont trop peur de sortir pour la majorité, les autres la quittent pour prospecter vers des horizons bien plus lointains. Vous savez aussi ce que l'adage dit. En somme : cacher une chose à vue de tous, c'est le dernier endroit où ils iront chercher. Harper a donc trouver son antre grâce à de vieux plans de construction de Yulara. Un abri anti atomique.
Il s'y dirige l'esprit libre lorsqu'il se sent suivi. Il continue mine de rien mais sans emprunter le chemin le plus rapide vers sa cachette. L'oreille tendue, il lui semble que le pas est léger. Pas son frère, sans doute pas un homme baraqué non plus. Méfiance tout de même. Dès qu'il le peut, il se cache dans la nature les entourant, faite d'arbustes, dunes et quelques roches. Il connait très bien les lieux. Il sait où se glisser pour voir l'autre finir par passer devant lui. Il patiente, tapi dans un recoin. C'est une petite silhouette qui avance prudemment, le cherchant. Qui c'est celle là ? Il attend un peu puis sort doucement pour se retrouver derrière elle. Pas trop près mais assez pour bloquer son bras si elle pointe une arme. Lui n'a rien dans les mains.

- Et la curiosité, tua le chat.






steal our souls
True darkness requires a certain depth of character
(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
Elya Mariano
TRACKS
Age : 17
Emploi : fille à papa/maman
Messages : 40
Points : 257
Mer 27 Mar - 1:05
Voir le profil de l'utilisateur
song:
 


Yulara...
Des vieux, des enfants, des passants... Franchement rien de très drôle... Elya est coincé ici depuis le matin à tourner en rond comme un lion en cage, à donner des coups de petits dans des petits cailloux,...
Le passeur et elle étaient arrivés plus tôt dans la journée pour déposer Charles et sa famille, en bref une mission accomplie... plus ou moins bien...
Elle, elle devait retourner avec lui, manque de jugeote de la part "des grandes personnes" qui s'occupaient d'elle, la jeune fille n'avait pas de quoi payer son voyage. Manque de bol le blondinet était pas prêt à laisser passer ça, et c'est un emploi qui l'attend maintenant à bord du bus.
Coincée pour "l'éternité" avec son bourreau!

La brunette finie par s'asseoir sur les abords de la ville et regarde au loin, mélancolique... ou peut-être tout simplement frustrée de ne pouvoir rien faire pendant que "monsieur" règle ses affaires.

Calée dans un petit coin, elle somnole à moitié ne voyant âme qui vive avant de...
Sans bouger, elle ouvre un œil, une ombre passait non loin pour sortir de la ville. Curieuse, elle suit la silhouette du regard, elle remarque un garçon d'à peu prêt son âge mais surtout c'est la première personne qu'elle voit se diriger de ce côté.

Ça l'intrigue, elle se recale contre un muret, se redresse, s'adosse, elle gigote,... bon d'accord elle a vraiment envie de voir ce qu'il fait! Elle s'ennuie à mourir et au final s'il lui arrive quelque chose qu'est ce qu'il se passera? Elle aura pas besoin de travailler,... elle énumère les possibilités qui s'offrent à elle dans sa tête, pensant le pour et le contre avec quelques moues et haussements d'épaules... il pourra peut-être la protéger, ... ou rien ne se passe et elle peut faire connaissance!

Satisfaite de sa dernière hypothèse, elle se met en route avant de le perdre de vue, mais discrètement. Elle aimerait vraiment savoir où il va peut-être que si elle arrive comme un obus il ne lui montrera rien. Tour ça à l'air d'un secret... et Elya adore les secrets!
Petits pas, petits pas,... la voilà sur ses traces, se faisant la plus légère possible, sa langue sortie sur le côté en pleine concentration. Puis ils marchent, encore, encore,... c'est pas que la marche ne soit pas son sport favori... mais c'est pas vraiment le cas.
Encore un truc ennuyeux... Elle qui pensait à un peu d'aventure finalement elle s'ennuie mais cette fois en marchant! Le comble!
Elle rêvasse un peu en regardant le ciel et autour d'elle, continuant comme un automate le chemin. Se reconnectant à la réalité elle est ... toute seule.. La jeune fille regarde tout autour d'elle, mince! Elle l'a perdu! Elle rage en tapant un cailloux du coin de la chaussure et cette fois avance prudemment en guettant partout pour le trouver.
Seule petite activité de la journée et il faut qu'elle loupe ça! Elle avance doucement, doucement. Rien à faire elle le trouve pas. Et surtout elle ne sent pas la présence derrière elle avant qu'elle ne s'approche très près.


Harper: "- Et la curiosité, tua le chat."

Elya fait un bon sur place, essaie de mettre un chassé à son interlocuteur pour finir déséquilibrée et tomber par terre. Elle se retrouve au sol, dans la poussière, une grimace sur le visage avant de lever ce dernier vers le jeune homme qui vient de lui faire peur.
Elle a le rouge aux joues de s'être humiliée comme ça, elle se mord l’intérieur de la joue avant de se relever et de s’épousseter. Avec un peu de chance il est juste bizarre et il a pas remarqué qu'elle le suivait.


- Ça t'arrives souvent de bondir derrière les gens comme ça pour leur faire peur?

Elle cherche de la poussière imaginaire sur elle histoire de noyer le poisson. La croire ou pas la croire? Elle fini par tendre sa main.

- Moi c'est Elya.
Revenir en haut Aller en bas
Harper Levy
The ROVER
Age : 18
Emploi : étudiant
Messages : 129
Points : 727
Localisation : Yulara
Ven 5 Avr - 23:10
Voir le profil de l'utilisateur




Surprise, elle sursaute. Dans une vaine tentative de le lui mettre un coup de pied, semble-t-il, elle chute au sol. L'air narquois, Harper la domine de toute sa hauteur. Déjà que du haut de son mètre quatre vingt trois, il n'est pas vraiment petit. En tout cas, elle lui rappelle vraiment une petite souris prise au piège et ça l'amuse. Surtout de lire la honte dans ses yeux couleur café. Elle se relève en cherchant à garder un peu de dignité, en profite pour tenter de lui faire à l'envers. Il ne répond pas de suite, toujours souriant. Faisant mine de rien, elle lui tend la main pour se présenter. Il observe quelques secondes cette main tendue, n'ayant plus trop l'habitude de ce genre de politesse. Finalement, il lui sert la main. Pas trop fort, mais pas mollement non plus.

- Harper.

Il se penche vers elle, plantant son regard acier dans le sien. Il l'accroche comme Kaa dans le Livre de la jungle. A la fois hypnotique et quelque peu flippant. Au début, les gens ont du mal à se décider. Reste à voir dans quelle catégorie la demoiselle finira par le cataloguer.

- Tu n'es pas une bonne pisteuse, petite fouine.

Il relâche seulement sa main.

- Alors, tu es la nouvelle associée du passeur ? J'ai eu ouïe dire qu'il avait perdu tous ses hommes.  

Avant ils étaient cinq dans l'équipe si ses souvenirs sont bons. Puis trois. Maintenant il n'y a plus que le beau gosse que sa sœur se tapait. Elle avait beau se l'être jouée discrète, il avait trop les yeux sur elle pour que ça lui échappe. Mais elle est majeure alors il n'a rien dit, il a juste fait attention de loin.




steal our souls
True darkness requires a certain depth of character
(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
Elya Mariano
TRACKS
Age : 17
Emploi : fille à papa/maman
Messages : 40
Points : 257
Lun 15 Avr - 22:16
Voir le profil de l'utilisateur
Il lui rend sa poignée de main.
Harper... Hmmm ça lui dit quelque chose... Peut-être que le blondinet lui en a touché deux mots plus tôt.
Il se met à la fixer, elle fronce un peu les sourcils et recule la tête à défaut du corps, le jeune homme lui tenant toujours la main. Il est bien étrange... Mais la curiosité est plus forte! Elle le fixe elle aussi.


Harper: "- Tu n'es pas une bonne pisteuse, petite fouine. "

A ces mots elle fait une petite moue réprobatrice... mais main lâchée elle se sent quand même plus à l'aise. Elle relève bien haut la tête.


- Je ne suis pas une fouine! Tu crois être le seul à vouloir te promener.

Elle pose ses mains sur ses hanches.

- le désert ne t'appartient pas si je ne m'abuse!


Elle reste un instant comme ça dans cette position ridicule de domination de... rien du tout...

Harper: "- Alors, tu es la nouvelle associée du passeur ? J'ai eu ouïe dire qu'il avait perdu tous ses hommes. "

Un peu surprise par cette question elle lâche ses mains qui tombent le long de son corps et ouvre un peu plus les yeux. Hmmm, elle penche la tête sur le côté, quelques flashs qui passent... Elle a "participé" à un meurtre en masse, toute sa famille s'est faite dévorer par sa faute, elle a pas pu payer son passage et elle doit travailler pour le timbrer maintenant....
Quelle vérité ou mensonge dire... Elle a l'air d'avoir une case en moins, est ce bon de passer pour une psychopathe aussi??

Les yeux perdus dans le vague, elle entrouvre les lèvres pour donner un début de réponse qui reste encore coincé dans sa gorge. Une petite vérité sans trop de détails... un petit mensonge...
Elle replonge ses yeux dans les siens et lui sourit.


- Il a... eu un problème avec son équipage et.. comme je n'ai plus de famille je n'ai pas voulu rester à Yulara toute seule... donc il m'a proposé du travail. Voilà voilà!

Elle se félicite intérieurement, c'est pas trop débile comme explication.
Elle regarde un peu derrière elle en lui faisant un signe de tête.


- et toi... tu fais quoi ici, tout seul, dans le désert?

La curiosité est peut-être un vilain défaut mais elle meurt d'envie de savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Harper Levy
The ROVER
Age : 18
Emploi : étudiant
Messages : 129
Points : 727
Localisation : Yulara
Jeu 2 Mai - 22:22
Voir le profil de l'utilisateur




La petite fouine s'agace. Genre de réactions qui amuse le jeune Levy. Son sourire s'étire. Il a bien envie de lui expliquer en quoi elle se trompe mais pour l'instant il préfère la laisser dans l'erreur. Il enchaîne sur sa présence auprès du passeur. Cette fois, ses yeux se plissent. Elle ment, il le sent. N'importe quel individu un tant soit peu lucide le devinerait aisément. Les mains dans le dos, il la toise de sa hauteur.

- Ah oui ? Tu préfères risquer ta vie dehors auprès d'un inconnu plutôt que vivre dans une communauté sécurisée ? Tu es une fille étrange. Ou stupide.

La flamme dans les yeux de l'adolescente l'amuse à nouveau. Il enchaîne avant qu'elle n'ouvre la bouche pour se défendre.

- Si je te le dis, il va falloir que je te tue. 

Il la taquine, une fois de plus. C'est si facile. Mais a-t-il envie de partager ses petits secrets ? Bonne question. Parfois. Comme tous les individus imbus de leur personne, il aime partager ce qui le met en valeur. A ses yeux du moins. Il réfléchit rapidement.

- Si tu veux le savoir, il faut me dire la vérité. Donnant-donnant. 




steal our souls
True darkness requires a certain depth of character
(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
Elya Mariano
TRACKS
Age : 17
Emploi : fille à papa/maman
Messages : 40
Points : 257
Lun 6 Mai - 23:37
Voir le profil de l'utilisateur
Très fière de sa réponse, elle aime beaucoup moins que ce grand mec la toise comme ça. Ouais elle est petite et alors?! Elle pince les lèvres et fronce les sourcils à nouveau.

Harper: "- Ah oui ? Tu préfères risquer ta vie dehors auprès d'un inconnu plutôt que vivre dans une communauté sécurisée ? Tu es une fille étrange. Ou stupide."

Stupide??!! Elle manque de s'étouffer! C'est qu'il est rustre en plus! Ses yeux sont prêts à lui lancer des éclairs et à le réduire en cendres sur place. Malheureusement elle n'a pas de super pouvoir... Elle sert juste très fort ses poings à s'en faire pâlir les phalanges. Elle ouvre la bouche et il la coupe. Ce qui lui fait sortir de la fumée des oreilles. Elle rougie légèrement de sa chiantise!

Harper: "- Si je te le dis, il va falloir que je te tue. "

Pour qui il se prend se guignole?? Ok elle l'a suivi mais faut pas abuser non plus!
Il lui laisse enfin un peu de temps pour en placer une. Elle approche un peu son visage en signe de défi.


- Ah ouais? Me tuer?? Rien que ça! Et! Et! En plus!... MOI stupide? Tu me connais même pas! Qui me dit que c'est pas toi l'attardé dans l'histoire?!

Elle lui en collerait bien une la maintenant. Sil était possible de serrer plus les poings elle le ferait. Tout ça à l'air de bien amuser le jeune homme, ce qui la rend encore plus rageuse. Qui aime se faire insulter de toutes façons?

Harper: "- Si tu veux le savoir, il faut me dire la vérité. Donnant-donnant. "

Manquait plus que du chantage! Elle tourne la tête un instant et expire l'air qu'elle gardait prisonnier depuis quelque secondes sans s'en rendre compte. Un à un elle dessert ses doigts. Elle plaque un vrai/faux sourire sur son visage avant de se tourner vers lui et de planter son regard dans le sien. Elle approche un peu la tête.

- Je joue pas à votre petit jeu, moi, monsieur.

Elle recule un peu en se mettant droite sans trop avoir l'air de lever la tête vers lui, elle croise les bras sur sa poitrine.

- J'ai répondu à ta question je vois pas pourquoi j'aurais menti. Toi t'as pas répondu à mienne. Je pense que c'est TOI qui loupe ta part du marché dans le "donnant-donnant".

Elle lève un sourcil une fraction de seconde. Puuuuur logique tout ça. Et toc!
Revenir en haut Aller en bas
Harper Levy
The ROVER
Age : 18
Emploi : étudiant
Messages : 129
Points : 727
Localisation : Yulara
Lun 13 Mai - 12:22
Voir le profil de l'utilisateur




C’est tellement facile qu’il ne trouve ça plus amusant. Cette fille ne marche pas, elle court. Aucun humour en plus. Et aucune référence. Bref. Elle se rapproche de lui comme si elle pouvait l’intimider. Harper a toujours pensé que l’être humain n’avait aucun instinct, pas plus que les animaux. Que des histoires tout ça. Sinon elle ne danserait pas avec le diable. Elle a de la chance, il n’est pas en chasse et lui laisse encore l’occasion de répondre. Elle ne veut pas jouer et persiste dans son mensonge. Piètre menteuse. Il va encore s’en amuser un peu tout compte fait. Dommage qu’elle n’ai pas l’once d’une aptitude à devenir une partenaire de jeu. Du vrai jeu.

- Sais-tu que le crime prend racine dans nos faiblesses, nos défauts, nos habitudes ? Il s’en nourrit jusqu’à les phagocyter et vous engloutir avec eux. Ce n’est pas par hasard que le prédateur attaque la Bête la plus faible du troupeau. Ce n’est pas un hasard si ses attributs lui permettent de se fondre dans la masse. Nous sommes restés des animaux sauvages que l’intelligence a permis de se hisser en haut de la chaîne alimentaire. Mais même dans ce troupeau, il y a une hiérarchie. Et toi, tu finiras mangée par le grand méchant loup si tu n’apprends pas à tenir ta langue. Sans parler de ne pas suivre n’importe qui sans avoir idée de qui il est.

Tout en parlant, accrochant son regard, une de ses mains avait glissé pour prendre son scalpel. Vif il lui chope le bras pour lui faire une clé et l’attire à lui, plaquant la lame sur sa gorge. Il se place tout contre elle, elle peut sentir son souffle dans son cou. Comme il est plus grand il a juste à pencher un peu la tête pour s’adresser à elle.

-  Je peux te tuer, il me suffit d’entailler ta carotide. Je suis incollable en anatomie. Je peux aussi te cacher et te faire subir milles sévices. Personne n’en saura rien. Je doute que le passeur se casse le cul à te chercher. Tu ne crois pas ?

Ça faisait longtemps qu’il n’avait pu se comporter ainsi et ça le rend un peu dur. L’excitation monte mais quelque chose en lui lui somme de ne pas aller plus loin. Qui sait ? Cette emmerdeuse pourrait lui servir de manière plus utile. Il la respire comme un prédateur sent sa proie avant de rependre :

- Tu es vierge. Fais attention de le rester. Ou de t’en servir pour te maintenir en vie. Mais ne tente pas les hommes que tu ne connais pas de te la mettre bien profond pour que tu la fermes. Ça vaut aussi pour ton passeur, il aime bien les jeunes filles.

Certes, Kezia est majeure et vaccinée, mais bien trop jeune pour cet énergumène qui joue de ses charmes. Il a gardé un visage poupin et un corps qui font tomber les femmes en pâmoison mais un prédateur sait en reconnaître un autre. Bien qu’ils ne mangent pas du même pain.
Harper relâche doucement sa prise. Scalpel toujours en main si toutefois elle n’a pas compris le message.

- Pour te répondre, en partie, je fais quelques recherches. Mais je ne t’en parlerais pas plus tant que je ne suis pas convaincu que tu puisses être digne de confiance. Il va de soi que si tu allais parler de ça, je nierais et crois-moi, je suis un excellent comédien.


Il lui offre ce sourire dont il a le don, raccord avec son air juvénile, presque angélique. Quand on ne sait rien de lui, on y croit. Quand on en a vu une bribe, ça peut faire froid dans le dos.

- Alors, souhaites-tu rester une insupportable fouine ou apprendre ?






steal our souls
True darkness requires a certain depth of character
(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
Elya Mariano
TRACKS
Age : 17
Emploi : fille à papa/maman
Messages : 40
Points : 257
Dim 23 Juin - 21:26
Voir le profil de l'utilisateur
Harper: "- Sais-tu que le crime prend racine dans nos faiblesses, nos défauts, nos habitudes ? Il s’en nourrit jusqu’à les phagocyter et vous engloutir avec eux. Ce n’est pas par hasard que le prédateur attaque la Bête la plus faible du troupeau. Ce n’est pas un hasard si ses attributs lui permettent de se fondre dans la masse. Nous sommes restés des animaux sauvages que l’intelligence a permis de se hisser en haut de la chaîne alimentaire. Mais même dans ce troupeau, il y a une hiérarchie. Et toi, tu finiras mangée par le grand méchant loup si tu n’apprends pas à tenir ta langue. Sans parler de ne pas suivre n’importe qui sans avoir idée de qui il est."

La jeune fille le regarde un peu surprise par sa réponse, une atmosphère de danger se dégage de plus en plus de lui. Oui elle est curieuse et oui elle suit les gens qui l'intrigue.... peut-être son jeune âge qui l’empêche d'avoir un meilleur instinct ou même le fait d'avoir été couvée comme un bijoux par sa famille...
Instinctivement elle recule un peu la tête au début, ouvrant la bouche pour répondre sans aucun son qui ne sort. Un air de déjà-vu... elle s'était retrouvée dans cette situation de provocation avec le passeur et elle avait fini mise en joue... Pas un très bon souvenir.


Elle aimerait reculer de quelques pas mais c'était sans compté ce le fait qu'il l'attrape pour lui plaquer un scalpel sous la gorge qu'elle ne l'avait pas vu sortir.
D'un coup tout le sang part à ses jambes qu'elle sent grésiller sous l’adrénaline. Elle commence à avoir chaud, très chaud... Elle déglutie difficilement sans pouvoir émettre de son, uniquement ses yeux se sont agrandis sous la surprise et la peur.
Instinct de merde qui n'arrive que maintenant, elle voudrait partir, s'enfuir. Elle tire un peu sur son bras mais il est bloqué et commence à lui faire mal.


Harper: "-  Je peux te tuer, il me suffit d’entailler ta carotide. Je suis incollable en anatomie. Je peux aussi te cacher et te faire subir milles sévices. Personne n’en saura rien. Je doute que le passeur se casse le cul à te chercher. Tu ne crois pas ?"

Elle déglutie de nouveau et fait non de la tête. Non c'est sur ... Il s'en fout royalement d'elle ...
Elle espère quand même qu'il la cherchera parce qu'elle lui doit beaucoup. Si elle meurt c'est son passage vers Yulara qui aura été gratuit et nombre de morts pour rien...
Elle sent son souffle sur elle, ça l'angoisse... et il se met aussi à la respirer comme si elle était la nouvelle friandise sur le menu. Imperceptiblement elle essaie d'écarter sa tête de celle d'Harper. Plus ça passe plus elle se dit qu'elle était pas si mal à s'ennuyer aux remparts.


Harper: "- Tu es vierge. Fais attention de le rester. Ou de t’en servir pour te maintenir en vie. Mais ne tente pas les hommes que tu ne connais pas de te la mettre bien profond pour que tu la fermes. Ça vaut aussi pour ton passeur, il aime bien les jeunes filles."

Le rouge lui monte à la tête. Ce n'est même pas une question qu'il pose, c'est une affirmation, elle aimerait savoir comment il le sait mais à peur d'ouvrir la bouche et que ça empire les choses.
Mille questions passent dans sa tête toutes les secondes: est ce que c'est ce que le passeur veut ? Il en a l'idée en tête? Est ce qu'elle sera obligée? Elle y consentira ou ça sera par force? Est ce que c'st ce qu'IL veut? Harper à ça en tête? La panique l'envahie de plus en plus à tel point qu'elle ne sent pas que la pression redescend jusqu'à être lâchée.
Elle se tourne vers lui, c'est yeux sont humides et font des allers retours rapides entre le scalpel, son visage, son corps, derrière lui où il n'y a personne . Elle se sent comme une souris en cage, piégée par un morceau de fromage. Elle se lèche les lèvres devenues sèches par la peur et se rend compte qu'elle l'avait toujours ouverte, sa respiration s'était nettement accélérée et elle a du mal à reprendre son souffle.


Harper: "- Pour te répondre, en partie, je fais quelques recherches. Mais je ne t’en parlerais pas plus tant que je ne suis pas convaincu que tu puisses être digne de confiance. Il va de soi que si tu allais parler de ça, je nierais et crois-moi, je suis un excellent comédien. "

Elle n'arrive même pas à être en colère tellement la peur la tenait. Elya commence à sentir son cœur ralentir, elle ne sait toujours pas quoi lui répondre. Elle peut enfin reculer au moins d'un pas, ce qu'elle fait en gardant les yeux fixés sur les siens.
Il fini par lui sourire. Elle pose ses yeux sur ses lèvres sans réussir à savoir si c'est du lard ou du cochon. Elle vient de se faire menacer et lui est... joyeux? Il réagit comme si ces dernières minutes il les avait passées à parler du beau temps. Et elle n'est plus vraiment sure d'avoir envie de connaitre la suite, persuadée qu'il n'hésitera pas à lui faire du mal s'il à le moindre doute sur sa capacité à garder des secrets.


Harper: "- Alors, souhaites-tu rester une insupportable fouine ou apprendre ?"

Fouine? Peut-être un peu. Insupportable? C'est ce que tout le monde à l'air de croire. A t'elle vraiment envie d'apprendre? Pas sur. Elle prend quelques secondes de réflexion. Elle respire un grand coup et se ré-humidifie les lèvres. Et d'une voix qu'elle s'efforce de ne pas être chevrotante lui répond.

- oui... je veux bien apprendre.

Finalement la curiosité est la plus forte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: