/
 

 :: Great Central Road :: ☠ Flashback Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Never gone back - Alysha & Will - 8 février
William Nightingale
William Nightingale
William Nightingale
Réscapés
Réscapés
Age : 32
Emploi : Professeur
Messages : 329
Points : 2349
Localisation : Yulara
William Nightingale
Mer 9 Oct - 19:34
Never gone back - Alysha & Will - 8 février Tumblr_nfbanl9bWG1tkmqqro4_250Never gone back - Alysha & Will - 8 février Tumblr_nfbanl9bWG1tkmqqro3_250

Le temps qu'il avait passé dans la fourmilière avait paru à William un cauchemars sans fin, et il lui avait fallu plusieurs dizaines de minutes, incrédule, pour comprendre le retournement de situation, lorsqu'Alysha s'était vengée des sévices qu'elle avait subis. Le Nightingale, au caractère jovial et naif, était devenu méfiant, plus sombre, alerte. Durant sa captivité, il avait obéi aux ordres, sans pour autant y mettre aucun zèle, intéressé seulement par le sort de ses autres compagnons, qu'il apercevait quelques fois, sans pouvoir communiquer... Il s'était inquiété, de loin, de la balafre de son amie, pour laquelle il se sentait responsable, sans se soucier des coups qu'il recevait par ailleurs, dès qu'il n'était pas assez rapide aux yeux de ses bourreaux, ou qu'il leur plaisait de le torturer un peu.
Les manipulations mentales et physiques avaient petit à petit réussies à fourmiller dans son esprit, épuisant ses ressources d'optimisme, agissant avec efficacité, comme c'en était surement le but. William n'était ni faible ni fragile, mais les coups avaient eu raison de son enthousiasme, et finit par altérer son espoir de s'échapper.

    - Non, Alysha ! Hurla-t-il en se réveillant brusquement d'un demi-sommeil, attrapant le bras de la demoiselle qui reposait à ses côtés, récupérant de la marche qu'ils avaient effectués dans la journée, pour retrouver le camp de Yulara. La respiration de William était difficile, douloureuse, et il fixa quelques instants sa compagne avant de comprendre qu'elle était bien là, et qu'ils étaient sortis, enfin libres. Ses prunelles se posèrent sur la joue de la blonde, et il y distingua la cicatrice, dans l'obscurité, dont il était la cause, ce qui lui broya l'estomac, encore, de culpabilité. Désolé, finit-il par soupirer, la voix légèrement tremblante, pour s'excuser de tout, encore.


L'avait-il réveillé ? Parviendraient-ils un jour à dormir vraiment, sans crainte d'être battus jusqu'à l'inconscience, au bon vouloir de la reine et de ses soldats cruels ? Depuis qu'ils étaient partis, laissant derrière eux les autres prisonniers, rejoignant chacun leur destination de fortune, William n'avait pas osé vraiment entrer dans les détails de ce qui s'était passé pendant ces dernières semaines, pas plus qu'il n'avait essayé de la toucher, ne se sentant plus autorisé à de tels gestes, après ce que sa lâcheté lui avait causé.
Il était pressé de rejoindre le camp, dans l'espoir que la proximité de ses pairs le ramènent à la tranquillité et la paix intérieure dont il avait bénéficié jusque là.

    - Nous devrions arriver dans la journée, déclara-t-il, comme s'il voulait donner un sens à son intervention, en suggérant qu'ils repartent sur le champ. Après tout, même si leurs corps étaient épuisés, ils ne pourraient surement pas trouver plus de consolation, tant que leurs âmes n'étaient pas rassurées. L'abri qu'ils avaient trouvé était certes relativement sécurisé, mais ils n'étaient juste pas en état d'en profiter : ils leur allaient avancer. Ils doivent nous croire morts, répéta-t-il, pour la énième fois depuis qu'ils avaient envisagé leur retour.


Et ils étaient morts, en un sens, sans doute, car ils n'étaient plus ceux qui avaient quitté Yulara, plein d'espoir de ramener des réserves pour leurs concitoyens. Du moins, William se sentait brisé, sans se l'avouer vraiment, avant de savoir si ce sentiment serait irréversible, ou s'il arriverait à l'oublier, dans un contexte aimé.


Always stay kind
○ Don't expect a free ride from no one
Don't hold a grudge or a chip and here's why
Bitterness keeps you from flying
rainmaker
Revenir en haut Aller en bas
Alysha Horst
Alysha Horst
Alysha Horst
Réscapés
Réscapés
Age : 35
Emploi : expédition et scientifique
Messages : 172
Points : 1060
Localisation : Yulara
Alysha Horst
Sam 19 Oct - 22:06
 
Never Gone Back


Je suis une coquille vide. Par fierté sans doute, je n'aurais jamais pensé qu'on puisse me briser. Surtout pas en si peu de temps. Mais dans cette fourmilière, je me suis perdue. J'ai oublié qui j'étais. Un peu comme après le décès de ma mère. Ô comme j'ai regretté de ne plus être sourde pour ne plus entendre les paroles de cet homme, sa voix au timbre particulier et sadique. Je crois que ses mots ont été pires que les sévices physiques. Bien pire que cette cicatrice qui me défigure. Il est parvenu à blesser mon esprit et à me rendre folle. Jamais je n'ai tué de vivant de sang froid. Je repense sans arrêt à ce jour où je suis entrée dans les locaux de la Reine et que la folie a pris le dessus. La rage aussi. Par moments c'est flou, à d'autres c'est parfaitement clair. Chaque fois je me demande si je l'ai réellement fait. Est-ce qu'il y avait une autre issue que celle de devenir un monstre à mon tour ? Et quand j'entends Will hurler mon nom en attrapant mon bras, je sers fort les paupières. Lui aussi il n'est plus celui que j'ai connu. Quelque part, j'y ai contribué. Je réouvre les yeux quand je l'entends murmurer qu'il est désolé. Mon regard inexpressif se pose sur lui. Pourquoi je n'arrive à rien ressentir ? Je soupire.

- Les enfants sont fatigués et si ils pleurent ils vont attirer les morts. Yulara n'aura pas bougé, ne t'en fais pas.

Ce serait dommage de mourir face à une horde dans le désert après ce qu'on avait survécut. Un jour, j'ai lu qu'être en vie ne voulait pas dire qu'on était vivants. Ce n'est pas valable que pour les zombies. Pour nous aussi.
Mon regard se perd sur la route qui s'offre à nous. Ai-je envie de retourner là-bas ? Je ne saurais faire semblant que tout va bien.

- Will... Je suis perdue.

Codage par Libella sur Graphiorum


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
William Nightingale
William Nightingale
William Nightingale
Réscapés
Réscapés
Age : 32
Emploi : Professeur
Messages : 329
Points : 2349
Localisation : Yulara
William Nightingale
Lun 21 Oct - 14:30

Never gone back - Alysha & Will - 8 février Tumblr_nfbanl9bWG1tkmqqro4_250Never gone back - Alysha & Will - 8 février Tumblr_nfbanl9bWG1tkmqqro3_250

Le silence était si lourd entre eux que même leurs quelques paroles échangées ne semblaient pas le couper. Il y avait un poids sur leurs épaules, qui ne paraissaient pas s'amoindrir au fur et à mesure qu'ils approchaient du campement, bien au contraire.
Que diraient-ils, comment expliquer ce qu'ils avaient vécu ? Bien sur, il y avait eu des histoires bien pires, de réfugiés qui arrivaient handicapés, parfois rendus fous, au point de vouloir se tuer, après un dernier espoir de retrouver leur stabilité.
William ne voulait pas mourir, et de cela, il était certain. Il y avait encore en lui, profonde, une braise qui le maintenait à la surface de la dépression, lui permettait d'avancer, même s'il n'arrivait pas encore à y mettre du coeur. Peut-être que le feu reprendrait un jour. Ou s'éteindrait, définitivement.

    - Je ne crois pas qu'ils pleureront, constata-t-il, avec une certaine amertume dans la voix. Non, ces enfants avaient été entrainés, eux aussi. Par la violence, ils avaient appris le mutisme. A avoir peur des hommes plus que du reste, même. Tu crois qu'ils s'épanouiront là-bas ?


Il jeta un regard en coin aux silhouettes endormies plus loin, qu'il n'avait pas réveillé, étonnamment. Ils étaient tous maigres, les yeux enfoncés de terreur, à chaque fois qu'on osait leur adresser la parole. Et malgré les efforts du Nightingale pour essayer un rapprochement amical, il n'avait guère ressenti plus qu'une obédience docile à la moindre de ses remarques. Alysha était leur reine à présent, aucune autre question ne se posait.

    - Mais non regarde, là, il y a la colline comme on a dit et... Commença William en montrant au loin la direction qu'ils avaient décidé de prendre, en rassemblant leurs souvenirs et sens de l'orientation. Il réalisa alors que ce n'était surement pas le sens de ses mots, et marqua une pause un peu triste. Tu ne veux pas y retourner...


Il ne l'avait pas vraiment interrogée, il connaissait déjà ce sentiment : lui aussi avait douté, avant de céder face au poids des regrets qu'il craignait d'avoir, s'il ne tentait pas ce retour. Mais serait-il jamais utile à nouveau, s'il ne pouvait plus se concentrer sur ses tâches sans revivre les coups de ses bourreaux lorsqu'il n'allait pas assez vite ? Pourrait-il sourire aux nouveaux venus et leur promettre que tout irait bien désormais, d'un air convainquant ?


Always stay kind
○ Don't expect a free ride from no one
Don't hold a grudge or a chip and here's why
Bitterness keeps you from flying
rainmaker
Revenir en haut Aller en bas
Alysha Horst
Alysha Horst
Alysha Horst
Réscapés
Réscapés
Age : 35
Emploi : expédition et scientifique
Messages : 172
Points : 1060
Localisation : Yulara
Alysha Horst
Mar 22 Oct - 17:35
 
Never Gone Back


Il a sans doute raison. Ces enfants n’ont pas entamé la vie comme ils l’auraient dû. Ils sont nés au mauvais moment, mauvais endroit et allez savoir comment. Nouveau soupir.

-Ils sont tous petits, ça ira pour eux.

Les enfants ont une force d’adaptation et de résilience que nous, adultes, n’auront jamais. Et ceux là sont à l’aube de leur vie, à un âge où les douloureux souvenirs vont s’effacer. Ils oublieront la fourmilière, entourés et aimés par les habitants de Yulara. Dans leur malheur, ils avaient de la chance et c’est bien la seule chose qui me permettait de ne pas virer complètement dingue. Je suis quand même perdue. Will pense que je parle du chemin, avant de réaliser que je ne parle pas de ça. Est-ce que je veux y retourner ? Mes yeux se brouillent de larmes qui ne couleront pas.

-Si. Je dois y retourner.

Pour dire aurevoir. Au revoir à ces gens qui m’ont accueillie et que je respecte. Mais après, je vais devoir m’isoler. Il est possible que je me trompe mais j’ai le sentiment que c’est la seule issue pour me retrouver. Ma main glisse lentement vers celle de Will, mes doigts cherchent les siens. Je ne le regarde pas mais j’ai besoin de le sentir. Lui avec qui je partage tellement depuis que j’ai mis les pieds à Yulara.

-Je te demande pardon Will. Pour l’avenir.


Codage par Libella sur Graphiorum


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
William Nightingale
William Nightingale
William Nightingale
Réscapés
Réscapés
Age : 32
Emploi : Professeur
Messages : 329
Points : 2349
Localisation : Yulara
William Nightingale
Jeu 24 Oct - 3:34

Never gone back - Alysha & Will - 8 février Tumblr_nfbanl9bWG1tkmqqro4_250Never gone back - Alysha & Will - 8 février Tumblr_nfbanl9bWG1tkmqqro3_250

Est-ce que ça irait vraiment, un jour ? Will avait travaillé toute sa vie avec des enfants, adolescents, et il avait passé son temps à se méfier des médias, de la technologie qui leur rendrait le quotidien plus difficile, par certains aspects... Jamais il ne s'était méfié du genre de menace qui s'était abattue sur eux, et anéantissait tout espoir d'avoir de nouveau une existence simple, dont le seul soucis était de protéger son identité virtuelle sur les réseaux.
Ces gosses là, néanmoins, n'avaient au moins pas le désavantage d'avoir connu autre chose, et de pouvoir ainsi avoir des regrets. Ils étaient pratiquement nés dans ce monde, ou étaient trop jeunes pour se souvenir de l'ancien, ce qui leur apportait un atout non négligeable : ils étaient parfaitement adaptés... Enfin, du moins, à se débrouiller en captivité.

    - S'ils ne croisent jamais la route d'un cadavre contaminé... Ajouta-t-il donc en soupirant. Jusque là, seules leurs propres habilités et réflexes les avaient sauvés des quelques attaques en cours de route. Tu n'as jamais voulu en avoir ? A toi, je veux dire.


Il lui jeta un coup d'oeil en coin, n'osant plus la dévisager trop longtemps, de crainte qu'elle puisse pense qu'il s'attardait sur sa joue balafrée. A vrai dire, il ne la trouvait pas moins belle ainsi, peut-etre même plus - mais plus terrifiante de force aussi, implacable survivante, par le choix qu'elle avait fait de tuer. Il l'admirait pour cela, tout autant qu'il en était effrayé... Pas pour lui, mais pour ce que cela impliquait, les conséquences que ses gestes imprimeraient à sa personnalité, pour toujours.
Elle n'était plus la Alysha insouciante qui lui proposait des préservatifs en riant. Il n'aurait pas su comment l'aimer à présent, ni si lui-même en était capable.
L'ancien professeur avait toujours imaginé son quotidien animé des cris de quelques bambins, qu'il pourrait élever dans un foyer chaleureux... Un rêve auquel il n'avait porté d'attention que lorsqu'il était devenu impossible.

    - Tu n'as aucune raison de t'excuser Alysha, on fait tous de notre mieux, dans ce contexte, soupira-t-il, sursautant presque imperceptiblement en sentant les doigts de la jeune femme sur sa main. Il ne la repoussa pas, bien que ce contact ne soit plus aussi naturel et agréable qu'autrefois, bien que nécessaire, sans doute. Les choses ne peuvent pas vraiment devenir pires maintenant, de toute façon ! Essaya de plaisanter le jeune homme, en fixant l'horizon.


Ils verraient en arrivant à Yulara ce que leur réservait la suite de leurs aventures... La décision d'Alysha, pour l'instant, le rassurait. Il ne voulait pas avoir à lui dire au revoir, pas tout de suite, mais s'il avait la récurrente sensation que ce jour arriverait trop tôt.


Always stay kind
○ Don't expect a free ride from no one
Don't hold a grudge or a chip and here's why
Bitterness keeps you from flying
rainmaker
Revenir en haut Aller en bas
Alysha Horst
Alysha Horst
Alysha Horst
Réscapés
Réscapés
Age : 35
Emploi : expédition et scientifique
Messages : 172
Points : 1060
Localisation : Yulara
Alysha Horst
Mer 30 Oct - 17:08
 
Never Gone Back


Avoir des enfants ? Je secoue doucement la tête. Joran avait voulu un enfant, moi non. Je trouvais ça égoïste vu le monde de merde où nous vivions. Aujourd’hui c’est pire. Mon esprit divague et revient à notre histoire présente. Je vais l’abandonner. Je n’aime pas ce mot et pourtant c’est bien ce que je vais faire. Je ne sais pas si je lui dois vraiment quelque chose. La morale dirait que oui, mais c’est bien connu que les codes sociaux ne sont pas ma tasse de thé. Alors je partirais sans me retourner, comme pour mon époux. C’est moi. Une nouvelle espèce de mante religieuse. Je ne sais pas prendre soin de mes hommes. Heureusement, Will s’en sortira. Sans doute même mieux sans moi. J’ai remarqué que malgré nos différences, ma distance, il veillait toujours comme si j’étais une chose fragile. Je fais souvent cet effet, c’est étrange. Au moins là, il n’aura plus à s’en faire pour moi. Ni à ce que ma cicatrice lui balance chaque jour le souvenir de la fourmilière. Je cherche son contact, il ne me repousse pas mais il y a un fossé entre nous.


Rien de pire… J’ai envie de lui dire qu’aujourd’hui je m’attends toujours à pire mais je ne veux pas étouffer son optimisme. Ce soir-là, nous n’ajoutons pas grand-chose de plus et finissons par dormir quelques heures. Le lendemain matin, tout notre groupe s’organise après avoir pris un petit déjeuner simple, pris dans les réserves de la Fourmilière. Nous reprenons la route pour Yulara. C’est plus long que prévu à cause de motards aperçus au loin. On ne sait pas encore si Byron a rejoint les siens et ce qu’il leur a dit, ce n’est pas le moment de tomber sur des Fury. Le soir à nouveau on se trouve de quoi nous héberger pour la nuit. Des petites cabanes perdues en plein désert. Je me retrouve encore avec Will à une nuit heure tardive, dehors.

- Tu ne trouves pas ça curieux.

Il se tourne vers moi, interrogateur.

- On n’entend pas un seul bruit. La nuit dernière la nature en faisait, et là… C’est étrange. Je devrais aller voir s’il y a pas des rôdeurs dans le coin.




Codage par Libella sur Graphiorum


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
William Nightingale
William Nightingale
William Nightingale
Réscapés
Réscapés
Age : 32
Emploi : Professeur
Messages : 329
Points : 2349
Localisation : Yulara
William Nightingale
Jeu 31 Oct - 6:31

Never gone back - Alysha & Will - 8 février Tumblr_nfbanl9bWG1tkmqqro4_250Never gone back - Alysha & Will - 8 février Tumblr_nfbanl9bWG1tkmqqro3_250

Depuis le début de leur relation, Alysha avait toujours agis comme une amie, qui ne voulait pas plus que cet arrangement agréable entre eux, sans contraintes. A Noël, Will s'était interdit d'être jaloux, en la voyant flirter avec un autre homme, et c'était ainsi qu'il avait définitivement cessé d'espérer voir leur situation changer, et laissé les choses se faire. Le Nightingale n'avait jamais su gérer les femmes, sans doute, et il s'était toujours bien trop investi... Cette fois-ci, il s'était retenu, quand peut-être il aurait du donner plus.
Dans ce contexte apocalyptique, il était probablement juste impossible de s'attacher sans crainte, et certaines personnes seraient probablement toujours séparées par les évènements. Comment revenir de l'enfer qu'ils avaient vécu, à présent ? C'était terminé, il n'y avait plus d'espoir, depuis longtemps d'ailleurs, et ils le savaient. Cela n'empêchait pas William d'éprouver pour la blonde une immense affection... Réciproque ou non, il ne se posait plus la question.

    - A priori, c'était clair aussi loin qu'on a pu observer, répondit le Nightingale avec étonnement aux propos de la demoiselle, se souvenant parfaitement de n'avoir rien vu lui-même, lorsqu'il avait tenté une reconnaissance des lieux, assez simple, avec la platitude du désert. Bien entendu, il s'inquiétait néanmoins des propos de sa compagne, qui avait toujours eu des remarques très pertinentes, et il tendit l'oreille avec interrogation. C'est bizarre, t'entend ça ? On dirait un grondement sourd...


A vrai dire, le bruit devenait de plus en plus fort, même s'il n'était en rien insupportable pour l'instant, comme un roulement de tonnerre. William tourna la tête vers le reste du groupe, déjà installé dans des petites cabanes.

    - Peut-être un orage ? Proposa-t-il, indécis. A moins que quelqu'un se soit aventuré dans le désert en voiture...


C'était peu probable, avec le manque de réserve, même si certains s'y risquaient quand même. Les bénéfices de ce genre d'expédition n'excédait jamais les pertes, en tout cas, ce qui rendait cette option légèrement stupide.


Always stay kind
○ Don't expect a free ride from no one
Don't hold a grudge or a chip and here's why
Bitterness keeps you from flying
rainmaker
Revenir en haut Aller en bas
Alysha Horst
Alysha Horst
Alysha Horst
Réscapés
Réscapés
Age : 35
Emploi : expédition et scientifique
Messages : 172
Points : 1060
Localisation : Yulara
Alysha Horst
Lun 11 Nov - 10:26
 
Never Gone Back


Un orage ? Je lève les yeux au ciel et il est toujours aussi limpide qu'à l'ordinaire. Je secoue la tête et plisse les yeux. J'ai une drôle de sensation. Sont-ce mes jambes qui tremblent ou bien...

- Tu sens comme ça vibre ?

Je me tourne vers Will pour voir si je suis en train d'halluciner. Vu son expression, j'ai le sentiment que non. Les vibrations sont de plus en plus fortes, tout comme le bruit maintenant assourdissant. Soudain nous le voyons : la terre sèche éclate. Je n'ai jamais connu de tremblements de terre, il me faut quelques secondes pour comprendre ce qui va nous percuter de plein fouet.

- Les enfants !

Je cours vers notre campement de fortune. Je ne sais absolument pas quoi faire mais on ne peut pas rester là à attendre. Je leur crie de se réveiller, plusieurs ombres étaient déjà en train de s'agiter et j'ai la douloureuse sensation qu'ils attendent que je leur dise quoi faire. La Reine ! Quelle horreur. Le pire nous approche à vitesse folle, tel un ver géant qui pulvérise tout sur son passage. Des rochers disparaissent, des arbres sont aspirés. Mon coeur s'emballe, ça ne s'arrêtera donc jamais ?

Codage par Libella sur Graphiorum


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
William Nightingale
William Nightingale
William Nightingale
Réscapés
Réscapés
Age : 32
Emploi : Professeur
Messages : 329
Points : 2349
Localisation : Yulara
William Nightingale
Mar 12 Nov - 12:45

Never gone back - Alysha & Will - 8 février Tumblr_nfbanl9bWG1tkmqqro4_250Never gone back - Alysha & Will - 8 février Tumblr_nfbanl9bWG1tkmqqro3_250

Le bruit s'intensifiait, tant et si bien que les deux survivants ne pouvaient plus s'y méprendre : quelque chose de terrible allait se produire, et ils allaient le prendre de plein fouet. William ne mit pas longtemps à sentir les tremblements sous ses pieds, faisant vibrer toute la terre, provoquant des crissements dangereux dans les arbres alentours. Le monde était secoué, d'une onde énorme, qui n'épargnait rien. La terre se fissurait, des pans entiers de paysage étaient soudainement, et assez simplement, engloutis.
La terreur serra l'estomac de William qui, heureusement, était assez réactif pour se lever et tenter de faire face à la menace, en protégeant les siens. Malheureusement, comme si la nature voulait l'en empêcher, une immense crevasse s'étira entre lui et le reste de la troupe.

    - Alysha attention ! Essaya-t-il encore de prévenir son amie, alors qu'un énorme tronc s'abattait devant lui, lui prévenant définitivement de la vue de ses compagnons. Sauvez-vous... Eut-il juste le temps de crier encore, avant de se sentir lui-même transporté dans les airs par un soubresaut plus intense.


Sa tête heurta une surface dure lorsqu'il se sentit retomber, et le jeune homme constata que le monde tournait autour de lui : l'effet de ce coup, ou d'une véritable secousse. Bien plus tard, il se réveilla juste assez pour se déplacer de quelques mètres, avant de réaliser qu'il subissait encore les conséquences des protestations de la terre.
Une seconde vague ébranla le Nightingale, et l'emporta de nouveau aux portes de l'inconscience, le ballottant loin de toute salivation immédiate, et surtout, de ses proches.


Always stay kind
○ Don't expect a free ride from no one
Don't hold a grudge or a chip and here's why
Bitterness keeps you from flying
rainmaker
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser