/
 

 :: Great Central Road :: ☠ Les routes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hunger games feat. Connor {11.02.19}
Olivia S. Newcombe
Olivia S. Newcombe
Olivia S. Newcombe
Survivants
Survivants
Age : 35
Emploi : undecided
Messages : 41
Points : 429
Olivia S. Newcombe
Mar 29 Oct - 17:00
Si votre ennemi a faim, donnez lui à manger feat. Connor



Encore un matin, un matin pour rien… Depuis que je n’ai plus de musique, j’ai l’impression que toutes les vieilles chansons de mon enfance me reviennent en tête comme un boomerang. Je sens des boum et des bang… Ah stop ! Je suis pourtant certaine de ne pas avoir de commotion cérébrale. Ça a secoué sévère la nuit dernière. J’ai perdu mon véhicule, il a été englouti par la terre et je ne sais même pas, par quel miracle je m’en suis sortie. Je suis courbaturée, j’ai des plaies superficielles, mes cheveux ne ressemblent plus à rien, mes fringues… Il faut que j’en retrouve ! D’ailleurs j’ai perdu la plupart de mes affaires. Heureusement, j’ai encore ce bon vieux Olaf. Je sers fort la peluche contre moi. Elle n’a plus l’odeur d’Angela mais sa seule présence m’aide à tenir.

« Mon vieux, va falloir qu’on se trouve à manger sinon je ne réponds plus de rien ! »

Il ne répond pas, ou que dans ma tête, mais il me fait du bien. J’aperçois les restes d’une station service / snack. La moitié a disparu dans le trou béant à sa droite, le reste est en mille morceaux. Mais qui dit snack dit nourriture.

« Ne sois pas si défaitiste Olaf. »

Vêtue d’une combinaison noire déchirée à quelques endroits, j’enfile mon masque sur les yeux. Je prends ma batte de baseball ornée de barbelés, je range Olfa dans mon sac que je cale sur mon dos, et c’est parti ! A l’affût du moindre mouvement, j’avance comme un ninja post apo.

Hunger games feat. Connor {11.02.19} Izombie

Codage par Libella sur Graphiorum


Schizo

Celui qu'on est, celui qu'on montre, celui que les autres voient et celui qu'on voudrait être... ©️ belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Connor McLeod
Connor McLeod
Connor McLeod
Rebelles
Rebelles
Age : 21
Emploi : Etudiant
Messages : 24
Points : 87
Connor McLeod
Jeu 31 Oct - 5:26
Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_o1vmi0k8QZ1qlt39u_250Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfl5elNex1qlt39u_250

Blasé par les pertes conséquences que lui avait causé le séisme, Connor fouilla la dernière poche du cadavre avant de soupirer, constatant que la mort de son compagnon de fortune n'aurait pas vraiment de bénéfices pour lui. Voilà ce qui arrivait lorsqu'on ramassait des déchets sur le bord de route, sans aucune valeur pour la survie... Le McLeod croyait pourtant qu'avec le temps, la nature aurait fait le tri, de ceux qui méritaient de persister, et ceux qui étaient trop faibles ou inutiles.
Cette épidémie n'était-elle pas une sorte de purge ? Ou bien l'enfer, l'enfer, directement.

    - J'aurais du t'buter avant que t'engloutisse la moitié de mes nouilles chinoises, crevard ! Conclut-il en guise d'adieu, en donnant un dernier coup de pied à la dépouille de l'adolescent qui avait partagé ses journées pendant les trois dernières semaines. Un boulet jusqu'au bout.


Jack, de son nom, avait été écrasé par un arbre qui était tombé auprès d'eux lors d'une fuite vaine pour éviter le cataclysme. La course avait été stupide, et finalement rapide, car les deux jeunes hommes avaient été projetés dans les airs par une secousse plus forte que les autres, et assumés sous le choc, faute d'avoir pu trouver un abri avant la deuxième vague.
Connor s'était réveillé de son inconscience avec quelques égratignures de branches, et Jack avait eu le corps pulvérisé par le tronc. Encore une fois, la chance avait épargné sans doute le pire des deux, mais celui qui, de loin, était le plus adapté à son environnement.
Le jeune homme avait donc continué sa route sans se retourner, le ventre noué par la faim, jusqu'à apercevoir une station service, dont les panneaux publicitaires laissaient entendre la présence d'un snack... Ce qui l'arrangeait bien. Vu l'état encore correct de la bâtisse, il regretta de ne pas avoir trouvé le lieu avant, bien qu'il ne se fasse guère d'espoir sur ce qu'il y trouverait : des pilleurs étaient sans doute passé par là depuis longtemps. Rare était les endroits vierges encore, pleins de trésors - en trois ans, la moindre parcelle de terrain avait été minutieusement dépouillée.

    - J'sais bien qu'il y a plus d'codes vestimentaires, mais c'est pas un peu too much, la combinaison total look noir ? La mode est plutôt au fripes assorties couleur et odeur macchabées en ce moment, si tu veux savoir, ironisa-t-il en réalisant qu'il n'était pas le seul à avoir eu l'idée de s'aventurer là. Il s'avança doucement vers l'inconnue, en ramassant doucement au passage un morceau de ferraille assez gros pour faire des dégâts, tout en restant maniable, au cas où ses moqueries ne plaisent pas. Et le masque, c'est parce que t'as peur que la police des morts t'arrête pour vol de peluche, ou c'est des cernes de trois jours que tu veux cacher ?


Un sourire s'étira sur le visage du McLeod, qui adorait les énigmes, et autres théories cyniques en tout genre. Il n'avait pas peur, et c'était surement ce qui faisait de lui un être dangereux, même s'il n'était ni le plus fort, ni le expérimenté dans le maniement des armes. Il ne tenait pas spécialement à la tuer, ni même à la battre, mais il avait trop fait de rencontres problématiques pour ne pas se préparer à toutes initiatives. Les pseudos-justiciers, il en avait vu quelques uns, aussi, qui se servaient de la situation pour pousser leurs fantasmes à l'extrême... Celle-ci était clairement dans son top 3 des plus fantaisistes, après un papy en slip et cape en drapeau américain, dont il avait écourté les élucubrations très rapidement.



Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfmd9rZKo1qlt39u_250Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfmdrMYNv1qlt39u_250
Revenir en haut Aller en bas
Olivia S. Newcombe
Olivia S. Newcombe
Olivia S. Newcombe
Survivants
Survivants
Age : 35
Emploi : undecided
Messages : 41
Points : 429
Olivia S. Newcombe
Mer 6 Nov - 14:18
Si votre ennemi a faim, donnez lui à manger feat. Connor



C'est un vrai bordel. Je fais super attention de ne pas me blesser ni me retrouver six pieds sous terre. Il devait bien rester quelques provisions ici vu le verre brisé et les restes d'étiquettes de boissons, j'espère donc trouver des conserves ou canettes plus chances. Seulement je ne suis pas seule.
Quelqu’un. Merde ! On se retrouve face à face. Un petit jeune. Toujours se méfier des minots à belle gueule. Comme des moches en fait. Se méfier de tout le monde. En prime celui-là se paie ma tête. Ah les mouflets, aucun respect !

« Quoi, jeune homme ? T’as connu que des femmes qui se prenaient pour Barbie ? »

J’arque un sourcil et pose les mains sur mes hanches. Je l’observe ramasser un morceau de ferraille au sol.

« Et toi t’as peur de moi ou t’espère m’impressionner avec ta barre qui risque plutôt de te refiler un staphylocoque que de te servir d’arme ? »

Je soupire. Pourquoi fallait-il toujours que les gens se montrent passifs agressifs sans avoir même échangé nos prénoms ? Prête à me défendre tout de même, je reste sur la touche humour parce que j’en ai bien besoin en ce moment. De ça et d’une bonne bouteille que j’espère bien trouver dans ce bordel.

« Vu que j’ai rien à bouffer, c’est quoi le but au juste ? Me violer ? T’en as une grosse j’espère. »

Je lui fais un petit clin d’œil juste après avoir jeté un œil à son entre jambes. C’est déjà arrivé qu’un mec veuille me prendre de force. Il a essayé du moins. C’est une histoire qui a très mal fini. Ce serait chouette que le minot ne soit pas aussi con.

« Perso, je préfèrerais me remplir la panse d’abord. »



Codage par Libella sur Graphiorum


Schizo

Celui qu'on est, celui qu'on montre, celui que les autres voient et celui qu'on voudrait être... ©️ belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Connor McLeod
Connor McLeod
Connor McLeod
Rebelles
Rebelles
Age : 21
Emploi : Etudiant
Messages : 24
Points : 87
Connor McLeod
Mer 6 Nov - 18:37

Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_o1vmi0k8QZ1qlt39u_250Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfl5elNex1qlt39u_250

A vrai dire, Connor était également là pour l'espoir d'y trouver de quoi sustenter ses besoins immédiat en nourriture... Avec le temps, il s'était habitué à ne pas manger autant qu'il l'avait fait au début de sa croissance, en pleine adolescence, mais il avait néanmoins gardé un fort appétit, qui pouvait fort bien le contraindre à rester éveillé jusqu'à être satisfait. Et son caractère déjà tourmenté ne souffrait guère des conséquences de l'insomnie, le poussant donc à rester en alerte, en chasse, en permanence. Et cette fois-ci, il n'était pas décidé à partager de nouveau sa pitance bien méritée.

    - Malheureusement non, de nos jours, on fait avec ce qu'on a, faut pas être trop difficile... Répondit sur un ton mi-désespéré, mi-amusé le jeune homme. J'préfère juste quand la date de péremption est pas trop dépassée.


Puisqu'elle en parlait, il jeta un regard en coin à son arme, qui lui semblait tout à fait appropriée à faire des dégâts, quoi qu'elle puisse en dire. Un sourire étira ses lèvres, assez satisfait malgré tout de n'être pas tombé sur un autre cadavre sans répartie - il y en avait beaucoup, même chez les vivants, qui ne parvenaient plus guère à faire usage de leur cerveau, ou à trouver de l'humour dans un monde ravagé et effrayant. Pour Connor, c'était encore la dernière façon qu'il avait de se sentir un peu humain.

    - Décidément, tu t'inquiètes déjà beaucoup pour mes différents jouets... Répliqua-t-il, à sa remarques sur la taille de son pénis. J'aime aussi mes conquêtes un peu moins étouffantes. J'suis un peu difficile, surement pour ça qu'j'suis célibataire... Malgré la splendeur de mon énorme sexe, puisque ça t'intéresse.


En vérité, il n'avait jamais forcé personne sexuellement, ce n'était pas le genre de sévices qui l'intéressait, bien qu'il ne soit pas non plus dénué d'intérêt pour la chose... Qu'il n'assouvissait qu'avec des femmes consentantes, et même, plutôt amoureuses, car il aimait ainsi se faire adorer, même s'il ne retournait jamais le compliment, ou juste en apparence.

    - Et t'as trouvé quelque chose ? Demanda-t-il, toujours sans s'approcher ni lâcher sa barre de fer, signalant ainsi clairement que leurs échanges plutôt chaleureux ne lui faisaient pas baisser sa garde pour autant. La confiance était devenue trop rare, lorsqu'il s'agissait de survie. Vu l'état du truc, on est pas les premiers à passer par là.


Un grognement dans l'arrière boutique lui confirma en tout cas qu'ils n'étaient pas seuls.



Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfmd9rZKo1qlt39u_250Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfmdrMYNv1qlt39u_250
Revenir en haut Aller en bas
Olivia S. Newcombe
Olivia S. Newcombe
Olivia S. Newcombe
Survivants
Survivants
Age : 35
Emploi : undecided
Messages : 41
Points : 429
Olivia S. Newcombe
Ven 15 Nov - 17:42
Si votre ennemi a faim, donnez lui à manger feat. Connor



Date pas trop dépassée… Il parle de moi ou de bouffe là ? Je me jette un œil rapide, je suis encore très bien conservée, je me suis même affinée avec la pénurie. Finis les petites poignées d’amour ! Mes vannes s’enchainent et il a du répondant le petit. Ça me change car on ne peut pas dire qu’Olaf en ai vraiment. Voir pas du tout si je suis honnête avec moi-même. La splendeur… ? Je ris doucement.

« J’ai appris que vous les mecs vous aimiez bien exagérer là-dessus. Je suis comme Saint Thomas de toute façon, je ne crois que ce que je vois. »

Il va finir par croire que j’ai envie mais ça m’amuse. Il n’est pas vilain, remarquez. Même s’il doit encore avoir du lait qui lui sort du nez. Ouf, il revient sur la bouffe. Je hoche une épaule. Même si j’avais trouvé un super truc, j’allais pas lui dire comme ça.

« Il reste toujours des choses auxquelles les autres ne font pas attention… »

La plupart des gens avaient longtemps garder l’habitude de ne prendre que ce qui était dans leurs goûts. Une fois j’étais tombée sur la masse de boîtes de conserves de pois chiches et épinards. Perso, j’adore alors c’était ma fête ! Arrosé d’une bonne vodka ! Miam ! Mais là, aucune idée encore… Et on n’est plus seuls.

« Merde. Jeune homme, c’est le moment de voir si ton arme va être utile ! »

La chose apparait soudain, trainante, puante, un pied trainant et tout un avant-bras en moins. Easy ! J’attends juste de voir si le moussaillon va s’en occuper ou s’il compte sur moi pour le faire. Ce qui en dirait long sur lui vu qu’on est à équidistance du truc.


Codage par Libella sur Graphiorum


Schizo

Celui qu'on est, celui qu'on montre, celui que les autres voient et celui qu'on voudrait être... ©️ belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Connor McLeod
Connor McLeod
Connor McLeod
Rebelles
Rebelles
Age : 21
Emploi : Etudiant
Messages : 24
Points : 87
Connor McLeod
Dim 17 Nov - 14:04

Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_o1vmi0k8QZ1qlt39u_250Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfl5elNex1qlt39u_250

La conversation n'était pas déplaisante, bien au contraire, et Connor aurait pu même réfléchir à un véritablement rapprochement avec la blonde, si son estomac n'avait pas été au contrôle de la situation. Certains besoins étaient bien entendus prioritaires à la survie, et prouver sa virilité à une demoiselle n'était guère une urgence pour lui, qui se sentait assez confiant pour attendre le bon moment de faire son effet. A vrai dire, la taille de son pénis n'avait jamais été une obsession chez lui comme chez ses camarades adolescents, à l'époque où la puberté s'était déclaré : il arrivait suffisamment à embrouiller les filles pour qu'elles l'adorent de toute façon, et fassent toujours sa promotion.

    - Décidément, l'épidémie n'a pas rendu les femmes plus timides... C'est une façon détournée de demander à c'que j'la sorte, c'est ça ? Si t'en veux un coup faudra que tu t'mettes à poil d'abord, histoire que j'vérifies que t'es pas mordue quelque part, et qu'ça vaut le coup d'la lever, tu vois, poursuivit-il sur le même ton, sans la moindre intention, au fond, de faire quoi que ce soit de sexuel dans ces conditions. Mais puisqu'elle semblait vouloir aller sur ce chemin, il s'amusait à tester jusqu'où elle pousserait la provocation... Malheureusement, les grognements coordonnés de sa faim et d'un cadavre pourrissant mirent un terme à cet interlude léger. Ah non, tu ne m'auras pas sur ce coup-là, en essayant encore de me faire passer pour un salopard... Honneur aux dames. La parité, l'égalité, ne pas violer les inconnus, être un gentleman... Je connais les règles de la politesse, j'insiste.


Franchement, le jeune homme ne la laisse pas non plus à une mort certaine... Son évaluation rapide du danger le pousse à voir ce qu'elle est capable de faire, sans pour autant risquer de la voir se faire dévorer. S'il s'était agi d'une horde, ou de toute autre menace, Connor eut peut-être réagit autrement. Il se détourna du croupissant pour observer les rayons un peu plus loin. Le temps que la créature les aient rejoints, à l'allure où elle avançait, il avait le temps de fouiller un peu.
Et le McLeod aimait jouer avec le feu.

    - Cet imbécile n'a même pas pris le temps de déguster ces dernières "terrines de poissons" avant de se transformer... C'est dommage, elles sont périmées maintenant, ajouta-t-il avant de s'emparer d'une boite dans les débris, et de l'ouvrir sèchement. L'odeur n'était pas très ragoutante, mais il avait connu pire. C'est mangeable, conclut-il, avant d'en jeter une à la demoiselle, sans prendre le temps de vérifier si elle avait éclaté le corps dans la plus grande discrétion, ou pas encore. Et merde, y'en a un autre... Tellement petit qu'on l'aurait loupé, faut dire.


Un nourrisson, sortant d'un landau renversé, levait vers lui son visage terreux, ouvrant une bouche sans dents, émettant à peine un miaulement en tentant de ramper malgré le tissu qui enrobait ses jambes squelettiques.

    - J'ai toujours trouvé ça dégueu, les marmots, mais c'lui-là bats des records... Tu t'sens d'lui donner l'sein, ou j'l'éclate ? Demanda-t-il, assez sérieusement. A vrai dire, il avait vu d'autres dégénérescences, des mères s'accrochant à leurs monstres, jusqu'à ce qu'ils leur sautent au cou, sans que cela paraisse choquer la logique de l'environnement actuel. Quand j'pense qu'y'en a encore qui veulent procréer, dans ce conditions...


Car cet enfant n'était pas en état de décomposition avancé, ce qui signifiait donc qu'il était né alors que l'épidémie prospérait déjà. Bien entendu, l'accès à la contraception était difficile, mais il existait d'autres moyens, et puis... L'abstinence n'était pas si mauvaise, vu que ni la situation, ni l'état d'hygiène des unes et des autres d'ailleurs, ne donnait vraiment envie.



Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfmd9rZKo1qlt39u_250Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfmdrMYNv1qlt39u_250
Revenir en haut Aller en bas
Olivia S. Newcombe
Olivia S. Newcombe
Olivia S. Newcombe
Survivants
Survivants
Age : 35
Emploi : undecided
Messages : 41
Points : 429
Olivia S. Newcombe
Lun 2 Déc - 17:09
Si votre ennemi a faim, donnez lui à manger feat. Connor



Notre joute verbale est interrompue par un qui ne doit plus avoir de libido. Ils se reproduisent autrement. Et le jeune n’a pas l’air de vouloir assurer. Je renifle d’un air moqueur devant sa tirade.

« Ouais, encore un qui parle beaucoup… Prends en de la graine, gamin. »

Alors je m’y prends avec quoi ? Je fais glisser la baguette de tricot en métal bien affutée, celle que je garde accrochée à ma cuisse telle un flingue ou un sabre, et je m’approche comme une ninja de ma victime. J’entends le minet farfouiller et continuer de papoter. Le mort-vivant en a l’air perturbé ce qui me facilite la tâche. Petite pirouette, je me retrouver derrière lui, le pousse contre une étagère et schlack , j’enfonce l’aiguille dans le creux derrière son oreille, direction le cerveau. Là, ça ne rencontre pas d’os à part la protection de notre cher organe mais j’y ai mis assez d’ardeur pour la transpercer. S’il s’agissait d’une lumière, il aurait clignoté une dernière fois avant de s’éteindre éternellement. J’accompagne son corps au sol. Je me redresse juste à temps pour attraper la boîte que Connor me lance. Je lui fais un sourire puis reprend mon sérieux car il dit qu’il y en a un autre. Je le rejoins et vois le bambin qui rampe vers nous. Je grimace de dégoût.

« Nan, les gosses c’est pas pour moi. C’est comme les chiens, je les aime bien mais chez les autres. »

J’imagine que toute personne normalement constituée aurait eu un pincement au cœur devant cet être innocent qui avait été souillé, mais j’en avais vu bien avant l’apocalypse. De pauvres chéris morts dans un accident, défenestrés ou noyés par accident ou non, violés et assassinés… Bref, mon métier m’avait blindée depuis un bail.

« L’espoir mon ami. L’espoir fait vivre. Et y’a aussi la connerie, mais ça, ça existait bien avant la fin du monde. »

Combien de femmes et d’hommes ne se protégeaient pas ? Combien avaient gardé des enfants qu’ils ne pouvaient pas élever ? La société en avait toujours connu, depuis la nuit des temps à mon avis. Il y a des choses qui ne changeront jamais !

« Achève le, celui-là n’est pas trop difficile pour toi. »

Sans un regard de plus pour le bambin contaminé, je continue mon observation des lieux.

« Il y a des chewing gum et… Oh ! je crois qu’on va festoyer ! »

Sous les décombres : un coffre dont la porte a du exploser sous l’impact du béton tombé dessus. Il y a des billets mais surtout il y a des paquets de viande de kangourou séchée. Et… de l’alcool ! Je prends la bouteille et là je vois qu’il y a autre chose dans un tissu. Je soupèse, fronce les sourcils, ouvre : une arme. Je n’en suis pas fan mais ça sert toujours. A moi ! Je jette un œil au chargeur : plein. Pas de boites de munitions autour, dommage. En tout cas, ça c'est pour bibi.


Codage par Libella sur Graphiorum


Schizo

Celui qu'on est, celui qu'on montre, celui que les autres voient et celui qu'on voudrait être... ©️ belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Connor McLeod
Connor McLeod
Connor McLeod
Rebelles
Rebelles
Age : 21
Emploi : Etudiant
Messages : 24
Points : 87
Connor McLeod
Dim 8 Déc - 18:27

Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_o1vmi0k8QZ1qlt39u_250Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfl5elNex1qlt39u_250

Avec une moue légèrement blasée, Connor se contenta d'écraser la bouille du gosse contre le sol avec son pied, jusqu'à ce qu'elle soit complètement aplatie. La texture était spongieuse, presque, comme si son crâne n'avait pas eu le temps de durcir, ou avait subi un ramollissement conséquent... De toute façon, dans cet enfer, un enfant n'avait que peu de chance de grandir : et s'il y parvenait, c'était surement avec tout un tas de traumatismes, qui en ferait un psychopathe naturel.

    - J'crois bien qu'on est voué à l'extinction, t'façon, conclut le McLeod, en haussant les épaules. Il le pensait réellement, et s'en fichait, avec toute autant de conviction. Après tout, ils n'étaient tous que de passage, et il comptait bien profiter de son temps, sans craindre la fin, qu'elle soit personnelle ou plus générale. Les écolos s'raient contents d'voir qu'ils avaient raison, et qu'l'argent s'bouffe pas... S'ils étaient pas trop pacifistes pour avoir survécus, commenta-t-il en voyant qu'elle avait découvert un coffre rempli de billets.


Puisqu'elle lui montrait un paquet de chewing-gums, il en avala un après une bouchée de terrine particulièrement rance. Son haleine était sans doute ce qui sentait le moins fort dans cette pièce, mais il appréciait un peu de fraicheur, qui lui rappelait ses années de lycée, à mâcher impunément au fond de la classe. S'il remarqua qu'elle avait trouvé une arme, il n'en fit aucun commentaire, et garda juste l'information dans un coin de son esprit... Pour l'instant, elle n'avait aucune raison de dépenser une balle pour lui, bien au contraire. Mais le risque restait présent qu'un coup perdu puisse arriver à tout moment, avec ce genre d'instruments, entre de mauvaises mains.

    - Tiens, y'a la mère, visiblement elle avait pas d'problème, ou juste qu'elle était trop bonne, déclara-t-il en trouvant un cadavre un peu plus loin, qui présentait juste des signes de pourriture naturelle, mais pas de transformation à proprement parler : son crâne semblait intact, même si la plupart de ses membres étaient sévèrement déchiquetés. Tu sais comment ça marche, vraiment, tout ça ? La contamination, j'veux dire. Tu crois qu'y'en a qui sont immunisés, ou quelque chose comme ça ?


Il toucha la morte avec son stick, pour la faire bouger, et trouver une trace de blessure qu'elle aurait pu s'infliger elle-même, afin de se suicider... Mais n'aurait-elle pas tué son nourrisson, avant de prendre sa propre vie ? Les gens faisaient des choses bizarres, mais Connor n'avait que très rarement croisé ce genre d'égoïsme.



Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfmd9rZKo1qlt39u_250Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfmdrMYNv1qlt39u_250
Revenir en haut Aller en bas
Olivia S. Newcombe
Olivia S. Newcombe
Olivia S. Newcombe
Survivants
Survivants
Age : 35
Emploi : undecided
Messages : 41
Points : 429
Olivia S. Newcombe
Jeu 19 Déc - 17:42
Si votre ennemi a faim, donnez lui à manger feat. Connor



Voué à l’extinction. Possible. Mais pas demain la veille malgré tout ce qui se passe. De toute façon, on finira tous par mourir un jour. Ça, c’est inéluctable. Je lui file un chewing gum et on est interrompus par, possiblement la découverte de, possiblement, la maman du bébé mort-vivant. Paquet de viande séchée à la main, je le rejoins et lui file un paquet. J’ouvre le mien et commence à manger en m’accroupissant devant le corps, un peu comme au ciné avec les popcorn.

« J’ai pas croisé d’immunisé et j’en doute fort mais rien n’est à exclure. Ce virus empoissonne le sang, tue et nous ranime. Comment et pourquoi ? J’en sais rien. Je sais que morsures et griffures contaminent. Sans doute même la salive et tous les fluides corporels. On est contagieux dès lors qu’on est contaminé par un non mort. »

Pas de trace de contamination quelconque sur la femme. Je l’observe un peu plus, je vois la rigidité cadavérique quand le jeunot la fait bouger.

« Possible mort naturelle. Anévrisme, arrête cardiaque… Y’a des tonnes de raisons possibles et je vais pas faire une autopsie. Qui sait, elle a pu vouloir se défendre contre le lourdeau qui était contaminé, pof elle chute, se brise la nuque. Le bébé pleure, le contaminé oublie la femme et va le bouffer. Là séisme, et tout le monde coincé ici. »

C’est un peu bref mais ça pourrait coller. En même temps, ils sont tous morts et sans autopsie, les cadavres ne parleront pas. Je me redresse et remange.

« J’ai trouvé de l’alcool aussi. Ça n’hydrate pas trop mais bon… On pourra se faire un verre pour trinquer à cette rencontre incongrue. »

Je vois qu'il me regarde d'un drôle d'air depuis ma tirade. J'hausse les épaules.

« J’étais médecin légiste. Bon, c’est quoi tes plans ? Tu sais où tu vas ou t'avances au gré du vent ? »

Ce qui est plutôt mon cas. Je ne sais pas où je pourrais retrouver ma famille de cœur, ni même si je les retrouverais. Mais j'avance. Car le sur place c'est la Mort.


Codage par Libella sur Graphiorum


Schizo

Celui qu'on est, celui qu'on montre, celui que les autres voient et celui qu'on voudrait être... ©️ belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Connor McLeod
Connor McLeod
Connor McLeod
Rebelles
Rebelles
Age : 21
Emploi : Etudiant
Messages : 24
Points : 87
Connor McLeod
Mer 1 Jan - 8:51

Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_o1vmi0k8QZ1qlt39u_250Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfl5elNex1qlt39u_250

A la réponse de la blonde, Connor haussa les épaules. Après tout, c'était aussi plausible qu'autre chose. Beaucoup inventaient tout un tas d'excuses étranges à l'épidémie, et à ceux qui étaient contaminés. Certains pensaient même que ces derniers étaient choisis sur critères divins... Quoiqu'il en soit, bien entendu, les malheureux devaient s'éliminer, avant de pouvoir se transformer, et causer plus de victimes.
C'était devenu une loi sans pitié, que tous respectaient plus ou moins, s'ils avaient totalement oublié les autres. Connor se confortait d'ailleurs plutôt bien dans cette absence de règles, qui l'empêchait de questionner sans arrêt la morale de ses pensées. Il s'épanouissait dans le chaos, en quelques sortes, même si ses aspirations n'avaient rien des accès de folie gratuite de certains.

    - Possible, approuva le jeune homme, en laissant le cadavre là, pour explorer un autre rayon. J'suis sûr qu'y'a un scientifique quelque part, voir même un labo entier, qui sait très bien c'que c'est qu'ce virus, et comment il l'ont lâché dans la nature. Reste à savoir si c'était volontaire ou non. Une sorte de purge de la planète commanditée peut-être, qui a mal tournée.


La blonde avait l'air d'avoir une vision très dramatique, mais néanmoins réaliste, des hypothèses menant à cette situation, et Connor ne s'en étonna pas vraiment : lui-même avait été fasciné par le morbide lors de ses classes au collège, et il était plutôt intrigué par le processus, sans pour autant vouloir aller mettre ses mains dans la chaire pourrie pour en obtenir plus d'informations. Il l'aurait fait, s'il avait du, mais il n'y tenait pas pour l'instant, se contentant d'une version imaginaire des circonstances de la mort, qui lui convenait.
Quand elle évoqua sa découverte d'alcool, le McLeod l'interrogea du regard, avec amusement. Maintenant elle voulait fêter ? Avait-elle l'intention de voir s'il tenait la bouteille, et de profiter de lui le cas échéant ? Connor connaissait bien cette ruse, qui datait d'avant épidémie, et qui était en général utilisée par les hommes, pour rendre leurs proies plus accessibles.

    - Oh j'suis sur que c'est l'anniversaire de la naissance quelqu'un quelque part, qu'on peut fêter... Suggéra le jeune homme, qui n'avait pas bu depuis bien longtemps. Ou sinon, de sa mort, là on peut pas se tromper. T'sais quel jour on est au fait ?


Il avait arrêté de compter déjà depuis plusieurs années surement. Il se fiait aux saisons, sans doute perturbées, pour se situer un peu, histoire de ne pas se laisser surprendre par un changement de temps brutal. Il n'était pas une femme, il ne pouvait pas compter ses cycles comme il avait vu des survivantes le faire, par soucis de reproduction non désirée.

    - Mon plan ? Déjà, je fais en sorte d'avoir un futur... J'prends celui qui vient, déclara-t-il en soupirant, non de tristesse, mais presque de soulagement. Après tout, c'était une vie assez simple, de n'avoir à définir aucun objectif irréalisable, qu'il fallait travailler pour atteindre. Respirer, déjà, semblait suffisant. Pourquoi, t'as entendu parler d'un endroit sympa ?


Malgré tout, voyager à deux était toujours plus sûr que d'affronter ce monde désert seul. Un compagnon offrait plus de chance face à l'adversité, quel qu'il soit : prêt à tuer pour sauver l'autre ou poussé à mourir à sa place, si le besoin se faisait sentir de sacrifier un vivant.



Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfmd9rZKo1qlt39u_250Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfmdrMYNv1qlt39u_250
Revenir en haut Aller en bas
Olivia S. Newcombe
Olivia S. Newcombe
Olivia S. Newcombe
Survivants
Survivants
Age : 35
Emploi : undecided
Messages : 41
Points : 429
Olivia S. Newcombe
Mer 15 Jan - 17:06
Si votre ennemi a faim, donnez lui à manger feat. Connor



Une purge ? Il y avait bien assez de savants fous et de fous tout court pour le faire en effet. On ne le saura sans doute jamais et pour l’heure, je m’en tamponne ! Il y a de l’alcool et ça, ça me met du baume au cœur. Le minot me regarde d’un drôle d’air. Si il ne veut pas picoler, ça m’en fera plus. Je comptais partager parce que je suis une meuf sympa, moi, mais si il n’en veut pas, je ne vais pas le forcer. Je souris de toutes mes dents. Oh oui ! J’avais un sac avec inscrit : je mange du gâteau parce que c’est l’anniversaire de quelqu’un quelque part. J’aurais voulu le même avec je bois des mojito !

« Détrompe-toi. C’est impossible de dater la première mort de nos non-morts. »


Je dévisse le bouchon avec mes dents car il est un peu beaucoup serré.

« On est en février. 2019. »

Quatre putain d’années… ça se fête ! Bon, c’est quoi son plan au petit chou ? Avoir un futur.

« Hum. Cliché. »

On serait sur Tinder, je t’aurais zappé. Je bois un coup parce que je ne peux pas switcher à gauche. Je fais non de la tête.

« ..enfin… On m’a dit une fois qu’une communauté existait dans le désert. Yula quelque chose. Vrai ou pas, j’en sais rien et à mon avis aujourd’hui elle a du finir comme cette station. »


Je rebois. Quelle merde. Je tends la bouteille au jeune.

« Au fait, c’est quoi ton nom ? Parce que jeune homme c’est long à dire. Moi c’est Liv. »

Est-ce qu'il serait du genre à me creuser une tombe ? Me laisser pourrir ? Je veux être incinérée. A une époque j'aurais légué mon corps de déesse à la science mais là...

« Bon, on finit l'inspection ? Perso, je vais squatter là au moins pour la nuit. »


Codage par Libella sur Graphiorum


Schizo

Celui qu'on est, celui qu'on montre, celui que les autres voient et celui qu'on voudrait être... ©️ belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Connor McLeod
Connor McLeod
Connor McLeod
Rebelles
Rebelles
Age : 21
Emploi : Etudiant
Messages : 24
Points : 87
Connor McLeod
Dim 19 Jan - 8:33

Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_o1vmi0k8QZ1qlt39u_250Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfl5elNex1qlt39u_250

Impossible de dater la première mort des non-morts ? Un instant, l'esprit vif de Connor s'attarda sur cette question : en effet, les chairs ne semblaient pas pourrir d'une façon facilement identifiable, en terme de durée. Certains corps en décomposition pouvaient pourtant tenir dans cet état depuis le début de l'épidémie, les lambeaux de muscles les faisant toujours bouger avec une lenteur néanmoins irrépressiblement terrifiante, pour ceux qui n'y prendraient pas garde.

    - Wow, ce s'rait pas la St Valentin par hasard ? J'espère que t'as pensé à mon cadeau, ironisa Connor, en l'observant ouvrir la bouteille avec avidité, sans se soucier des apparences. Il y avait toujours une fête à célébrer, en cherchant bien. Boire sans motif, malgré tout, était valable également, et plus encore, sans doute, dans cet environnement où chaque gorgée pouvait être la dernière. Désolée d'te décevoir, mais mes ambitions sont limitées depuis qu'il est devenu si simple de s'autoproclamer président d'un désert. Et du coup, toi, quand ta gueule de bois s'ra passée, tu comptes faire quoi ?


En effet, si elle s'enfilait de l'alcool de cette qualité, même en le partageant, elle risquait d'être bonne pour une migraine corsée, et une sacrée cuite. Loin de l'idée du McLeod de l'en prévenir, il n'était pas du genre à faire la morale, sauf par esprit de contradictions ou véritable volonté d'exaspérer son monde.
Au fond, il se fichait bien de ce que pouvaient faire les autres, tant qu'il n'en subissait pas les conséquences.

    - J'crois pas trop aux communautés... R'garde où notre société nous a menée... Au moindre problème, c'est chacun pour soi, faut pas s'leurer, répliqua le jeune homme, alors qu'elle envisageait la recherche d'un endroit probablement déjà disparu. Connor, répondit-il à sa question, sans en ajouter plus.


Après tout, les papiers d'identité n'avaient plus d'importances, personne ne vérifieraient plus jamais. Chacun pouvait s'appeler à sa guise, et ne jamais être remis en question sur ces informations... Seul le caractère comptait vraiment.

    - Yep... Approuva-t-il, en avalant une grande gorgée de liquide fort qu'elle lui avait tendu, avant de lui rendre, et de se remettre à arpenter les rayons, ne laissant aucune étagère non retournée. T'as b'soin d'tampons ? Il en reste quelques paquets. Y'a des capotes aussi, si tu changes d'avis, déclara le brun, en lui jetant l'un et l'autre, par jeu, pour voir si elle esquiverait, ou rattraperait.


A vrai dire, quelqu'un était déjà surement passé par là pour faire le ménage des biens les plus précieux - surement en urgence, laissant derrière lui quelques restes, mais trop peu pour que l'endroit soit vraiment rentable sur la longueur.



Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfmd9rZKo1qlt39u_250Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfmdrMYNv1qlt39u_250
Revenir en haut Aller en bas
Olivia S. Newcombe
Olivia S. Newcombe
Olivia S. Newcombe
Survivants
Survivants
Age : 35
Emploi : undecided
Messages : 41
Points : 429
Olivia S. Newcombe
Mer 12 Fév - 16:14
Si votre ennemi a faim, donnez lui à manger feat. Connor



La saint valentin ? l’idée me fait sourire ! Voilà une raison de plus pour picoler ! Je me marre quand il parle de cadeau.

« Il doit me reste un morceau de chewing gum dans mes poches. On se le partagera, chéri ! »

Il me parle de ses projets, rien de surprenant. Mais sa répartie m’amuse. Je bois un coup et lui fais un clin d’œil.

« T’en fais pas pour moi, va. »


Dixit l’acoolique chronique que je suis devenue. Ouais, c’est moche. Mais boire pour oublier pourquoi on boit, parfois, ça fait vraiment du bien. Dans ma tête je trinque à tous ceux que j’ai perdus à jamais. Et je porte un toast à l’espoir, le seul qui guide mes pas.

« Je vais retrouver ma famille. »

Je pense à Nolan, ma douce, ma puce d’amour, mais aussi Silas, et les siens je le souhaite. Pas moyen de devenir trop sentimentale et chialer. J’annonce en bombant la poitrine :

« Et en chemin, et après aussi, je vais poutrer du non-mort pour faire place nette !»

J’évoque une communauté et il me fait part de son avis, que j’approuve en grande partie.

« Ah ça… l’être humain ne se refera pas, mais on peut pas s’empêcher de vouloir s’accoupler et vivre tous ensemble. »

Je pouffe toute seule à notre connerie. Je relève la tête et le fixe pour bien imprimer. Connor. Ça me va. Maintenant, autre chose sérieuse : trouver un coin pour dodo cette nuit. Je lui tends la bouteille. Et voilà, on est intimes ! Il me lance ensuite des trucs et j’en attrape au vol, pas tous parce que j’ai plus assez de doigts.

« Je prends tout ! Tu sais que les tampons peuvent servir pour les hémorragies, ou simples saignement de nez. Les capotes ça peut servir à d’autres trucs aussi. Je te montrerais si t’es sage. »


Je fais tourner mon sac pour ranger les denrées non alimentaires dedans. Rien ne se perd avec moi !

« Ce qui est drôle, ou pas, c’est qu’au début tout le monde s’est rué sur la bouffe et les armes. Rares sont ceux qui ont pensé aux à côtés. C’est quoi la première chose que t’as faite quand t’as compris que le monde était foutu ? »

Tout en l’écoutant, j’avance dans les décombres, à l’affût de ce qui peut encore servir et aussi d’un coin où s’installer, à l’abri autant que faire se peut. Je ramasse une boîte de conserve mais elle est éventrée et il y a des asticots. A Connor :

« Protéines ? »

Oh miracle ! Une autre conserve : compote de pomme. Mieux que rien.


Codage par Libella sur Graphiorum


Schizo

Celui qu'on est, celui qu'on montre, celui que les autres voient et celui qu'on voudrait être... ©️ belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Connor McLeod
Connor McLeod
Connor McLeod
Rebelles
Rebelles
Age : 21
Emploi : Etudiant
Messages : 24
Points : 87
Connor McLeod
Dim 1 Mar - 19:44

Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_o1vmi0k8QZ1qlt39u_250Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfl5elNex1qlt39u_250

Finalement, peut-être que les deux survivants n'étaient pas mal tombés, en se croisant là. Ils semblaient s'entendre, à leur façon, sur leurs étranges manières de voir la vie, joyeusement fatalistes. Ils ne se faisaient pas d'illusions, mais s'adaptaient... Probablement, ces individus n'étaient pas les plus démunis face à l'épidémie, parce qu'ils acceptaient leur sort, et essayait d'en tirer un certain avantage, de tourner leurs malheurs en dérision.

    - Y'a intérêt, sinon j'irai l'chercher moi-même dans ta bouche ! Répondit-il en plaisantant, mais avec un ton légèrement menaçant et outré. Pour une fois qu'il pouvait s'amuser un peu, Connor ne comptait pas se priver. Et si la blonde continuait de se montrer coopérative dans ses délires, il commençait à penser qu'il mettrait probablement cette mise en garde à exécution. Ta famille ? Ils étaient dans quel état, la dernière fois qu'tu les as vu ?


Après tout, il avait rencontré sur sa route quelques mères qui se trimbalaient encore leurs enfants, même après que ceux-ci aient décidé qu'essayer de passer du lait à la chaire fraiche serait désormais leur plus grande passion. Et l'amour, le choc émotionnel, sans doute, faisait que personne ne trouvait cela bizarre, de vouloir apprivoiser et conserver près de soi un prédateur qui n'avait plus rien de l'être cher, si tant était qu'il était enchainé, et rendu ainsi inoffensif, pour le temps qu'il ne pourrait pas physiquement planter ses dents moisies dans ce qui passerait à sa portée.
Si Liv était de ces détraqués là, il préférait éviter de poursuivre sa route à ses côtés, et devoir se prémunir de décapiter ses proches, au risque de sa propre vie.

    - Quand j'ai compris que le monde était foutu ? Répéta-t-il, en s'arrêtant un instant de fouiller pour y songer. J'ai du couiner un peu pour qu'ma mère m'apporte plus vite ma compote de nourrisson sans doute, j'me souviens plus trop. Mais si tu veux parler du début d'ce cirque, j'l'ai planté avant qu'elle m'bouffe moi c'te fois, et j'suis rentré dans la première voiture pour m'barrer aussi loin qu'pouvait tenir la jauge d'essence.


C'était la vérité, dans la moindre intonation blasé. Tuer celle qui l'avait mis au monde ne l'avait pas plus affecté que cela : au contraire, il en avait éprouvé un certain plaisir, comme si elle l'avait aidé, par ce dernier acte, à se découvrir complètement. Au fond, elle lui avait vraiment donné la vie en mourant, et non en le mettant au monde.

    - C'serait pas la première fois qu'j'en mangerai... Je préfère les plus dodus, r'marque, ça a un goût d'vieille guimauve sans sucre, expliqua le jeune homme, en mimant Simba, alors qu'il avalait un gros ver dans le roi lion, avec une moue dégoûtée. La porte du fond a l'air d'tenir encore, si l'verrou fonctionne on peut p't'être y passer la nuit tranquille... Aux chandelles, ajouta-t-il, en brandissant une bougie parfumée qu'il venait de ramasser sur le sol.


Parfum bois et figue, parfois. Pourquoi pas. Il devait bien lui rester quelques allumettes, histoire de créer l'ambiance, si l'arrière boutique ne disposait pas de fenêtres.



Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfmd9rZKo1qlt39u_250Hunger games feat. Connor {11.02.19} Tumblr_inline_nwfmdrMYNv1qlt39u_250
Revenir en haut Aller en bas
Olivia S. Newcombe
Olivia S. Newcombe
Olivia S. Newcombe
Survivants
Survivants
Age : 35
Emploi : undecided
Messages : 41
Points : 429
Olivia S. Newcombe
Lun 30 Mar - 13:04
Si votre ennemi a faim, donnez lui à manger feat. Connor



Ah, ah ! Il est marrant le gamin. Depuis quand j'ai pas roulé une pelle ? La vache, des années ! Ouais, au début de la pandémie, j'avais autre chose à faire. Et ensuite, pas l'occasion ou pas l'envie. Il faut dire que les opportunités sont au rabais ou compliquées. Mais changement de sujet : la famille.

« Ils allaient bien. »

La dernière fois c'était avant tout ça. Du coup tous les espoirs sont permis ! Mais je n'ai pas envie de m'étaler, je préfère lui poser une nouvelle question. Je suis curieuse de savoir ce qu'il a fait au tout début. Sa première réponse m'arrache un sourire en coin, ironique. Il a donc tué sa mère ? Fort possible, et le cas de beaucoup. Le matricide ou infanticide est malheureusement chose courante depuis quelques années et loin d'être incriminé. Il a donc éliminé le plus proche problème et s'est barré. Il n'a pas cherché à rejoindre des amis, une chérie ou quoi. Il a pensé à lui et je ne dirais pas que c'était par lâcheté. Ce qui en dit beaucoup sur lui.
Conversation plus fun à nouveau en lui proposant quelques verres. Vieille guimauve : je rigole !

« C'est pas faux ! »

Sur ces bonnes paroles, il serait temps qu'on se pose et qu'on se repose justement. Il chope une bougie, je lui adresse un clin d’œil.

« Dîner à la chandelle et demain sera un autre jour. »

On fouine un peu et on finit par se trouver un coin pas trop mal avec des vieux coussins et un tapis qui servira de matelas et de nappe. Bougie allumée, j'ouvre la boîte et on partage en échangeant quelques vannes mais sans se faire de grandes confidences.

A chaque jour sa peine et son lot de surprises. Demain on finira la fouille et on ira voir ailleurs si la bouffe est plus fraîche.


Codage par Libella sur Graphiorum


Schizo

Celui qu'on est, celui qu'on montre, celui que les autres voient et celui qu'on voudrait être... ©️ belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser