/
 

 :: Great Central Road :: ☠ Yulara :: ➳ L'infirmerie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Retrouvailles électriques ~ Jimmy & Harper [Janvier 2019]
Jimmy O'Connor
TRACKS
Age : 51
Emploi : Ancien fermier
Messages : 84
Points : 581
Sam 8 Juin - 23:52
Voir le profil de l'utilisateur
Retrouvailles électriquesUne semaine qu'il avait passé la fameuse visite médicale. Une semaine qu'il n'en revenait pas d'être tombé sur ce petit con de Harper Lévy. Une semaine qu'il avait envie de lui mettre son poing au beau milieu de sa face de bourgeois prétentieux. Parce que Jimmy se souvenait bien, très bien, de l'influence que ce sale gosse avait eu sur Tim. Et combien de fois il avait maudit cette relation avec Byron...

Pour l'heure, l'irlandais avait toutefois autre chose en tête. Pas que l'envie de démonter la gueule de ce merdeux lui était passé, mais c'était pour le moment le seul qu'il connaissait de sa vie d'avant, et malgré la répugnance qu'il éprouvait, Harper était peut-être le seul à pouvoir répondre à ses questions.

Il alla donc trouver le gamin à l'infirmerie, là où il l'avait vu à son arrivée. Ginger Ale – le surnom qu'il donnait à Mrs Wagner – n'était pas les parages, sans doute occupée à faire des visites ou on ne savait quoi d'autres. Il serait peut-être tranquille avec le mioche...


- Lévy ?

Jimmy entra dans une salle, ayant repéré sa cible. Le jeune était occupé avec quelques dossiers, et sans attendre l'autorisation, il s'installa dans la chaise face au bureau, prenant ses aises.

- Faut qu'on discute.

Il se rappela qu'ici, à Yulara, les Lévy avaient une position plus que privilégiée. Merci Papy. Ca ne changeait pas grand chose par rapport à avant, sauf que les emmerdes pourraient être plus difficilement évitables dans une ville si confinée. Il fallait la jouer fine, et se sortir de la tête l'envie d'exploser la sienne.

-  Je suis sûr que tu te souviens de moi, hein ?
:copyright: CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
Harper Levy
The ROVER
Age : 18
Emploi : étudiant
Messages : 126
Points : 720
Localisation : Yulara
Dim 9 Juin - 13:58
Voir le profil de l'utilisateur





Il y a environ dix jours, un nouveau survivant est apparu aux portes de la communauté. Le doc était occupé alors ce fut la tâche ingrate d'Harper de se charger de première visite médicale. Sur le coup, sous la crasse, il n'a pas reconnu l'homme. Puis il a pris connaissance de son identité, il a tiqué. Le voyant moins sale, il n'a plus eu de doute. Il a voulu mentir mais chance pour l'irlandais, il n'avait pas de quoi étayer son mensonge. Jimmy O'Connor l'a échappé belle. Un peu plus et il aurait terminé non-mort et non-vivant. Harper a pris sur lui et ignorer totalement cet individu, se contentant de faire le boulot.

Depuis, les deux hommes ne se sont pas croisés. Il faut dire qu'il y a beaucoup à faire et à voir lorsqu'on débarque ici. Harper, en revanche a bien repéré où il vivait, et note mentalement ses petites habitudes. Cela peut toujours servir. Il sait que ce n'est qu'une question de temps. Et comme il s'en doutait, Jimmy débarque à l'infirmerie. Il veut certainement savoir où sont ses amis bouseux. Il pourrait demander à Ari, mais non, il vient vers lui mu par l'animosité qu'il a toujours eu envers lui. Sans doute aussi parce qu'il se sent supérieur à un post adolescent. Il entend son nom mais ne répond pas. Se contentant de poser son stylo et de se lever avec un sourire condescendant.

- Mr O'Connor. Que puis-je pour vous ? Je n'ai pas le droit de vous fournir de médicaments, si c'est ça que vous cherchez.

Par médicaments il veut parler de drogues et ça, il est persuadé que l'autre va le comprendre. C'est que Tim se confiait beaucoup à celui qui a l'art et la manière de délier les langues.




steal our souls
True darkness requires a certain depth of character
(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy O'Connor
TRACKS
Age : 51
Emploi : Ancien fermier
Messages : 84
Points : 581
Dim 9 Juin - 17:24
Voir le profil de l'utilisateur
Retrouvailles électriquesJimmy se cala un peu mieux contre le dossier de sa chaise, croisant les bras sur sa poitrine, son pied droit posé sur son genou gauche -ce qui était mieux que sur le bureau, admettez-, et ses yeux toujours fixés sur Harper.

Sale petit con. Il devait se sentir supérieur à faire de telles insinuations. A dévoiler qu'il connaissait quelques détails sur le passé de l'irlandais. Qui lui répondit avec un sourire en coin :


- Non, non, ça m'intéresse plus ça...

Il n'allait pas nier les faits, à quoi bon ? Oui, Jimmy s'était drogué jusqu'à la moelle, il avait failli y passer, mais c'était à cause de cette salope de Wendy. Si elle s'était pas envoyée en l'air avec tout le comté, il n'aurait jamais replongé ! Connasse. Traîtresse. Il aurait dû exploser le nez de tous ses amants, comme il devrait exploser le nez de Lévy.

Mais Jimmy se maîtrisa, et après un petit moment de silence, il reprit lentement :


- J'préfèrerai savoir si Byron, Tim et Maggie sont en vie.

Il n'avait pas envie de tourner autour du pot. Plus vite la conversation serait achevée, plus vite il pourrait se soustraire à la compagnie du gamin. Et à cette envie de lui tordre le cou, toujours.

- Et si c'est l'cas, où j'peux les trouver.

Petit merdeux. Mais ça, il évita de l'ajouter...
:copyright: CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
Harper Levy
The ROVER
Age : 18
Emploi : étudiant
Messages : 126
Points : 720
Localisation : Yulara
Ven 14 Juin - 12:48
Voir le profil de l'utilisateur




L'homme s'assoit en face de lui. Harper a une brève vision de lui dans le bureau du directeur de son collège privé, aujourd'hui c'est un peu comme si c'était lui à la place de l'homme de pouvoir. Il en joue et s'amuse de voir que Jimmy se contient malgré un sourire de façade. L'irlandais a plus de retenue qu'à l'époque où Harper l'avait rencontré. Il avait de suite senti la déchéance en lui, le cataloguant aussitôt parmi les faibles. Son avis ne risque pas de changer de si tôt.
Lorsqu'il reprend, il parle de la famille de cafards. Aucun de récupérable là dedans, pas même cette petite peste blonde que tout le monde adorait. Il ne s'en était jamais pris aux enfants mais il aurait pu faire une exception pour elle. Ne serait-ce que pour atteindre Tim. Le traître. Alors comme ça Jimmy les cherche. Harper eut un sourire moqueur.

- Comment le saurais-je ?

Est-ce qu'il avait l'air d'un bureau de renseignements ? Il savait pertinemment où se cachait la vermine mais pourquoi lui dirait-il ? C'est tout l'inverse qui lui plait. Faire durer le suspense, peut-être même tourmenter le junkie. Il inspire et expire longuement, fronce les sourcils comme s'il cherchait ses mots. Il passe sa langue sur ses lèvres qu'il mordille. Enfin, il relève les yeux vers son interlocuteur.

- Je peux tout de même vous répondre pour l'un d'entre eux même si je ne suis pas le mieux placé pour ça. C'est arrivé alors que nous atteignions Yulara. Si près du but... Des non-morts nous sont tombés dessus.

Son regard se perd comme s'il ravivait de douloureux souvenirs. Il en a même les yeux qui brillent !

- Ce n'était pas facile. Mr O'Kane ne voulait pas mais vous savez qu'il n'y a pas de remède. Alors il a fallu...


Il se délecte du visage qui se décompose face à lui. La souffrance dans ce regard. Il hésite, qu'est-ce qui est le plus sale ? Annoncer la mort de Tim, le fils que Jimmy n'a jamais eu ? Ou de la petite poison chérie, si innocente et si jeune ? Il va attendre que Jimmy lui réclame le nom de l'enfant mort, il veut le voir au bord du gouffre. Il dira que c'est Tim.




steal our souls
True darkness requires a certain depth of character
(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy O'Connor
TRACKS
Age : 51
Emploi : Ancien fermier
Messages : 84
Points : 581
Sam 15 Juin - 14:44
Voir le profil de l'utilisateur
Retrouvailles électriquesJimmy écoutait ce que voulait bien lui raconter l'infâme gamin à propos de ceux qu'il considérait comme sa propre famille. Il nota que Harper ne savait pas tout, et qu'apparemment quelqu'un d'autre pourrait mieux le renseigner. Papy Levy sûrement, ou peut-être l'aîné, dont le nom lui échappait à ce moment là... Sa concentration se porta sur la suite des propos, qui semblait concerné l'un des enfants de Byron. Immédiatement, l'irlandais sentit son sang se glacer et ses poings se rétractèrent d'eux-même.

- Il a fallu quoi ?

La question avait été grincée entre ses mâchoires serrées. Une part de lui s'était faite à l'idée qu'ils étaient tous morts, mais au fond, Jimmy espérait que cela ce soit fait autrement qu'à cause d'un de ses cadavres ambulants. Surtout pour les gosses... Il ne voulait pas imaginer Maggie dans leurs mains... Et Tim... Putain non, aucun d'entre eux ne méritait ça.

- Crache le morceau.

Parce que sinon Jimmy avait une furieuse envie de lui faire cracher quelques unes de ses parfaites dents blanches. Celles de devant, pour effacer ce sourire narquois qu'il avait depuis qu'il était gosse. Harper avait le Mal en lui, l'irlandais en était persuadé. Tout chez ce merdeux puait la perversité et le narcissisme. Il l'avait dit à Byron à l'époque, il avait mis en garde Tim aussi. Personne ne pouvait sentir Harper, mais Tim s'était entêté...

Jimmy secoua la tête en y repensant et darda un regard furieux sur le jeune homme en face de lui. Les articulations de ses doigts blanchissaient légèrement sous la tension qu'il imprimait dans ses poings, et les ailes de son nez frémissaient presque...
:copyright: CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
Harper Levy
The ROVER
Age : 18
Emploi : étudiant
Messages : 126
Points : 720
Localisation : Yulara
Mer 19 Juin - 12:59
Voir le profil de l'utilisateur




Jimmy bout, il est à point. Ce n'est pas compliqué de le faire sortir de ses gonds en s'aventurant sur un tel sujet. Harper joue toujours le jeu de celui que ça affecte profondément. Il sert les mâchoires, ses yeux brillent et il prend une longue inspiration. On pourrait lui donner un Award. L'homme le presse de parler. Pourquoi les êtres humains sont-ils avides de mauvaises nouvelles ? Pour se complaire dans leur vie sinistre ?
Jimmy fait pression, ça marcherait sur nulle autre sans aucun doute. Il faut bien avouer que son regard noir est à refroidir le sang mais il en faudrait plus pour cet étrange adolescent qui ne connait pas la peur. Malédiction ou miracle ?

- Il a fallu tuer Tim.

Une larme s'échappe de ses yeux clairs. Jimmy n'avait pu leur relation se dégrader, il pouvait donc croire à cette mascarade. Harper s'essuya la joue d'un revers de main. Si c'était réellement arriver, il se serait fait un plaisir de finir sur Tim ce qu'il l'avait privé de faire sur James.

- Mr O'Kane ne l'a pas supporté. Il s'en est allé avec la petite.

Presque la vérité. Au fil de ses expériences, Harper avait appris qu'il fallait toujours en glisser une touche pour rendre le mensonge plus crédible. Et maintenant que Jimmy encaisse, il sert les poings jusqu'à sentir ses ongles s'enfoncer dans sa chair. Tout ça pour ne pas exploser de rire.





steal our souls
True darkness requires a certain depth of character
(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy O'Connor
TRACKS
Age : 51
Emploi : Ancien fermier
Messages : 84
Points : 581
Jeu 20 Juin - 10:02
Voir le profil de l'utilisateur
Retrouvailles électriquesTim. Le couperet tombait. Tim, c'était son neveu, son filleul, quasiment son fils. L'irlandais adorait ce môme, et entendre Harper annoncer sa mort lui crevait le cœur. Ce monde ne tournait plus rond, mais devoir tuer des gosses, c'était vraiment la pire des horreurs. Jimmy resta silencieux un long moment, le visage fermé et bas. Byron devait être dévasté. Si c'était lui qui avait dû le tuer... Qui d'autre de toute façon ? Il n'aurait laisser ça à personne, malgré la souffrance et l'enfer que ça avait dû être. Où était-il maintenant, avec Maggie ? Avaient-ils réussis, eux, à survivre après ça ? Il y avait de quoi devenir fou...

Mais merde quoi. Tim bordel ! Ca n'aurait pas pu être Harper hein ! Quitte à ce que ce soit un gamin, autant que ça tombe sur le pire ! Tim était un bon gosse, gentil, intelligent, et avec plus de force de caractère qu'il ne l'imaginait. Il avait dû supporter les conneries de son père, de Jimmy aussi, et même s'il râlait parfois, le gosse était resté stable et présent. Il était adorable avec Maggie, et Jimmy aimait les voir ensemble, c'était un rayon de soleil dans la vie merdique qu'ils menaient alors...

Il soupira, mais ses poings ne s'ouvrirent pas pour autant. La colère était présente, sourdait, palpable dans toute l'atmosphère. Il n'en faudrait pas beaucoup plus pour qu'elle ne tomba définitivement sur Harper. Et qui savait vraiment ce dont était capable Jimmy dans ces moments là ?


- Où sont-ils partis ?

Il avait peu d'espoir que le merdeux le sache. Mais ça ne lui coûtait rien de demander. A part prolonger encore un peu cette entrevue des plus pénible.

- Et c'était quand ?

Les larmes du gamin Levy n'atténuaient en rien l'envie qu'avait l'irlandais de lui écraser la tête contre son bureau. Il visualisait même très bien la scène. Trop bien, sans doute.
:copyright: CRIMSON DAY


Some scars never disappear
Revenir en haut Aller en bas
Harper Levy
The ROVER
Age : 18
Emploi : étudiant
Messages : 126
Points : 720
Localisation : Yulara
Jeu 27 Juin - 21:04
Voir le profil de l'utilisateur




Il y a de l'électricité dans l'air. La colère de l'un se heurte au plaisir de l'autre. Sans que ça se sache, sauf par l'un. Harpe se délecte cependant il reste sur sa faim. Jimmy se retient, dommage. Il aurait aimé le voir s'écrouler, péter un câble. Il devra se contenter de ça. Evidemment maintenant le type voulait savoir où ils étaient partis et quand. Il avait déjà répondu à la première question même si elle avait été posée autrement. Il renifla, ferma les yeux pour ne pas les lever au ciel puis les ré-ouvre.

- Je ne sais pas où ils sont partis, nous n'avons pas eu de nouvelles. C'était il y a presque trois ans, nous étions presque arrivés ici.

Tension dramatique. Si près du but. Il aurait pu les retrouver ici mais non. Comme c'est triste. Il aurait de quoi se torturer l'esprit au moins toute la nuit. Il aurait bien aimé pouvoir l'observer. Il le ferait de loin, ce serait toujours ça de pris.

- Est-ce que je peux faire quelque chose pour vous ?

Il lui offrait son visage angélique. Quelque chose lui disait que Jimmy ne le voyait pas tel qu'il était réellement mais pas non plus comme un adolescent serviable. Dernier petit plaisir non coupable.





steal our souls
True darkness requires a certain depth of character
(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy O'Connor
TRACKS
Age : 51
Emploi : Ancien fermier
Messages : 84
Points : 581
Ven 28 Juin - 14:27
Voir le profil de l'utilisateur
Retrouvailles électriquesLe merdeux affirmait qu'aucune information n'était parvenue sur la survie de Maggie et Byron. L'instinct de Jimmy lui disait qu'il mentait, sa raison qu'il pouvait dire vrai, et son cœur que les deux O'Kane étaient vivants. De quoi devenir un peu plus dingue. Surtout quand Harper jouait au gamin dévoué, alors que tout criait qu'il n'en avait strictement rien à foutre. Un jour, il se le ferait. Un jour, il lui collerait son poing au beau milieu de son visage parfait, ferait couler le sang de son nez, et ses yeux gonfleraient sous les coups. On verrait alors qui prendrait le plus de plaisir à la situation.

- Nan.

L'irlandais se releva, le poids des mauvaises nouvelles affaissant un peu ses épaules. La chaise racla un peu le sol, mais ce n'était rien en comparaison du pas lourd et sonore qu'avait maintenant l'homme quand il approcha de la porte. Au moment où sa main se posa sur la poignée, il se tourna une dernière fois vers Harper :

- Si j'apprends que tu m'as menti...

Il ne termina pas sa phrase. Son regard était assez parlant pour que Levy comprit tous les sous-entendus qu'il y avait et que peu lui importerait les conséquences. La poignée fut finalement abaissée, la porte s'ouvrit et l'irlandais s'engouffra dans le couloir, son esprit accaparé par la mort de Tim et la douleur qui en découlait...
:copyright: CRIMSON DAY


Some scars never disappear
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: