/
 
Le deal à ne pas rater :
Service Amazon Music HD gratuit pendant 3 mois
Voir le deal

 :: Great Central Road :: ☠ Les alentours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[INTRIGUE] épilogue 31 janvier 2019
PNJ
PNJ
PNJ
Age : 0
Messages : 153
Points : 822
Localisation : nulle part
PNJ
Jeu 3 Oct - 11:59
Until Dawn
Somewhere.

MISSION.
Le professeur refuse de s’en prendre à son amie. Elle l’encourage pourtant, se doutant certainement que l’issue n’en sera que pire s’il ne parvient pas à le faire lui-même. Qui sait ce que le malade face à eux pourrait faire pour imposer sa puissance ? Une lame est sortie, le cœur d’Alysha semble sur le point de sortir de sa poitrine mais elle continue à serrer les dents pour ne pas montrer sa peur. William tente en vain de calmer les choses. Personne ne l’écoute, on le maintien même pour qu’il ne puisse empêcher ce qui doit arriver. Bras en clé dans le dos, les ombres le forcent à se mettre à genoux pour regarder le spectacle. Le maître de main de la Reine attrape Alysha par les cheveux. Elle pousse un cri de surprise. Elle ferme les yeux pour se donner du courage. Evidemment elle voudrait retenir la main qui s’approche de son visage mais elle sait que ce serait pire alors elle enfonce ses ongles dans ses paumes. Il rit et se moque de ses prisonniers. Son bras se lève, il fait mine de vouloir lui trancher la gorge pour finalement poser la lame sur le visage de la blonde. Il appuie sur sa joue, une goutte de sang perle. Alysha a les yeux ouverts, s’accrochant au regard de Will pour y puiser un peu plus de courage encore. Ou simplement pour ne pas finir seule si son heure est en train de sonner. De son regard fou leur tortionnaire s’amuse encore d’eux avant de déchirer la chair avec une lenteur extrême pour faire durer la douleur cuisante. Mâchoires serrées, larmes impossibles à retenir, elle reprend son souffle lorsqu’il semble avoir enfin fini. Il la relâche sans vergogne et se tourne vers Will. Visage tout près du sien.

« La prochaine fois que tu refuses de m’obéir… »

La phrase reste en suspens mais inutile de préciser, l’imagination des protagonistes peut facilement faire le travail…
Les jours qui suivent, les prisonniers se voient à peine. Séparés, épuisés, s’ils ne sont pas apeurés ils ne sont pas rassurés non plus, rationnés, bousculés, maltraités mentalement. Même Byron qui en a vu des vertes et des pas mûres, ne pourra pas sortir indemne de cette fourmilière.
Ils peuvent la découvrir peu à peu. Les ombres étaient comme eux avant et aujourd’hui, elles portent bien leur nom. Aucune ne parle, jamais elles ne dévoilent leur visage ou même leur couleur de peau. A part une qui a décidé de venir en aide à Claire pour s’échapper. Evidemment la blonde ne voulait pas abandonner celui dont elle s’était rapprochée à nouveau. Mais Byron lui a indiqué où se trouvait leurs enfants et lui a fait jurer d’aller les retrouver. C’était il y a une semaine et le pétage de plomb du Maître est retombé sur l’irlandais qui n’a pas craché un mot.

Mais avant de vous confier l’issue de cet enfer  la vie est monotone et sans relâche. Travailler, surveiller, obéir. Il y a la Garde, les couveuses avec des mères porteuses asservies corps et âmes et des enfants en bas âge, le garde-manger et vaut mieux ne pas trop réfléchir à ce qui y est entreposé si on ne veut pas devenir fou. Une véritable fourmilière comme son nom l’indique. Pas de place pour les sentiments, on se fiche des morts comme des non-morts. Quant à la Reine, personne ne peut l’approcher.
Jusqu’au jour où. La dorénavant balafrée Alysha parvient à entrer dans les pénates de la Reine. A sa grande surprise elle découvre une adolescente. Qui n’a pas toute sa tête et qui ne la gardera pas longtemps d’ailleurs. Des cris, la panique. La fille des pays froids la prend en otage. Les ombres n’osent pas agir. Tout le monde est présent. L’homme de main semble au bord de la rupture psychotique. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, la Reine est égorgée. Son sang gicle sur celui qui la vénère tandis qu’il se jette au sol pour la tenir dans ses bras. Le regard noir, Alysha déclare froidement :

« C’est moi la nouvelle Reine. »


C’est ainsi que ça se passe dans les fourmilières. La loi du plus fort. Alysha croise le regard d’Aaron qu’elle a croisé maintes fois ces dernières semaines pour leurs travaux. Même s’il est habillé comme les Ombres, elle connait trop bien son regard maintenant. D’un geste du menton elle lui montre l’homme au sol. Sans hésiter, le jeune homme prend sa lance et le transperce. Dorénavant, c’est lui le Maître. Comment vont réagir les Ombres qui sont tout de même formatées depuis bientôt trois ans ? La réponse ne se fait pas attendre. L’une d’elle s’élance pour les attaquer mais celle qui aidait Claire l’achève en plein élan. Le silence se fait cette fois et une à une les Ombres plient genoux devant la nouvelle Reine.
L’envie de partir de suite est présente mais il y a les enfants, pour ne citer qu’eux. Le petit groupe de base se forme pour réfléchir. Les emmener à Yulara ou au Dôme ? Et les Ombres ? Se partager tout ce monde ?
Quelques jours passent où chacun reprend des forces et deux futurs convois se mettent en place. Les lieux sont vidés. Un convoi pour le Dôme, un pour Yulara.
Sauf que rien ne sera simple….



@Tinker

b l a c k f i s h



sometimes dying is better than living
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser