/
 

 :: Great Central Road :: ☠ Yulara :: ➳ Les magasins Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
14 janvier - Question de style - Elizabeth & Jade
Jade Butler
The ROVER
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 467
Points : 3602
Localisation : Sur les routes
Humeur : Hautaine
Ven 14 Juin - 19:15
Voir le profil de l'utilisateur

14 janvier - Question de style - Elizabeth & Jade Tumblr_n8jrkcGmeI1r981zpo2_25014 janvier - Question de style - Elizabeth & Jade Tumblr_inline_oltoimw5kh1t80jpm_400

Bien qu'elle ne l'aurait jamais admis, Jade devait bien constater que son monde avait disparu... Non seulement celui de tous, mais plus particulièrement, celui de la haute société dont elle était issue. Il fallait croire que les riches n'avaient pas développé des qualités de survie que l'argent ne leur achetait pas.
En effet, la Butler n'avait jamais croisé, à son souvenir, aucun être vivant, en trois ans, qui puisse comme elle évaluer la différence de qualité des vêtements de créateur, la valeur du confort qui s'était perdu.
Son sentiment de solitude n'en était sans doute que plus grand, par conséquent, car elle avait conservé ce regard hautain sur ceux qui étaient désormais ses pairs, et la servaient auparavant.
Cependant, elle avait remarqué, quelques jours auparavant, une jeune femme dont le port lui avait presque paru familier - non parce qu'elle l'avait reconnue personnellement, mais parce qu'elle avait une attitude à laquelle elle n'était que trop habituée, celle de ceux qui se mouvaient dans une certaine classe, affichait dans leur apparence un rang au-dessus du reste de la populace.

Malheureusement, ses devoirs de paysannes l'avaient empêchés, pour l'instant, d'entrer en contact avec la demoiselle, ce qui ne les avaient rendus que plus pénibles - ne voyaient-ils pas, tous, que son sens du jardinage était une insulte à l'humanité ?
Les seules occupations dans lesquelles elle excellait consistaient à user de sa carte gold, et cancaner avec ses copines jalouses. Prendre soin d'elle-même était le but de son existence, aux dépends du reste, du moins en apparence... Ces expériences l'avaient étrangement et profondément changé, d'une façon qu'elle refusait d'accueillir comme un nouveau trait de caractère, et rejetait amèrement, en poussant ses vieilles manières à l'excès, pour se forcer à les conserver malgré tout.
Et dans cette quête, un soutien n'était pas de trop.

    - Franchement, quitte à devoir mourir d'un moment à l'autre, je préfère m'assurer que ma dernière tenue ne me fasse pas ressembler à un torchon, surtout si je dois en effet revenir ainsi en cadavre ambulante... Soupira-t-elle en commentant à voix haute la tenue d'une vieille femme qui déambulait comme elle entre les rayons du supermarché. Levant le visage en percevant une autre présence sur sa gauche, Jade constata qu'elle venait d'exprimer son opinion devant la seule personne dans ce camp qui pourrait peut-être la comprendre. Elle lui offrit un sourire moqueur, assumé, légèrement complice. Désolée, je ne voulais pas manquer de manières, mais je n'en peux plus de me faire agresser par des gens en guenilles, en plus d'être pourrissants. L'idée que je me faisais de la grande faucheuse était nettement plus classe.


Bien sur, venant d'un milieu relativement instruits, notamment dans les arts qui étaient souvent l'orgueil des plus grands, Jade n'était pas totalement dénuée de culture ni de sens critique, et d'images plus ou moins romantiques des émotions. Elle ne montrait pas cependant cette facette d'elle-même à tout un chacun, et surtout aux hommes, qu'elle savait la favoriser quand elle jouait l'idiote, plutôt.

    - Permettez-moi de me présenter pour rattraper mon manque de politesse... Jade Butler, annonça-t-elle en tendant la main avec grâce, pour serrer celle de la rousse, qui pourrait devenir une alliée, si elle lui autorisait ce premier pas.


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: