/
 

 :: Great Central Road :: ☠ Yulara :: ➳ Le ranch Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
13 janvier - Gotta work bitch - Jimmy & Jade
Jade Butler
The ROVER
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 467
Points : 3602
Localisation : Sur les routes
Humeur : Hautaine
Jeu 13 Juin - 6:46
Voir le profil de l'utilisateur
13 janvier - Gotta work bitch - Jimmy & Jade Tumblr_lw8p7vNXfE1r8sic2o2_500

Travailler ? Et puis quoi encore ? Jade n'avait pas été au bout de ses surprises quand William, le simplet de l'accueil, lui avait assigné d'office un boulot de paysanne, et le costume qui allait avec : surement n'avait-il pas fait attention à la mine offusquée de la jeune femme lorsqu'elle avait pris la salopette avec le dégoût qu'aurait inspiré à d'autres une serpillère usagée. Et pourtant, le jeune homme avait essayé de se montrer le plus compréhensif possible, et lui avait même laissé quelques semaines pour s'habituer à la routine de la communauté, sans la presser de rejoindre les rangs des travailleurs, obligatoire au bon fonctionnement de Yulara.
Néanmoins, la demoiselle avait été informé, en des termes assez justes, qu'elle ne pourrait plus se tourner les pouces encore longtemps... Il y avait un poste à la ferme, et il fallait que quelqu'un s'y colle, pour que tout tourne parfaitement. Il lui avait ensuite exprimé tout un tas de consignes que la blonde avait immédiatement oubliée, son cerveau s'étant tétanisé à l'idée de mettre sa nouvelle manucure à l'épreuve de la terre et des animaux.

Avec malice, et moults excuses, la Butler avait encore réussi à gagner quelques jours, fuyant les ordres, prétextant des maux imaginaires, changeant de trajectoire au dernier moment sur le chemin qui la menait à son bagne... Mais un matin, le Nightingale était venu la chercher en personne, pour s'assurer qu'elle pointerait bien devant le potager, sous couvert de vouloir partager quelques moments en sa compagnie.
En vérité, le jeune homme avait bien percé le manège de la nouvelle venue aux manières trop princières, et il comptait bien lui montrer les bienfaits de la collectivité, en la poussant à developper un sentiment de fierté à aider son prochain.

    - Il n'y a rien de plus gratifiant que de récolter les fruits de son dur labeur, littéralement ! S'extasiait son guide ou plutôt son bourreau, qu'elle s'obtenait à bouder parfaitement, avec une moue hautaine qui jurait avec son apparence un peu pouilleuse. Je vais partir en mission bientôt, donc j'ai demandé à Hector de t'escorter en mon absence...


Jade serra les poings, enfonçant ses ongles parfaitement colorés dans sa peau encore douce... Tout comme elle fit régulièrement après ça, sur la promesse de son surveillant de pénitence.
Avec l'arrivée d'un nouveau venu dans l'équipe, néanmoins, elle espérait bien pouvoir se passer de quelques corvées, et tester son investissement, voire sa patience. Il avait l'air de se donner à l'ouvrage, et d'être d'ailleurs expérimenté, et Jade comptait bien sur sa concentration pour se reposer, et le laisser accomplir la grande partie du job. Et s'il le fallait, elle n'allait pas hésiter à faire sa précieuse, pour voir si cette facette marcherait, comme elle l'expérimentait souvent auparavant sur le sexe masculin, clairement faible devant ses charmes.

    - Je n'en peux plus, se plaignit-elle un jour après avoir porté deux seaux de terre, en offrant un spectacle des plus étudié à son interlocuteur : de beaux yeux implorants, le visage juste assez sale pour ne pas cacher ses traits féminins, sa chevelure blonde savamment coiffée pour paraitre avoir souffert de l'exercice, tout en restant mignon. On peut peut-être faire une pause pour boire un peu ?


Immédiatement, un autre garçon qui bêchait près d'eux, et ne perdait rien de ses moindres mouvements, se proposa pour aller lui chercher un verre. Elle n'hésitait pas d'habitude à user de son pouvoir sur lui pour lui partager ses tâches, mais elle visait ce jour un plus gros poisson... Si elle se mettait le bouseux dans la poche, elle pourrait surement s'épargner beaucoup plus de sueur.


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
Jimmy O'Connor
TRACKS
Age : 51
Emploi : Ancien fermier
Messages : 84
Points : 581
Jeu 13 Juin - 16:19
Voir le profil de l'utilisateur
Gotta work bitchIl ne pensait pas être affecté si vite à un boulot, mais à peine quelques jours après son arrivée, l'irlandais avait dû se rendre à la ferme, constater le travail fait et à faire, et s'y mettre. Rien de bien compliqué, si ce n'était que les machines modernes manquaient un peu, alors il fallait mettre pas mal la main à la pâte. Et pour ça, Jimmy avait bien remarqué qu'il y en avait une qui n'avait pas l'air des plus motivés.

Régulièrement, il jetait des coups d’œil à la donzelle, un joli brin de fille, et qui le savait, assurément. Quelques gamins tournaient autour d'elle, proposant leur aide, espérant sans doute gagner autre chose que les sourires minaudeurs et les œillades qu'elle leur lançait. Ca faisait plutôt marrer Jimmy au fond, il pouvait pas reprocher à cette nana des villes de ne pas se transformer en rat des champs en un coup de baguette magique. Elle n'était clairement pas à sa place ici, un peu comme s'il s'agissait d'une punition pour elle. Et si c'en était une, qu'avait-elle donc pu bien faire ?


Cependant, lorsqu'elle vint le trouver pour se plaindre, jouant de ses charmes à merveille alors qu'il avait l'âge d'être son père, Jimmy décida d'entrer dans son manège. Il la détailla des pieds à la tête, eut une légère moue et hocha la tête.

- Hum, je vois ouais. Vrai que t'es pas taillée pour porter ça. Ca s'rait dommage d'froisser de si jolis bras.

Ses yeux glissèrent lentement le long des bras graciles de la blonde, remontant des mains jusqu'aux épaules délicates. Il fit mine d'apprécier, ce qui n'était pas bien difficile de toute façon. Il lui sourit, et lui fit un petit signe de tête.

- Suis moi.


Il lui désigna une table à l'ombre, flanquée de longs bancs de chaque côté. La laissant s'installer, il disparut quelques minutes avant de revenir, un plateau à la main, différents pots dessus. Il déposa le tout devant la jeune femme.

- S'agit de trier les graines, certaines ont commencé à germer. Tu les mets là dedans. Les plus sèches ici. Et les autres, là. C'est un travail délicat, comme toi. Ca devrait te convenir, non ?

Elle en avait pour des heures, il le savait pertinemment. Bras croisés contre son torse, son sourire toujours flanqué aux lèvres, il observa la réaction de Jade, s'en amusant d'avance...
:copyright: CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
Jade Butler
The ROVER
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 467
Points : 3602
Localisation : Sur les routes
Humeur : Hautaine
Ven 14 Juin - 6:19
Voir le profil de l'utilisateur

13 janvier - Gotta work bitch - Jimmy & Jade Tumblr_lw8p7vNXfE1r8sic2o2_50013 janvier - Gotta work bitch - Jimmy & Jade 51KQ

Visiblement, ses charmes fonctionnaient sur le travailleur, et Jade dissimula à peine un sourire de victoire : finalement, elle n'avait peut-être rien perdu de son influence sur les hommes. Bien entendu, son physique n'avait guère changé, sinon en mieux, car elle se félicitait que cette fière forcée, ces dernières années, l'ait aidé à perdre les quelques grammes qu'elle avait encore en trop à force de champagne et de caviar, selon son propre avis. Et elle se savait belle, et elle en profitait dès que l'occasion se présentait... Même si quelques fois, la survie amenait ses interlocuteurs à trouver cette qualité bien dérisoire.

    - J'ai essayé de mon mieux pourtant, soupira-t-elle en réponse à sa constatation sur sa force, haussant les épaules d'un air abattu, avec la moue d'une demoiselle en détresse, feignant d'avoir fait de son mieux, mais d'être trop fragile pour ce dur labeur. La vérité était que loin des regards, et arpentant le monde désert seule, elle avait été contrainte de s'atteler à des tâches bien plus ingrates... Ce qui ne l'avait pas empêché de râler et de maudire quiconque lui avait infligé cette humiliation, mais elle s'en était montré parfaitement capable. Merci d'être aussi compréhensif, ajouta la blonde, tentant cette fois-ci la flatterie, si chère aux mâles qui aimaient ainsi se sentir utiles et supérieurs.


Elle lui suivit donc, avec l'espoir de découvrir une salle de repos improvisée pour son propre bien, avec un fauteuil confortable et du café. N'était-ce pas ce pour quoi les employés s'étaient toujours syndiqués, avant que l'épidémie ne réduise à néant tous les conflits de genre ? Jade, qui n'avait jamais connu cette vie, et suivi de très loin les pérégrinations de ces pauvres gens forcés à utiliser leurs ressources pour gagner un salaire qui correspondait à ses dépenses journalières de shopping, ne comprenait pas grand chose à la valeur de l'investissement professionnel. Elle voulait les bénéfices, sans les efforts.

Son beau regard, suspicieux et surpris, passa des pots de graines à Jimmy, avec incompréhension. Ses lèvres pulpeuses se pincèrent de mécontentement alors qu'elle comprenait qu'il ne faisait que la sauver d'une corvée ingrate que pour lui en donner une plus ennuyeuse encore.

    - Et si je me trompe ? Souffla-t-elle en reprenant son air de sotte, celui qui lui allait probablement le mieux, et le plus apprécié et crédible pour les hommes dont l'égo se satisfaisait du constat de devoir aider. Je pense que Mario est plus qualifié que moi, il pourrait peut-être me montrer...


Ou plutôt, le faire à sa place. Elle ne doutait pas que si elle faisait la chose en duo, l'adolescent la laisserait l'encourager de temps en temps, tandis qu'il trierait toutes ces graines pour elle. Et il en serait ravi. Il réclamerait surement de s'y coller, même. Et il ne faisait aucun doute qu'il serait plus efficace, car avec l'enthousiasme de Jade, elle en aurait surement pour plusieurs jours à trainer là, pour un résultat des plus approximatifs.


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
Jimmy O'Connor
TRACKS
Age : 51
Emploi : Ancien fermier
Messages : 84
Points : 581
Ven 14 Juin - 14:56
Voir le profil de l'utilisateur
Gotta work bitchÉvidemment, la jeune femme tentait une diversion, se faisant passer pour plus bête qu'elle ne l'était et réclamant l'aide d'un des gamins qui lui tournait autour. Jimmy regarda d'ailleurs en direction de celui désigné, qui, à trois mètres de là, attendait l'autorisation de l'irlandais pour venir s'installer à côté de la blonde. Jimmy pouvait presque voir la bave couler le long du menton de l'ado. Mais il lui fit un petit signe de main lui signifiant de déguerpir et reporta son attention sur Jade.

- J'ai besoin de lui pour retourner une parcelle. J'suis sûr que tu y arriveras... Et puis, les erreurs permettent aussi d'apprendre. Ca ira... Tu as tout ton temps.

Son sourire s'élargit. Il avait insisté sur le « tout », étirant un peu le mot en le prononçant. Il posa tout de même à côté d'elle une bouteille d'eau en commentant :

- J'voudrais pas que tu te dessèches non plus, jolie brindille.

Quelqu'un l'appela plus loin, et l'irlandais indiqua d'un signe qu'il arrivait. Il avait -vraiment- une parcelle à retourner, et le soleil commençait à taper fort. Elle ne s'en rendait peut-être pas compte, mais Jade serait bien mieux là où elle était assise que ceux qui travaillaient directement la terre...

- Oh, et j'ai plus l'âge d'être impressionné par un sourire et un battement de cils. M'en faut un peu plus, princesse.

Là dessus, il lui tourna le dos, rejoignant les autres. Tout en marchant, il ôta son t-shirt et le jeta en boule plus loin. Il n'en avait pas toute une armoire remplie, autant éviter de se salir le plus possible. Et puis merde, face à ces gamins encore quasiment boutonneux qui exhibaient leurs corps d'éphèbes, il devait bien s'imposer ! D'autant qu'il n'était pas en reste niveau masse musculaire, le travail à la ferme avait au moins ça de bon ! Un concours de testostérone bon enfant, en somme.

Deux bonnes heures plus tard, il revint voir Jade, en sueur, une pelle à la main, histoire de constater l'avancée de son épreuve de tri...

:copyright: CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
Jade Butler
The ROVER
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 467
Points : 3602
Localisation : Sur les routes
Humeur : Hautaine
Mar 18 Juin - 19:35
Voir le profil de l'utilisateur

13 janvier - Gotta work bitch - Jimmy & Jade Tumblr_lw8p7vNXfE1r8sic2o2_50013 janvier - Gotta work bitch - Jimmy & Jade 51KQ

Tout son temps ? La moue boudeuse de Jade s'accentua encore, parfaite réflexion de la gamine pourrie gâtée qu'elle avait toujours été, et qui ne supportait pas la contrariété. Il ne réalisait surement pas ce qu'il venait de lui dire : pour prendre son temps, elle était la championne, après des années d'expérience à se faire désirer.
Faisant contre mauvaise fortune bon... Euh, faux coeur, Jade s'installa à la place désignée, avec une nonchalance qui laissait déjà présager l'efficacité de son travail. Après tout, elle n'avait rien d'autres à faire, et c'était toujours moins salissant que le travail des champs, même si elle allait devoir user sa manucure.

    - Merci, affirma-t-elle en prenant la bouteille, avec une voix faible, de circonstance. Elle ouvrit la bouche d'un air surpris, exagérément innocent, lorsqu'il l'accusa, à juste titre, d'essayer de jouer de ses charmes. Il vous en faut plus ?


Elle fronça les sourcils, d'un air interrogateur, et légèrement effrayé. Bien sur, elle comprenait très bien ce qu'il signifiait, mais l'accuser de harcèlement sexuel pourrait sans doute la sortir de cette corvée, et s'il ne voulait pas se laisser séduire par le moyen doux, elle était prête pour franchir un pas de plus.
Son regard, malicieux et amusé, en disait long sur ce dont elle était capable, comme une menace silencieuse. Pour l'instant, elle n'en était pas là, mais elle voulait lui faire comprendre qu'elle avait plus de cartes qu'il ne le croyait surement, en ayant percé sa couverture.
S'il lui en fallait plus, elle lui donnerait de quoi s'occuper, elle aussi.
Alors qu'il partait en la laissant à son tri, d'avance fatiguant d'ennui, Jade soupira.

Quand le fermier d'origine revint, il put être surpris de constater que la Butler avait effectivement trié la plupart des semences... Par nuance de couleur, produisant un joli dégradé dans les paniers, esthétiquement plaisant, mais évidemment inutile.
En effet, se moquant de la consigne, Jade avait juste décidé de faire ce qui lui plaisait, et de se rappeler le bon vieux temps, quand elle pouvait encore faire la même chose avec ses robes, dont elle possédait une impressionnante collection, présentée sur des cintres, de la plus claire à la plus sombre, ce qui faisait quasiment le tour d'une pièce aussi grande que nombre de chambres, qui lui servait alors de dressing.

    - Il y avait bien plus de trois sortes, voyez-vous... On ne peut pas mélanger du beige avec du mordoré, affirma-t-elle, en montrant son travail assez fièrement. Je les ai mis du sépia clair à l'acajou, en passant par alezan, llavallière, châtaigne, noisette... J'ai même trouvé quelques fauves.


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
Jimmy O'Connor
TRACKS
Age : 51
Emploi : Ancien fermier
Messages : 84
Points : 581
Mer 19 Juin - 10:48
Voir le profil de l'utilisateur
Gotta work bitchTout en descendant une bouteille d'eau, Jimmy s'était penché sur le travail de la blonde. Au moins, elle avait fait quelque chose, il ne pouvait pas lui reprocher ça. Et, d'un certain point de vue, c'était même bien fait. Il en sourit, et lui en fit le compliment :

- T'as l'oeil, y'a pas à dire.

Il posa sa bouteille vide sur la table, et s'empara de l'un des pots. Du bout de l'index, il fouilla dans les graines à l'intérieur.

- Hum.

Il recommença l'opération avec un autre, prenant son temps. Et si finalement, l'homme appréciait le travail de Jade ? Non, parce qu'il avait l'air de vraiment s'y intéresser ! Il se mit même à siffloter, posant une fesse sur un coin de table pour prendre le troisième petit panier et en détailler le contenu. Au bout d'un moment, il cessa son manège et pointa ses yeux clairs sur la jeune fille.

- T'as vraiment rien à foutre là. J'sais pas pourquoi on t'a collé ici. T'as fait une connerie ou quoi ? Parce que ça ressemble plus à punition qu'autre chose pour toi.

Jimmy haussa les épaules, puis déversa un à un les pots sur la table, tout en annonçant avec nonchalance :

- Mais c'est pas mon problème. Et ça, princesse, c'est pas ce que j't'ai demandé d'faire.

Tout le beau travail de la jeune fille disparut et l'irlandais n'en avait clairement rien à faire. Il jeta un instant un regard vers ceux qui bossaient plus loin. Il allait devoir les rejoindre, mais eux au moins auraient bientôt terminé leur tâche du jour. C'était une bonne équipe, certains jeunes étaient un peu crétins, mais Jimmy mettait ça sur le compte de leur âge, et sur la présence de Jade...

- Tu peux continuer à en faire qu'à ta tête, j'm'en fous. Mais quand t'y s'ras encore dans cinq jours, c'est toi qu'ça f'ra chier, pas moi.


Il se releva, la dévisagea et termina en souriant toujours :

- Enfin si j'vois qu't'y arrives vraiment pas... J'te trouv'rai autre chose, t'inquiète pas. L'poulailler a b'soin d'être nettoyé par exemple...

Il lui fit un clin d'oeil , récupéra sa pelle et retourna au champs, se remettant à siffloter un air détendu. Nul doute qu'il y avait là une pointe de provocation...
:copyright: CRIMSON DAY


Some scars never disappear
Revenir en haut Aller en bas
Jade Butler
The ROVER
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 467
Points : 3602
Localisation : Sur les routes
Humeur : Hautaine
Ven 21 Juin - 6:18
Voir le profil de l'utilisateur

13 janvier - Gotta work bitch - Jimmy & Jade Tumblr_lw8p7vNXfE1r8sic2o2_50013 janvier - Gotta work bitch - Jimmy & Jade 51KQ

Observant du coin de l'oeil, un peu hautain, le cinéma de l'homme, Jade laissait flotter sur son beau visage un sourire d'amusement, et aussi de fierté. Effectivement, il appréciait son oeuvre. Quoiqu'il puisse en dire - et pour l'instant il n'en disait que du bien - elle savait que son travail était au moins, sinon mieux, esthétiquement parfait.
Malheureusement, bien entendu, ce n'était pas ce qui avait été attendu d'elle, et la consigne qu'on lui avait donnée... Qu'elle avait vite oublié, ne tolérant que trop peu les ordres, ou même les conseils.

    - Une punition ? Répéta-t-elle, sans vraiment comprendre. De toute sa vie, jamais la Butler n'avait été grondée, au contraire. Sa nourrice s'excusait pour ses bêtises, et son père n'était qu'admiration pour le caractère borné de son engeance. Le monde a changé, mais je vais retrouver ma place, affirma la demoiselle, en reprenant des mots qui ne lui avait pas été communiqués avec la même intention. C'est le jeu.


Cette dernière déclaration, dite du bout des lèvres, lui paraissait tout à fait étrange, et elle y avait pourtant cru très longtemps... Elle ne savait plus, à présent. Les premiers mois, Jade s'était imaginé qu'elle participait malgré elle à une émission de télé réalité quelconque, qui l'obligeait à survivre dans un univers ravagés par de faux zombies. Mais après tout, ceux-ci s'étaient montré réellement dangereux, et les mois avaient passés sans que personne ne lui offre un espoir de victoire, ou le moindre indice qu'elle était effectivement devenue une star du petit écran. Et son père l'aurait-il regardé ainsi souffrir sans intervenir, et mettre en procès tous les responsables de ce casting ?

    - Je suis riche, annonça-t-elle soudain, alors que l'homme s'éloignait, avec la promesse de la mettre au poulailler si elle ne s'améliorait pas. Et puisqu'il n'était visiblement pas tellement sensible à son charme, Jade se devait d'essayer un autre angle. J'imagine que vous aimeriez retrouver un peu de confort, quand tout cela sera terminé, non ?


Car la blonde s'imaginait encore qu'il y aurait une fin. Et elle avait effectivement plus d'argent, sans doute, que même les voleurs qui avaient profité du chaos pour se remplir les poches. La Butler était une vraie riche, de celles qui avaient cet instinct inné de gérer leur possession avec une aisance particulière, qui ne leur faisait jamais défaut.
A Yulara, les survivants étaient trop modestes, sans doute, pour la plupart, pour être impressionnés ou y voir un atout, et pourtant, Jade aurait pu largement payer sa retraite, au lieu d'expérimenter la valeur propre du travail.


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
Jimmy O'Connor
TRACKS
Age : 51
Emploi : Ancien fermier
Messages : 84
Points : 581
Sam 22 Juin - 15:54
Voir le profil de l'utilisateur
Gotta work bitchComme il s'en doutait, Jade n'avait jamais dû goûter à autre chose que son propre plaisir et ses intérêts. Le monde n'avait dû tourner qu'autour de son petit nombril, et la jeune femme avait visiblement du mal à intégrer que tout cela avait changé. D'ailleurs lorsqu'elle lui affirma qu'elle était riche, comme s'il avait pu ne pas y penser, l'irlandais s'arrêta pour se retourner et lui faire face à nouveau.

- Sans blague ?

Il eut un éclat de rire, tout en revenant vers la jolie blonde, secouant doucement la tête.

- Qu'est ce que t'as pas capté princesse ? T'avais du pognon. T'étais riche. T'as plus rien maintenant. Regarde autour de toi, la merde qu'c'est. Ton monde n'existe plus et tu reverras jamais ton fric. Ta richesse maint'nant, c'est tes connaissances, c'que t'as réussi à garder, tes relations et ton cul si ça te chante. Alors entre nous, si tu veux retrouver un semblant du luxe qu't'as connu, fais marcher ta cervelle au lieu de casser les couilles des autres.

Il prit les pots pour les remettre bien en face de Jade, puis attrapa quelques graines, les dispersa dans sa paume et commença à les trier comme indiqué plus tôt à la jeune femme. Quand il termina, l'irlandais commenta simplement :

- Ca n'a rien de compliqué. C'est chiant, mais y'a pire. Soit t'apprends, soit tu resteras toujours à cette place. Et je t'l'ai déjà dit, moi je m'en fous. Joue à l'idiote de service si ça t'amuse, mais c'pas les gamins qui bossent là bas qui t'aideront à avoir mieux.


Putain, il n'avait pas signé pour conseiller et remuer une fille à papa incapable de réfléchir par elle-même ! Il n'aurait même pas une bière en rab pour ça... Alors pourquoi est-ce qu'il s'emmerdait avec elle ? Il pouvait dire qu'elle ne lui servait à rien, qu'elle retardait les gosses en les perturbant, qu'il vaudrait mieux la mettre à la laverie, en cuisine, peu importait tant qu'il ne l'avait pas dans les pattes pour faire son propre boulot... Il ne comptait même pas rester ici, donc il n'avait aucune raison de perdre son temps avec elle. Sauf que Jimmy n'était pas un mauvais mec dans le fond... Tant qu'on ne l'obligeait pas à le devenir en tout cas...


:copyright: CRIMSON DAY


Some scars never disappear
Revenir en haut Aller en bas
Jade Butler
The ROVER
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 467
Points : 3602
Localisation : Sur les routes
Humeur : Hautaine
Sam 29 Juin - 10:33
Voir le profil de l'utilisateur

13 janvier - Gotta work bitch - Jimmy & Jade Tumblr_lw8p7vNXfE1r8sic2o2_50013 janvier - Gotta work bitch - Jimmy & Jade 51KQ

Aux propos de l'homme qui visiblement ne comptait pas la laisser s'en tirer sans efforts, Jade eut une grimace de dégoût. Si elle était extrême dans un sens, ne l'était-il pas dans l'autre ? Après tout, la demoiselle n'apportait certes pas grand chose à la communauté, mais elle n'avait pas encore particulièrement ennuyé l'ancien fermier, si ce n'est qu'elle faisait perdre du temps à une tâche qui n'était somme toute pas urgente. Apprendre qu'elle "cassait les couilles" et que "son cul" faisait partie de ses seules richesses restantes choqua la jeune femme, dont la surprise et le choc se lisaient clairement sur son visage, avant qu'elle ne se reprenne.

    - Travailler n'était pas l'un des prérequis du luxe que j'ai connu, répliqua-t-elle, en se redressant un peu, avec une moue hautaine, pour se donner une contenance. Elle ne tenait pas à se laisser insulter par le premier venu, d'autant plus qu'elle ne voyait pas ce qu'elle faisait de mal. Figurez-vous que l'intelligente ne se mesure pas à la capacité de trier des graines, donc je ne suis ni idiote, ni à votre service, et ces gamins m'aident plus que vous pour l'instant, en tout cas, poursuivit-elle, en se levant sans retoucher à une seule graine.


Essuyant d'un geste gracieux la poussières sur ses vêtements, qui n'étaient pourtant pas assez classes pour qu'elle se soucie vraiment de leur état de propreté, Jade s'apprêtait à partir. Elle réarrangea ses cheveux, prit une profonde inspiration, avec la certitude d'être ainsi la plus belle créature du campement, si ce n'était la plus brave.

    - Ne vous en faites pas, je vais demander à être assignée ailleurs, comme ça vous n'aurez plus à vous inquiéter pour vos parties intimes, annonça-t-elle superbement, prévoyant déjà de soumettre sa décision pour incompatibilité professionnelle, et relationnelle, et peut-être reproduire ce genre d'incident assez souvent, dans chacune des responsabilités qu'on voudrait lui confier, pour finalement n'avoir jamais vraiment à mettre la main à la pâte. Et surtout, ni moi pour les miennes ici.


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
Jimmy O'Connor
TRACKS
Age : 51
Emploi : Ancien fermier
Messages : 84
Points : 581
Lun 1 Juil - 9:16
Voir le profil de l'utilisateur
Gotta work bitchVu la tête qu'afficha la jeune femme, Jimmy avait touché dans le mille. Il se fichait pas mal qu'elle s'en aille ou même qu'elle aille se plaindre, s'il avait compté rester à Yulara, ça aurait peut-être été différent, mais comme c'était loin d'être le cas... Il l'écouta et l'observa reprendre ses attitudes hautaines, levant un peu les yeux au ciel. Cette fille n'irait pas loin, à refuser d'ouvrir les yeux et de réfléchir différemment. Tant pis, tout le monde n'était pas fait pour s'adapter. A moins qu'elle ne réussisse à mettre la main sur l'un des gros bonnets du coin...

Ok princesse, t'as rien compris, mais c'pas grave. Bonne journée.

Il siffla un coup pour appeler l'un des jeunes, lui faisant signe de se ramener. Le gamin ne perdit pas de temps à rappliquer, mais une moue déçue s'installa sur son visage quand il comprit que Jade était sur le point de partir. Jimmy fit un petit geste de la main devant les pots et les graines pour récupérer l'attention de l'ado.

T'peux ranger ça ? On finira d'main.

Et sans prendre plus en compte la jolie blonde, l'irlandais se détourna pour rejoindre les autres et achever leur tâche quotidienne. Les nanas du coin étaient vraiment toutes tordues et chiantes... Leurs mignons petits culs ne valaient même pas qu'il se foute dans les emmerdes à nouveau pour l'une d'entre elles... Au fond il s'en foutait, il avait l'habitude, et préférait songer à la bière fraîche qu'il n'aurait pas volé après ça !
:copyright: CRIMSON DAY


Some scars never disappear
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: