/
 

 :: Carnet de Route :: ☠ Survivre en Enfer :: ➳ Prépare toi à mourir... Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aria Wilson | S'adapter pour survivre | Terminé
Aria Wilson
Aria Wilson
Aria Wilson
Survivants
Survivants
Age : 32
Emploi : Chercheuse biologiste médical / Technicienne de laboratoire d'analyses médicales / A été dans le harem d'Emrys durant 1 an
Messages : 71
Points : 337
Localisation : Partout et nul part pour le moment
Humeur : Perdue, mais mieux vaut ne pas l'embêter.
Aria Wilson
Dim 10 Nov - 0:40
Aria Wilson
ft. Katheryn Winnick

Âge : 32 ans
Nationalité : Australienne
Profession / études : De 17 à 19 ans --> Master des sciences chimiques - De 19 ans à  22 ans --> Licence des sciences en biologie - De 22 ans à 27 ans --> Chercheuse biologiste médical - De 27 ans à 28 ans --> Technicienne de laboratoire d'analyses médicales
Taille, poids : 1m68 pour 54 Kg
Situation familiale & orientation sexuelle : Célibataire & hétéro
Compétences : Recherche - Discrétion - Adaptation - Tir - Soin basique - Défense (corps à corps aïkido) - Endurance - Survie (Enseigné par papy et Liam) - Agriculture - Cuisine
Groupe : Survivants
Caractère

La première chose que l'on constate chez Aria, c'est que c'est une femme avec un caractère très fort. Peut-être trop pour certain, au point de la penser froide et impassible. Mais ce n'est pas le cas. Au contraire, elle cache une personne sensible et concernée par les autres. Cependant, avouez que ce genre de caractère, les mauvaises personnes sont prompts à en abuser et user jusqu'à la moelle. Aria a appris à former autour d'elle, un mur épais et haut afin de n'être l'objet de personne.

C'est une femme de poigne qui n'a peur de rien et qui pourtant n'agit pas avec témérité. Elle préfère réfléchir avant d'agir même si le plan peut durer sur la longueur. La jeune femme sait faire preuve d'une patience d'ange contrairement à la plupart des membres de sa famille. De toute manière, il serait bien ironique qu'une scientifique de son acabit se voit heurté par l'impatience. Le domaine de la recherche est quelque chose de long et qui peut prendre plusieurs. C'est ce caractère assez réconfortant de son domaine professionnel qu'elle apprécie autant que le fait d'être utile pour la population. Elle est loin d'apprécier l'action, mais n'y est pas non plus étrangère lorsque cela se trouve nécessaire. Une femme seule doit autant faire preuve de répondant que de matière à savoir user de ses bras et ses jambes pour se défendre.

Observatrice, elle n'est pas spécialement le genre de personne à parler pour ne rien dire. Aria sait faire preuve de conversation avec un langage plutôt agréable ou bien pour les plus médisants, ces derniers viendront à penser qu'elle fait preuve d'un aspect pompeux et hautain. Ce qui est loin d'être le cas. De son papy, Aria a appris beaucoup et surtout de la franchise. Elle dit ce qu'elle pense sans tourner autour du pot, qu'on le prenne bien ou non, ce n'est pas son affaire. Ceci dit, elle sait faire preuve d'empathie envers les plus méritants. Pour les autres, elle considère qu'elle n'a pas user de sa salive pour bien choisir ses mots. Elle peut être autant douce que très affaires.

Très rancunière, la jeune femme ne pardonne pas la trahison. Bien des personnes ont tenu de mauvais propos à son égard et elle est capable de se souvenir de la date et de l'heure quand elle a surpris ces médisances. En même temps, avec sa mémoire eidétique, il est difficile d'oublier quoi que ce soit même si elle le voulait. Néanmoins, avec le temps, Aria sait faire la part des choses, bien que la colère qui est assez dominant chez elle, l'a fait agir par moment de façon impulsive et irrationnel. Ce qu'elle ne supporte clairement pas. Dans des cas extrêmes, elle sait courber l'échine et faire tomber le couperet au meilleur moment. Elle serre les dents autant qu'elle le peut. Néanmoins, Aria reste une Wilson, de ce fait, elle ne peut s'empêcher de provoquer et de jouer sur la moquerie. Elle a du répondant et c'est ce que l'on aime chez elle.

Bien qu'autrefois, elle fut facilement touchée par la détresse du monde, Aria sait qu'à présent, c'est chacun pour soi. Donc, on ne peut pas réellement affirmer qu'elle soit toujours aussi généreuse et sympathique qu'avant. Elle est méfiante, prudente et a cet instinct qui la pousse à déduire si oui ou non elle peut faire confiance ou non. Enfer son cousin et son papy, la question n'est même pas à se poser, elle pourrait leur confier sa vie et sacrifier la sienne s'il le fallait.

Lorsqu'on creuse assez profond et qu'on prend le temps de lui parler et de laisser le lien se faire, on se rend compte qu'Aria n'est ni froide, ni mauvaise. Seulement meurtris par la vie (comme la plupart me direz-vous), mais il y a des blessures qui sont difficiles à cicatriser plus encore au vu des circonstances actuelles. C'est une femme agréable, souriante, charmeuse et charmante qui ne manquera pas l'occasion d'aider ou de prêter une oreille attentive. En fin de compte, on peut voir que le chaos l'a rendu pratiquement aussi irascible et grognon que son papy. Si vous venez à le lui faire remarquer, elle vous sourira en vous remerciant du compliment. Son papy, c'est le seul homme qui ne l'a jamais déçu.


Manies & Préférences :

Elle se mord la lèvre lorsqu'elle est gênée. ∞ Elle joue avec une mèche de cheveux lorsqu'elle se met à réfléchir. ∞ Elle a tendance à grogner quand elle commence à s'énerver. ∞ Elle aime dire "Et puis merde" lorsqu'elle est excédée. ∞ Elle fait du footing, de la méditation et du fitness pour décompresser. ∞ Elle pratique quotidiennement l'aïkido depuis qu'elle est partie vivre seule. ∞ ∞ Son papy lui a appris à tirer ce qui peut éventuellement servir actuellement. ∞ Elle aime la nourriture asiatique et épicé. ∞ Elle a toujours privilégié la nourriture bio donc elle n'est pas réellement perdue. ∞ Elle ne supporte pas l'odeur de la cigarette et du cigare, ça la rend malade. ∞ Elle n'aime pas la bière et ne boit que très peu de boissons gazeuses. ∞ Elle adore le chocolat au caramel et le chocolat noir.

Physique & santé

Le physique est un sujet sans grande importance pour Aria. Après tout, on ne peut pas plaire à tout le monde. Néanmoins dans un monde en déclin tel que nous le connaissons, sa beauté a beaucoup joué contre elle, il faut bien l'avouer surtout durant la dernière année.

Chez les Wilson, la marque de charme, c'est le regard. Celui-ci se trouve d'un bleu plutôt captivant. Autant ce dernier peut être chaleureux, qu'il peut faire passer une froideur sans pareille. Chez Aria, la plupart des émotions (lorsqu'elle ne les contrôle plus) passent par ses yeux. Que ce soit dans le bon ou le mauvais sens. À dire vrai, montrer ce que l'on ressent pour Aria n'est pas toujours une qualité et c'est pour ça que son visage reste plus ou moins souvent impassible à tel point qu'on la pense éteinte. Tout du moins, de prime abord, car quand on vient à bien la connaître, la jeune femme se laisse facilement aller jusqu'à montrer les fossettes qui habillent joliment ses joues.

Une longue chevelure blonde entoure son visage ovale. Cheveux qu'elle relève en queue-de-cheval ou bien en chignon désordonné pour ne pas être dérangé. Mais il faut avouer qu'elle aime assez les tresses de style viking pour donner un air plus combatif au trait quasi-doux de son visage. Une peau diaphane prenant une teinte légèrement miel lorsqu'elle est exposée au soleil. Il faut dire qu'elle a la chance d'avoir une peau qui prend facilement des couleurs même lorsque ce n'est pas la saison.

Une peau diaphane prenant une teinte légèrement miel lorsqu'elle est exposée au soleil. Elle a pratiqué et pratique toujours du sport, de toute façon le chaos amène à maintenir une condition physique et moral irréprochable. C'est à présent une obligation là où autrefois ce n'était qu'une option.

En général, la jeune femme porte des lunettes de repos surtout pour lire et écrire. Regarder la télé ou se concentrer sur un écran d'ordinateur ne sont plus réellement d'actualités.

Aria ne saurait pas quoi vous dire d'autre en fait si elle devait se définir physiquement. À part aller vers l'essentiel, c'est tout. Du genre :


Yeux : Bleu
Cheveux : Blond
Taille : 1m68
Poids : 54 Kg
Pointure : 39 (7.5 US)
Taille de vêtement : 36 (6 US)
Tâche de naissance : une sorte d'étoile à la cuisse gauche
Cicatrice : aucune
Groupe sanguin : A+

Pour le reste, il faudra être intime pour le savoir.

Histoire

On dit que l'enfance est le passage le plus merveilleux qui soit dans une vie. Cela reste à prouver. Durant les six premières années de sa vie, Aria n'a guère eu à se plaindre. Elle était entourée d'un bon père qui n'avait pas peur de travailler durement et d'une mère bossant à mi-temps et s'occupant de sa fille. En fait, ils s'arrangeaient tellement bien au quotidien que la petite fille n'avait même pas eu à souffrir de leur absence. Au début, les choses sont forcément belles. Il n'y que l'innocence, la naïveté et les rêves. Pas à s'inquiéter du lendemain. L'enfant qu'elle fut se donna le droit à quelque petit caprice, mais quel enfant ne ferait pas de ce caractère une arme alliée à un regard qui en ferait craquer plus d'un. Un petit ange blond. C'est ainsi qu'on la définissait. Une enfant vive et pleine de vie qui détestait rester immobile. Tout du moins la plupart du temps. Aria avait autant une période d'activité qui se voulait intense autant que d'une période de calme à faire des puzzles et à lire. C'était une petite fille pleine de vie, voilà tout.

Un beau passage de vie avec de bons souvenirs. Autant dire que pour d'autres, cela n'a rien d'intéressant. C'est plutôt une chance qu'une enfant puisse vivre ainsi alors que d'autres viennent à souffrir de l'ignorance et la maltraitance de leur famille. Le monde est beau sous toutes ces formes, c'est l'être humain qui le rend horrible parce que ces derniers le dépeignent par rapport à leurs actes et leurs choix. Ce point, Aria la rapidement comprit. Un enfant n'est pas stupide. Au contraire, il est intelligent et perçoit mieux ce qui l'entoure que la plupart des adultes. Ils sont éveillés, mais se donnent le droit de ne pas l'être parce que les adultes sont là justement pour les guider et leur apprendre ce qui constitue ce qui est autour d'eux. De bien discerner le bien du mal. Ce qu'il faut faire et ne pas faire. Les adultes sont présents autant pour aimer que donner des règles de vie parce que c'est ce qui poursuivra l'enfant tout au long de sa propre existence.

Mais voilà, il suffit d'un jour pour que tout capote. Dans le cas d'Aria, ce fut la perte du travail de son père. Ce jour-là, il y a eu un licenciement économique et tout ce qu'avait construit son père devenait fragile. Malgré tout, durant un temps, il tient bon acceptant tous les petits boulots qu'on lui proposait. Souvent des contrats à durée déterminés, mais il s'en moquait. Il devait faire vivre sa femme et sa fille. Au début, on ne peut pas dire que ce jumeau ait été mauvais. Au contraire, il avait pris une ligne de vie saine avec des hauts et des bas, mais qui ne connaît pas ça dans la vie. Il faut des obstacles pour se renforcer et affiner ses propres armes.

Son père était un homme bien. Avant que l'alcool ne vienne pourrir son existence quand il a appris le décès de son frère. Les vrais jumeaux, c'est autant une bénédiction qu'une plaie. Leur lien est si fort que le manque de l'un touche irrémédiablement celui qui reste. Le souvenir de son frère décédé sous une overdose d'alcool et de drogue n'aida pas le survivant à garder la tête haute. Il a commencé à se sentir inutile et impuissant surtout que les recherches d'emplois ne servaient plus à grand chose. C'était un grand travailleur et pourtant, les entreprises lui claquaient presque la porte au nez. Pas assez de diplômes. Ce n'était qu'une excuse. Soit, on a trop ou pas assez. Les hommes ne sont que des êtres insatisfaits.

Et dans tout cela, la petite Aria suivait d'un œil triste la déchéance de ce père qu'elle aimait tant. Il n'y avait plus de temps entre père et fille. Il ne faisait plus de puzzles avec elle. Il ne l'emmenait plus à la piscine ou au parc pour pique-niquer. Il n'y avait plus que l'alcool et la drogue. À son tour, il s'est laissé aller sous l’œil furibond de sa femme qui n'en pouvait plus de cette vie.

Une mère, qu'est-ce que c'est ? C'est celle qui vous préserve et vous porte plus loin à chaque pas fait dans la vie. Si celle d'Aria a été irréprochable au début, rapidement, elle s'est lassé de sa propre fille. Est-ce un dégoût parce qu'elle était l'enfant eu avec ce mari qui ne valait plus rien ? Aria n'en saura jamais rien. De toute sa longue existence, elle ne saura qu'une chose. C'est qu'elle a été abandonnée par cette femme qui soudainement l'embrassa sur le front avant de partir vivre avec un autre.

Le couperet tomba quand son père reçu le dossier du divorce. C'est avec un œil amère et plein de détresse qu'il les signa. Après tout, qu'est-ce qu'une femme viendrait à faire avec un homme comme lui ? Il n'a pas réfléchi plus en avant ni même fait payer cela à Aria. Cette enfant ne méritait pas cette vie selon lui. Et même s'il s'est fermement accroché à l'espoir que lui offrait sa fille, qui jamais ne l'avait abandonné. Il dut s'en rendre compte un jour qu'elle ne méritait pas cette existence. Aria souffrait, et même si elle n'en disait rien et que sa fille travaillait plus que bien à l'école, l'homme le savait. Il ne pourrait pas se passer de la drogue et de l'alcool même par amour pour sa fille unique.

Un jour, son père décida de tout vendre et de ne garder que l'essentiel. Il avait préparé sa fille à ce qui allait suivre. Aria savait qu'elle irait chez son grand-père le temps que son père se remette sur pieds. Bien qu'un certain espoir renaissait en elle, la jeune fille le savait. Ce n'était qu'un joli mensonge pour la faire plier. Du haut de ses 12 ans, Aria avait trop vu de son père pour que ce dernier ne puisse réussir à lui mentir. De toute façon, il mentait très mal. Mais encore une fois, Aria ne dit rien.

Ce n'était pas plus mal de quitter son école, sa maison et de partir à l'aventure. En elle coulait un sang irlandais et on sait que ces derniers n'aiment pas rester sur place. Le chemin ne prit que trois heures tout au plus avant que son père ne parle au sien. Elle se souvient encore de ces mots et de cette détresse qui y perçait.

« Papa, j'en peux plus. Je ne peux pas élever ma fille alors que j'arrive même pas à prendre soin de moi. Je reviendrais quand j'aurais réussi à me sauver moi-même. »

Le pire dans tout cela. C'est l'étreinte que son père lui fit. Le genre qu'il n'a plus osé depuis tellement longtemps. Sans vouloir l'accepter, c'est à cet instant qu'Aria savait que son père ne reviendrait jamais. D'un visage impassible, mais le regard implorant et le cœur meurtris, elle le regarda s'éloigner dans cette voiture où d'autrefois des rires et des chansons se sont élevés. Une vie qui paraît maintenant un simple rêve. Un mirage bien au loin du désert qu'est à présent cette place aux souvenirs, dans ce recoin de cerveau qu'elle ne souhaite plus toucher.

Durant des mois, Aria attendait sur le pas de la porte dans l'espoir que cette impression n'en soit qu'une. Tous les soirs, elle priait pour son père en espérant qu'il vienne à tenir sa promesse. Mais ce n'était rien de plus qu'une utopie. Il n'est jamais revenu et n'a plus donné aucune nouvelle. Aria a commencé à se sentir comme un fardeau. D'abord sa mère et maintenant son père de qui elle fut très proche. Doit-on toujours la décevoir et la trahir ?

L'esprit d'Aria se formait de plus en plus et malgré cette force de caractère qu'elle savait montrer au monde. Au fond, une fois seule, son regard était perdu dans les limbes d'une tristesse qui ne comportaient aucun fond. De ce monde, elle se sentait plus comme un être nuisible et il fallut beaucoup de temps et de patience autant de la part de son cousin que de son papy pour lui retirer cette idée de la tête.

Cela a dû prendre bien deux à trois ans. Un temps où parfois, la demoiselle avait des envies d'en finir avec son existence. Une chose dont personne n'a rien su. Il y a des moments où tout nous semblent trop pesant et sans couleur pour apprécier chaque chose que nos yeux regardent. Nous ne sommes même pas la moitié de ce que nous aurions souhaités. Dans tout ça, le pire, c'est cette prédisposition de l'esprit à s'imaginer ce qu'aurait pu être la vie si telle ou telle chose n'avait jamais eu lieu. Nous nous torturons nous-mêmes, parce que l'être humain est fait ainsi.

Heureusement qu'en elle, réside le sang des Wilson, ce dernier battant à une mesure infernal et qui la portait au lieu de l'enterrer plus encore. L'éducation strict, mais juste de son papy qu'elle a commencé à appeler papa l'a beaucoup aidé à trouver les bonnes bases pour une vie saine. Il lui a beaucoup appris, peut-être pas l'éducation que l'on donnerait à une gentille fille, mais c'est une vie qui lui plaisait. En dehors de ses études où la demoiselle excellait, elle adorait travailler la terre. Il faut dire qu'au moins, on savait ce qu'il y avait dans l'assiette. S'occuper de la maison pour offrir une touche féminine et plus chaleureuse à la froideur que montrait son papy au monde. Aria faisait de son mieux pour s'occuper aux mieux des siens comme ses parents ont oubliés de le faire avec elle-même. C'est ce qu'elle pensait, jamais elle ne viendrait à abandonner les siens sous prétexte que les choses ne vont pas. La vie est un combat qui mérite d'être mené de front. Et si ça ne va pas, il y aura toujours un point de départ ailleurs. Il suffit de recommencer sans lâcher. La vie ne se résume pas qu'à des réussites. Les défaites comptent aussi et c'est ce qu'elle a appris au côté de papy.

Bien sûr, nous n'irons pas dire qu'Aria n'a pas eu des petits travers. À 17 ans, elle fut arrêter pour ivresse sur la voie publique. Elle était à pieds et voulait faire comme les autres adolescents de son âge. À part une bonne engueulade de papy malgré sa gueule de bois, Aria n'en a rien retiré. Ce fut plus acceptable de recevoir une leçon de son papy que plutôt de son cousin. Il y a eu quelques frictions entre eux comme il peut y en avoir dans une famille. Outre des cousins, Li et elle étaient plus des frères et sœurs. Une même histoire et une nouvelle vie. Malgré leur différence plus que certaine, ces deux-là s'entendaient plus bien.

À son départ pour l'armée, Aria lui a promis de veiller sur papy et c'est ce qu'elle a toujours fait même après l'obtention de son diplôme de fin d'étude. Elle allait poursuivre sa route, par forcément dans la même région, mais c'était son choix que d'étudier les sciences. Elle a toujours été attirée par la recherche afin de pouvoir poser une pierre à l'édifice de ses années à trouver un vaccin pour telle ou telle maladie. Aider les autres, c'était ce qu'elle voulait même si c'était moins dans l'action comme le faisait Li. Aria a toujours préféré utiliser son cerveau que ses bras. Autant dire que papy était plus fier d'elle, Aria avait su mener sa barque et faire de ces années de tristesses une force. Ce n'était pas donné à tout le monde, mais la jeune fille ne souhaitait pas emprunter le chemin de son père. Lui-même avait imité son défunt jumeau, mais au final, il avait tout perdu. Une femme et l'estime de sa fille. Pour lui, il n'était plus qu'un géniteur et sa mère, la femme qui l'a mise au monde. Son vrai père, c'est papy, c'est lui qui lui a offert une maison, une éducation et qui ne l'a jamais abandonné même quand elle faisait des siennes. Il faut bien faire honneur au sang qui coule dans ses veines. Les Wilson ont toujours cette prédisposition à vouloir se rebeller, ne serait-ce qu'un peu. Et durant un travail sur la généalogie, la demoiselle a pu apprendre que l'alcool a joué des tours à plus d'un homme dans la famille.

Avant son départ, Aria passa une soirée secrète avec le meilleur ami de Li avec qui elle sortait secrètement. Par respect envers son cousin et surtout pour leur amitié, que ce soit l'un ou l'autre, personne n'avait rien dit. Cela avait commençait soudainement. Aria qui le bouscule pour le taquiner et d'une chose en entraînant une autre, il y a eu un baiser succédé par plusieurs autres. Mais étant donné son choix d'étude, Aria préféra mettre un terme à tout cela. En fait, ce fut d'un commun accord. La jeune femme ignorait le temps que cela prendrait. Si elle trouvait un travail, une belle opportunité, elle n'allait pas dire non. Ce fut une soirée intense entre un homme et une femme qui avait plus que de l'affection pour l'un comme pour l'autre.

Dans le cadre de son Master des sciences chimiques, Aria partit étudier à Melbourne. Autant dire qu'elle n'avait pas un moment pour elle. Ce fut 2 années à temps plein riche en stress et en émotion de tout genre. Mais c'était justement ce qu'elle voulait. Approfondir ses connaissances et en savoir toujours plus encore. Avec sa mémoire eidétique, les études ne lui ont jamais posé un véritable problème. Attention, n'allait pas croire qu'en dehors de cela, Aria n'avait pas de vie. Étudier, c'est bien, mais vivre ça l'est plus encore. Elle sortait et avec des activités sportives pour décompresser. Elle a débuté dès son arrivée des cours de jujitsu parce qu'il faut bien qu'une femme seule, loin de sa famille, sache se défendre. Mais son passe-temps favori, c'était cuisiner. Elle était déjà plutôt douée, au moins, on était sûr de ne jamais mourir de faim avec elle au fourneau. Et ses deux colocataires étaient toujours heureux de goûter à ses petits plats. Mais rien n'était mieux pour Aria que la cuisine asiatique et bio, les deux grands amours culinaires de la demoiselle.

Après son Master, Aria opta pour une licence scientifique en Biologie à Toowoomba pour une durée supplémentaire de 3 ans supplémentaires, mais au moins avec ce beau bagage, la jeune femme sera sûre d'avoir une belle carrière dans la recherche. Une nouvelle fois dans ce nouvel endroit, la demoiselle prouva que les Wilson savent rapidement s'adapter. Bien sûr, ne croyez pas qu'elle en a oublié ses bonnes habitudes comme ses passe-temps ou encore rester en contact avec les siens. Aussi souvent qu'elle le pouvait durant les vacances, la jeune femme retournait auprès de papy pour se ressourcer. Il n'y a rien de meilleur qu'être parmi les siens pour retrouver une bonne dose d'énergie. À chaque fois qu'elle l'entendait ou le voyait, Aria sentait cette fierté qu'il éprouvait. Autant vis-à-vis d'elle que de Liam.

L'obtention de sa licence, Aria avait une promesse d'emploi dans un bon laboratoire de recherche. Autant dire que la vie s'annonçait plutôt positive pour elle. La jeune femme n'avait jamais rien lâché même si parfois, elle venait à se remettre en question, mais il ne lui fallait que passer un appel à son papy pour qu'elle soit reboostée plus encore.

Durant 5 ans, les choses se passèrent plutôt bien. La jeune femme avait même entamé une relation avec un collègue. Néanmoins, pour une Wilson, il faut toujours qu'il y ait un hic quelque part. Dans sa relation, Aria était la plus sincère et bien entendu, une amie lui a dit que cet homme était marié et avec une autre amie qu'elles avaient en commun. Aria l'ignorait du tout au tout et celle-ci fut chagriné de faire un tel coup bas à celle-ci. Bien sûr, la relation ne resta pas sans suite. L'épouse apprit cet adultère et s'en prit autant à son époux qu'à Aria. Néanmoins, plus magnanime, l'épouse trahit se rendit compte qu'Aria n'était au courant de rien. Après tout, c'est vrai qu'elle passait plus de temps à travailler et à se rendre chez son papy qu'à passer du temps avec ses amis. Alors, au final, ce fut un pardon pour Aria, mais un divorce avec le mari. Aria défendit la cause de son amie après tout, c'est la moindre des choses qu'elle put faire pour celle-ci.

Néanmoins, après le contre-coup, Aria se rendit compte qu'envers ce menteur, celle-ci éprouvait de réels sentiments. Elle avait même parlé de cette relation avec son papy, mais voilà, le bonheur n'était que factice.

C'est sans regret qu'elle décida de partir de son travail. Sa hiérarchie lui a fait comprendre que cette histoire avait touché un peu trop le laboratoire. Son ex-amant étant plus important qu'elle, ces patrons lui ont proposé de partir d'elle-même avec une promesse de bonnes critiques sur son CV. Aria accepta partant avec la tête haute sachant que son ancien amant allait devoir affronter les regards haineux des autres collègues. À dire vrai, il semblerait que ce n'était pas la première fois qu'il trompait sa femme, mais il a fait l'erreur de s'approcher d'Aria. Voilà qu'il avait foutu sa vie en l'air pour une histoire stupide. Monsieur pensait plus avec son service trois pièces que son cerveau. A croire que les hommes n'étaient que des êtres sans cervelle pour la plupart.

Aria entreprit de contacter le laboratoire d'analyse médicale de sa ville natale pour obtenir un poste chez eux. Connaissant la demoiselle et son CV, ce fut accepté. De loin, elle s'organisa pour avoir un bon appartement non sans une aide sur place d'une ancienne amie du lycée. Elle avait tout ce dont elle avait besoin alors, elle se chargea de faire envoyer toutes ses affaires grâce à une entreprise de déménagement. L'argent ne lui manquant pas, heureusement qu'elle avait entreprit de faire de bonnes économies avec de bons intérêts en fin de chaque année écoulée.

Elle fit la surprise à son papy lui expliquant dans les grandes lignes ce qu'il s'est passé. Il a grogné en colère qu'on ait traité sa fille comme ça, mais Aria se contenta de hausser les épaules en affirmant qu'il n'y avait jamais de fin, mais toujours un départ. Elle reprit sa vie rapidement en main, ne prenant pas le temps de faire le deuil de son ancien travail et de cette fausse relation. Elle resta en contact avec quelques amis, mais coupa court à cette amie qu'elle avait injustement trahie sans le vouloir. L'une et l'autre ayant silencieusement estimé que c'était mieux ainsi.

En fait, Aria n'eut pas le temps de profiter de cette nouvelle existence que l'épidémie se propagea comme une gangrène rongeant le monde et le rendant aussi pourrit qu'il ne pouvait l'être. D'où cela pouvait provenir, personne ne le savait. Il n'y avait que des rumeurs, mais pas de recherches satisfaisantes pour savoir quand et par quoi cela avait débuté. Il faut plus d'une vie pour comprendre un virus et parfois, les chercheurs vont de découverte en découverte. Rie n'est jamais totalement sûr en science, c'est pour ça que des personnes étudiaient pour saisir une souche de virus et tenter d'en extraire une partie pour en faire un vaccin.

Durant les trois années qui suivirent, Aria réussit à survivre avec Li et papy ainsi que d'autres survivants croisés en route. La jeune femme a vu pas mal de ses connaissances et ses amis de lycée finirent parmi la foule de mort-vivant ou bien dévoré par ces derniers. Une véritable horreur sans non qui au lieu de la terroriser la renforça. On ne pouvait pas se laisser avoir par l'émotion. On la pense sans doute dure et implacable, mais c'est tout le contraire, elle tente d'être à la hauteur de papy et de Li. Ne pas défaillir parce qu'on n'a pas besoin de cela.

Lors d'un faux appel de détresse, ils furent pris en embuscades par un groupe de cannibales. Aria réussit à fuir, mais tomba sur un autre groupe, pas pire et pas meilleur que celui qu'elle venait de mettre au sol (Merci à ses cours de jujitsu ! ). Elle attira trop le regard du chef de groupe nommé Emrys et ce dernier l'a mis dans son harem afin qu'elle soit l'une de ses femmes. Au début, en bonne Wilson qu'elle peut être, la jeune femme grogna refusant de devenir la catin d'un homme. Mais rapidement et par survie, elle accepta son sort non sans se préparer mentalement au jour où elle pourra fuir.

Durant une année, elle joua son rôle de... Elle ne sait même pas comment se qualifier. Catin ? Maîtresse ? Femme ? Esclave même si ce mot ne plaît pas à Emrys. Il n'en reste pas moins que la jeune femme se sent soumise et elle a toujours détesté ça. Sous la froideur de son regard, on pouvait déchiffrer une certaine détresse. Après tout, Aria se demandait si les siens la cherchaient encore ou bien la pensaient mortes.

Autrefois, l'espoir pouvait rester, mais à présent que l'enfer avait clairement prit sa place sur terre, les choses en été bien différente. Néanmoins, le destin semble jouer à la fois contre et avec elle, car un tremblement de terre fit sa loi. Lorsque la mère la terre décide de s'énerver, elle ne le fait pas en douceur. Malgré les risques et la panique, la jeune femme ne prit que le strict nécessaire et profita de la cohue pour s'échapper du camp d'Emrys. Fuir ou mourir étaient les seules options acceptables pour la jeune femme.

Nous n'allons pas dire que ce ne fut pas difficile. Au contraire, la demoiselle fut poursuivie, mais Aria a su cacher autant ses compétences intellectuelles que physiques. Il ne faut pas oublier qu'Aria a été élevé par un militaire chevronné et un cousin qui a suivit les traces de ce dernier. Les deux hommes lui ont appris comment survivre et elle n'a fait que mettre en pratique ce qu'elle connaissait. Durant sa fuite, elle poignarda à mort l'un de ses poursuivants. Elle n'eut pas vraiment le temps de faire attention à ce qu'elle ressentait, l'adrénaline étant reine en cet instant. Aria devait fuir et savait que face à Emrys, c'était soit la mort ou bien un autre sort.

Seule et perdue, la jeune femme ne pouvait faire qu'une chose. Avancer et espérer retrouver les siens. Et si possible éviter les zombies, marcheurs ou mordeurs, qu'importe comment on les nomme. Elle se devait de vivre et de retrouver les siens et poursuivre avec eux, le chemin de la survie.

A votre propos

Pseudonyme : Arcadia
Âge : 30 ans
Fréquence de connexion : 5/7 avec une vitesse de réponse plutôt correcte.
Comment as tu connu le forum : Grâce à Liam Wilson ♥
Le code du règlement à signer : ici

Revenir en haut Aller en bas
Liam Wilson
Liam Wilson
Liam Wilson
Survivants
Survivants
Age : 35
Emploi : Adjoint du shérif, ex-caporal du Australian Army (éclaireur)
Messages : 189
Points : 1407
Localisation : On the road again
Humeur : optimiste
Liam Wilson
Dim 10 Nov - 0:45
Happy de te voir ici!!! Immense Bearhug


Duty all the way!
Revenir en haut Aller en bas
William Nightingale
William Nightingale
William Nightingale
Réscapés
Réscapés
Age : 32
Emploi : Professeur
Messages : 329
Points : 2349
Localisation : Yulara
William Nightingale
Dim 10 Nov - 7:00
Bienvenuuuue Aria Wilson | S'adapter pour survivre | Terminé 2043916854


Always stay kind
○ Don't expect a free ride from no one
Don't hold a grudge or a chip and here's why
Bitterness keeps you from flying
rainmaker
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Réscapés
Réscapés
Age : 36
Emploi : militaire/médecin/fermier
Messages : 450
Points : 2253
Localisation : Dans la savane avec des survivants
Nolan Andrews
Dim 10 Nov - 9:03
C'est cool de voir des nouvelles têtes ! Merci à Liam pour ça !

Bienvenue Sur Until DawnInvité
Merci pour ton inscription !

Afin d'avoir toutes les cartes en mains pour faire ta fiche, il faudra jeter un oeil au contexte & sa Chronologie . Tu peux aussi lire chaque intrigue si tu le souhaites mais surtout l'intrigue en cours.
Evidemment il ne faut pas oublier les Règles ainsi que le système de points indispensables pour évoluer sur le forum.Tu ne sais pas où aller ? avec qui avancer dans ce monde dévasté ? Ceci pourra sûrement t'éclairer Les clans pour ne pas finir seul.

Pense à regarder le Bottin des avatars pour ne pas faire de doublon.

Si tu as des questions je serais ton admin référent, donc n'hésite pas à me mp !

Bon courage pour ta fiche !
Le staff de UNTIL DAWN
:copyright:️ DABEILLE


Everybody waiting for the fall of man Everybody praying for the end of times
Revenir en haut Aller en bas
Aria Wilson
Aria Wilson
Aria Wilson
Survivants
Survivants
Age : 32
Emploi : Chercheuse biologiste médical / Technicienne de laboratoire d'analyses médicales / A été dans le harem d'Emrys durant 1 an
Messages : 71
Points : 337
Localisation : Partout et nul part pour le moment
Humeur : Perdue, mais mieux vaut ne pas l'embêter.
Aria Wilson
Dim 10 Nov - 10:34
@Liam Wilson Et je suis contente d'être ici, enfin un fofo apocalyptique, merci encore my friend ♥

@William Nightingale Merci ♥

@Nolan Andrews Joli gif de profil Aria Wilson | S'adapter pour survivre | Terminé 273930499


SURVIVING

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Alysha Horst
Alysha Horst
Alysha Horst
Réscapés
Réscapés
Age : 35
Emploi : expédition et scientifique
Messages : 172
Points : 1060
Localisation : Yulara
Alysha Horst
Dim 10 Nov - 20:11
Bienvenue ! Super avatar.


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Shia R. Bungaree
Shia R. Bungaree
Shia R. Bungaree
Survivants
Survivants
Age : 40
Emploi : ancien détective - portraitiste
Messages : 37
Points : 146
Shia R. Bungaree
Lun 11 Nov - 11:08
Bienvenue parmi nous !!!!


Aria Wilson | S'adapter pour survivre | Terminé 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f54437251304c796a6a6f746966673d3d2d3531313635303333362e313561653064326264393565643564313139363633313730383735322e676966?s=fit&w=720&h=720Aria Wilson | S'adapter pour survivre | Terminé BHNcw87Aria Wilson | S'adapter pour survivre | Terminé Tumblr_o0heqrS8IV1t1h9meo2_250
Revenir en haut Aller en bas
Aria Wilson
Aria Wilson
Aria Wilson
Survivants
Survivants
Age : 32
Emploi : Chercheuse biologiste médical / Technicienne de laboratoire d'analyses médicales / A été dans le harem d'Emrys durant 1 an
Messages : 71
Points : 337
Localisation : Partout et nul part pour le moment
Humeur : Perdue, mais mieux vaut ne pas l'embêter.
Aria Wilson
Lun 11 Nov - 13:28
@Alysha Horst & @Shia R. Bungaree Merci à vous deux ♥

J'en profite pour annoncer que j'ai terminé ma fiche Aria Wilson | S'adapter pour survivre | Terminé 4248460432


SURVIVING

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Mia Lewis
Mia Lewis
Mia Lewis
Survivants
Survivants
Age : 32
Emploi : Shérif / Chasseur de Primes
Messages : 64
Points : 334
Localisation : Sur les routes
Mia Lewis
Lun 11 Nov - 14:46
Bienvenue ici 😊
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Nolan Andrews
Réscapés
Réscapés
Age : 36
Emploi : militaire/médecin/fermier
Messages : 450
Points : 2253
Localisation : Dans la savane avec des survivants
Nolan Andrews
Lun 11 Nov - 16:33
Bienvenue Sur Until DawnInvité
Félicitations, te voilà Validé(e)!
Tu as droit de posséder quelques objets, envoie nous la liste pour qu'on les ajoute à ton profil.
Il en va de même pour tes compétences. Tu as le droit d' en posséder plusieurs mais il faut que ça reste logique avec ton histoire !
Dans les deux cas, attention à ne pas abuser XD

N'oublie pas de recenser ton avatar dans le bottin.

Enfin, tu pourras partir à la recherche d'autres survivants en créant ta Fiche de liens. Si tu as envie de relevé des défis, passe ici et surveilles les sujets de discussions de ton clan.

Pour échanger tes points, fais un tour dans la zone de troc.

Encore une fois bienvenue et bon courage pour survivre !
Le staff de UNTIL DAWN
:copyright:️ DABEILLE


Everybody waiting for the fall of man Everybody praying for the end of times
Revenir en haut Aller en bas
Aria Wilson
Aria Wilson
Aria Wilson
Survivants
Survivants
Age : 32
Emploi : Chercheuse biologiste médical / Technicienne de laboratoire d'analyses médicales / A été dans le harem d'Emrys durant 1 an
Messages : 71
Points : 337
Localisation : Partout et nul part pour le moment
Humeur : Perdue, mais mieux vaut ne pas l'embêter.
Aria Wilson
Lun 11 Nov - 23:30
@Mia Lewis Merci ♥

@Nolan Andrews Merci pour la validation ♥


SURVIVING

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Harper Levy
Harper Levy
Harper Levy
Réscapés
Réscapés
Age : 18
Emploi : étudiant
Messages : 165
Points : 867
Localisation : Yulara
Harper Levy
Mer 13 Nov - 20:29
Bienvenue chez les morts en sursis.




steal our souls
True darkness requires a certain depth of character
(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
Aria Wilson
Aria Wilson
Aria Wilson
Survivants
Survivants
Age : 32
Emploi : Chercheuse biologiste médical / Technicienne de laboratoire d'analyses médicales / A été dans le harem d'Emrys durant 1 an
Messages : 71
Points : 337
Localisation : Partout et nul part pour le moment
Humeur : Perdue, mais mieux vaut ne pas l'embêter.
Aria Wilson
Jeu 14 Nov - 13:26


SURVIVING

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
HayLey Quinn
HayLey Quinn
HayLey Quinn
Survivants
Survivants
Age : 20
Emploi : ancienne fermière survivaliste
Messages : 368
Points : 2576
Localisation : sur les routes
HayLey Quinn
Jeu 14 Nov - 22:56
Bienvenue Aria ; ))
(et Merci à Liam pour le coup !)

Au plaisir de vous croiser ^^

Revenir en haut Aller en bas
Aria Wilson
Aria Wilson
Aria Wilson
Survivants
Survivants
Age : 32
Emploi : Chercheuse biologiste médical / Technicienne de laboratoire d'analyses médicales / A été dans le harem d'Emrys durant 1 an
Messages : 71
Points : 337
Localisation : Partout et nul part pour le moment
Humeur : Perdue, mais mieux vaut ne pas l'embêter.
Aria Wilson
Ven 15 Nov - 18:21
@HayLey Quinn Merci et au plaisir de te croiser également ♥


SURVIVING

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser