/
 
Le Deal du moment : -22%
Siège Gaming Steelplay SG01 (noir et vert)
Voir le deal
179.99 €

 :: Great Central Road :: ☠ Les alentours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Réscapés
Réscapés
Age : 36
Emploi : militaire/médecin/fermier
Messages : 450
Points : 2253
Localisation : Dans la savane avec des survivants
Nolan Andrews
Lun 14 Oct - 18:19
Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat: Jade



Maintenant que vous en savez plus sur moi, il est temps que je bouge mon cul de là avant qu'une horde de marcheurs ne viennent attirés par les cadavres qui doivent être ensevelis sous les débris. Et rien qu'en y pensant ça me donne des forces.
Je bouge mes orteils dans mes Rangers, RAS. Tous va bien de ce coté. Mes mains ? Pareils. Je ressens juste une douleur au bras. Je déplace les taules qui sont sur moi pour m'extraire des décombres et lorsque j'y parviens, je prends une grande bouffée d'air. Je tourne la tête pour observer les alentours et voir si il y aurait âme qui vive, mais c'est super calme. Glauque comme ambiance. Je me redresse sans me lever pour autant, faut pas brusquer.
Mon bras saigne à travers le tissu de ma chemise. Je lève les yeux en me rappelant que la veille j'étais de garde avec Johnson. Et d'un coup une secousse plus forte que celle du matin, j'étais en hauteur avec les jumelles pour observer l'horizon et plus rien. Le trou noir.
Ma tête me fait encore mal. Je déchire un pan de ma chemise et je l'enroule autour de mon bras blessé. Ça fera un garrot de fortune en attendant de trouver mieux. Je me sers de mes dents pour faire le nœud et une fois que c'est fait je me relève. J'ai des douleurs musculaires dans le corps, j'aurais des bleus mais dans l'ensemble je m'en sors plutôt bien. Pas comme Johnson dont je vois une partie de son corps. Je déplace les taules et je constate que c'est fichu pour lui, il est mort.

-Y'a quelqu'un qui est encore en vie !? Quelqu'un m'entend !?

Pas le choix, ça me prendra trop de temps de faire toute la communauté à la recherche de survivants. L'étendu des dégâts fait peur à voir. Je doute que beaucoup y aient survécus. Ça craint, pire que lors de mes années militaires.
L'hôtel est en ruine et je doute qu'il y ait des survivants, j'avance quand même en faisant attention où je mets les pieds

-Hého ?!

Des pieds, des mains, des bout de cheveux, je déplace ce que je peux pour essayé d'identifier les corps et voir si il y en a qui sont en vie : je reconnais les Levy, Ari, Tobias et sa fiancé. Aucun n'est vivant. Je soupir dépité et anéanti par cette découverte. Je perds espoir....

Un gémissement lointain me parviens. Je tend l'oreille et j'essaie de savoir d'où ça vient. Il y a quelqu'un de vivant. Je retrouve un peu d'espoir. Me reste juste à savoir où elle est.

-Vous m'entendez ? Je vous entend bougez dites quelque chose faites moi savoir où vous êtes

Les gémissements, des bruits, une voix, je suis la direction d'où tout me parviens et je trouve le corps d'une jeune femme que je n'arrive pas à identifier dans l'immédiat tellement elle est obstruée par les gravats.
Je déplace tous ce qui lui est tombé dessus. Heureusement rien de très dangereux, quelques pierre, de la taule légère. Je regarde l'endroit où on est ça devait être une chambre à la base. Je sais que Ari Levy a demandé à ce que la population se mette dans des lieux non risquer en cas de seconde secousse sismique, cette jeune femme a dû écouter et faire ce qu'on lui demandait au vu de certains autres qui y sont passés.
Quand j'ai tout enlevé, je soulève la jeune femme, elle est légère et je l'emmène en dehors de ce qu'il reste de la communauté. Je la pose contre un arbre

-Ca va ? Vous avez mal quelque part ?

Il faudra que je retourne à l'intérieur pour récupérer des affaires et chercher d'autres vies si il y en a.

Codage par Libella sur Graphiorum


Everybody waiting for the fall of man Everybody praying for the end of times
Revenir en haut Aller en bas
Jade Butler
Jade Butler
Jade Butler
Réscapés
Réscapés
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 482
Points : 3690
Localisation : Sur les routes
Humeur : Hautaine
Jade Butler
Mar 15 Oct - 7:50
Lorsqu’il s’agissait de sauver sa propre vie, Jade n’avait jamais été la dernière à suivre les recommandations. Même si elle avait une profonde horreur des ordres, il y avait bien un domaine où elle pouvait bénéficier du savoir des autres, et c’était bien tout ce qui concernait le maintien hors du danger. A la première secousse, elle avait donc rejoint l’abri conseillé pour les habitants de Yulara, dans lequel elle ne trouva aucun des Levy qui avaient pourtant donné ce conseil… Et elle attendit, tremblante, qu’un deuxième séisme, plus puissant encore, réduise à néant les murs et les toits érigés par les hommes, dans un élan orgueilleux de se protéger des foudres de la nature, qui leur prouvait pourtant chaque jour qu’elle les tenait dans une toile serrée.
La terreur de Jade fut néanmoins de courte durée : tombant du manque d’équilibre que lui conféraient ses talons démodés par la force des évènements, elle se cogna la tête, et perdit conscience, sans réaliser que le monde entier s’écroulait en même temps qu’elle. La peur l’aurait sans doute condamné, si elle avait du subir comme les autres chaque mouvement du sol, chaque effondrement, qui avaient poussé la plupart à fuir, entrainé vers une fin certaine. Le corps inerte de la demoiselle avait été enfoui, sans plus de dégâts, sous un monticule de matériaux assez légers pour la laisser indemne, seule rescapée de son groupe initial, ce qui n’était pas forcément bon signe, s’il venait à un, contaminé, de se relever pour vérifier son état de décomposition…

Elle gémit, en reprenant ses esprits, essayant de se dégager des entraves qui la maintenait couchée, sans défenses. Un homme appelait, elle percevait sa voix loin derrière la barrière de taules et de bois brisés… Elle craignait qu’il ne l’entende pas, dans sa recherche, et tenta de bouger, rien que pour faire suffisamment de bruit pour qu’il vienne de son côté, s’y intéresse.
Un instant, une douleur fulgurante, dans la jambe, l’assomma de nouveau… Puis elle vit un visage penché sur elle, et tenta une réponse, qui ressembla d’abord à un grommellement d’animal, avant que son ton ne se fasse assez affirmé pour que quelques paroles audibles sortent de sa gorge.

    - Ma jambe, couina-t-elle, en se redressant juste légèrement, pour voir qu’elle avait en effet une longue balafre, allant du haut de sa cuisse à son mollet. Ce qui pour elle était une plaie immonde n’était pourtant qu’une égratignure, pour ceux qui avaient vu bien pire depuis l’épidémie. La seule véritable menace que représentait sa blessure était la contamination, mais Jade était trop douillette pour ne pas se mettre à sangloter comme une petite fille à qui l’on aurait annoncé qu’elle était désormais cul-de-jatte, et ne pourrait plus jamais courir après les garçons. Ne me laissez pas ! Ordonna-t-elle, en voyant qu’il faisait un mouvement pour retourner vers le camp désormais désert de cadavres.


Elle l’attrapa par la chemise et l’attira vers elle, avec plus de force qu’on aurait pu la soupçonner en avoir, parce qu’elle était décuplée par l’angoisse du destin qui l’attendait, si elle était laissée livrée à elle-même. A la réflexion, en dévisageant l’inconnu, elle se rappela l’avoir déjà vu dans la communauté : elle était trop égoïste pour se souvenir de ceux qu’elle ne pensait pas utiles, mais elle n’était pas certaine qu’ils aient été présenté.

    - Il faut que je vois Tobias, déclara la blonde, pour montrer qu’elle connaissait des gens importants, et qu’elle exigeait les meilleurs traitements disponibles.


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Réscapés
Réscapés
Age : 36
Emploi : militaire/médecin/fermier
Messages : 450
Points : 2253
Localisation : Dans la savane avec des survivants
Nolan Andrews
Mer 23 Oct - 20:58
Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat: Jade



Ah oui .. je me souviens d'elle. J'en ai surtout entendu parlé après son arrivé à Yulara. Des échos sur ses exigences et sur sa façon de faire envers quelques personnes qui n'appréciaient pas ses ordres.
J'essaie de me souvenir de son nom : Bitter … Butter ...Battle …

-Butler c'est ça ? Jane il me semble ..

Je lui sourit pour la rassurer, lui montrant ainsi que je sais qui elle est et je regarde sa jambe

-Une légère écorchure, rien de grave, pas besoin de couper la jambe

J'observe à travers le tissu déchiré de son vêtement. Il est plus du tout comme il devait être, je sais pas si c'est un pantalon ou une jupe, voir une robe. L'état général de la jeune femme est poussiéreux, délabré, pas beau à voir. Mais son état à elle reste plutôt concluant.

-Vous inquiétez pas ça va aller, y'a juste de quoi vous soigner sous les débris de la ville, j'vais aller en chercher et …

Trop tard, je peux pas me relever qu'elle m'attrape par la chemise. Je baisse les yeux, observe ses mains couvertes de poussières et lentement j'attrape ses poignets en fait, mes doigts font le tour de son poignet tellement il est fin. Quand elle parle de Tobias je plisse le front. Comment lui dire sans la brusquer ce que j'ai vu ?

-Il est mort

Comme ça c'est rapide, net , précis, direct et je rajouterais même

-Sa fiancé, le patriarche, j'ai vu leur corps sous les décombres de l'hôtel

En fait faut y aller franco, comme ça elle va pleurer un bon coup et après elle aura oublié.

-Bon, faut que j'y retourne, soit vous venez et vous me suivez soit vous restez là et vous montez la garde, sait-on jamais si des rôdeurs se pointent vous pourrez les occuper

J'ai un petit sourire en coin qui étire mes lèvres, je le sais parce que je me retiens de rire, même si je sais que c'est pas le moment.
Je retire doucement ses mains de ma chemise et je me redresse tout en me tournant, elle fera ce qu'elle voudra mais ma priorité et d'aller voir si il y a d'autres vies, je jette quand même un regard par dessus mon épaule pour voir si elle me suit.

On n'est pas très loin de l'entrée qui n'existe plus, et la partie infirmerie se trouvait tout de suite à droite en rentrant, elle n'y est plus. Je grimace, et je commence à fouiller un peu pour trouver de quoi désinfecté la plaie de la jeune femme, voir même récupérer ce qui peut être récupérable. Je reste aux aguets si quelqu'un est en vie il faut que je l'entende.

Codage par Libella sur Graphiorum


Everybody waiting for the fall of man Everybody praying for the end of times
Revenir en haut Aller en bas
Jade Butler
Jade Butler
Jade Butler
Réscapés
Réscapés
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 482
Points : 3690
Localisation : Sur les routes
Humeur : Hautaine
Jade Butler
Jeu 24 Oct - 17:27
[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper Tumblr_mq5vr70HNT1r2x5hgo6_r3_250[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper Tumblr_nt82u5COw31r981zpo8_r1_250

La douleur physique n'était pas insupportable, mais celle que lui procurait la vue des ruines de Yulara l'était réellement : c'était sans doute le seul endroit où Jade s'était vraiment sentie en sécurité, depuis le début de l'épidémie... Et on ne l'y reprendrait plus ! Elle était bien décidée à ne plus baisser sa garde à présent, car le sort ne comptait pas l'épargner apparemment, et s'obstinait à la chasser de chaque endroit où elle décidait de rester trop longtemps. Devait-elle donc vivre en nomade le reste de sa vie, elle qui avait été si casanière, habituée au luxe et au confort ?

    - Jade, le corrigea-t-elle, légèrement agacée, et nullement impressionnée qu'il ait pratiquement retenu son nom complet, alors qu'elle n'avait aucune idée du sien. On voit que ce n'est pas vous qui souffrez ! S'offusqua la blonde de sa plaisanterie sur son écorchure, avant de constater qu'il avait peut-être raison. Regardez un peu l'état de mes vêtements, c'est encore pire ! Je ne peux pas rester comme ça !


Les larmes lui montèrent aux yeux, habituée à faire ce genre de cinéma pour attendrir son entourage, mais ressentant pour une des premières fois un véritable sentiment de panique, plus profond que la crainte seule d'être vue dans cet état. Jamais elle ne s'était sentie si démunie sans doute, sans rien qui ne lui appartienne, plus aucune trace de ses anciennes possessions.
Au moins elle n'était pas seule, et se redressa pour suivre l'unique âme vivante qui pouvait encore lui porter secours. L'homme semblait déterminé, et savait surement ce qu'il faisait.

    - Comment ça, mort ? Répéta-t-elle comme si cette idée, qui aurait pu être équivalente à une démission impulsive, la contrariait grandement. Mais alors qui est en charge ?


Alors qu'elle commençait à trouver la situation très ennuyeuse, elle réalisa le poids de ses mots et de leur implication, et ouvrit la bouche avec effroi, sans qu'un son de plus n'en sorte, avant de la refermer. Ils étaient morts. Cela signifiait que l'humanité avait encore perdu des représentants, ce qui amoindrissait bien sur leurs chances générales de reconquérir la zone, mais aussi... Cette constatation lui infligeait une étrange tristesse, comme si un manteau de plomb - qui serait sans hésitation la dernière nouveauté de la collection Armani - venait de lui tomber sur les épaules.

    - Je vous suis... Mais je vous préviens, je dois retrouver mes affaires, finit-elle par répliquer, pour briser la honte de son silence. De nos jours, c'est trop difficile de retrouver des Louboutins à ma taille.


Et bien sur, marcher pieds nus sur un sol dévasté n'était pas de tout confort. Les Louboutins étaient pires, et risquaient de lui tordre une cheville, mais au moins, elle n'aurait pas l'air d'une sans abris qui venait de se rouler dans les poubelles du coin... Un peu moins, quoi.

    - Et il faut que je me lave... Constata-t-elle sur un ton plus neutre, parce qu'elle réalisait au fur et à mesure les dégâts qu'avait causé le séisme sur son corps. Et vous aussi d'ailleurs, ajouta la Butler, en reposant ses prunelles claires, perçantes, sur l'inconnu qui l'accompagnait. Il serait surement beau, rasé de près, avec un smoking taillé sur mesure, et les cheveux peignés soigneusement... Mais là, il sentait la terre brûlée, plus qu'elle encore, surement parce qu'il avait déjà creusé les ruines à la recherche de ses amis enfouis.


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
Harper Levy
Harper Levy
Harper Levy
Réscapés
Réscapés
Age : 18
Emploi : étudiant
Messages : 165
Points : 867
Localisation : Yulara
Harper Levy
Jeu 24 Oct - 18:00




Le chaos à perte de vue. A chacun de ses pas, le post adolescent perd un peu plus la raison. Il avance parmi les débris, ses vêtements sont déchirés, la poussière recouvre ses traits délicats. Juste un sillon plus clair, causé par une larme.
Il y a des heures, la terre a tremblé, aspirant avec véhémence tout ce qu’ils avaient bâti. Plus dure encore que le virus, elle a massacré les survivants. Harper ne doit sa survie qu’à la chance que l’on voue aux moins méritants. Quand il a réussi à s’extirper de la crevasse causée par le second séisme, il a couru vers Yulara. Son attachement à sa famille lui parut soudain bien plus imposant qu’il ne l’avait supposé jusqu’alors. Son esprit se vrilla aussi fort que son estomac en retirant les pierres qui ensevelissait les corps d’Ari et Tobias. Sa belle-sœur gisait là aussi. Et sa sœur ? Les battements de son cœur affolé, il s’est écorché les mains mais ne l’a pas trouvée. Et si… ? Il a couru vers l’hôtel dont il ne restait presque rien. Là encore il s’est blessé sans même réagir, se brisant la voix pour l’appeler. Il totalement a ignoré un survivant qui lui demandait de l’aide, revenant finalement pour lui demander s’il avait vu sa sœur et l’abandonnant ensuite à son sort. Dans sa recherche, il a retrouvé sa rouquine. Celle dont il a fait exploser les valeurs morales et entraînée dans des tourbillons de sensualité et d’extase. Elle était là, au milieu de ce qui avait été une rue. Le corps écrasé par les gravats. Encore en vie. A peine. Il s’était accroupi et avait caressé son doux visage. Elle avait murmuré son nom et il avait abrégé ses souffrances. Son cœur froid se glaça plus encore.

KEZIAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!


Il en est là. Déboussolé et avec la désagréable sensation que tout en lui vole en éclats. Sa tête tourne, il s’appuie sur ce qu’il reste d’un mur, évitant de chuter dans un trou béant. Il le fixe, s’imaginant la gueule de l’Enfer. Il n’est pas près de s’y jeter. Un rire nerveux lui échappe avant une quinte de toux. Il faut dire qu’il a pris un sacré coup au thorax cette nuit. Il se redresse, soulève sa chemise noire et découvre un hématome sur ses côtes. Il tâte. Son apprentissage auprès du médecin lui est enfin utile. Au moins une côte cassée, pas d’hémorragie ni perforation. Pas si mal. Nouveau soupir, il reprend sa marche, scrutant les lieux à la recherche d’une chevelure blonde.
Soudain il cligne des yeux, vision troublée par les poussières encore flottantes. Est-ce bien elle avec un monsieur muscles ? Il accélère. Court.

Kez…


Face à eux il stoppe, déçu. Ce n’est pas Kezia mais la groupie de son frère.






steal our souls
True darkness requires a certain depth of character
(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Réscapés
Réscapés
Age : 36
Emploi : militaire/médecin/fermier
Messages : 450
Points : 2253
Localisation : Dans la savane avec des survivants
Nolan Andrews
Dim 27 Oct - 11:19
Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat: Jade & Harper




[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper G35z
Bon au moins elle va bien vu qu'elle râle encore comme à son habitude, dixit certaines personnes qui m'ont exposé clairement que cette fille était exigeante et colérique

-Va pour Jade, même si ça se rapproche de Jane
J'ai pas envie de polémiquer sur son prénom, mais je suis assez content de moi et du fait que ma tête marche encore, c'est une bonne thérapie en cas de trauma.

J'esquisse un sourire quand elle me parle de sa blessure, ce qui me fait me souvenir de la mienne qui a l'air bien plus grave et profonde que la sienne. Machinalement, je pose ma main sur mon bras, tout en levant les pieds pour ne pas trébuché ou marché sur un corps. Je grimace.

-On vous trouvera des fringues, vous en faite pas....

Toujours les mêmes priorités chez les femmes, ça change pas. Je me rappelle de Savannah qui n'était pas matérialiste à ce point et c'est ce qui me plaisait chez elle. Son apparence l'importait peu et c'est ce qui la rendait incroyablement belle : ses cheveux brun ébouriffés le matin au réveil, ses yeux noircis par le mascara lorsqu'elle n'avait pas eut envie de se démaquiller la veille, ce qui rendait son regard encore plus sombre et mystérieux, ça me faisait chavirer le cœur. Elle me manque …

Les paroles de la blonde me rappellent la cruelle réalité, Savannah n'est plus, Yulara n'est plus, Tobias non plus

-Il n'y a plus personne qui se charge d'une communauté qui n'existe plus Jade
[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper 4p4q
Fort était de constater que devant nous tout était détruit, je lève les yeux pour observer devant moi et il n'y a pas de mot pour décrire la vision, elle ne pouvait que le constater par elle-même.
Je me sens impuissant et totalement vidé. Qu'aurait fait un des supers héros de mon enfance devant un tel cas de figure ? Bien plus que je ne peux le faire c'est certain.
[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper 36yl
-Bonne chance pour trouver vos affaires dans ce foutoir …

Je la laisse aller et faire ce qu'elle veut mais je la met en garde quand même

-Faites gaffe ou vous mettez les pieds, le sol est fragilisé par le séisme ça risque de craquer à n'importe quel moment

Je me trouve pile à l'endroit de l'infirmerie, je fouille en débarrassant les débris, je pensais qu'elle était partie mais en l'entendant parlé je me rend compte que non. Oui moi aussi j'aurais besoin d'une douche, d'un bain ou d'une rivière pour me décrasser, chose qu'on va avoir du mal à trouver dans les jours à venir. Je me redresse et me tourne à demi pour la regarder

-Ouais mais là ça va être dur, faut surtout prendre le plus important, ce qu'on aura besoin pour survivre les jours à venir.


Mes recherches ne sont pas resté vaines, je trouve un sac avec des vêtements que je jette aux pieds de la blonde

-Regardez dedans vous trouverez peut-être de quoi vous changer.

Je trouve le corps sans vie de Robinson, mort lui aussi, toujours fidèle à son post.
Une trousse de soin vient complété mes recherches, ce qui va me servir pour mon bras.
Je retire ma chemise déchiré, mon bandage de fortune taché de sang, mon t-shirt aussi, il est sale et troué, je fouille dans la trousse à la recherche d'un désinfectant que je trouve facilement, j'en verse sur ma plaie et je grimace. Putain ça fait mal ! Je sers les dents et je ferme les yeux. Je suis pas spécialement douillet mais là c'est horrible comme sensation.

-Y'a de quoi nettoyé et désinfecté votre jambe si vous voulez …

Mais des bruits attirent mon attention, une voix, un cri. Je suspens mon geste et je fais signe à Jade de se taire, je regarde d'où peut venir les bruits. Je termine de me bander le bras avec une bandage propre et j'enfile un t-shirt trouvé dans le sac de fringues quand je vois venir vers nous un des Levy.
Je suis soulagé de le voir mais en même temps j'appréhende sa réaction vis-à-vis du reste de sa famille. Il cherche sa sœur et vu dans l'état où il est je sens qu'il est au courant pour son frère et son grand-père

-Je ne l'ai pas vu … je ne sais pas si elle est là ou ailleurs, je suis désolé.

Je ne sais pas quoi lui dire d'autres, je sais ce que c'est que de perdre des être cher et je comprends dans l'état où il se trouve

-On peut la chercher ensemble, j'ai pas fouillé toute la communauté.

Lui donner un peu d'espoir c'est tout ce que je peux faire ...

Codage par Libella sur Graphiorum


Everybody waiting for the fall of man Everybody praying for the end of times
Revenir en haut Aller en bas
Jade Butler
Jade Butler
Jade Butler
Réscapés
Réscapés
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 482
Points : 3690
Localisation : Sur les routes
Humeur : Hautaine
Jade Butler
Mar 29 Oct - 8:11

[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper Tumblr_mq5vr70HNT1r2x5hgo6_r3_250[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper Tumblr_nt82u5COw31r981zpo8_r1_250[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper Tumblr_inline_piix89UtWF1tkzrhy_250

Le pessimisme ou l'ironie du brun ne touchèrent pas Jade : elle était trop habituée à ce genre de réactions, pour en faire cas. Bien sur, il ne comprenait pas, il ne pouvait pas comprendre... Il venait surement d'un milieu trop pauvre pour apprécier les belles choses, et donc tout le luxe qu'ils avaient perdu durant l'épidémie. Elle n'insista pas, le suivant seulement la tête haute, comme s'il lui servait de garde du corps pour traverser le camp dévasté.
D'ailleurs, redresser le menton était aussi une façon de se protéger de la vue horrible qu'offraient certains endroits particulièrement marqués par les morts. Un sentiment étrange la prenait désormais à la gorge à chaque fois qu'elle posait les yeux sur ces cadavres, et elle préférait donc éviter toutes confrontations directes, laissant l'homme s'occuper de déblayer ce qu'il y avait de possible à sauver.
L'ampleur de la catastrophe eut raison d'elle, et l'horreur, pour la première fois sans doute depuis longtemps, l'empêchèrent d'exprimer un mot de plus, pendant qu'il arpentait en silence les ruines.

Elle grogna tout juste lorsqu'il lui lança un sac de vêtements, râlant en s'apercevant qu'il ne s'agissait que de frippes bon marché, néanmoins propres et en état... Elle hésita quelques minutes avant de choisir un ensemble correct, qui soulignerait sa taille devenue plus fine qu'elle ne l'aurait jamais espéré, et s'affaira à soigner sa propre blessure, en râlant toujours.
Jamais son père ne l'aurait laissé se débrouiller ainsi, ni aucun homme de la bonne société. Cet inconnu dérogeait à toutes les règles de galanterie en lui balançant ainsi chaque chose à ses pieds, pour qu'elle s'en occupe, sans considération pour le traumatisme qu'elle traversait.
Alors qu'elle cherchait des yeux un endroit à l'abri des regards pour se changer - même si peu de vivants étaient susceptibles de s'intéresser à son striptease - Jade entendit un hurlement strident, qui la fit grimacer.
Qu'est-ce qui y'aaaaaaaaaa !
Une drôle d'exclamation pour s'adresser à elle, qui n'avait absolument rien demandé. Elle dévisagea l'homme hirsute et visiblement en mauvaise condition physique comme mentale, qui se mettait à courir vers elle en criant sa menace digne d'un adolescent de cité.
Apeurée, la Butler jeta un regard implorant à son compagnon, pour qu'il l'empêche de s'approcher jusqu'à elle et de l'agresser ainsi sans aucune classe.

    - Y'a rien du tout, que des vieux torchons sales, par ici, répliqua-t-elle la voix un peu tremblante, avant qu'enfin le brun ne prenne la parole pour la défendre. En le voyant se rapprocher, elle reconnut enfin le Levy, le moins avenant de tous, qui n'avait jamais pris la peine de se soucier de son bien-être. Elle haussa les épaules, déçue, et à la fois étrangement soulagée qu'un autre être vivant les rejoigne. Chercher qui ?


Tout ce discours de sourds la fatiguait beaucoup, et elle attendait des explications. Non pas qu'elle s'en fasse pour les autres, mais parce que toute information était potentiellement utile pour elle.

    - J'ai vu plusieurs personnes fuir Yulara du côté où tout s'était écroulé, au moins deux voitures, affirma la blonde, qui se souvenait vaguement de quelques détails, dans la panique. Elle était observatrice, malgré ses airs détachés, et l'envie de se joindre aux expéditions l'avait un instant titillé, en les voyant s'échapper. Elle ne venait de réaliser l'importance de cette information qu'à l'instant. Le hangar ! Il y a peut-etre encore un véhicule qui fonctionne, sous les débris... Ce serait quand même plus pratique que de traverser le désert en espadrilles. Elle observa le nouveau venu avant de rajouter, presque énervée : Surtout dans cet état !


Les espadrilles, ou le cauchemars absolu de la fashion victime. Jade passa son regard bleu, interrogateur, de l'un à l'autre, en essayant de chasser le souvenir de son dernier voyage de plusieurs dizaines de kilomètres dans le sable, en compagnie d'un cowboy et de son cheval... Ils n'étaient plus là, eux non plus, sans doute. Encore une fois, un noeud lui serra désagréablement l'estomac : elle couvait probablement une maladie.


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
Harper Levy
Harper Levy
Harper Levy
Réscapés
Réscapés
Age : 18
Emploi : étudiant
Messages : 165
Points : 867
Localisation : Yulara
Harper Levy
Jeu 31 Oct - 11:43




Ils l’ont entendu appeler sa sœur. La blonde se cache pour une raison qui lui échappe sur l’instant et dont il se contrefiche de toute manière. Aucun n’était avec elle. Le musclé en est désolé. Pour ce qu’il en a à faire de sa désolation. Il serre les mâchoires pour ne pas le lui dire. Vu qu’il propose d’aider à fouiller, Harper va prendre sur lui pour faire bonne figure. La carte du pauvre ado, seul rescapé de sa famille chéri. Il ressent quelque chose d’étrange dans la poitrine en imaginant que cela puisse être vrai. Il faut que Kezia soit vivante. Soudain la bourgeoise donne une information. Qui s’avère absurdement inutile. Des habitants se sont enfuis en véhicule. Kezia ne serait pas partis sans eux. Traverser le désert ? Il lève les yeux au ciel et la dévisage comme si elle parlait une langue inconnue.

- Tsss. Un véhicule pour aller où ? Fuir quoi ? Sans compter que vu le séisme qui doit être, au bas mot, de force 9, il doit ressembler à un champ de bataille.

Kezia n’est pas dans le désert. Elle est forcément quelque part ici. Ignorant la bouche en cœur de la jeune femme, il se tourne alors vers le musclé dont le nom lui revient enfin.

- Vous êtes Nolan.

Il s’essuie la main et lui tend. Ce n’est jamais trop tard pour se présenter officiellement.

- Harper. Je n’ai plus rien que mes connaissances à vous proposer en échange de votre aide. Je n’irais nulle part tant que je ne suis pas certain que ma sœur ne soit pas bloquée ici.

Il déglutit malgré lui, incapable de dire qu’il veut la voir vivante ou morte. Et comme en réponse à leur dilemme, un appel à l’aide féminin se fait entendre. Certainement une personne tombée dans l’une des crevasses. Vu la souffrance dans la voix, Harper n’est pas apte à affirmer que c’est sa sœur mais sans attendre il se dirige vers les appels.






steal our souls
True darkness requires a certain depth of character
(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Réscapés
Réscapés
Age : 36
Emploi : militaire/médecin/fermier
Messages : 450
Points : 2253
Localisation : Dans la savane avec des survivants
Nolan Andrews
Ven 1 Nov - 15:35
Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat: Jade & Harper




[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper G35z
Mon attention se reporte sur le jeune Levy qui recherche sa sœur. Je peux comprendre sa crainte et j'aimerai pouvoir l'aider.
J'écoute ce qu'il dit au sujet du véhicule. Même si l'idée de Jade pourrait être bonne, si comme elle le dit elle a vu 2 voitures partir avec des survivants, je doute qu'il y en ait d'autres et qu'elles soient en état de marche.
Je secoue la tête mais lorsque le Levy donne son avis, j'approuve ses dires

-C'est trop risqué les routes, les sols, certains endroits peuvent encore s'effondrer, être enfermé dans un engin nous envoie direct vers la mort.

Que ça plaise où non à la blonde je m'en cogne un peu, j'ai pas envie de risquer ma vie pour ses beaux yeux.
Le nouveau venu me tend sa main, il me connaît, je lui tend la mienne en retour et lui sert d'une poigne ferme

-C'est ça, Nolan Andrews, je travaillais pour votre grand-père … Je suis désolé pour Ari et votre frère …

Je relâche sa main et j'acquiesce aux paroles du jeune homme, toute aide est la bienvenue

-Je ferai mon possible pour vous aider à la retrouver, j'ai personne qui m'attend et je crois qu'on est tous dans la même galère …

Je regarde les deux personnes en disant ça, on est plus que trois mais avec un peu de chance et une bonne étoile on pourra être plus.

-Il nous faudra plusieurs heures, voir plusieurs jours si on doit fouillé chaque centimètre carré de ce qu'il reste de Yulara, mais je suis prêt à le faire et ….

A ce moment, l'attention de Harper est attiré par un appel à l'aide, je l'entend aussi. J'écoute d'où viens le bruit mais Harper part déjà. Je le suis

-Venez !

Je préfère que la blonde reste avec nous, j'ai pas envie de la perdre en route sait-on jamais ce qu'elle pourrait faire.

On se retrouve devant un trou béant, une crevasse faite par le séisme. En bas une personne est coincé. Je ne vois pas trop vu que c'est sombre mais je comprend qu'elle est en vie

-Vous êtes blessé ?

-Ouuiii .. ma cheville … ma jambe … mon bras … j'ai mal … je peux pas bougé …

-On va venir vous chercher !
Je regarde Harper cherchant à savoir si il reconnaît la voix de sa sœur si ça peut être elle.

Je cherche ensuite une idée, une solution, quelque chose qui pourra nous aider, je vois une corde, je vais la chercher, je reviens avec et je me tourne vers Jade

-Vous êtes la plus légère …  la plus apte à descendre, vous attachez la corde autour de sa taille on la remonte, je vous envoie la corde et on vous remonte !

Si elle pense que c'est une question elle se trompe, j'entreprends déjà de l'attacher en lui passant la corde autour de sa taille fine mais avant de la balancer dans le vide je me dois de lui laisser la parole en espérant qu'elle me fera pas faux bond

-Vous êtes prête ? Il n'y a que vous qui puissiez le faire.

Mes yeux clairs dans les siens, je lui fait passé un message fort, le genre de message qu'on ne peut pas refuser : montre que tu as des couilles !

Codage par Libella sur Graphiorum


Everybody waiting for the fall of man Everybody praying for the end of times
Revenir en haut Aller en bas
Jade Butler
Jade Butler
Jade Butler
Réscapés
Réscapés
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 482
Points : 3690
Localisation : Sur les routes
Humeur : Hautaine
Jade Butler
Sam 2 Nov - 18:03

[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper Tumblr_mq5vr70HNT1r2x5hgo6_r3_250[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper Tumblr_nt82u5COw31r981zpo8_r1_250[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper Tumblr_inline_piix89UtWF1tkzrhy_250

Avant même qu'elle n'ait pu protester - et pourtant elle était rapide à le faire - Jade se retrouva affublée d'une corde, qui devait lui servir à descendre dans le trou béant créé par le séisme, pour remonter une blessée... Sa vie devenait de plus en plus cauchemardesque de secondes en secondes, semblait-il. La Butler dévisagea avec incompréhension l'un et l'autre des hommes qui l'accompagnaient, ne sachant guère trop si elle devait prendre la remarque sur son poids comme un compliment ou une condamnation.

    - Je refuse de rester seule dans cette crevasse, et puis quoi encore ! Commença-t-elle, avant que le regard de Nolan ne lui coupe la parole. Cette homme était légèrement effrayant, dans le genre bon samaritain... Et elle n'aurait pas non plus l'appui de l'autre, dont la seule préoccupation était de trouver sa soeur, potentiellement au fond. Et pourquoi pas lui descendre un cocktail, tant que j'y suis, grogna-t-elle, résignée.


Sa rétrogradation de bourgeoise exigeante à secouriste d'escalade parmi les cadavres lui restait en travers de la gorge. Sa manucure était décidément fichue, songea-t-elle, plus désespérée encore, en les enfonçant dans les rebords terreux, pour atteindre la victime du séisme.
Tout en bas, celle-ci semblait complètement coincée sous un amas de cailloux, et Jade ne cacha pas son dégoût en l'observant.

    - JE PENSE QU'ELLE EST FICHUE ! Hurla-t-elle, pour être bien sure que les autres l'entendent, sans se soucier du message qu'elle transmettait à la blessée en question. PAR CONTRE, JE DIRAIS QU'ELLE A UNE COULEUR PLUTÔT ACAJOU, AVEC DES REFLETS ROUX, PEUT-ETRE, JE NE VOIS PAS TROP DANS L'OBSCURITÉ... EN TOUT CAS C'EST PAS BLOND. DONC BON, TANT PIS. NON ?


Ce n'était pas Kézia, inutile alors de s'attarder. Jade n'était pas experte, mais la cheville de la demoiselle faisait un angle peu naturel, et son autre jambe était cachée. Du sang coulait d'une plaie ouverte sur son bras, ainsi que sur son visage tuméfié, impossible à reconnaitre.
Elle était probablement aux portes de la mort, malgré sa subite prise de conscience, et les mots qu'elle avait réussit à articuler dans la douleur.

    - JE PREFERERAI REMONTER AVANT QU'ELLE ESSAYE DE ME CROQUER, SI POSSIBLE, affirma avec un ton autoritaire la Butler, en tirant sur la corde. Le mieux qu'elle aurait pu faire surement aurait été de lui accorder un trépas rapide, plutôt que de l'abandonner là. Mais elle espérait qu'on ne le lui demandait pas, car elle ne l'avait jamais fait, trouvant toujours quelqu'un pour terminer les souffrances d'un autre sans avoir à intervenir.


La blonde devait surement sa survie, en partie, à la carapace impassible qu'elle maintenait en permanence, pour ne pas se laisser toucher par le malheur des autres... Et la vision de cette mourante lui donnait envie de fermer les yeux, et de partir très loin, avant que l'image ne fissure son armure.


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
Harper Levy
Harper Levy
Harper Levy
Réscapés
Réscapés
Age : 18
Emploi : étudiant
Messages : 165
Points : 867
Localisation : Yulara
Harper Levy
Mer 13 Nov - 21:08




L'homme musclé donna raison à Harper. Un peu de bon sens, bien ! Il en profita pour se présenter et lui notifier qu'il avait retenu son nom. Toujours donner de l'importance aux autres, ou tout du moins l'impression qu'ils en ont. Ils sont ainsi plus amènes à faire ce que vous attendez d'eux. Le jeune Levy l'avait appris de ses parents, de son grand-père, de sa soeur et même de son frère, le moins calculateur de tous. Nolan lui présenta ses condoléandes et le post ado se contenta de crisper ses mâchoires. Tout ce qu'il voulait c'était retrouver Kezia. L'ancien employé de son grand-père était partant. Cela prendrait du temps mais qu'avaient-ils de mieux à faire ? Il leur faudrait réunir des vivres, des médicaments, des consommables, toutes sortes de choses nécessaires à la survie et Harper comptait se rendre à sa cachette dans l'espoir d'y retrouver ses affaires.

Il va répondre quand soudain une femme appelle à l'aide. Oreille tendue, le jeune Levy s'élance avec le fol espoir qu'il s'agisse de sa soeur tant aimée. Derrière lui ses acolytes malgré eux. Une crevasse, une femme au fond. Trop sombre pour la détailler. Mais sa voix. Il fronce les sourcils. Elle est déformée par la peur et la douleur, c'est difficile à dire s'il s'agit de Kezia. Il l'espère.
Nolan est le plus réactif, il trouve de la corde et demande à Jade de descendre. Harper se dit sincèrement qu'elle va refuser. La princesse n'est pas du genre à se salir. En d'autres circonstances il la soutiendrait mais là, il se peut que ce soit sa soeur alors il est prêt à la pousser pour aller vérifier. Il n'en a pas le loisir : Nolan l'attache et s'apprêt à la balancer dans le vide, façon de parler. Sans choix la blonde est encordée et descendue. Sa sentence quant à la blessée est irrévocable. Fichue et surtout : pas Kezia. Le doute l'assaille, il se penche pour appeler sa soeur. La blessée continue de demander de l'aide, appeurée par les dires de la pseudo secouriste. Clairement ce n'est pas sa soeur. Il en est si frustré qu'il se moque que la femme agonise, tout autant que de remonter la demoiselle aux Louboutins. Il s'intéresse déjà aux alentours, les scrutant et laissant Nolan remonter la poids plume. Le regard comme perdu sur l'océan de débris, il lâche :

- Il nous faut récupérer de l'eau. Nous sommes souillés donc en proie aux infections et à la déshydratation d'ici quelques heures. Et de quoi marquer les lieux que nous aurons fouillé autant que faire se peut.





steal our souls
True darkness requires a certain depth of character
(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Réscapés
Réscapés
Age : 36
Emploi : militaire/médecin/fermier
Messages : 450
Points : 2253
Localisation : Dans la savane avec des survivants
Nolan Andrews
Mer 20 Nov - 17:02
Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat: Jade & Harper




[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper G35z
Si elle aurait accepté sans rechigné j'aurais trouvé ça étrange. M'aurait-on menti sur les exigences de la demoiselle ? Sur sa facilité à se vexer et à taper du pied pour obtenir ce qu'elle veut ? Apparemment non, elle est resté elle-même malgré tout ce qui nous tombe dessus. Elle râle mais elle accepte d'y aller, à reculons, oui. Je suis étonné et agréablement surpris. Malgré tout je souris.

-Merci

Je la fait descendre lentement dans le trou, ça devient tout sombre pour elle, pour nous. J'entends les gémissements de la blessée, je sens le regard inquiet du dernier Levy qui attend de savoir si c'est sa sœur qui est en bas. Jade est légère et l'ascension se fait rapidement. La blonde joue le jeu même si je sais que ça la fait chier. Arrivée en bas elle me fait un topo.
Je regarde le Levy qui se décompose lorsqu'il se rend compte que c'est pas sa sœur, je lui sors un

-Désolé

Pour lui montrer que je compatis et je reprends

-On va la retrouver, elle doit pas être loin.

Jade veut remonter, mais la femme en bas hurle pour venir aussi pour qu'on la sauve. Pas moyen d'après la blonde, celle qui se trouve au fond du trou est trop blessée, trop endommagée pour être sauver. Elle risque de traîner, de nous ralentir, voir même de clapser sur la route.

Je remonte Jade, je lui détache la corde qu'elle porte autour de la taille, je regarde au fond du trou, je grimace

-Fais chier …

J'aime pas faire ça mais j'ai pas le choix. Je sors mon flingue, je vérifie le chargeur, je pointe le canon vers le trou

-Non ! Ne faites pas çaaaaaaa !

Deux tirs rapides direct dans la tête, elle s'écroule, je range mon flingue, ramasse mon sac et le met sur le dos, je me tourne vers mes deux compères et acquiesce aux paroles de Harper

-J'ai besoin d'me laver et d'me raser … et des fringues aussi il nous en faut.

J'avance dans le fouillis et le chaos laissé par le tremblement. Il reste plus grand chose debout, mais en avançant on trouve des bâtiments encore sur pied

-Faut fouiller là et voir si on peut récupérer des trucs, si y'a de l'eau et de quoi manger ...je vais chercher par là

Des corps sans vie, encore et encore, je perds espoir de revoir Kezia, pour Harper ça sera dur pour lui, il vient de perdre toute sa famille, je sais pas comment lui dire. Et puis un vêtement attire mon attention, il me semblait qu'il appartenait à sa sœur

-Harper, venez voir …

Je vais lui demander sait-on jamais si ça peut le mettre sur une piste.

Codage par Libella sur Graphiorum


Everybody waiting for the fall of man Everybody praying for the end of times
Revenir en haut Aller en bas
Jade Butler
Jade Butler
Jade Butler
Réscapés
Réscapés
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 482
Points : 3690
Localisation : Sur les routes
Humeur : Hautaine
Jade Butler
Mer 20 Nov - 19:54

[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper Tumblr_mq5vr70HNT1r2x5hgo6_r3_250[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper Tumblr_nt82u5COw31r981zpo8_r1_250[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper Tumblr_inline_piix89UtWF1tkzrhy_250

Etrangement, Jade s’était presque attendue à ce que l’homme ne la remonte pas de suite : trop de gens se jouaient d’elle, et profitaient de la moindre occasion pour se moquer de ses manières et l’entrainer à souffrir. Et si la Butler faisait souvent la capricieuse, elle n’en était pas pour autant complètement sotte, et comprenait bien lorsque les autres essayaient de lui faire payer ses fantaisies, souvent trop égoïste. Personne, ou presque, n’avait tenté de lui parler gentiment, ou d’aller dans son sens, pour lui faire plaisir, parce qu’il n’y avait plus grand-chose à faire de gentil à part faire semblant d’y croire, dans ce nouveau monde dévasté. Ainsi, les deux survivants se surprenaient mutuellement à se prendre au sérieux, puisque Nolan ne l’avait d’abord pas cru capable de descendre.

    - C’est un peu du gâchis de munitions, grogna la blonde, pour cacher le sursaut qu’elle avait eu à la détonation, en le faisant passer pour un haussement d’épaules blasé. Elle n’en avait plus pour longtemps de toute façon.


Malgré l’entrainement sévère qu’elle avait reçu dans son domaine, en partant à la chasse avec son père très régulièrement, la mise à mort n’avait jamais été un moment qu’elle avait affectionné. Bien sur, elle exécutait les bêtes mourantes sans protester, mais le cœur n’y était pas vraiment, même si les apparences lui donnaient l’air d’être implacable.
Ainsi, c’était un des aspects de l’épidémie qui lui avait à la fois été le plus facile, et le plus dur. Jade n’appréciait pas de prendre la vie, mais s’y forçait, sans hésiter, lorsque cela était indubitablement nécessaire. Le cadavre qui gisait désormais au fond d’un trou n’avait sans doute pas mérité ce sort, mais il était mieux ainsi que les choses soient faites sans trop souffrir, elle approuvait officieusement, même si elle ne l’aurait pas avoué, de peur de passer pour faible. Et elle avait bien compris une chose, depuis toujours : les plus fragiles se faisaient dévorer, au second degré, et même littéralement, à présent.

    - Y’a pas d’eau, que du sang, marmonna encore la riche héritière, dont la fortune ne pouvait plus rien acheter, même pas un pichet de gazeuse. Cette odeur ne partira jamais de toute façon, à moins de prendre un bain de Patchouili Imperial, mais à ma connaissance Dior est en rupture de stock, non renouvelé.


Il était hors de question qu’elle aille fouiller dans les ruines, se salir encore, ou risquer de tomber sur un autre malheureux à abattre. Elle était accompagnée de deux hommes, ce qui signifiait pour elle que les travaux physiques étaient assurés : elle avait largement fait sa part en descendant dans ce gouffre macabre, maintenant, c’était à leur tour.


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
Harper Levy
Harper Levy
Harper Levy
Réscapés
Réscapés
Age : 18
Emploi : étudiant
Messages : 165
Points : 867
Localisation : Yulara
Harper Levy
Jeu 21 Nov - 12:17




Nolan fait sans doute ce qu'il y a de plus humain à faire, le genre de choses pour lesquelles Harper n'aurait ni perdu de temps ni gâcher de munitions. Au moins sur ce plan, son état d'esprit semble se rapprocher de celui de Jade. Cependant il ne fait pas de remarques, il s'en moque totalement en réalité. Comme s'il n'était pas le moins du monde concerné. Une seule chose l'intéresse bien qu'il évoque des mesures à prendre. Celle qui porte le nom d'une pierre précieuse met sa parole en doute, alors d'un ton condescendant car passablement irrité par toute la situation, il rétorque avec un regard sombre :

- D'où crois-tu que nous fournissions l'eau pour te laver, précieuse ? Même si le château d'eau est tombée, les réserves sont souterraines. Pour la petite histoire, avant même l'épidémie, Ari et d'autres avaient fait en sorte que Yulara, paumée au milieu de nulle part, se suffise à elle-même pour les autochtones.

Diable qu'il aimerait s'occuper de sa peau délicate, voir si son intimité est aussi sèche que son coeur, la pourfendre et... Nolan met un terme à ses envies lugubres pour l'interpeler. Qu'a-t-il trouvé ? Le jeune homme le rejoint et son regard acier se pose sur la veste qu'il reconnaitrait entre mille, pour la bonne raison qu'il l'avait lui-même offerte à Kezia il y a des années. Une pièce unique de créateur qu'il avait customisée pour qu'elle colle à la peau de son adorée grande soeur.

- C'est à Kezia...

Sa phrase se termine dans un souffle. Le vêtement est déchiré et taché de sang. Pierres, gravats. Presque frénétiquement, il se met à tout retirer pour s'assurer qu'elle ne soit pas en dessous. Ses doigts s'écorchent sans qu'il ne réagisse à la douleur. Mais rien. En vain. Il n'y a pas de corps là-dessous. Il laisse échapper un son rauque de désespoir et de frustration.

- Elle s'en est forcément sortie. Elle doit se cacher quelque part. Précieuse, garde tes mains douces pour autre chose mais ouvre l'oeil. Nolan, commençons par le ravitaillement. Je connais les lieux par coeur.

Cela allait leur prendre des heures. Il le fallait cependant. Il refusait de mourir d'une banale infection. Il savait aussi que la mort attirait la mort. Si ce n'étaient pas les zombies qui venaient, ce seraient les charognards et il leur faudrait de quoi se protéger.







steal our souls
True darkness requires a certain depth of character
(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Réscapés
Réscapés
Age : 36
Emploi : militaire/médecin/fermier
Messages : 450
Points : 2253
Localisation : Dans la savane avec des survivants
Nolan Andrews
Sam 23 Nov - 15:41
Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat: Jade & Harper




[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper G35z
Leur joute verbale était assez amusante, y'a pas à dire. Mais même si un peu de légèreté ne faisait pas de mal, j'avais pas vraiment le cœur à ça. Je venais de tuer une pauvre femme qui ne demandait qu'à vivre. Mais sa vie à elle n'aurait pas pu durée longtemps, la notre non plus d'ailleurs. Elle n'aurait été pour nous qu'un boulet, un fardeau. Blessée comme elle l'était elle nous aurait ralenti et aurait attiré des macchabées. C'était ça ou la laisser pourrir dans ce trou à agoniser. Je lui ai offert une mort rapide, elle devrait me remercier.

Je laisse les deux parler des lieux. Je connais l'endroit pour en avoir vu les plans, et Harper a raison, il y a encore de l'eau, faut juste trouver où. Les tuyau souterrain peuvent avoir été détruit ou boucher par le séisme ce qui pourrait rendre la tache plus compliqué. Je regarde autour de moi, je me dirige vers un tas de débris qui devait être une cabane en bois, celle où était rangé les outils de jardinage. C'est là que j'aperçois un morceau de tissu qui attire mon attention. Je sais que je l'ai déjà vu. Sur Kezia mais je suis pas sûr. J'appelle harper qui arrive et me confirme bien que c'est celle de sa sœur

-Vot' soeur n'est pas là, c'est une bonne chose, ça veut dire qu'elle est quelque part, sûrement en sécurité. P't'être qu'au moment du tremblement de terre elle a eut peur et elle aurait été blessée par ça .. regardez.

J'attrape une barre de fer qui devait être un soutien à la bâtisse en bois, tâché de sang, je lui montre

-Sa veste a dût s'accrocher, elle l'a abandonné derrière en se sauvant. Ce qui veut dire qu'elle aurait prit cette direction.

Je me relève de toute ma hauteur et je regarde au loin tout en pointant mon doigt par là. Désastre et désolation. Aridité et creux, il n'y avait plus la belle forêt d'autrefois, tout n'était qu'apocalypse

-On est pas prêt pour partir maintenant, il nous faut des vivres, du matériel d'escalade, des armes et si on r'trouve votre sœur elle aura sûrement besoin d'soin et de quoi se changer, on va faire comme on a dit, on fouille on récupère c'qu'on peut et on prendra la route après

Et si ça leur convient pas ni à l'un ni à l'autre qu'ils se débrouillent sans moi. Pour l'instant j'ai juste besoin d'y voir claire dans ce merdier. Et c'est tellement le bordel que je sais pas par où commencé.

Je les laisse faire chacun de leur coté, j'ai trouvé du matériel d'escalade avec une corde assez solide et plus longue que celle utilisé sur Jade, des corps sans vie que j'ai placé en tas dans ce qui était le jardin avant, j'y ai mis les corps de Tobias, sa fiancé et Ari. Je verrais avec Harper si il veut y mettre le feu lui-même. Le problème en laissant les corps comme ça c'est qu'ils vont attirés des macchabées et j'ai pas envie de voir ce qui pourrait arrivés après.

J'ai fini par trouvé dans une des cabanes encore debout de quoi me raser, je me suis débarrassé de ma barbe, je sais pas quand je pourrais le faire de nouveau donc j'ai coupé court. Je touche pas à mes cheveux, je sais pas y faire. Je passe ma main sur mes joues râpeuses, je me sens plus léger. De l'eau fraîche dans une bassine, je me débarrasse de mes affaires sale et usés, je me lave avec les moyens du bord, je me décrasse surtout et ça fait du bien. J'ai changé mon bandage sur mon bras, ma blessure va mettre du temps à cicatrisé faut que je surveille. J'ai pris des affaires, un t-shirt, un treillis, des lunettes de soleil, l'affaire est dans le sac.

Plusieurs heures se sont écoulés, fort est de constater qu'il ne reste pas de survivants. Sauf si y'en a qui sont parti ce qui pourrait être faisable, et au fond de moi je l'espère. Se dire que toute cette population qui était pleine de vie et croyait en l'espoir d'une vie meilleure c'est battu pour au final tous finir dans un trou béant laissé par mère nature, à de quoi enrager.

-Vous avez trouvé quoi de vot'e coté ?

Je pose tous ce que j'ai trouvé sur une plaque en taule : matériel d'escalade, armes en tous genre, boîtes de conserves et gâteaux secs, trousses de soin, vêtements.

Codage par Libella sur Graphiorum


Everybody waiting for the fall of man Everybody praying for the end of times
Revenir en haut Aller en bas
Jade Butler
Jade Butler
Jade Butler
Réscapés
Réscapés
Age : 24
Emploi : Fille à papa
Messages : 482
Points : 3690
Localisation : Sur les routes
Humeur : Hautaine
Jade Butler
Dim 24 Nov - 10:20

[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper Tumblr_mq5vr70HNT1r2x5hgo6_r3_250[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper Tumblr_nt82u5COw31r981zpo8_r1_250[9/02/19] Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat : Jade/Harper Tumblr_inline_piix89UtWF1tkzrhy_250

Boudant dans son coin, Jade en avait marre. Marre du manque de confort, marre de ne côtoyer que des morts ambulants, marre de devoir travailler pour subsister. Elle refoulait ses larmes pour ne donner à personne la satisfaction de la voir pleurer, mais une boule lui nouait la gorge, de plus en plus étouffante... Quand ce jeu sordide allait-il se terminer ? N'était-elle pas déjà une star, s'il ne s'agissait que d'une télé réalité idiote ? Celui qui l'avait inscrit là, en tout cas, allait le lui payer... Dès qu'elle remettrait la main sur sa fortune, elle le trainerait dans un procès aussi sanglant que tout ce qu'elle croisait au quotidien, depuis le début de l'épidémie.

    - En tout cas, elle, elle a été maligne, elle a pas risqué sa vie pour chercher ses frères, grogna-t-elle dans son coin, trop loin pour que Harper et Nolan, qui élaboraient tout un tas de théories alambiquées sur la disparition de Kézia, ne l'entendent. Elle se sentait de mauvaise humeur, mais elle savait que ses remarques, dans ce contexte, pouvaient lui cause beaucoup d'ennuis. Elle se fichait pas mal de trouver Kézia ou non, et elle avait d'ailleurs bien envie de faire comme elle : partir. J'veux pas dire, mais on ferait mieux de pas trop trainer quand même ! Insista-t-elle, cette fois-ci pour être entendu.


Elle comprenait parfaitement l'envie de Nolan de faire sa toilette, mais elle avait l'impression qu'ils avaient déjà une chance incroyable de ne pas déjà servir de proies à une horde attirée par les ruines de Yulara. Sérieusement, le séisme avait provoqué des hurlements stridents, et l'atmosphère baignait maintenant dans une odeur de décomposition nauséabonde... Un cocktail surement parfait pour les rôdeurs, s'ils ne l'avaient pas encore réalisé.

    - J'ai récupéré quelques habits qui trainaient, je pense qu'on fait la même taille Kézia et moi, soupira Jade, qui désespérait de ne jamais pouvoir porter du Versace à nouveau un jour, en montrant une pile de vieilles fringues usées, mais relativement propres, qu'elle avait ramassé. Elle était resté loin des cadavres, ne s'approchant que pour voler à Judith Smith sa ceinture Guess en argent, qu'elle avait gardé jalousement jusque là, et qui ornait désormais la taille trop fine de l'héritière. Et mon sac, ajouta-t-elle d'un air triomphant, alors qu'elle n'avait pas eu à soulever grand chose pour le retrouver.


A vrai dire, elle n'y avait rien qui intéresserait beaucoup ses compagnons, si ce n'est un petit pistolet que lui avait offert son père pour se défendre, mais qui n'était que chargé de quelques balles, précieuses, en cas de dernier recours.


Too pretty to die, too broke to care
« Dead people would not be so scary if they were not so ugly. »


Pfff.

Revenir en haut Aller en bas
Harper Levy
Harper Levy
Harper Levy
Réscapés
Réscapés
Age : 18
Emploi : étudiant
Messages : 165
Points : 867
Localisation : Yulara
Harper Levy
Mer 4 Déc - 16:10




Trop de probabilités pour trop peu de certitudes. Le genre de choses que le jeune Levy n’apprécie guère. Nolan joue les Sherlock Holmes, si il a raison tant mieux. Toujours est-il qu’il point l’horizon et que Kezia peut-être n’importe où. Sa recherche doit malheureusement attendre. Ils doivent avant tout penser à leur survie immédiate. Il hausse un sourcil et se retient de notifier à l’ancien militaire que c’est exactement ce qu’il s’égosille à dire depuis plusieurs minutes. D’aucun connait l’adage : il ne peut y avoir qu’un coq dans une basse-cour. Loin de se soumettre, Harper se voit plus comme le serpent qui rode dans le poulailler, il lui cède donc cette place.

Il s’éloigne quelques temps pour aller à sa cachette. Elle a été épargnée tel un lieu de culte sacré. Évidemment des choses ont tout de même été cassée : son polaroid notamment. Dommage. Les rayban aussi. Puis il fait un tour ci et là, aux endroits qu’il sait intéressants pour eux. Bien que peu de choses soient encore accessibles ou en état. Il remplit un sac.

En revenant vers les deux autres, il croise une personne à moitié vivante. Il s’arrête, l’observe, regarde autour de lui que perosnne ne soit là et se penche vers elle sans un mot. L’homme à terre sourit et lui parle avec difficulté. Harper lui fait signe de se taire en souriant, comme s’il lui intimait de ne pas se fatiguer. Et puis, il prend une pierre assez lourde pour lui fracasser le crâne. Il n’a pas l’air de ciller mais au fond de lui cet acte est libérateur. Un léger sourire aux lèvres, il lui prend ses rayban et s’essuie. Maintenant, un tour pour trouver de quoi se nettoyer. Il se change avec ce qu'il trouve à sa taille, gardant sa classe naturelle.

Quand il revient vers les autres il constate que Jade n’a pas vraiment bougé mais elle qu’elle est fière d’avoir son sac et des vêtements de sa sœur. Une lueur étrange traverse son regard. Il aura peut être des desseins pour elle, tout compte fait… Allez savoir. Nolan, tel un chasseur revenu au sein de la tribu, expose ses trouvailles.

-Mes affaires.

Il adresse un clin d’œil à Jade. L’égoïsme de la jeune fille a un écho. Il pose ensuite un sac de sport ouvert.

-Gourdes, filtres à café, casserole, briquet, de quoi faire une trousse médicale. Quelques vivres.

Les filtres serviront pour filtrer l’eau au besoin. Pour le reste, S’ils doivent marcher, il ne veut pas trop se charger.

-J'ai vu l'un de nos chevaux. Il pourra nous être utile pour transporter... tout ça.

Incluant le matériel et Jade.





steal our souls
True darkness requires a certain depth of character
(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Réscapés
Réscapés
Age : 36
Emploi : militaire/médecin/fermier
Messages : 450
Points : 2253
Localisation : Dans la savane avec des survivants
Nolan Andrews
Lun 9 Déc - 18:39
Aux portes de Yulara, la cité anéantie feat: Jade,Harper & Peter




On a trouvé de quoi tenir quelques jours, soigner et se changer. Il y a aussi quelques armes ça nous aidera à nous défendre et à limiter les balles pour ma part. Jade a trouvé ce qui lui appartenait, elle est contente et je dois avouer que ça fait plaisir. Harper de son coté revient avec un sac et des affaires aussi à lui et aux autres. En gros on est paré pour repartir. Mais où ? J'en sais trop rien. Trouver un abri déjà ce serait pas mal. On aviserait après.

Le cheval va bien servir. Pour Jade et sa jambe blessé, ça lui permettra de ne pas trop l'utiliser en marchant. Pour porter les affaires aussi. Les leur, je garde mon sac avec moi. Je déploie la carte routière usée qui est toujours dans mon sac et je dessine de l'index un chemin allant vers les montagnes. Il doit y avoir des abris dans le coin, on en trouvera un sur le chemin.

Alors que Jade prend place sur le canasson, Harper et elle commencent à avancer. De mon coté, je jette un dernier coup d'oeil autour de moi. J'aurais préféré qu'on brûle les corps qui risque d'attirer des macchabées sur le long terme, pourrir, voir pire. Mais on a pas le temps.

J'avance et j'entends du bruit, des gémissements. Pas le temps de prévenir les autres pour qu'ils s'arrêtent, je commence à déblayer un tas de terre et je trouve un jeune homme, un ado à première vu, amoché mais en vie. Je l'aide à sortir, et je lui donne à boire. Il va bien, pas de grande blessure.
Je l'aide ensuite à se relever et on avance pour rejoindre les autres, du moins essayé.

Des bruits de moteurs s'élèvent, des cris reconnaissables entre mille : Les Fury du Dôme. Ils sont pas mort ceux là … ils tournent autour de Yulara, je pense à Harper et à Jade et j'espère qu'ils se cachent quelque part. Avec Peter on se cache sous un tas de taules, les gars de Emrys cherchent des vivres pour certains, pour d'autres ils tournent et s'amusent avec les corps qu'ils trouvent, pathétique.
Si je me montre je ferais pas le poids contre le nombre qu'ils sont et Peter risquerait d'y passer aussi.
Alors on attend.

Et au bout d'un long moment ils finissent par repartir dans un bruit sourd de moteur de leur bécane. Ils ont pris des bidons d'essences et dépouiller des morts de leur vêtement. Et j'ai perdu Le Levy et la Butler …

Pas le choix que de partir de mon coté avec l'ado.

Codage par Libella sur Graphiorum


RP terminé


Everybody waiting for the fall of man Everybody praying for the end of times
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser