/
 

 :: Carnet de Route :: ☠ Survivre en Enfer :: ➳ Prépare toi à mourir... Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Olivia : Où devons nous aller, nous qui errons sur cette terre désolée en quête du meilleur de nous-même ? feat : Emily Browning
avatar
FURY ROAD
Age : 26
Emploi : Esclave de Byron
Messages : 20
Points : 98
Date d'inscription : 01/11/2018
Localisation : Le Dôme
Jeu 1 Nov - 17:39
Voir le profil de l'utilisateur
Nom Prénom(s)
ft. Emily Browning

Âge : 26 ans
Nationalité : Australienne
Profession / études : Maîtresse d'école
Taille, poids : 155cm/49kg
Situation familiale : célibataire
Compétences : Très peu dans ce monde qui se désole de jours en jours. Elle sait cuisiner, repasser, faire le ménage, des trucs basique, mais si elle n'était pas avec les Fury, elle ne serait plus là
Groupe : Fury Road
Caractère

Olivia est douce, tendre, attentionné, mais elle est aussi têtue et butée parfois. Elle panique assez facilement, surtout quand elle n'a plus ses repères. Elle est peureuse, mais sa peur a quand même certaine limite. Elle est sociable et à l'écoute.

Physique & santé

Pas de signe distinctif particulier, elle se classe dans la catégorie des personnes saine et ne cherchant pas à abimé son corps ou sa santé par le tabac, les tatouages ou les piercings. Bien sur, elle respecte le choix de chacun, mais elle n'est pas du genre à suivre le mouvement et à faire comme les autres. on peut dire d'elle qu'elle est clean.

Histoire

Je suis née le 1er Mai 1992 dans une petite ville d'Australie, on peut même dire que c'est un petit village. Le genre d'endroit où tous le monde se connaît, se côtoie, va boire un café chez le voisin. Moi je suis Olivia, j'ai un grand frère avec qui je m'entendais très bien. Il était mon pilier dans cette vie qu'était la notre avant que tout ceci ne commence et que je perde mes repères, mes parents et Owen.

Oui ma vie était parfaite. J'avais eut une enfance des plus heureuse, des parents aimant et attentionnés, qui se donnaient corps et âmes pour nous élevés Owen et moi. Ils étaient tous les deux fermiers, mais les gens du village aimaient leur produits et c'est ainsi qu'ils gagnaient leur vie. Il m'arrivait parfois de me rendre au marché avec eux pour les aidé à mettre leur étalage et à vendre leur récolte, je me levais très tôt mais ça ne me gênait pas. J'en souris encore en y repensant, c'est ce qui m'aide à tenir.

Plus tard j'ai voulu m'occuper d'enfants, et puis un jour j'ai eu le déclic. C'était à l'école, j'étais fasciné par ma maîtresse. Je la trouvait jolie et je voulais lui ressembler. C'est là que j'ai su que je deviendrais une maîtresse d'école moi aussi. Owen lui, a voulu suivre la trace de mes parents, et il est devenu fermier.

J'ai eu un petit copain, en fait j'en ai eu plus d'un mais lui il était l'homme de ma vie. On parlait mariage et bébés, on s'imaginait vivre et finir notre vie ensemble. J'étais heureuse. Oui je l'étais …

Aujourd'hui tout à changé, tout à basculer le jour où Owen est tombé malade. On ne sait pas comment ni pourquoi. Il faisait beau mais il transpirait beaucoup et il avait une blessure au mollet.  D'après ce que j'ai compris, l'une des bêtes dont il s'occupait l'avait mordu sans crier gare. Et puis c'est là que le monde s'est écroulé sous mes pieds. Le médecin du village ne savait pas ce qu'il se passait lui-même, il lui donnait des médicaments mais rien n'y faisait. Un soir il est mort dans son lit. Nous avons beaucoup pleurer, surtout moi. Mais le pire c'est quand il c'est relevé, la nuit, je ne l'ai pas vu mais j'ai entendu mes parents crier, ma mère hurlait et j'ai encore son cri dans les oreilles. Je me suis levée, terrifié et j'ai couru dans leur chambre, je l'ai vue .. mon dieu .. c'était horrible ! Il avait la bouche en sang et des morceaux de chairs qui appartenaient à mon père … j'en ai encore la nausée. Ma mère était blessée elle aussi alors je l'ai attrapé par la main et nous sommes sorties de la maison. Nous avons couru pour nous réfugié chez Samuel, mon fiancé. Il a soigné ma mère pendant que je lui racontait l'histoire. J'avais l'impression qu'il ne me croyait pas. C'était tellement irréel que même moi je ne savais pas si ce que je disais ne sortait pas de mon imagination. Mais ma mère et sa blessure en était la preuve.

A son tour, ma mère fini par être au plus mal, et elle mourut elle aussi, à son tour elle se releva et vint à tuer Samuel. Je vous en parle comme ci c'était l'ordre naturelle des choses, mais non ça ne l'est pas, c'est même atroce ce que j'ai vécue. J'ai fuis encore une fois et j'ai couru, longtemps aussi vite que j'ai pu. Je me suis retrouvée perdu en plein désert. Je connais l'Australie car j'y suis née, mais je ne connais pas le pays entier. Je suis partie avec rien, même pas une carte, alors je me suis perdue. Et puis un jour, un homme est venu vers moi. Il s'est présenté sous le nom de Emrys, il m'a dit qu'il pouvait m'aider. Même si j'ai eut une appréhension au départ, il a bien fallu que je me rende à l'évidence : j'avais besoin de lui pour comprendre ce qu'il se passait et rester en vie. Ce que je n'avais pas prévu, c'est qu'il n'était pas seul, il y avait des hommes avec lui, et des femmes, mais aussi il y avait un harem et j'en faisais officiellement partie. J'ai essayé de fuir une fois, j'ai compris aux coups que j'ai pris que je ne devrais pas recommencé. Ils sont diabolique, peut-être plus que ce qui a tué ma famille. Mais je suis en vie et je me dois de lui obéir. Au fil du temps j'ai compris que toute ses femmes étaient à lui dans un but précis : il voulait devenir père. Et certaines étaient enceinte, d'autres avaient déjà son enfant, mais moi, les mois passaient et rien n'arrivait. Je ne me suis jamais posé la question de savoir si je pouvais donner la vie car avant je prenais la pilule. Mais depuis que je fais partie du Harem, j'ai été obligé à m'en débarrassé. En même temps, en fuyant je n'avais pas pu prendre grand chose. Emrys en a conclus que je devais être stérile, et il s'est débarrassé de moi comme on se débarrasse d'un fardeau. C'est pour ça que aujourd'hui, il m'offre à son lieutenant, Byron. Je deviens son esclave, et après 3 années passés aux cotés de Emrys, ce nouveau statu ne me fait pas peur.

A votre propos

Pseudonyme : Bella ( fonda )
Âge : Trop !
Fréquence de connexion : Quand je peux mais souvent
Comment as tu connu le forum : J'y suis déjà :p
Le code du règlement à mettre ici : Byronisé !



Où devons-nous aller, nous qui errons sur cette terre désolée, en quête du meilleur de nous-même ?
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: